S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité
Test du ventilateur Wing 12 UV Blue, un 120 mm signé Gelid

Test du ventilateur Wing 12 UV Blue, un 120 mm signé Gelid

Bruno Cormier le 17 janvier 2009
gelid wing 12 ventilateurGELID apparaît comme un nouvel acteur dans le secteur du refroidissement informatique. Une marque qui se veut haut de gamme, tout en pratiquant des prix annoncés corrects face à la concurrence. Les places sont minuscules pour les nouveaux venus, et il faudra compter sur les concurrents resserrés au maximum les espaces vides. Mais GELID a ses arguments, c'est une entreprise basée à Hong Kong et dotée d'une direction suisse menée par Gedhard Scherrer et VC Tran, deux vétérans de l'industrie du refroidissement informatique.

C'est pourquoi GELID veut proposer des produits originaux et de qualité. Nous avons obtenu l'un des produits phares de la marque, le ventilateur WING 12 UV BLUE. Cette turbine est clairement destinée aux utilisateurs exigeants, joueurs et fans de tuning de boîtier haut en couleur. En effet, ce ventilateur est doté de pales annoncées fluorescentes, réactives aux UV.

Mais ce n'est pas tout : ce ventilo s'adresse aux utilisateurs haut de gamme, avec des caractéristiques et des fonctionnalités plutôt alléchantes. Nous avons donc souhaité vérifier tout ceci.


Un ventilateur haut de gamme

Le bundle du Wing 12 annonce clairement la couleur : tout y est pour se placer dans le haut de gamme, c'est un très bon point. On aura droit à quatre fixations de boîtier en caoutchouc pour éliminer les vibrations, ainsi qu'à un rhéobus particulier pour le ventilateur. Ce dernier se placera sur le boîtier par un autocollant double face en mousse. La marque fournit aussi un autocollant à placer sur son boîtier, histoire de simuler un sponsor. Autre bon point, le câble d'alimentation du ventilateur est protégé par un tissu (celui du Noctua NF-P12, à droite sur la photo, est protégé par une matière plastique).

gelid wing 12 ventilateurgelid wing 12 ventilateurgelid wing 12 ventilateur

Le ventilateur opte pour la légèreté. Il est entièrement composé d'un polymère de silicone, à la fois très léger et très souple. Du coup, la turbine de 120 mm se distingue du coup des autres ventilos haut de gamme, très rigides et bien plus lourds, comme le Noctua NF-P12. La forme adoptée par l'extrêmité des pales du ventilateur reste peu convaincante, on ne sait pas pourquoi de tels rebords, qui sont plus susceptibles de créer des turbulences supplémentaires qu'autre chose.

gelid wing 12 ventilateurgelid wing 12 ventilateurgelid wing 12 ventilateurgelid wing 12 ventilateur

Le rotor du ventilateur exploite une nouvelle technologie déposée par Gelid, nommée NFB, pour Nanoflux Bearing. Cette technique utilise le champ magnétique d'un aimant et des composants autolubrifiés pour assurer à la fois du silence et une grande durée de vie (annoncée à 100 000 heures MTTF, Mean Time To Failure).

gelid wing 12 ventilateur uv bluegelid wing 12 ventilateur uv bluegelid wing 12 ventilateur uv blue

Ce système rappelle d'ailleurs la technologie aimantée que Noctua utilise dans ses propres ventilateurs, nous l'avions détaillée dans ce test. Mais chez Gelid, on assure en plus que ce rotor est résistant à l'eau et à la poussière, et qu'il est surtout démontable pour pouvoir mieux nettoyer les pales. Nous avons essayé, et la manipulation est étonnamment simple, notamment grâce à la souplesse de la matière qui compose le ventilateur. Il suffit d'appuyer sur l'arrière du rotor, et de retirer les pales. Un très bon point.

Fluorescent ???

Voilà bien une fonctionnalité qui nous a laissés perplexes. Les pales bleues du ventilateur sont annoncées fluorescentes, réactives aux UV, mais nous avons été incapables de le constater. Nous n'avons pas pu tester cette astuce, n'ayant pas l'équipement (lampe UV) nécessaire.
Sommaire