S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité
Cooler Master Silencio 650 : le boîtier parfait ?

Cooler Master Silencio 650 : le boîtier parfait ?

Julien Arrachart le 05 juin 2012

L'intérieur : des petites améliorations très sympathiques

Vous le remarquerez surement au premier coup d'oeil, le châssis est très proche de celui du Silencio 550. Néanmoins, le constructeur ne s'est pas contenté d'une simple reprise, là aussi, diverses améliorations sont de mises. Dès l'ouverture, on remarque l'utilisation d'une plaque de mousse acoustique au dos de chaque plaque latérale, ce qui devrait réduire les nuisances sonores émises par la ventilation.

Le plateau est toujours compatible avec les cartes mères aux formats Micro ATX et ATX. Néanmoins, plusieurs différences sont visibles par rapport au Silencio 550, comme un plus grand nombre de passes-câbles avec des caches en caoutchouc souple. L'ouverture destinée au système de refroidissement du processeur est nettement plus large, ce qui devrait accroitre la compatibilité. Il s'agit là, de petites modifications qui sont plaisantes à observer pour un modèle se voulant plus complet.

Cooler Master Silencio 650 Cooler Master Silencio 650

En revanche, toute la partie droite est strictement identique à celle du Silencio 550. On a toujours les deux baies 5,25", exploitant une fixation rapide via de simples clips. La troisième est occupée par le système « Hot Swap ».

En dessous, deux cages sont accessibles, dont seule celle du milieu est mobile. La plus grande comprend quatre baies, contre seulement trois pour celle du bas. La fixation rapide pour le format 3,5" ne change pas, il s'agit toujours de deux rails à disposer de chaque côté du disque dur. Ensuite, il suffit de le placer dans l'un des emplacements de libre. Quant aux SSD, on a deux supports amovibles. (cf. l'installation du Silencio 550)

La seule et unique différence repose sur le PCB qui exploite l'interface S-ATA 6 Gbps. Une fois que l'on a installé deux disques durs (ou SSD) dessus, il est possible de sélectionner sur quel lecteur on veut démarrer en premier. Pour cela un bouton est présent sur la connectique externe, cela évitera un passage par le BIOS de la carte mère.

Sachez que le constructeur a augmenté l'empattement pour la carte graphique puisqu'il est de 295 mm avec la cage, et 434 mm sans. Pour rappel, dans le Silencio 550, l'espace disponible maximal est de 281 mm (cage comprise). Certaines cartes graphiques seront désormais compatibles, sans perdre d'emplacement de stockage. Nous verrons lors de l'installation, si c'est le cas avec notre Radeon HD 5830.

Cooler Master Silencio 650 Cooler Master Silencio 650

Sur le Silencio 550, on avait regretté l'absence de mousse acoustique sur le sommet. Cooler Master a pris compte cette remarque. Mais avec l'ouverture pour le ventilateur, celle-ci ne peut pas recouvrir la totalité du sommet. Quant à la partie basse, le constructeur ne fait pas l'impasse sur les pads anti-vibration pour l'alimentation, assurant ainsi une parfaite immobilisation.

Cooler Master Silencio 650 Cooler Master Silencio 650

La qualité de fabrication est de très bonne facture. L'acier du châssis nous semble même plus épais, et par voie de conséquence plus rigide. Pourtant, selon Cooler Master, il est toujours de 0,7 mm, comme pour son petit frère. La peinture propose un rendu très propre, sans aucun défaut visible.

L'installation : un confort un cran au-dessus du Silencio 550

Comme nous l'avons évoqué ci-dessus, le Silencio 650 reprend les systèmes de fixation du Silencio 550. Le montage se réalise donc de la même façon, à savoir très facilement, et sans la moindre encombre. Nous tenons à souligner que grâce à l'augmentation de l'empattement pour la carte graphique, notre Radeon HD 5830 prend place sans retirer la cage (2,5" et 3,5"). Cependant, pour une comparaison équitable avec le Silencio 550, nous avons réalisé nos différentes analyses en retirant cette cage pour les deux boîtiers.

Cooler Master Silencio 650 Cooler Master Silencio 650

On apprécie aussi fortement l'augmentation du nombre d'ouvertures pour le passage des câbles d'alimentations. Par contre, l'espace derrière le plateau de la carte mère n'est pas suffisant pour assurer le passage du câble 24 broches de notre alimentation. C'est dans un tel boîtier que des câbles d'alimentations plats seraient vraiment utiles. Car en plus du souci de place pour les câbles, c'est qu'ils abiment la mousse acoustique au dos de la plaque latérale droite lors de la fermeture.

Hormis ce petit détail, le montage à l'intérieur de ce Silencio 650 se passe sans aucune difficulté. Il ne reste plus qu'à vérifier si le refroidissement procure des performances convenables sans être trop bruyant.
Sommaire