S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Windows 8 devrait atteindre le statut RTM aujourd'hui avec la build 9200

De nombreuses offres à préparer

Microsoft serait sur le point de déclarer Windows 8 comme terminé. Le processus de compilation de la version finale aurait commencé mercredi.

 

La RTM (Release To Manufacture) pourrait être annoncée dès aujourd’hui. D’après plusieurs sources concordantes (Win8China et The Verge), le numéro de build final serait 9200.16384.WIN8_RTM.120725-1247. 

 

La compilation aurait commencé mercredi et devrait se terminer aujourd’hui. Un temps très long mais nécessaire pour générer les différents résultats. Il existe en effet plusieurs éditions et des dizaines de packs de langues.

 

Une fois la RTM annoncée, plusieurs phases resteront à travers. Le résultat le plus immédiat sera une mise en vente directe auprès des entreprises grands comptes. Cela touchera autant Windows 8 que Windows Server 2012. Peu de temps après la RTM viendra également la distribution aux abonnés MSDN et Technet.

 

La phase la plus longue sera celle qui va s’étendre entre la RTM et le 26 octobre, date de lancement officiel du système d’exploitation. Il s’écoulera donc trois mois, comme dans le cas de Windows 7, période durant laquelle les constructeurs vont travailler leurs offres. Or, si Windows 7 avait nécessite trois mois alors qu’il était finalement un Windows « classique », les OEM n’auront pas de trop de ce délai pour préparer des machines qui pourraient se révéler assez différentes.

 

Les acheteurs trouveront comme d’habitude une sélection très habituelle de machines de bureau et portables. Par contre, les Ultrabooks devraient clairement être au premier plan, Windows 8 était très orienté vers la mobilité. Mais les machines qui seront réellement attendues au tournant seront les tablettes. Intel a annoncé qu’une vingtaine de modèles étaient prévues, et le fondeur parlait sans doute uniquement des modèles x86. N’oublions pas en effet qu’un peu plus tard, les modèles ARM arriveront avec une version spécifique de Windows nommée « RT ». Elle se différenciera notamment par l’inclusion d’Office 2013 et l’impossibilité d’installer des applications Win32 classiques.

 

Enfin, rappelons que Windows 8 sera disponible en deux éditions principales : Windows 8 lui-même, qui visera le grand public, et la version Pro qui est conçue pour les entreprises et les enthousiastes. Les rumeurs pointent vers une annonce importante de Microsoft pour la première semaine du mois d’août (soit la semaine prochaine) et l’éditeur devrait notamment y présenter la tarification de son nouveau système.

Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Publiée le 27/07/2012 à 15:31

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 135 commentaires

Avatar de AnthonyF INpactien
AnthonyF Le samedi 28 juillet 2012 à 10:34:36
Inscrit le jeudi 20 août 09 - 2922 commentaires
Pourquoi remplacer? Les 2 systèmes ne peuvent pas du tout être utilisé ensemble? ou même alternativement en fonction de l'activité à faire?

Mais tout est possible, c'est physiquement où çà peut pêcher et limité en intérêt.

Qu'importe l'activité d'ailleurs, le tactile, à part l'exemple que j'ai pu donner ou pour fermer des fenêtres sur feu le Classic Desktop -vu qu'on ne doit l'appeler que comme çà à présent-, où çà a plus d'avantages que ce que l'on utilise depuis plus de 15 ans ?

Je vous vois venir de loin en me collant l'étiquette "n'aime pas le changement". Au contraire, je suis quelqu'un capable de s'adapter facilement quand l'alternative évoluée présente réellement des avantages. Et le tactile n'en a pas de masses. Surtout pas avec la technologie d'aujourd'hui qui est, encore, avec pas mal de défaut de précision même sur des énormes boutons.

Le tactile n'a d'avantage qu'en mobilité -et encore, çà dépend pour quoi-, en fixe -desktop ET laptop- çà n'en a aucun à part faire le kéké. Mais le kéké n'est intéressant à faire qu'en société et pas dans son bureau tout seul. Ou "impressionner" ses potes qui sont de passage.

Comme dit, actuellement, le tactile est d'avantage une mode que MS cherche à imposer comme seul moyen d'interaction qu'une réelle alternative.
Surfer sur le succès des smartphone et tablette, sauf que sur du desktop, çà ne peut que se casser la gueule. Le tactile de cette manière n'est efficace que pour une poignée -et encore- d'utilisateurs, mais pas pour tous. Sauf si tu ne veux pas plus voir ton écran que lorsque tu as tes doigts devant l'écran de ton smartphone. Sauf que là ce sera ta main voire le bras et que tu auras à le bouger d'avantage que tes doigts sur le petit écran d'un smartphone.

La souris, à son époque, pouvait être limité du fait des interfaces de l'époque, c'était du DOS les amis, ne l'oubliez pas. Et je confirme que sous DOS, la souris ralentissait plus qu'elle facilitait. En revanche, avec Windows 1.0 et surtout 3.x/95, là la souris était réellement exploitable.
Aujourd'hui, en 2012, le tactile n'est certainement pas la réponse à une évolution des usages. Sauf si le PC doit se résumer à devenir un bête "Minitel" où tu ne peux faire que ce que Microsoft/Apple/Google te dira d'en faire. Dans ce cas, oui, c'est l'évolution des usages. Et, encore plus dans ce cas, c'est inacceptable.
Avatar de vampire7 INpactien
vampire7 Le samedi 28 juillet 2012 à 11:39:52
Inscrit le vendredi 19 janvier 07 - 983 commentaires

C'est bien ce que je pensais : aucun argument contre la souris, seulement des jugements.
En revanche, je n'ai pas eu à chercher longtemps pour trouver 5 arguments contre le tactile...

Il y a 25 ans, j'étais fasciné par le stylo optique... jusqu'à ce qu'à ce que je me rende compte des inconvénients. Le tactile aussi m'a fasciné au début, avant que je ne commence à m'en servir à mon boulot et à réaliser quelques-uns des problèmes dont j'ai parlé.
Avatar de Oungawak INpactien
Oungawak Le samedi 28 juillet 2012 à 12:09:56
Inscrit le mercredi 20 août 08 - 1537 commentaires
“Les souris sont de bonnes idées, mais d'une valeur relative pour le sutilisateurs professionels” (George Vinall, PC Week, April 24, 1984)

“Il n'y a aucune preuve qu'il y aie des personnes désirants utiliser ces choses.” (John C. Dvorak, San Francisco Examiner, February 19, 1984)

“Je me suis beaucoup amusé, mais avec mes arrieres pensées corporate, je n'ai pas pu ne pas me poser la question du gain de productivité.” (George Vinall, PC Week, April 24, 1984)

“Est ce que la souris rend l'odinateur plus accessible, plus facile, pour certains public tel que les cadres ? La réponse est non.” (Computerworld, October 31, 1983)

“Il est possible que ce périphérique paraisse plus confortable pour les cadres comparé au clavier. Grace à son facteur "roulant", la souris a l'aura d'un gimmick..." (Computerworld, October 31, 1983)

“La souris et ces amis ne sont que des diversions dans le process. Ce qui semble revolutionnaire n'est pas necessairement d'une aide quelquonque pour personne, et c'est là que réside le véritable de la longévité commerciale.” (David A. Kay, Datamation, October 1983)

They all sounds like Liam


Et ton cou lui?

Tu sais, c'est pas un hasard si les moniteurs sont comme ils sont... c'est parce que c'est la position la plus ergonomique.

Je ne m'imagine pas passer 8hres au taf avec une tension au cou parce que je dois regarder vers le bas un écran tactile

Bof c'est comme pour Kinect : On a un périphérique d'un type nouveau avec lequel on ne sait pas quoi faire, à nous derrière de trouver comment exploiter son potentiel. Difficile d'imaginer en quoi une caméra 3D peut être utile pour un particulier, et pourtant sans ça on aurait pas eu Dance Central que la plupart trouvent génial, pareil pour la Motion Capture rendu ridiculement simple et accessible, même si ça doit peut-être pas rivaliser avec la précision de la MoCap traditionnelle. Bien sûr des développeurs ont aussi commis l'erreur de vouloir s'en servir pour absolument tout et de façon "conventionnelle" en l'utilisant comme une simple manette bricolée (lève la patte = Bouton A) avec le résultat désastreux que l'on connaît. Imaginez un joueur avec Kinect face à un joueur à la manette sur Street Fighter, la boucherie...

Le tactile c'est pareil, ça a été une révolution pour pas mal d'handicapés de l'informatique avec les ordinateurs "simplifiés" : On appuie juste sur un gros bouton "Internet" qui prend 1/4 de l'écran, pas besoin de bouger un caillou en plastique sur la table pour manœuvrer une tache blanche minuscule à l'écran sur ledit bouton.

Perso, je pensais garder mon clavier-souris sur l'ordinateur principal et me prendre une tablette tactile large, légère et peu puissante (ARM pour l'autonomie ?) pour m'en servir de second écran avec le Bureau à Distance en Wifi (en local ça marche super bien). Comme ça j'ai la puissance de mon PC fixe sur ma tablette que je peut trimballer partout chez moi (que celui ayant dit "aux toilettes" se dénonce ), et je peux me servir du tactile plus confortablement (comme une tablette). J'ai essayé de penser à tout les détails mais si quelqu'un à une remarque ou une suggestion à faire sur mon idée je suis preneur.

Edité par Oungawak le samedi 28 juillet 2012 à 12:12
Avatar de zaknaster INpactien
zaknaster Le samedi 28 juillet 2012 à 13:04:23
Inscrit le lundi 26 avril 10 - 2831 commentaires
Au final donc, il n'y a rien contre la souris à part quelques avis de la presse de l'époque qui finalement ne se sont pas vérifiés. Le tactile n'a pas réponse à tout, utiliser une tablette tactile pendant plusieurs heures est déjà beaucoup plus contraignant qu'un ordinateur...
Avatar de AnthonyF INpactien
AnthonyF Le samedi 28 juillet 2012 à 13:51:00
Inscrit le jeudi 20 août 09 - 2922 commentaires
Au final donc, il n'y a rien contre la souris à part quelques avis de la presse de l'époque qui finalement ne se sont pas vérifiés. Le tactile n'a pas réponse à tout, utiliser une tablette tactile pendant plusieurs heures est déjà beaucoup plus contraignant qu'un ordinateur...

Remet le contexte de l'époque.
Du DOS, avec la souris, j'ignore si t'en a eu à en faire les frais, mais c'est immonde à utiliser.
A partir des OS "moderne", Windows 1.0 pour n'en citer qu'un en sachant très bien que le mot moderne n'est pas franchement du meilleur goût, la souris a été pensé pour l'usage et mettant les critiques qui ont été faites à son lancement à la poubelle.

Mais à son lancement avec du DOS, c'était réellement une abomination.

Cela dit, à cause de la souris, maintenant les gens ne font plus attention à ce qu'ils rédigent. A l'époque, l'attention était plus grande car les néophytes devait utiliser les flèches pour remonter le texte -au lieu d'utiliser la recherche-, alors une faute tout en haut du document
Avatar de hicario INpactien
hicario Le samedi 28 juillet 2012 à 14:01:57
Inscrit le vendredi 17 juin 05 - 804 commentaires
Je vous vois venir de loin en me collant l'étiquette "n'aime pas le changement".
Voilà, c'est fait

(pour lever toute ambiguité, je suis pas sérieux)
Au contraire, je suis quelqu'un capable de s'adapter facilement quand l'alternative évoluée présente réellement des avantages. Et le tactile n'en a pas de masses. Surtout pas avec la technologie d'aujourd'hui qui est, encore, avec pas mal de défaut de précision même sur des énormes boutons.
Le problème c'est que tout comme pour la souris à l'époque, cette opinion repose sur l’a priori que le tactile viendrait seul en remplacement du clavier+souris.
J'imagine qu'à l'époque, les gens qui commentaient n'arrivaient pas à imaginer que la souris viendrait en complément. Dire que le tactile tout seul est inefficace est comme donner des arguments pour démontrer que taper un texte à la souris est complètement contre productif ou encore, détourer un élément de photo au clavier avec les flèches est une vraie perte de productivité.

Les recherches de Microsoft sont basées sur le duo tactile multitouch + stylet. A partir de là, tu pourras comprendre en quoi ce duo peut être bien plus efficace que le duo souris+clavier.
Des exemples chez Microsoft Research:
Manual Deskterity: An Exploration of Simultaneous Pen + Touch Direct Input
ou dans le même genre si tu préfères l'anglais avec l'accent français
Manual Deskterity : An Exploration of Simultaneous Pen + Touch Direct Input
ou encore cette vidéo avec Bill Buxton qui fait une jolie démonstration sur l'usage des deux mains en parallèle comme point de départ pour illustrer l'avantage du duo tactile+stylet (le reste de la vidéo explore cette même logique mais de façon gadget je trouve)
Making User Interfaces Natural
Tu as aussi ce PDF qui en explique les avantages:
Pen + Touch = New Tools

Mais attention, ça dépend bien sûr de ton utilisation et pour une personne, comme c'est souvent le cas ici dont la méthode d'interaction principale avec la machine est le clavier, ça ne vous concerne probablement pas (je dis probablement parce que j'imagine pas comment ça pourrait vous concerner). Une citation de Bill Buxton encore qui laisse peu de doute sur la vision de Microsoft:
"The Case Against Lemmings and Sheep: Everything is best for something and worst for something else. The problem is, when someone hits a home-run with one technology in one area, people try to ride on the coat-tails of that success, and indiscriminately deploy the same technology in the too-often misguided blind hope that the new deployment will achieve the same success. We have seen this with touch interfaces, non-contact gestures, and will see it with speech. The large number of failures that result are as inevitable as they are avoidable. Without an equally solid understanding of both the strengths and weaknesses of the technology - when, where, why, how, for what, and for whom it is and isn’t suitable - one is gambling rather than practicing design (much less acting in the best interests of users, shareholders, or employees)."
Et les avocats du tout clavier+souris ou du tout tactile ou tactile+stylet illustrent parfaitement cette citation.
Le tactile n'a d'avantage qu'en mobilité -et encore, çà dépend pour quoi-, en fixe -desktop ET laptop- çà n'en a aucun à part faire le kéké. Mais le kéké n'est intéressant à faire qu'en société et pas dans son bureau tout seul. Ou "impressionner" ses potes qui sont de passage.
Avant de se demander si le tactile est efficace, il faut déjà se poser la question si le clavier+souris est si extraordinaire que ça. Ça permettra ensuite de voir en quoi une méthode alternative pourrait combler les lacunes.

-la souris d'abord, est une méthode de pointage très précise et dont la précision repose sur le fait qu'elle est posée sur une surface au lieu d'être tenue en l'air par l'utilisateur. Sa précision vient aussi du fait qu'elle permet de bouger un curseur en changeant la position de façon relative.
Sa grosse lacune est qu'elle impose un niveau d'abstraction par le contrôle de ce curseur qui se situe bien évidemment pas au même endroit que la souris. Une autre faiblesse de la souris est sa médiocrité à accomplir une gestuelle précise telle que par exemple faire une sélection autour d'un élément d'une photo. En utilisation graphique, elle est comparée à essayer de faire les choses avec une brique. Et comme toute méthode de contrôle non naturelle, il faut un délais de prise en main.

-le clavier physique tout comme la souris demande aussi un délais de prise en main. Une fois la prise en main effectuée (qui peut prendre plusieurs années selon la fréquence d'utilisation), le clavier physique a l'avantage d'avoir un vrai retour sensitif quand on tape sur les touches permettant lors d'une saisi de texte de garder les yeux sur l'écran tout en diminuant les erreurs éventuelles.
En fait son gros point faible vient de son absence de modularité car les fonctions attribuées à chaque touche son "gravées dans le marbre". Il est possible d'attribuer à des touches (raccourcis clavier) des fonctions autre que les signes qui y sont écrit dessus mais ceci impose un niveau d'abstraction qui n'a rien de naturel. De plus, la facilité à effectuer un raccourci clavier de plusieurs touches va dépendre de ce sur quoi on travaille. Quelqu'un qui code ou tape du texte aura probablement le deux mains libres pour effectuer son raccourci clavier mais ce n'est pas du tout le cas de n'importe quel utilisateur d'application graphique/vidéo/musique etc... Un exemple, sous photoshop, le raccourci clavier d'une inversion de sélection est ctrl+shift+i qui demandera à l'utilisateur de regarder son clavier tout en lâchant sa souris ou en amenant la main qui tient le stylet vers la touche i. Là, on commence a être très loin de l'ergonomie idéale et on a des pistes du pourquoi de la nécessité d'une amélioration.
De plus, qui n'a jamais vu une personne taper avec deux doigts tout en fixant uniquement le clavier pour se rendre compte ensuite en levant la tête qu'elle venait de taper dans le vide parce qu'elle n'avait pas sélectionné la boîte où écrire. Pour ce cas là, le clavier tactile devient même supérieur au clavier physique car il se déploie qu'après avoir sélectionné la boîte de texte et de toute façon, la personne tapant à deux doigt ne sera pas concernée par les avantages du clavier physique avant quelques années ou après une utilisation intensive. Et bien sûr, en amenant le clavier sur l'écran, l'utilisateur avec peu d'expérience aura moins à faire des aller retour entre la vue du clavier et la vue de l'écran.

Une fois que tu as descendu de son piédestal le couple souris+clavier pour le remettre à sa place, tu peux commencer à réfléchir sereinement sur comment améliorer les choses...tout en se rappellent que ça ne concerne pas tout le monde.
Le tactile de cette manière n'est efficace que pour une poignée -et encore- d'utilisateurs, mais pas pour tous.
Cette poignée regroupe quand même toutes personnes utilisant son ordinateur pour de la photo, de la vidéo, du dessin/peinture, la prise de note (stylet), la sculpture, musique et sûrement d'autres activités que j'ai pas en tête. Je trouve que ça fait une énorme poignée.
La question maintenant est, qui n'utilise son ordinateur que pour taper du texte? Je suis même pas sûr qu'il soit plus aisé de taper des formules mathématiques au clavier plutôt que de les écrire au stylet.
Sauf si tu ne veux pas plus voir ton écran que lorsque tu as tes doigts devant l'écran de ton smartphone. Sauf que là ce sera ta main voire le bras et que tu auras à le bouger d'avantage que tes doigts sur le petit écran d'un smartphone.
Tu as conscience qu'avant l'informatique, les gens écrivaient sur du papier et leur bras et main venait devant? Pareil pour la table à dessin.
Si tu mets en parallèle le temps qu'il faut pour maîtriser le système d'abstraction d'une méthode de pointage faisant intervenir un curseur avec une méthode de pointage direct, je crois pas que ça penche en faveur de la souris.
Pire, le temps nécessaire pour prendre en main une tablette graphique et ainsi être totalement à l'aise est de 1 an à plusieurs années. Et même comme ça, tu n'as pas la même précision qu'en pointage direct, chose que tu remarques dès que tu te lances dans un encrage à ligne claire.
C'est pas très réaliste. Imagine ton écran 22" posé quasiment à même le bureau... bon déjà tu le fous où ton clavier et ta souris ? Surtout qu'il faudra pas que ça gène l'accès à ton écran... Et t'as la place de mettre tout ça sur ton bureau ? (moi sur le mien j'ai pas en tout cas). Et même comme ça... tu m'expliques comment tu vas faire pour ne pas avoir à tendre les bras s'il se trouve derrière ton clavier ?[...]
Un peu de "science fiction" pour élargir tes horizons. Je dis science fiction mais les Cintiq sont utilisées depuis des années. Celle là a le tactile en plus.

Quand à savoir où mettre le clavier, faut déjà que ça serve réellement.
Tu prenais plus avant l'exemple de photoshop mais le clavier ne sert pour ce logiciel là que pour taper un nom de calque ou groupe de calque, taper le nom d'un fichier et occasionnellement mettre un peu de texte sur l'image. Si tu as déjà vu une configuration tablette graphique+ clavier, le clavier est plus encombrant qu'autre chose, faute de mieux.

Edité par hicario le samedi 28 juillet 2012 à 14:02
Avatar de vampire7 INpactien
vampire7 Le samedi 28 juillet 2012 à 14:06:32
Inscrit le vendredi 19 janvier 07 - 983 commentaires
Remet le contexte de l'époque.
Du DOS, avec la souris, j'ignore si t'en a eu à en faire les frais, mais c'est immonde à utiliser.
A partir des OS "moderne", Windows 1.0 pour n'en citer qu'un en sachant très bien que le mot moderne n'est pas franchement du meilleur goût, la souris a été pensé pour l'usage et mettant les critiques qui ont été faites à son lancement à la poubelle.

Mais à son lancement avec du DOS, c'était réellement une abomination.

Cela dit, à cause de la souris, maintenant les gens ne font plus attention à ce qu'ils rédigent. A l'époque, l'attention était plus grande car les néophytes devait utiliser les flèches pour remonter le texte -au lieu d'utiliser la recherche-, alors une faute tout en haut du document

Oui, avec le DOS, la souris c'était pas terrible. Mais le tactile pose des problèmes indépendant de l'OS.

La souris, il lui a suffit d'un OS adapté pour la faire accepter, parce qu'elle n'avait pas d'inconvénient majeur en elle-même. Ce n'est pas le cas du tactile. Mes 5 arguments sont valables quel que soit l'OS.
Avatar de zaknaster INpactien
zaknaster Le samedi 28 juillet 2012 à 14:10:08
Inscrit le lundi 26 avril 10 - 2831 commentaires

Remet le contexte de l'époque.
Du DOS, avec la souris, j'ignore si t'en a eu à en faire les frais, mais c'est immonde à utiliser.
A partir des OS "moderne", Windows 1.0 pour n'en citer qu'un en sachant très bien que le mot moderne n'est pas franchement du meilleur goût, la souris a été pensé pour l'usage et mettant les critiques qui ont été faites à son lancement à la poubelle.

Mais à son lancement avec du DOS, c'était réellement une abomination.

Cela dit, à cause de la souris, maintenant les gens ne font plus attention à ce qu'ils rédigent. A l'époque, l'attention était plus grande car les néophytes devait utiliser les flèches pour remonter le texte -au lieu d'utiliser la recherche-, alors une faute tout en haut du document

Pas eu cette chance
Donc a l'époque, ils ne connaissaient pas encore toutes les interfaces qui allaient être développées et pensées pour la souris, donc c'était légitime de ne pas y voir un grand intérêt. Mais par contre nous on connait déjà l'interface tactile qui est pensée pour le PC avec Windows 8. Et quand on voit les All-in-one tactiles ou les futurs ultrabooks tactiles, j'ai du mal à trouver ça pertinent. Qui plus est, le trackpad est toujours présent sur ces dernières. Et puis à force on va s'exploser les yeux aussi

Depuis que j'ai eu la Transformer Prime, je suis maintenant moins fan des hybrides ou de l'utilisation tactile pour tout, je préfère que chaque device ait sa fonction avec sa bonne taille d'écran...

Edité par zaknaster le samedi 28 juillet 2012 à 14:11
Avatar de AnthonyF INpactien
AnthonyF Le samedi 28 juillet 2012 à 14:59:01
Inscrit le jeudi 20 août 09 - 2922 commentaires
Oui, avec le DOS, la souris c'était pas terrible. Mais le tactile pose des problèmes indépendant de l'OS.

Je ne dis pas le contraire, je suis justement d'accord au sujet du tactile, c'est inutile et problématique sur du matériel hors mobilité maximale comme le smartphone et limite la tablette. Bien qu'encore pour écrire des messages, à moins de faire dans le SMS pur et dur, c'est pas top le clavier tactile. Tu t'y fais par forcing, mais rien ne vaut un clavier physique. Et surtout tu pouvais écrire les yeux fermer à l'époque
Pas eu cette chance

Chanceux
Bon, j'en ai pas eu pour longtemps, mais du DOS+souris, quelle horreur c'était.
Voilà, c'est fait

(pour lever toute ambiguité, je suis pas sérieux)
Le problème c'est que tout comme pour la souris à l'époque, cette opinion repose sur l’a priori que le tactile viendrait seul en remplacement du clavier+souris.

C'est pas un simple a priori.
Microsoft force un usage tactile. Donc il mise dessus.
Si Windows 8 sur tablette se vend bien, ils vont tout faire pour justement imposer le tactile en tant que remplaçant au clavier/souris.

Je n'ai rien contre le cohabitation, j'ai toujours rêver d'avoir un TabletPC de l'époque pour la prise de note et pouvoir transposer en portable normal pour tout le reste.
Mais Microsoft semble lancer Windows 8 pour tester sa force.
Et si c'est validé, le tactile sera la norme. La souris/clavier légué en pachyderme de l'informatique pré-moderne 2.0.

C'est un danger.
Mais je n'ai rien contre une cohabitation des usages, ici c'est forcer un nouvel usage et l'enfoncer dans le crâne pour que çà prenne bien -Start Screen obligatoire, Windows Store qui fournira surtout des applications Metro donc essentiellement tactile ces applications-. Là çà me pose un problème.
Si tout cela était désactivable, cela ne poserait aucun problème ni à moi ni à d'autres qui partage de près ou de loin mon avis sur Windows 8. C'est uniquement çà le problème, la non possibilité de choisir si on veut çà ou non, contraire à tout ce que Microsoft a fait ces dernières années.
Avatar de Liam INpactien
Liam Le samedi 28 juillet 2012 à 15:35:35
Inscrit le lundi 25 août 03 - 6140 commentaires

They all sounds like Liam


Soit tu ne m'as pas lu, soit tu ne LES a pas lu.

AUCUNE des citations que tu cites ne fait état de problèmes d'ergonomie pour la souris. Ils se contentent de dire qu'ils n'en voient pas l'intérêt.

Moi je dis que le tactile, si tu veux t'en servir sérieusement sur une machine de bureau, ça pose un énorme problème d'ergonomie.

Aucun rapport entre mes arguments et tes citations. Aucun.
;