S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité
Ivy Bridge mobile : test du K75VM d'ASUS (i7 3610QM / GT630M)

Ivy Bridge mobile : test du K75VM d'ASUS (i7 3610QM / GT630M)

Damien Labourot le 02 mai 2012
En effet, nous allons de suite en revue la consommation de ce K75VM avant d'entrer dans le vif du sujet vis-à-vis de l'autonomie, penchons nous sur la consommation de la machine. Comme elle bénéficie de la technologie Optimus de NVIDIA, nous avons établi différents scénarios que voici ci-dessous 

Une consommation sur secteur qui ne change pas

Ainsi l'on peut remarquer qu'au repos sous Windows, la machine consomme 21,3 W, ce qui n'est pas vraiment bas, mais pas étonnant pour autant, nous avons affaire à une machine de 17,3 pouces. Via OCCT dans sa version 4.2, nous avons ensuite appliqué différentes charges sur les composants. En voici le détail : 

ASUS K75VM consommation

On peut ainsi voir qu'à pleine charge, ce K75VM demande un peu plus de 100 watts, l'extinction du GPU via Optimus nous permet de gagner une vingtaine de watts au passage.

Une autonomie surprenante !

Voyons maintenant ce que cela donne en terme d'autonomie. À première vue, nous nous ne attendions pas à des miracles avec une simple batterie de 50 Wh. Cependant, les différentes améliorations apportées par cette nouvelle architecture Ivy Bridge semble apporter beaucoup à Intel et à ses puces. 

ASUS K75VM autonomie

En effet, nous avons déployé nos trois scénarios habituels, et nous les avons répétés plusieurs fois pour être sûrs... En mode prise de note (Wi-Fi désactivé, écran calé à 50 % de sa luminosité, gestion d'énergie maximale), notre K75VM a tenu environ 4h40, ce qui nous semble assez bluffant. Pour rappel, nous avions fait mieux avec un M17X de génération Sandy Bridge avec 5h50, cependant ce transportable là était équipé d'une batterie de 98 Wh, soit le double de notre ASUS ! 

Ensuite nous avons enchainé avec nos tests de lecture de vidéo Full HD 1080p de Big Buck Bunny, tournant en boucle. Là encore, nos resultats sont plutôt encourageant puisque l'on tient un peu plus trois heures. Enfin, en consultation Internet, on note un certain regain d'autonomie puisque l'on tient un peu moins de quatre heures.

Il faudra voir ce que cela donne sur d'autres machines avant d'en tirer une conclusion générale, cependant, si cela se confirme dans d'autres tests, cela pourrait avoir un impact non négligeable sur la taille des batteries qui pourraient être plus petites pour une autonomie constante. L'autre avantage que nous y voyons concerne les Ultrabook qui disposent de peu de place pour les accumulateurs.