S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité
USB 3.0 & S-ATA 6 Gbps : la théorie

USB 3.0 & S-ATA 6 Gbps : la théorie

David Legrand le 10 décembre 2009
Avant de nous INtéresser aux cartes mères, nous devons préciser un point crucial : aucun chipset ne propose actuellement le support natif de l'USB 3.0 ou du S-ATA 6 Gbps.

Du côté de chez AMD, personne n'a souhaité faire de commentaire alors que chez Intel nos contacts les plus optimistes tablent sur fin 2011. Il faudra donc encore attendre de nombreux mois avant de voir de tels ports en pagaille sur nos cartes mères, l'adoption sera donc comme pour les normes précédentes... lente et douloureuse.

Et s'il est bien des sociétés que cela rempli de joie, c'est bien celles qui fabriquent des contrôleurs, car en attendant un support natif de ces normes, il faudra essentiellement passer par leurs produits pour disposer de connecteurs USB 3.0 ou S-ATA 6 Gbps.

Puce Nec USB 3.0 PD720200
Le schéma de la puce Nec PD720200

Pour le moment, seuls Marvell et Nec proposent de tels produits : le PD720200 pour Nec et l'USB 3.0 et la génération 88SE912X pour Marvell et le S-ATA 6 Gbps.

Marvell S-ATA 6 Gbps DatasheetTous deux offrent deux ports pour chacune de leur connectique, la puce Marvell étant capable de gérer le RAID de manière logicielle dans sa version 88SE9128.

Malheureusement pour nous ces deux contrôleurs disposent du même défaut, ils n'acceptent en entrée qu'une simple ligne PCIe x1 à la norme 2.0.

Pour rappel, le débit théorique du PCIe 1.x est de 250 Mo/s par ligne contre 500 Mo/s pour le 2.0. Ainsi, ces puces qui offrent deux ports dont le débit théorique maximal est de 600 Mo/s seront reliés à la carte mère par un port à... 500 Mo/s dans le meilleur des cas.

De quoi occasionner un premier souci pour les utilisateurs même si, une fois de plus, la limite physique des disques durs et SSD actuels devrait en réduire l'impact.

Passons maintenant à l'étude des chipsets qui leurs seront associés.