S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité
Core i7 3960X : quels résultats sous Linux ?

Core i7 3960X : quels résultats sous Linux ?

David Legrand le 18 novembre 2011
On continue avec TrueCrypt, un autre outil de chiffrement que l'on avait utilisé aussi sous Windows. Nous reproduisons ici les mêmes conditions : Buffer de 1 Go et utilisation de la fonction de mesure de performances intégrée :

Sandy Bridge-E Core i7 3960X benchs Linux

Sandy Bridge-E Core i7 3960X benchs Linux

Comme sous Windows, et sans doute de manière plus marquée, le FX-8150 montre ici son avantage face au Core i7 2600k. Lorsqu'AES-NI est exploité, il affiche un net retard face aux modèles à six coeurs, un écart qui se réduit dans de nombreux tests, ou il passe parfois devant le Core i7 980X, mais pas devant le 3960X.

On notera aussi que les résultats obtenus sur l'ensemble des processeurs est largement supérieur à ce que l'on obtenait sous Windows.