S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Mozilla propose un environnement de test simplifié pour son Firefox OS

La route est encore longue

L’année dernière, Mozilla a présenté pour la première fois fois un nouveau projet, alors appelé Boot-to-Gecko (B2G). Depuis renommé Firefox OS, il a pour ambition de devenir un nouveau concurrent sur la scène de la téléphonie mobile en venant se battre contre iOS, Android et autres. L’éditeur sait que les développeurs tiers sont cruciaux pour le succès de son produit et il propose désormais des builds de test pour les aider à créer leurs applications.

 

Séduire les développeurs tiers

Firefox OS sera dans un premier temps dévolu à l’entrée de gamme des smartphones. On sait que plusieurs constructeurs et opérateurs (dont Telefonica au Brésil) préparent des lancements pour le premier trimestre de l’année prochaine. Maturation de la plateforme, évolution des capacités, attraction des développeurs tiers : Mozilla n’en est qu’au début de l’aventure et il est encore trop tôt pour établir des prévisions.

 

Mozilla sait en revanche qu’une plateforme mobile ne peut réussir aujourd’hui si les applications tierces ne constituent pas une base minimale. Quel que soit le smartphone acheté, l’utilisateur veut retrouver des noms familiers tels que Facebook, Twitter, Foursquare, Spotify, Deezer, des messageries instantanées et ainsi de suite. Ici, l’éditeur a une carte à jouer : les applications tierces seront toutes développées en utilisant les technologies du web.

Un environnement de test simplifié

Pour faciliter la vie des développeurs, Mozilla propose donc depuis peu des « nightly builds », c’est-à-dire des versions de tests compilées toutes les nuits. Des archives sont disponibles pour Windows, Mac OS X et Linux et permettent de lancer un émulateur. L’objectif ? Pouvoir exécuter facilement les applications créées pour vérifier leur fonctionnement.

 

Bien que Firefox OS soit un nouveau venu avec un très long chemin à parcourir, il dispose d’une force : l’utilisation des technologies du web. La déferlante du HTML5 structure lentement les développements qui retombent le plus souvent sur un même groupe de technologies réunissant entre autres le JavaScript et les CSS. De fait, Firefox OS pourrait attirer de très nombreux développeurs web.

Une application n'est pas une page web

Mais avant de pouvoir transcrire ces compétences dans le cadre d’un système d’exploitation (ce que fait Microsoft avec WinRT d’ailleurs), les développeurs devront tout de même passer par quelques étapes. D’une part, l’environnement de test devra être configuré. Cela implique notamment de récupérer la dernière version du code de Gaia (le Shell de Firefox OS) depuis son dépôt GitHub, ce qui est expliqué dans un wiki dédié au sujet.

 

D’autre part, et c’est sans doute le plus important, les compétences HTML/JavaScript/CSS devront être appliquées dans le cadre d’un système d’exploitation. Une applicaiton n’est pas une page web, et les développeurs devront se référer à tout un ensemble d’API. Sachez que Mozilla garde ici son fonctionnement habituel et que toutes les API conçues pour Firefox OS ont été présentées au W3C pour être reconnues comme des standards et analysées.

 

Firefox OS reste dans tous les cas un projet intéressant que nous suivrons de près afin d’en mesurer l’impact. Il est certain cependant que la mission de Mozilla sera difficile : iOS et surtout Android ont littéralement dévoré le marché des smartphones.

Source : Ars Technica
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Publiée le 20/07/2012 à 11:23

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 40 commentaires

Avatar de yvan INpactien
yvan Le vendredi 20 juillet 2012 à 16:41:03
Inscrit le mardi 21 janvier 03 - 8105 commentaires

J'ai du mal à suivre ton raisonnement. On pourrait pratiquement dire la même chose de .NET dont Mono est une sorte d'implémentation libre, la portabilité n'est pas qu'une notion liée à Internet et les API de Mono diffèrent de celles de Microsoft .NET :
Mono vs. .NET Framework: Public API Compatibility

J'ai du mal à croire que tu le vouvoies
Surtout un vendredi troll.gif

Edité par yvan le vendredi 20 juillet 2012 à 16:41
Avatar de gouessej INpactien
gouessej Le vendredi 20 juillet 2012 à 16:59:14
Inscrit le dimanche 8 août 10 - 361 commentaires

J'ai du mal à croire que tu le vouvoies
Surtout un vendredi troll.gif

Je ne vois pas où vous voulez en venir.
Avatar de yvan INpactien
yvan Le vendredi 20 juillet 2012 à 17:06:02
Inscrit le mardi 21 janvier 03 - 8105 commentaires

Je ne vois pas où vous voulez en venir.

Avatar de fred131 INpactien
fred131 Le vendredi 20 juillet 2012 à 17:07:18
Inscrit le samedi 7 mars 09 - 710 commentaires
Je ne vois pas où vous voulez en venir.


le vendredi le troll est permis, toléré et même institutionnalisé sur PCI inpactitude3.gif
Avatar de ano_635110013168370034 INpactien
ano_635110013168370034 Le samedi 21 juillet 2012 à 03:15:04
Inscrit le mardi 19 juillet 05 - 8330 commentaires

J'ai du mal à suivre votre raisonnement. On pourrait pratiquement dire la même chose de .NET dont Mono est une sorte d'implémentation libre, la portabilité n'est pas qu'une notion liée à Internet et les API de Mono diffèrent de celles de Microsoft .NET :
Mono vs. .NET Framework: Public API Compatibility


La réponse est déjà dans le commentaire que tu cites. Pour développer un peu je dirais qu'une techno www est censée être accessible partout, par tout le monde sous la même forme, alors que ça me semble moins indispensable pour une application lourde.
Avatar de Skeeder INpactien
Skeeder Le samedi 21 juillet 2012 à 17:37:55
Inscrit le vendredi 18 mai 07 - 2585 commentaires
J'aime beaucoup ce projet, et je me fous des tomates lancées de part et d'autre par les fanboys Apploid.

Un OS mobile simple avec le minimum c'est tout ce que je recherche.


Y'a Tizen OS qui va sortir aussi.
Avatar de gouessej INpactien
gouessej Le lundi 23 juillet 2012 à 09:59:01
Inscrit le dimanche 8 août 10 - 361 commentaires


La réponse est déjà dans le commentaire que tu cites. Pour développer un peu je dirais qu'une techno www est censée être accessible partout, par tout le monde sous la même forme, alors que ça me semble moins indispensable pour une application lourde.

Justement, je ne fais que des applications lourdes depuis 2007 et la portabilité a une très grande importance dans tous mes projets professionnels dont les clients peuvent être aussi bien sous Windows que sous GNU Linux. Si les APIs ne sont pas les mêmes en fonction de l'OS, cela demande plus de maintenance alors que c'est exactement ce que l'on cherche à éviter quand on se lance dans le support d'une plateforme supplémentaire. Je ne prends pas mon cas particulier pour une généralité, les entreprises qui font des applications ne supportant que Windows voient cela d'une toute autre manière. Dans les deux cas, cela oriente nos choix techniques.
Avatar de Semt3x INpactien
Semt3x Le lundi 23 juillet 2012 à 13:57:08
Inscrit le jeudi 24 novembre 11 - 48 commentaires
Bonjour
[...]
Je précise que je ne suis pas un "fanboy" Android, j'envisage sérieusement d'utiliser Replicant à moyen terme.



C'est bien un troll.
On peut également dire que XCode c'est de la daube.
Au moins java c'est portable
db


C'est quoi qu'est mal compris dans [/troll] ?
Humour et développeurs fanboys (ou soit-disant pas fanboys justement)... Ça fait très bon ménage le vendredi x)
Ou tu as vu que je faisait l'amalgame java/javascript ? Ou tu as vu que j'avais dit que toutes les applis étaient codées en java ? Et en passant, y'a quand même très peu d'applis natives en C++ ... Et c'est du C++ bien dégueu en plus...

PS : Pour jeter de l'huile sur le feu, je tiens à préciser que dans les prochaines versions du SDK de Windows Phone, on pourra coder en C++ ... en vrai :)
Avatar de gouessej INpactien
gouessej Le lundi 23 juillet 2012 à 15:09:54
Inscrit le dimanche 8 août 10 - 361 commentaires
Bonjour


Ou tu as vu que je faisait l'amalgame java/javascript ?

les fanas d'Android qui critiquent le fait que cet OS mobile utilise les techno web pour les applications ...

L'ensemble du message donne l'impression que vous voulez dire que les "fans" d'Android sont dans la contradiction en critiquant un système d'exploitation mobile qui repose sur des technologies du web comme si c'était le cas du leur et après, vous parlez de Java donc cela m'a à tort laissé pensé que vous faisiez le rapprochement entre technologie du web, Javascript et Java.


Ou tu as vu que j'avais dit que toutes les applis étaient codées en java ?

leurs applis a eux sont codées en java

Cela a le mérite d'être clair non?

Je sais lire et je ne vois pas l'intérêt de "troller".
Avatar de Semt3x INpactien
Semt3x Le lundi 23 juillet 2012 à 15:54:17
Inscrit le jeudi 24 novembre 11 - 48 commentaires
Bonjour

[...]

Cela a le mérite d'être clair non?

Je sais lire et je ne vois pas l'intérêt de "troller".


Ça je viens bien de le comprendre.
Faudrait voir à se détendre un peu sur le net. Jouer sa vie et son taf sur un commentaire ça n'a jamais rien apporté d'autre que des débats sans fin, sans fond et sans intérêt.
Sur ce, bonne semaine.
;