S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Interdiction des routeurs chinois : ZTE et Huawei répondent au rapport Bockel

Cyberdéfense et riposte graduée

Le 19 juillet dernier, le sénateur Jean-Marie Bockel présentait un rapport sur les enjeux de la cyberdéfense, proposant alors vertement l’interdiction des routeurs chinois. Deux entreprises visées par les critiques du parlementaire viennent de lui répondre par une interview au Point.

rapport bockel

 

Dans son rapport intitulé « La cyberdéfense : un enjeu mondial, une priorité nationale », Jean-Marie Bockel préconise des mesures drastiques pour améliorer la protection de la France contre les cyberattaques. L’intéressé voudrait notamment « interdire sur le territoire national et à l’échelle européenne le déploiement et l’utilisation de « routeurs » ou d’autres équipements de coeur de réseaux qui présentent un risque pour la sécurité nationale, en particulier les « routeurs » et certains équipements d’origine chinoise ». Craignant qu’un pays producteur place des dispositifs de surveillance ou d’interception dans ces maillons forts, le sénateur a alors pointé du doigt deux sociétés chinoises, Huawei et ZTE (voir notre article : Rapport Cyberdéfense : et si on interdisait les routeurs chinois en France ?).

 

Lin Cheng, patron de la division Europe de ZTE, et François Quentin, patron de Huawei en France, viennent de réagir au rapport de Jean-Marie Bockel auprès de nos confrères du Point. Pour le représentant de Huawei, ce texte se base sur des « suspicions non fondées » : « Nous garantissons que nos produits ne comportent rien qui ne soit pas précisé dans leurs caractéristiques », évacue François Quentin. Quant à Lin Cheng (ZTE), il « ne [voit] pas en quoi supprimer des routeurs chinois changerait la donne », dans la mesure où, d’après lui, « même si l'on prend le cas d'une attaque visiblement venue de Chine ces derniers mois, elle a eu lieu via des routeurs Cisco », soit du matériel américain. L’intéressé ajoute enfin : « les équipementiers européens contrôlent 40 % du marché chinois, alors que nous ne représentons que 1,5 % du marché européen. Si l'on suit la logique du sénateur Bockel, c'est plutôt au gouvernement chinois d'avoir peur ».

Au fond, des enjeux économiques

Au sujet de la pertinence de la proposition de Jean-Marie Bockel, les représentants des deux sociétés se sont montrés circonspects. « Ce genre de mesure manquerait de fondement scientifique. Nous sommes une entreprise et nous ne représentons pas le gouvernement chinois » a expliqué au Point Lin Cheng. François Quentin a quant à lui soulevé d’éventuelles manœuvres émanant de « certaines personnes auditionnées », et notamment « celles qui ont des intérêts financiers ». « Une telle mesure ressemblerait à ce qu'Airbus a pu affronter aux États-Unis : combien de décennies leur a-t-il fallu pour vendre des avions là-bas ? » questionne-t-il.

 

Enfin, les deux représentants ont exprimé des critiques de fond vis-à-vis du rapport Bockel, qui oublierait selon eux de nombreux points importants, liés notamment au contexte actuel de forte mondialisation. « Nos matériels sont construits à partir de composants fabriqués aux US, avec des logiciels développés dans le monde entier : théoriquement, ça ne semble pas très facile qu'on puisse implémenter des mouchards comme ça sans que ça se sache. De plus, pour avoir un réseau absolument sécurisé, il n'y a qu'une seule solution : couper physiquement le réseau d'Internet », a expliqué Lin Cheng. François Quentin a également rappelé l'importance économique d'Huawei au niveau européen, indiquant que cette société était encore « un investisseur important en Europe, avec 7 000 emplois (...) dans presque tous les pays de l'Union européenne ».

Xavier Berne

Journaliste, spécialisé dans les thématiques juridiques et politiques.

Publiée le 31/07/2012 à 15:49

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 38 commentaires

Avatar de Malsa INpactien
Malsa Le mardi 31 juillet 2012 à 23:38:27
Inscrit le lundi 13 novembre 06 - 2418 commentaires
il aurait fallu en interdir un bon nombre à leurs début ou c'était de véritables copies de nos produits, mais depuis ils ont appris à en faire d'eux même (à priori).

Enfin quand on voit les DSLAM de free (HUAWEI) et leur soufflerie intégrée on suppose que la gestion d'energie n'est pas encore vraiment maitrisée^^
Avatar de Sam LAYBRIZ INpactien
Sam LAYBRIZ Le mardi 31 juillet 2012 à 23:52:25
Inscrit le dimanche 7 décembre 03 - 8913 commentaires

Enfin quand on voit les DSLAM de free (HUAWEI)

Ah ?!
Je croyais que c'etait du "home made" avec des algo "retouchés" ?
Avatar de Commentaire_supprime INpactien
Commentaire_supprime Le mercredi 1 août 2012 à 00:27:05
Inscrit le vendredi 31 octobre 08 - 27132 commentaires

Parce que c'est trop cher pour les autres. Comme toujours, on fait la liste des fonctionnalités, on trie pour avoir ce qui colle, et on achète le moins cher avec 80 - 90 % des fonctionnalités qu'on a demandé au départ.

Autrement, je n'oublie pas que les USA viennent de virer Windows de leur système de contrôle des drones.


T'es sûr de ton coup ? Source ?

Un logiciel de contrôle de drone, c'est tellement spécialisé qu'il vaut mieux le développer sur mesure. Alors, prendre un win pour ça...


Vu que plusieurs se sont fait capturer par l'Iran, d'aucun pourrait en conclure que les iraniens ont profité de failles dans windows pour piquer les drones US, mais je ne me laisserai pas entraîner sur la pente savonneuse du troll.


Plusieurs capturés, tu es sûr ? Source ?

Je ne connais qu'un cas d'un drone dont l'USAF a perdu le contrôle et qui a été récupéré par l'Iran (et encore, je ne suis pas sûr qu'il ne s'agisse pas d'une opération d'intox délibéré de la part du Pentagone, genre faux code de contrôle destiné à leurrer l'ennemi); Plusieurs, je voudrais bien voir ça...
Avatar de ouragan INpactien
ouragan Le mercredi 1 août 2012 à 06:23:02
Inscrit le jeudi 6 novembre 03 - 18396 commentaires
La France et l'Europe devraient interdire nombre de produits statégiques d'origines douteuses comme les Etats Unis.


C'est un fait.
Avatar de dam1605 INpactien
dam1605 Le mercredi 1 août 2012 à 08:49:00
Inscrit le mercredi 14 janvier 09 - 693 commentaires
Soyons clairs : parler de sécurité avec des os proprios, des drivers proprios, des programmes proprios, c'est une blague. GNU/Linux a démontré que seul du code source ouvert, où l'on comble rapidement les failles quand on en trouve, était un modèle sécuritaire "viable",et ce n'est pas pour rien qu'en 2012, GNU/Linux se passe encore et toujours d'antivirus, alors qu'on parle quand même d'un os serveur à la base, donc en première ligne pour se faire cracker...


L'antivirus n'a pas grand chose à voir avec le degré de sécurité d'un OS (si y'a une faille dans l'OS, l'antivirus ne pourra probablement pas y faire grand chose)
Globalement c'est surtout un problème de public, le jour où y'aura des mecs utilisant linux assez naïfs pour exécuter un programme reçu par mail, y'aura des antivirus pour linux.

Le problème c'est pas franchement la sécurité mais la confiance. Par ailleurs l'open source à ses avantages et ses inconvénients niveau sécurité...

Se méfier du matériel est ensuite une bonne chose, mais pourquoi taper sur nos amis chinois alors que nos amis américains ne valent pas mieux ? Avant de s'occuper du bas niveau, ne serait-il pas déjà utile de demander à tous ces braves fournisseurs le code source complet de leurs applications, sous peine d'aller se faire cuire un oeuf en Europe avec leur matériel ?

La sécurité d'un peuple devrait quand même l'emporter sur le secret industriel d'un fournisseur...

Je pense qu'ils ne causent pas du bas niveau mais de manière générale. A leur niveau, ils font pas la différence. Ils voient le routeur (matos+firmware) comme un tout. Mais je suis plutôt d'accord.


Edité par dam1605 le mercredi 1 août 2012 à 08:52
Avatar de hansi INpactien
hansi Le mercredi 1 août 2012 à 09:05:58
Inscrit le mercredi 30 juillet 08 - 570 commentaires
@dam1605

Aucun antivirus ne détecte 100% des menaces connues, c'est un fait, mais c'est quand même un premier révélateur de la qualité de conception d'un os. D'autre part, GNU/Linux intègre déjà certains mécanismes de sécurité restreignant les atteintes au cas ou un service tomberait. On n'est pas fou non plus...

Pour le reste, c'est sûr que l'éducation des utilisateurs est un facteur clé.

Par contre, merci de ne pas confondre l'open source industriel qui dénit la philosophie libre du partage, avec le Free Software (les VRAIS logiciels libres).
Avatar de CaptainDangeax INpactien
CaptainDangeax Le mercredi 1 août 2012 à 10:23:19
Inscrit le mercredi 7 juin 06 - 3139 commentaires


T'es sûr de ton coup ? Source ?



Tiens : la source

Nous nous sommes déjà suffisamment croisés sur ce forum , tu devrais savoir que ce n'est pas là dessus que tu pourras me coincer.


Plusieurs capturés, tu es sûr ? Source ?

Je ne connais qu'un cas d'un drone dont l'USAF a perdu le contrôle et qui a été récupéré par l'Iran (et encore, je ne suis pas sûr qu'il ne s'agisse pas d'une opération d'intox délibéré de la part du Pentagone, genre faux code de contrôle destiné à leurrer l'ennemi); Plusieurs, je voudrais bien voir ça...

L'autre source.
Pour en avoir d'autres, google -> recherche mais tu le sais déjà...
Avatar de Commentaire_supprime INpactien
Commentaire_supprime Le mercredi 1 août 2012 à 10:54:23
Inscrit le vendredi 31 octobre 08 - 27132 commentaires


Tiens : la source

Nous nous sommes déjà suffisamment croisés sur ce forum , tu devrais savoir que ce n'est pas là dessus que tu pourras me coincer.


C'est seulement l'US Navy et ce ne sont qu'une seule catégorie d'engins, et pas les plus performants (200 km/h et 1000 mètres d'altitude de croisière au mieux).

Je pense que pour des gros machins, genre Predator, ils doivent développer des logiciels ad hoc.


L'autre source.
Pour en avoir d'autres, google -> recherche mais tu le sais déjà...


Mouais...

Et ils ne parlent que d'un seul drone... Je la connaissais déjà cette affaire.

Edité par commentaire_supprime le mercredi 1 août 2012 à 10:55
;