S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Windows Phone 8 : le début de l'unification des technologies chez Microsoft

Depuis le temps qu'on en parle

Microsoft possède sur son vaste campus de Redmond une unité spécifique baptisée Microsoft Research, ou MSR. De nombreuses technologies et des produits comme le Kinect viennent de projets qui ont été travaillés au MSR. Coté logiciel, des noms de code tels que Menlo et Redhawk ont déjà trouvé écho dans nos colonnes. Avec l’arrivée de Windows 8 et surtout de Windows Phone 8, les applications concrètes semblent être sur le point d’envahir l’écosystème maison.

wp8 apollo

Menlo, la base de Windows Phone 8

Menlo, tout d’abord, est la base de Windows Phone 8. Pour comprendre Menlo, il faut revenir à Vista et au travail commencé par Microsoft. Les développeurs avaient en effet débuté un travail de factorisation destiné à classer les composants de Windows. Avec la version 7 du système, ce travail a abouti sous la forme de MinWin, autrement dit la base minimale nécessaire pour fonctionner : le noyau, quelques pilotes et les fichiers nécessaires à l’exécution de logiciels. Aucune interface graphique n’était de la partie.

 

Menlo a un objectif connexe : celui d’être un système complet, mais minimal. Il est donc basé sur MinWin, mais fournit des éléments d’interface ainsi, entre autres, qu’un CLR (Common Language Runtime). Microsoft travaillait en effet sur WIndows Phone 7 depuis un moment à l’aide d’un noyau CE et du Compact Framework .NET. L’éditeur était cependant frustré du manque d’alignement et de compatibilité avec le noyau NT et le vrai CLR. Menlo est l'aboutissement d’un projet de remplacement de la base du système mobile. Un remplacement confirmé par Microsoft puisque l’on sait que Windows Phone 8 a la même base que celle de Windows 8, à peu de choses près.

 

Menlo est un pas important pour Microsoft, puisque son système mobile est désormais aligné avec celui pour les PC. Important à plus d’un titre en fait : comme il s’agissait de porter une base NT vers l’architecture ARM, les résultats ont bénéficié autant à WIndows Phone 8 qu’à Windows RT, la variante de Windows 8 pour les tablettes ARM. Dans la foulée, les développeurs ont porté leur compilateur JIT (Just-in Time) vers ARM pour le CLR, puis le CLR lui-même et enfin Silverlight.

La prévalence de .NET et de WinRT

Une fois que plusieurs plateformes partagent le même système d’exploitation, l’unification des technologies de développement n’est guère loin. Là encore, l’annonce de Windows Phone 8 a montré que les mêmes technologies (quasiment) seraient utilisées que dans Windows 8. Jusqu’au remplacement d’ailleurs de XNA pour les jeux vidéo par le code natif couplé à DirectX.

 

Les environnements .NET et WinRT ont ceci de commun que les applications conçues pour ces environnements peuvent théoriquement fonctionner partout de la même manière. Mais il se pourrait que la distribution des applications sur le Marketplace ou le Windows Store dispose d’améliorations tout droit sorties là encore du MSR.

Des technologies proches de la phase de production

Microsoft travaille en effet depuis des années sur plusieurs projets aux conséquences potentielles importantes. On pourrait par exemple citer Redhawk, dont la mission est de compiler un code MDIL (pour Machine Dependant Intermediate Language), lui-même issu d’un code managé. Le MDIL est beaucoup plus proche du langage machine et affiche de bien meilleures performances. Cela reste à confirmer, mais le MDIL a de très fortes chances d’être utilisé au sein de Windows Phone 8.

 

On pourrait également citer les travaux menés sur un même compilateur C++/C#, et donc destiné aussi bien au code natif qu’au code managé. Les objectifs sont très nombreux, mais on citera notamment l’exploitation des dernières possibilités offertes par les processeurs Intel, AMD et ARM, la création d’un nouveau type de fichier objet supportant le linking rapide (il s'agit en fait du MDIL) ou encore l’utilisation du parallélisme et de la vectorisation automatiques issues du compilateur créé pour Windows 8.

 

Plus récemment encore, des informations (obtenues grâce à la fuite du SDK de Windows Phone 8) laissent présager que Microsoft pourrait se livrer à des optimisations sur la compilation du code côté serveur. Ces opérations interviendraient après la publication du code par le développeur tiers, lors de la soumission de son application au Marketplace de Windows Phone 8.

 

Ces projets et informations restent en suspens tant que Microsoft ne les confirme pas. Cela étant, la plupart de ces données sont liées d’une manière ou d’un autre à Windows 8 et Windows Phone 8. Les prochains mois devraient être riches en informations, surtout si l’on considère que la conférence BUILD, dédiée aux développeurs, est prévue pour le 30 octobre.



PS : merci à Charon

Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Publiée le 28/07/2012 à 08:30

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 127 commentaires

Avatar de charon.G INpactien
charon.G Le samedi 28 juillet 2012 à 10:47:33
Inscrit le vendredi 29 avril 05 - 7344 commentaires
Article très peu compréhensible pour le commun des mortels, c'est dommage ^^

Ca reste assez technique. Vincent n'est pas rentré dans les détails non plus. Je pense que la partie sur menlo reste quand même assez compréhensible. microsoft a admis récemment l'avoir utiliser pour sortir phone8/ Windows RT et remplacer la base CE par du NT
Pour la partie redhawk c'est une technologie qui permettrait de booster énormément les performances des applications .NET. Vincent n'a pas forcément insisté là dessus mais ça pourrait changer la donne en terme de performances par rapport à c++. Sur les fuites du sdk de WP8 ça été confirmé que Microsoft compilait les applications .NET en mdil sur le cloud.
Avatar de charon.G INpactien
charon.G Le samedi 28 juillet 2012 à 10:54:29
Inscrit le vendredi 29 avril 05 - 7344 commentaires
Vincent a donné les sources pour la partie redhawk qui donnent pas mal d'informations supplémentaires.
Pour menlo il suffit d'aller sur le site du MSR:

Fiche galen Hunt

Menlo

Experiment 19

Edité par charon.G le samedi 28 juillet 2012 à 10:56
Avatar de charon.G INpactien
charon.G Le samedi 28 juillet 2012 à 10:59:48
Inscrit le vendredi 29 avril 05 - 7344 commentaires
RedHawk est relativement important pour trois raisons:
*Il devrait permettre d'amener le c# au niveau système grace à de bien meilleures performances
* Il devrait être utilisé à terme pour les drivers.
* Le MDIL est aussi le point commun entre redhawk et Midori. Redhawk avait déjà été annoncé depuis longtemps comme une technologie transitoire à Midori. Ca confirme donc le futur de Windows.
Avatar de Ler van keeg INpactien
Ler van keeg Le samedi 28 juillet 2012 à 11:19:53
Inscrit le jeudi 6 octobre 11 - 632 commentaires
Ah là là. Il y a toujours un kéké pour ramener sa science et sa loi du "1 Windows sur 2 est pourri".

Rafraîchissement de mémoire (à partir de Windows 3.1, pas connu les précédents en live et qui n'étaient que des surcouches graphiques de dos)

- win 3.1 pour l'époque était sympa, même si ça ne permettait pas de faire le poids face aux Amiga ou autres Atari en terme de flexibilité.

- win 95 le big lifting qui a fait de Windows ce qu'il est aujourd'hui : environnement attrayant, utilisable même par des novices et capables de lancer une foultitude de logiciels et de jeux sans encombres

- win 98 une bonne mise à jour de 95 avec des évolutions mineures du point de vue de l'utilisateur mais déterminantes pour les futurs Windows. Plus fluide et stable que 95

- win Me, parce que 2000 était un poil en retard dans sa version grand public. Du coup, simple mise à jour de 98, basé sur le noyau de 95 mais souffrant de quelques problèmes de finition pour le sortir à temps. Orienté web et multimédia il était graphiquement réussi et reste l'os le plus rapide à booter sans ssd ! ;)

- Windows 2000, enfin une version basée sur le noyau plus stable (NT) et son système de fichiers évolué (NTFS) n'aura pas vraiment de version grand public > Me

- XP que tout le monde connaît, le renouveau de Windows. Totalement revu, plus stable, sécurisé, et presque désolidarisé de Dos. Quelques soucis de drivers de la part des éditeurs fait qu'il ne sera pas un succès immédiat.

- Longhorn, muse à jour majeure de XP sera abandonné en cours de route. XP, adopté massivement, est victime de hacks et virus en tour genre. Le développement de Windows repart de zéro sur des bases saines.

- Vista, considéré par temps de boulets de l'époque comme "pff c'est tout pourri" sort presque trop tôt. Prévu pour fonctionner au poil sur du matériel pas encore sorti/démocratisé, il souffre de lenteurs sur les machines bas de gamme ou anciennes.
Graphiquement excellent, stable, Vista commence enfin à se débarasser des fichiers systèmes de l'époque de 3.1

- Win7 reprend les base de Vista et l'épure. Cette fois les machines sont prêtes et c'est un succès!

Alors, à part l'erreur d'Me, c'est où le "tout pourri une fois sur deux" ?
Avatar de charon.G INpactien
charon.G Le samedi 28 juillet 2012 à 11:24:55
Inscrit le vendredi 29 avril 05 - 7344 commentaires
Ah là là. Il y a toujours un kéké pour ramener sa science et sa loi du "1 Windows sur 2 est pourri".

Rafraîchissement de mémoire (à partir de Windows 3.1, pas connu les précédents en live et qui n'étaient que des surcouches graphiques de dos)

- win 3.1 pour l'époque était sympa, même si ça ne permettait pas de faire le poids face aux Amiga ou autres Atari en terme de flexibilité.

- win 95 le big lifting qui a fait de Windows ce qu'il est aujourd'hui : environnement attrayant, utilisable même par des novices et capables de lancer une foultitude de logiciels et de jeux sans encombres

- win 98 une bonne mise à jour de 95 avec des évolutions mineures du point de vue de l'utilisateur mais déterminantes pour les futurs Windows. Plus fluide et stable que 95

- win Me, parce que 2000 était un poil en retard dans sa version grand public. Du coup, simple mise à jour de 98, basé sur le noyau de 95 mais souffrant de quelques problèmes de finition pour le sortir à temps. Orienté web et multimédia il était graphiquement réussi et reste l'os le plus rapide à booter sans ssd ! ;)

- Windows 2000, enfin une version basée sur le noyau plus stable (NT) et son système de fichiers évolué (NTFS) n'aura pas vraiment de version grand public > Me

- XP que tout le monde connaît, le renouveau de Windows. Totalement revu, plus stable, sécurisé, et presque désolidarisé de Dos. Quelques soucis de drivers de la part des éditeurs fait qu'il ne sera pas un succès immédiat.

- Longhorn, muse à jour majeure de XP sera abandonné en cours de route. XP, adopté massivement, est victime de hacks et virus en tour genre. Le développement de Windows repart de zéro sur des bases saines.

- Vista, considéré par temps de boulets de l'époque comme "pff c'est tout pourri" sort presque trop tôt. Prévu pour fonctionner au poil sur du matériel pas encore sorti/démocratisé, il souffre de lenteurs sur les machines bas de gamme ou anciennes.
Graphiquement excellent, stable, Vista commence enfin à se débarasser des fichiers systèmes de l'époque de 3.1

- Win7 reprend les base de Vista et l'épure. Cette fois les machines sont prêtes et c'est un succès!

Alors, à part l'erreur d'Me, c'est où le "tout pourri une fois sur deux" ?

Bon résumé
Avatar de Ler van keeg INpactien
Ler van keeg Le samedi 28 juillet 2012 à 11:26:47
Inscrit le jeudi 6 octobre 11 - 632 commentaires
Désolé pour l'ortho, premier comm. sur mobile je n'ai pas trouvé "éditer" :/
Avatar de AnthonyF INpactien
AnthonyF Le samedi 28 juillet 2012 à 11:45:16
Inscrit le jeudi 20 août 09 - 2922 commentaires
Désolé pour l'ortho, premier comm. sur mobile je n'ai pas trouvé "éditer" :/

Le "tout pourri" une fois sur deux est valide.
Juste la majorité le mettent sur le dos de Microsoft. Alors que ce n'est pas forcément le cas.

Mais Windows 8 est tout pourri pour d'autres raisons vu qu'il repose toujours sur le même noyau que 7 et Vista, au niveau matériel aucun problème ne sera à souligner.
Avatar de Jean-Luc Skywalker INpactien
Jean-Luc Skywalker Le samedi 28 juillet 2012 à 11:47:16
Inscrit le jeudi 17 mai 12 - 145 commentaires
Windows Phone 8 : le début de l'unification des technologies chez Microsoft


ça passe ou ça casse ?
Avatar de charon.G INpactien
charon.G Le samedi 28 juillet 2012 à 11:53:08
Inscrit le vendredi 29 avril 05 - 7344 commentaires

Le "tout pourri" une fois sur deux est valide.
Juste la majorité le mettent sur le dos de Microsoft. Alors que ce n'est pas forcément le cas.

Mais Windows 8 est tout pourri pour d'autres raisons vu qu'il repose toujours sur le même noyau que 7 et Vista, au niveau matériel aucun problème ne sera à souligner.

Pas vraiment en échec technique il n'y a eu vraiment que ME. En échec commercial tu as uniquement ME et Vista. ça fait pas un sur deux sur tous les windows qui sont sortis.
Pour Windows 8 personne n'en sait rien, si il faut ce sera ni l'un ni l'autre....
Avatar de charon.G INpactien
charon.G Le samedi 28 juillet 2012 à 11:57:03
Inscrit le vendredi 29 avril 05 - 7344 commentaires
Pour le coup du un sur deux c'est vraiment une vision simpliste des choses pour ceux qui ne veulent pas réfléchir. Comme si Microsoft avait décidé de rater un os sur deux . Scientifiquement ça repose sur rien c'est complètement con....
;