S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Le président de la SNCF s'attaque à l'hégémonie des géants du Net

Donner au train des idées d'avance

Dans une tribune intitulée « La dangereuse hégémonie des géants du Net et de leurs services commerciaux », publiée dans Le Monde, le président de la SNCF et le PDG de l’agence de voyages Voyageurs du monde déplorent fermement les dangers portés par certains géants, comme Google, vis-à-vis des consommateurs, mais aussi de l'économie française et européenne.

google sncf

Une menace « insidieuse, parce que silencieuse »

Pour Guillaume Pépy, président de la SNCF, et Jean-François Rial, numéro un de Voyageurs du monde, « Internet est un outil de liberté et d'ouverture sur le monde », notamment en ce qu’il permet aux internautes de préparer leurs voyages de manière beaucoup plus pratique, par exemple pour « chercher une destination, comparer des tarifs, acheter des billets, réserver un hôtel »... 

 

Seulement, ils voient un danger à l’hégémonie de « géants, pour la plupart américains ». Dans leur ligne de mire, se trouve notamment Google, qui, outre son moteur de recherche, propose « aussi un comparateur des offres de transport et d'hébergement, un éditeur de contenus avec Zagat (guide de restaurants) et Frommer's (guide de voyages), et un éditeur de services avec Google Flights (comparaison des offres aériennes) ».

 

Problème selon eux : Google se retrouve ainsi « dans la position d'orienter l'internaute sur toute la chaîne de valeur, de la recherche à la réservation », ce qui leur permet de douter de la neutralité des informations fournies par la société de Mountain View. D’après Guillaume Pépy et Jean-François Rial, « Google revendique l'exhaustivité et la pertinence des résultats de ses recherches. Mais ces résultats pourraient être biaisés à son seul bénéfice. Et l'utilisateur ne sait rien de la manière dont ses données privées sont utilisées pour lui présenter des résultats adaptés à son profil... et au profit des annonceurs ». Les deux patrons soulèvent ainsi la présence d’une menace « puissante »,  « mondiale » et « insidieuse parce que silencieuse ».

Des propositions pour un cloisonnement des informations commerciales 

Mais au-delà du consommateur européen, « dont les choix seraient rétrécis et orientés sans qu'il le sache », les deux patrons défendent aussi les intérêts, légitimes, de leurs entreprises. Ils expliquent ainsi pressentir « un tsunami économique » qui pourrait balayer le modèle des industries du transport et du tourisme.

 

Afin d'y faire face, Guillaume Pépy et Jean-François Rial militent pour une séparation de « la recherche d'informations des services commerciaux consacrés au tourisme et aux transports, dans lesquels la concurrence est nécessaire ». Tout en réclamant plus de transparence, ils proposent également la mise en place d’un « organisme de surveillance indépendant, chargé de garantir le respect des règles de conduite ». Et pour réunir d’autres acteurs qui pourraient se sentir concernés, les deux patrons précisent que « tous les secteurs marchands du Net sont concernés ».

 

D’après eux, c’est « l'avenir de l'économie digitale française, européenne, [qui] est en jeu », dans la mesure où « sans réaction, elle passera sous la tutelle de grands écosystèmes très fermés, tous assis sur une maîtrise de plateformes logicielles propriétaires, orientant le consommateur comme bon leur semble ». Ils concluent : « Et ce n'est ni le consommateur ni le citoyen qui y gagnera ». 

Xavier Berne

Journaliste, spécialisé dans les thématiques juridiques et politiques.

Publiée le 07/09/2012 à 11:35

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 83 commentaires

Avatar de GregLu INpactien
GregLu Le vendredi 7 septembre 2012 à 11:39:20
Inscrit le mardi 23 mai 06 - 671 commentaires
Et être président de la SNCF et le PDG de l’agence de voyages Voyageurs du monde en même temps, il est quoi, un nain ? C'est juste qu'il l'a mauvaise qu'un autre se fasse + de pognon que lui faut croire
Avatar de pti_pingu INpactien
pti_pingu Le vendredi 7 septembre 2012 à 11:41:06
Inscrit le jeudi 15 janvier 09 - 9585 commentaires
Et créer un modèle traitant toute la chaine de valeur en France ou en Europe, cela ne lui est pas passé par la tête?

Oui, il y a une certaine position dominante de Google (entre autre car il est cité dans l'article), mais je pense que leur arrière pensée est clair comme l'eau de roche ... perdre le peu de part de marché qu'ils ont dans le domaine de la gestion end-to-end du voyage.
Avatar de FRANCKYIV INpactien
FRANCKYIV Le vendredi 7 septembre 2012 à 11:42:44
Inscrit le mardi 22 novembre 05 - 841 commentaires
Y a encore des gens qui utilisent Google de nos jours ?

Adresse Web :
http://donttrack.us/

Avatar de hellmut INpactien
hellmut Le vendredi 7 septembre 2012 à 11:43:08
Inscrit le jeudi 9 décembre 04 - 5317 commentaires
venant d'une boite qui est la seule sur le marché français du transport ferroviaire et dont l'état est actionnaire à 100%, ça me fait doucement rigoler.
la SNCF qui se fait le chantre de la concurrence? c'est l'hopital qui se fout de la charité là!
Avatar de carbier INpactien
carbier Le vendredi 7 septembre 2012 à 11:48:26
Inscrit le mercredi 28 avril 10 - 4795 commentaires
Pour concurrencer Google, il faudrait déjà commencer par la recherche sur Internet... et quand on voit ce qui se passe actuellement on peut dire que ce n'est pas gagné...

Disons qu'a force de se développer et de tout vouloir dominer, Google va devoir faire face à un problème: des actions en justice qui pourraient conclure à la scission de Google en 2 entreprises distinctes:
- D'un coté le moteur de recherche pur
- De l'autre, toutes ses activités annexes qui pourront alors entre en concurrence seule avec les autres acteurs de leurs secteurs respectifs

Pour l'instant, vu que le point d'entrée du Web pour la plupart des internautes est Google (du moins en occident), la concurrence est faussée dès le départ...
Avatar de methos1435 INpactien
methos1435 Le vendredi 7 septembre 2012 à 11:49:16
Inscrit le jeudi 6 février 03 - 6089 commentaires
C'est sure que voyages-sncf.com ça n'a rien à voir.... Il est pas trop crédible le bonhomme là...



Edité par methos1435 le vendredi 7 septembre 2012 à 11:50
Avatar de tAran INpactien
tAran Le vendredi 7 septembre 2012 à 11:49:22
Inscrit le samedi 21 mai 05 - 3849 commentaires
Et être président de la SNCF et le PDG de l’agence de voyages Voyageurs du monde en même temps, il est quoi, un nain ? C'est juste qu'il l'a mauvaise qu'un autre se fasse + de pognon que lui faut croire

fail, merci

Sinon, sur Google il n'y a qu'une règle : payer plus pour être référencé plus troll.gif
Avatar de carbier INpactien
carbier Le vendredi 7 septembre 2012 à 11:51:49
Inscrit le mercredi 28 avril 10 - 4795 commentaires
venant d'une boite qui est la seule sur le marché français du transport ferroviaire et dont l'état est actionnaire à 100%, ça me fait doucement rigoler.
la SNCF qui se fait le chantre de la concurrence? c'est l'hopital qui se fout de la charité là!

Mon dieu tant il est vrai que la SNCF n'est pas en concurrence avec le transport aérien, voire avec les sociétés autoroutières
Avatar de aypierre INpactien
aypierre Le vendredi 7 septembre 2012 à 11:52:06
Inscrit le vendredi 23 octobre 09 - 431 commentaires
« sans réaction, elle passera sous la tutelle de grands écosystèmes très fermés, tous assis sur une maîtrise de plateformes logicielles propriétaires, orientant le consommateur comme bon leur semble »


c'est pas un peu ce qui se passe pour la SNCF depuis longtemps ?

« la recherche d'informations des services commerciaux consacrés au tourisme et aux transports, dans lesquels la concurrence est nécessaire »


Ha oué sur le web la concurrence est nécessaire, mais aprés quand l'Europe exige la mise en place de concurrence dans les transport ferroviaire, là pour le papy Pepy c'est différent, et il a droit de raler contre cette concurrence déloyale qu'on veut lui imposer !

Avatar de HarmattanBlow INpactien
HarmattanBlow Le vendredi 7 septembre 2012 à 11:53:22
Inscrit le jeudi 21 juin 07 - 3989 commentaires
Le bonhomme est certes non-objectif et mal placé pour donner des leçons mais le fait est que ses critiques vis-à-vis de Google et autres sont plus que pertinentes. Et nous allons subir de plein fouet dans les dix ans à venir le verrouillage en cours de tous les bouts de la chaine.

Y a encore des gens qui utilisent Google de nos jours ?

Malheureusement la qualité des résultats y est assez médiocre et le SOE blackhat y est roi. :(
;