S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Dell : l'Ultrabook sous Ubuntu devient une réalité commerciale

Retour de Linux chez Dell

En mai dernier, Dell lançait le projet « Sputnik » qui consistait à étudier la viabilité de proposer une version d'Ubuntu au sein des portables du constructeur. Cet essai ayant été jugé concluant par le fabricant, une machine commerciale verra bien le jour durant l'automne.

 

Durant le printemps, Dell a donc lancé un projet autour de son premier Ultrabook, l'XPS 13, pour en faire une version dite « développeur ». Celle-ci fonctionnait sous Ubuntu 12.04 LTS, la dernière version au support étendu de Canonical. En outre, elle était livrée avec un environnement capable de prendre en charge l’ensemble des étapes du développement logiciel, mais avait aussi la possibilité de créer des « micro Clouds » qui pouvaient ensuite être basculés vers une solution basée sur OpenStack.

 

Si le projet devait initialement durer six mois, il semblerait qu'un peu plus de deux mois aient été suffisants pour que l'intégrateur texan se décide à en faire une déclinaison commerciale. Barton George, qui est le responsable de ce projet chez le constructeur indique d'ailleurs que « depuis que nous avons lancé le projet Sputnik, il y a un peu plus de deux mois, nous avons été agréablement surpris par la quantité et la qualité du support que nous avons reçu ».

 

Reste maintenant à savoir où, et sous quelle forme sera lancé cet Ultrabook dédié aux développeurs et équipé d'Ubuntu 12.04 LTS. Car si ce test en grandeur nature a eu lieu sur l'actuel XPS 13, celui-ci devrait arriver en fin de vie à la rentrée selon nos informations. Il sera alors remplacé par une nouvelle déclinaison embarquant un processeur de la génération Ivy Bridge. Dell se contente d'indiquer pour le moment que ce projet « Sputnik » sera disponible dans certaines régions du globe durant l'automne.

Damien Labourot

Journaliste High-tech gravitant autour de la mobilité (smartphone, tablette, portable) et toujours prêt à de nouvelles expériences.

Google+

Publiée le 20/07/2012 à 11:13

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 52 commentaires

Avatar de abitbool INpactien
abitbool Le vendredi 20 juillet 2012 à 11:18:40
Inscrit le vendredi 17 juillet 09 - 1607 commentaires
Un peu de concurrence dans le domaine des OS pré installés est nécessaire !

Mac OS étant à part (disponible uniquement chez Apple)...

Espérons que ca sera viable et durable.

Edité par abitbool le vendredi 20 juillet 2012 à 11:18
Avatar de ze_fly INpactien
ze_fly Le vendredi 20 juillet 2012 à 11:19:09
Inscrit le lundi 5 mars 07 - 1274 commentaires
Si ça permet de faire baisser le tarif à hauteur de la valeur de la licence windows pourquoi pas. Ca évitera d'avoir à se taper toutes les démarches pour le remboursement de la licence et de galérer pour la compatibilité matériel qui sera assurée. Mais réservé au développeurs, ils entendent quoi par là exactement? Parce que perso ça me dirai bien moi un ultrabook sous ubuntu...
Avatar de trash54 INpactien
trash54 Le vendredi 20 juillet 2012 à 11:21:00
Inscrit le mardi 13 septembre 05 - 6214 commentaires
/avis perso on : ubuntu /avis perso off

sinon je sens des rageux qui vont pleurer avec des "on veut sans OS pré installer"
Avatar de j-c_32 INpactien
j-c_32 Le vendredi 20 juillet 2012 à 11:23:36
Inscrit le jeudi 11 juin 09 - 2254 commentaires
/avis perso on : ubuntu /avis perso off

sinon je sens des rageux qui vont pleurer avec des "on veut sans OS pré installer"

Si la licence d'ubuntu vaut 0 euro, quel intérêt de réclamer un pc sans OS ?
Que le disque soit vide ou pas, l'installation d'un OS est identique.

Edité par j-c_32 le vendredi 20 juillet 2012 à 11:25
Avatar de seb2411 INpactien
seb2411 Le vendredi 20 juillet 2012 à 11:26:26
Inscrit le vendredi 24 octobre 08 - 3060 commentaires

Si la licence d'ubuntu vaut 0 euro, quel intérêt de réclamer un pc sans OS ?

Disons que ce genre d'initiative à toujours un coût. Surtout que :
- C'est un Ultrabook qui se vend forcément en quantité relativement limité
- Ils ont bossé pour une configuration spécifique
Du coup ça implique un cout de base. Mais c'est déjà une bonne initiative. Reste à voir si ils ne vont pas foirer la commercialisation comme précédemment .

Il y a 52 commentaires

;