S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité
Medion Akoya X7811 : un PC pour joueur accessible

Medion Akoya X7811 : un PC pour joueur accessible

Damien Labourot le 04 août 2010
Akoya X7811 CartonCommençons tout d'abord par l'étude extérieure de notre machine. Livrée dans un carton relativement compact pour un transportable de cette taille, elle est accompagnée d'un bundle franchement sommaire : un chargeur, les habituels manuels et rien de plus.

Medion Akoya X7811 : un portable massif et sobre... au bundle et à l'écran un peu trop légers

La machine est imposante (339 x 280 x 44 mm), mais veut garder un design plutôt sobre, aux antipodes de ce que l'on peut trouver chez certains constructeurs qui pensent que PC de joueur doit forcément rimer avec « arbre de Noël ». Medion a ainsi fait le choix de l'aluminium pour recouvrir sa coque, ce qui est plutôt une bonne chose, surtout dans cette période ou le « Glossy » et les traces de doigt qu'il implique sont à la mode...

Une fois ouvert, on regrettera par contre deux choses concernant son large écran de 17.6 pouces (16:10e) : sa définition limitée à du 1440x900 et son traitement brillant qui pourra s'avérer relativement gênant pour les séances de jeu dans les endroits lumineux. Un défaut que l'on retrouve malheureusement sur une majorité de portables ces dernières années...

Medion Akoya X7811 Medion Akoya 1 Medion Akoya 1

Un repose-poignet et un touchpad plutôt bons... mais un clavier à revoir !

On retrouvera de l'aluminium sur toute la zone du repose-poignet où prend place un large touchpad multipoint (80x45 mm) relativement confortable. Il est placé au milieu de cette zone, à égale distance de chaque bord. Du coté du clavier, par contre, c’est la déception : alors que la majorité des PC portables sont désormais passé au chiclet, c’est à dire à des touches INdépendantes, ici nous avons le droit à un simple clavier monobloc d’un autre temps et dont le confort est assez moyen. Le fabricant aura néanmoins pris soin de peindre quelques touches en rouges comme les flèches directionnelles ou les lettres « Z », « Q », « S » et « D » principalement utilisées dans les FPS. C’est d’ailleurs les seules excentricités graphiques de cette machine pensée pour les joueurs.

Si notre critique s’arrêtait ici, c’est que nous oublierions deux gros points noirs de ce clavier : la touche « Fonction » (ou « Fn ») est située à gauche, soit à la place habituelle de la touche « Control » (ou « Ctrl »), ce qui ne manquera pas de vous faire rater un grand nombre de « Copier / Coller ». De la même manière, la touche entrée a été réduite à sa plus simple expression, ce qui sera aussi un point de gène. Seule la présence d’un pavé numérique vient tempérer notre point de vue sur ce clavier.

Medion Akoya 1 Medion Akoya 1 Medion Akoya 1

Une machine plutôt complète, même on aurait aimé un peu d'USB 3.0

Des touches multimédias tactiles sont aussi présentes au-dessus du clavier, ainsi que des voyants tactiles permettant d'interagir avec le Wi-Fi, la Webcam, le bluetooth... Les voyants indiquant que la machine est allumée, l'activité du disque dur, le verrouillage de la majuscule, etc... sont, eux, situés sous le touchpad.

Coté connectique, cet Akoya X7811 est plutôt complet : trois port USB 2.0, un port Power eSata, un port Firewire quatre broches, un lecteur de cartes mémoire, un port ExpressCard 54 mm, un port VGA et une sortie HDMI. Pour ce qui est de la partie sonore, nous sommes aussi gâtés puisque nous avons une sortie casque, une sortie ligne, une entrée micro et une sortie S/PDIF.

Medion Akoya X7811 Medion Akoya 1

Un système de refroidissement qui nous semble un peu léger... et mal placé ?

Le système de refroidissement nous semble être un point qui va poser problème, l'entrée d'air étant largement limitée. De plus, les larges ouïes qui permettent l'évacuation de l'air chaud sont situées à l'angle arrière droit de la machine, ce qui aboutira bien souvent sur la main de l'utilisateur qui se sert de la souris, excepté les gauchers.

Medion Akoya 1 Medion Akoya 1 Medion Akoya 2

Le tout est plutôt léger pour un modèle de cette catégorie puisqu’il ne pèse que 3.15 kg d'après notre balance (3.67 kg avec son chargeur), ce qui pour une machine de 17.6 pouces lourdement équipée nous paraît assez peu (à titre de comparaison, le G73Jh d'Asus pèse 3.76 kg). Et ce n'est pas la batterie qui plombe notre ensemble, puisque du haut de ses six cellules et de ses 58 Wh (5200 mAh / 11.1 V), elle est plutôt légère. Nous verrons donc si ce n’est pas une économie du côté du système refroidissement qui est à l'origine de cette légèreté.

58 Wh pour une telle machine : un simple onduleur !

Quoi qu'il en soit, ce modèle ne devrait pas tenir des records d'autonomie, vu la capacité de sa batterie et les composants qu'il intègre, comme nous le verrons dans la page précédente.

Medion Akoya 2 Medion Akoya 2 

Le chargeur, lui, est plutôt massif et délivre 6.32 A sous une tension de 19 V, soit 120 watts, nous verrons donc assez rapidement si son rendement est bon en fonction de la capacité qu'il aura... à nous brûler la main. Le connecteur d'alimentation est cylindrique et coudé.