S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

308 millions d'euros de dépenses logicielles en 2011 pour l’État

Petit à petit, l'oiseau fait son nid

Un nouveau ministère vient de lever une partie du voile sur ses dépenses logicielles, suite à la demande effectuée fin mai par la députée écologiste Isabelle Attard. Cette semaine, c’est le ministère de la Réforme de l'État, de la décentralisation et de la fonction publique qui s’est plié à l’exercice.

assemblée nationale députés

 

Petit à petit, les informations tombent au sujet des dépenses des ministères en logiciels, même si celles-ci pourraient être un peu plus précises ou conséquentes. Depuis le mois dernier, ce sont effectivement dix ministres (sur trente sept) qui ont répondu à la question écrite que leur avait transmis Isabelle Attard le 28 mai. Pour mémoire, l’élue avait alors pris l’initiative de demander à chaque membre du gouvernement quelles suites avaient été données à la circulaire du Premier ministre relatif à l’usage du libre dans l’administration. L’intéressée exigeait surtout des détails quant aux dépenses en logiciels libres et celles correspondantes aux logiciels propriétaires, et ce pour la période 2008-2012.

 

Dernier ministère à avoir répondu : le ministère de la Réforme de l'État, de la décentralisation et de la fonction publique. L’on apprend ainsi que la mise en oeuvre des orientations du Premier ministre, telle que menée par la direction interministérielle des systèmes d'information et de communication (DISIC), a abouti « à l'élaboration d'un "socle interministériel de logiciel libre" comportant un panier d'applications à installer sur les postes de travail (traitement de texte, tableur, gestion d'image, lecteur vidéo, etc.) ». La ministre Lebranchu poursuit en expliquant qu’à partir de ce socle interministériel, la DISIC a décidé de généraliser l'utilisation de la suite bureautique Libre Office au sein des préfectures et des directions départementales interministérielles. Il n’est toutefois pas précisé si cette suite est installée en parallèle à d’autres logiciels propriétaires, et notamment la célèbre suite Microsoft Office.

 

Au final, les détails concrets fournis par la ministre de la Réforme de l’État se font bien minces. « Le suivi et l'évaluation de la mise en oeuvre de la circulaire relative à l'usage du logiciel libre dans l'administration font par ailleurs l'objet de travaux interministériels visant à mesurer, en volume et en valeur, l'évolution de l'usage des logiciels libres et propriétaires » affirme-t-elle néanmoins en guise de compensation auprès de la députée Attard.

 

Tout comme son collègue du Redressement productif la semaine dernière, Marylise Lebranchu évoque aujourd’hui des « obstacles méthodologiques et pratiques » à la valorisation des dépenses logicielles de son ministère. En cause : la difficulté d’isoler les coûts des logiciels, sachant que ces derniers peuvent être inclus dans d’autres dépenses (prestataires de services, matériel...). Une évaluation a néanmoins été conduite par le service des achats de l’État, laquelle présente les dépenses annuelles correspondant aux logiciels acquis par l’État pour les administrations centrales et déconcentrées sur la période 2008-2011 :

 

réforme logiciels montant

 

En attendant la réponse des vingt sept ministères restants, PC INpact vous propose un récapitulatif des informations obtenues jusqu’ici.

 

tableau récapitulatif logiciels dépenses attard 1 tab dépenses

Tableau PC INpact - En euros.

 

Xavier Berne

Journaliste, spécialisé dans les thématiques juridiques et politiques.

Publiée le 24/07/2013 à 10:51

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 19 commentaires

Avatar de Winderly INpactien
Winderly Le mercredi 24 juillet 2013 à 11:04:30
Inscrit le vendredi 19 mai 06 - 7546 commentaires
Tiens, il y a une baisse en 2010.
Avatar de Winderly INpactien
Winderly Le mercredi 24 juillet 2013 à 11:08:21
Inscrit le vendredi 19 mai 06 - 7546 commentaires
Baisse en 2011 pour l'agriculture.

J'aimerais que toutes les réponses soient ainsi (mais il semble que certains préfèrent ne pas donner de chiffres).

Edité par Winderly le mercredi 24 juillet 2013 à 11:08
Avatar de leo21fr INpactien
leo21fr Le mercredi 24 juillet 2013 à 11:24:06
Inscrit le dimanche 16 mai 04 - 130 commentaires
Quel est le cout des licenses SAP ?
Avatar de ActionFighter INpactien
ActionFighter Le mercredi 24 juillet 2013 à 11:25:39
Inscrit le lundi 7 février 11 - 7510 commentaires
Au final, les détails concrets fournis par la ministre de la Réforme de l’État se font bien minces

En effet

Mais ce n'est guère étonnant, vu toutes les astuces budgétaires pour s'affranchir de contraintes d'appels d'offres, pour avoir tel ou tel prestataire, ou pour passer le budget sur un autre service etc...
Avatar de Anartux INpactien
Anartux Le mercredi 24 juillet 2013 à 11:34:31
Inscrit le vendredi 21 juin 13 - 100 commentaires
308 millions € de dépenses logicielles en 2011 pour la Réforme de l’État


Ce chiffre me paraît exorbitant !

10 000 ans de ma modeste pension !


Il y a 19 commentaires

;