S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Apple s'explique sur l'EPEAT, la ville de San Francisco bannit les produits

rrrrrrrrEPEAT after me

Apple est sorti de son mutisme suite à sa demande de retrait de l'EPEAT, et a précisé quelques détails à différents confrères outre-Atlantique en évoquant notamment le fait d'aller plus loin que l'organisme. En parallèle, la ville de San Francisco a déclaré que, sans cette certification, les produits de la firme de Cupertino n'étaient plus en odeur de sainteté.

MacBook Pro Retina

Le MacBook Pro avec écran Retina, serait-il le point de discorde ?


« Apple adopte une approche globale de la mesure de l'impact sur l'environnement et tous les produits répondent aux normes les plus strictes d'efficacité énergétique soutenues par le gouvernement des États-Unis, comme l'Energy Star 5.2. Nous sommes également les leaders de l'industrie en déclarant les émissions de gaz à effet de serre produites  par chacune de nos machines sur notre site, et les produits Apple sont supérieurs dans d'autres domaines importants de l'environnement qui ne sont pas mesurés par l'EPEAT, comme l'enlèvement des matériaux toxiques » peut-on lire en substance chez nos confrères américains.

 

Cependant, si la firme fait de réels efforts concernant la consommation et la réalisation de ses machines, il n'en reste pas moins qu'elle répond en partie à côté de la plaque. En effet, la certification de l'Energy Star ne concerne que la consommation énergétique de la machine tandis que la déclaration vis-à-vis des gaz à effet de serre, qui est affichée sur les différents produits de son site, ne touche qu'à la fabrication et à l'utilisation au quotidien.

 

Dans un cas, comme dans l'autre, les deux certifications ne pointent pas sur le recyclage de la machine... Un point qui est certainement bloquant pour Apple et EPEAT, notamment avec ses dernières réalisations, MacBook avec écran Retina en tête. En effet, celui-ci fait usage de colle pour maintenir la batterie au sein de la coque, ce qui ne simplifie pas son recyclage. Certes le produit reste démontable, mais il exige que de nouveaux protocoles et de nouveaux outils soient développés pour tenir compte de ses spécificités.

 

Comme nous l'évoquions dans l'actualité d'hier, certaines administrations américaines sont sensibles à ces certifications et la ville de San Francisco en est le premier exemple. D'après nos confrères du CIO Journal, la cinquantaine de bureaux de la ville ne peuvent dès à présent plus commander de machines frappées de la pomme, puisque la politique d'achat mise en place à partir de 2007 requiert que les ordinateurs de bureau, portables et écrans soient certifiés par l'EPEAT. Et ce n'est certainement que la première ville à se positionner ainsi... puisque le gouvernement américain exige que 95 % de ses ordinateurs et portables soient certifiés par l'EPEAT.

Damien Labourot

Journaliste High-tech gravitant autour de la mobilité (smartphone, tablette, portable) et toujours prêt à de nouvelles expériences.

Google+

Publiée le 11/07/2012 à 16:45

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 144 commentaires

Avatar de sniperdc INpactien
sniperdc Le mercredi 11 juillet 2012 à 16:48:23
Inscrit le vendredi 24 août 07 - 7319 commentaires
Apple OWNED pour de la colle
Avatar de Manu114 INpactien
Manu114 Le mercredi 11 juillet 2012 à 16:51:07
Inscrit le lundi 3 mai 10 - 603 commentaires
Apple OWNED pour de la colle


Ouai enfin a part que ça doit des poutrelles, ils avaient prévu ça...
Avatar de John Shaft INpactien
John Shaft Le mercredi 11 juillet 2012 à 16:51:17
Inscrit le vendredi 14 janvier 11 - 10371 commentaires
Boarf, cette "EPEAT" semble biaisé à la base car ne prenant à priori pas en compte les coûts environnementaux de la délocalisation (en Chine) de la production des ordinateurs, tablettes...

Edité par tot0che le vendredi 18 janvier 2013 à 19:33
Avatar de LemCiva INpactien
LemCiva Le mercredi 11 juillet 2012 à 16:51:38
Inscrit le mercredi 20 août 08 - 126 commentaires
Et à côté de ça, les Ricains roulent dans des 4x4 qui consomment 25 litres au 100... :français:

Edité par lemciva le mercredi 11 juillet 2012 à 16:52
Avatar de batoche INpactien
batoche Le mercredi 11 juillet 2012 à 16:57:25
Inscrit le lundi 25 décembre 06 - 1992 commentaires
Apple OWNED pour de la colle

Pas du tout, c'est juste pour laisser à l'EPEAT le temps d'adapter sa spécif. aux produits Apple.

Edité par batoche le mercredi 11 juillet 2012 à 16:57
Avatar de FunnyD INpactien
FunnyD Le mercredi 11 juillet 2012 à 16:57:33
Inscrit le mardi 22 novembre 11 - 7632 commentaires
« Apple adopte une approche globale de la mesure de l'impact sur l'environnement et tous les produits répondent aux normes les plus strictes d'efficacité énergétique soutenues par le gouvernement des États-Unis, comme l'Energy Star 5.2. Nous sommes également les leaders de l'industrie en déclarant les émissions de gaz à effet de serre produites par chacune de nos machines sur notre site, et les produits Apple sont supérieurs dans d'autres domaines importants de l'environnement qui ne sont pas mesurés par l'EPEAT, comme l'enlèvement des matériaux toxiques » peut-on lire en substance chez nos confrères américains.
Les usines en chine qui fabriquent nos appareils ne ne ous appartiennet pas, elles ne sont pas prises en compte
Avatar de sky99 INpactien
sky99 Le mercredi 11 juillet 2012 à 16:59:06
Inscrit le vendredi 13 septembre 02 - 1806 commentaires
Boarf, cette "EPEAT" semble biaisé à la base car ne prenant à priori pas en compte les coûts environnementaux de la délocalisation (en Chine) de la production des ordinateurs, tablettes...

Plus le démontage est compliqué, et moins on peut le faire "n'importe ou"... donc quel que soit le réseau existant, on a moins d'options si c'est plus compliqué à recyler...

D'autre part, si on a une machine pour laquelle on peut changer facilement les pièces soi même, on est bien moins succeptible de la jetter quand elle viellit, parcequ'on pourra changer les pieces pour redonner une jeunesse, et du coup garder la machine un ou deux ans de plus... Ou meme reçycler entierement la machine en lui redonnant une nouvelle vie chez un nouveau propriétaire. Et la ça fait toujours un bidule de moins à reçycler dans l'imédiat. Certes il faudra le traiter un jour. Mais si dans l'intervalle une personne a évité d'acheter un produit neuf, ça fait moins de machines à traiter, donc moins de pollution...

Après, bien entendu, c'est pas du tout dans l'intérêt des grosses boites genre apple ^^
Avatar de misterB INpactien
misterB Le mercredi 11 juillet 2012 à 17:00:14
Inscrit le vendredi 22 octobre 04 - 145758 commentaires
Only between one and two percent of San Francisco’s municipal computers are Macs. In 2010, for instance, the city spent $45,579 on Apple products, compared to $3.8 million it spent overall on desktop and laptop computers in the same year.


C'est pas non plus un gros marché


Sinon le site d'apple sur leur produit et l'environnement
http://www.apple.com/fr/environment/
Avatar de misterB INpactien
misterB Le mercredi 11 juillet 2012 à 17:02:46
Inscrit le vendredi 22 octobre 04 - 145758 commentaires
Les usines en chine qui fabriquent nos appareils ne ne ous appartiennet pas, elles ne sont pas prises en compte

Les usines non mais les machines oui, elles appartiennent quasi toutes à Apple.
Avatar de Tolor Modérateur
Tolor Le mercredi 11 juillet 2012 à 17:03:54
Inscrit le mercredi 5 août 09 - 12179 commentaires


C'est pas non plus un gros marché


Sinon le site d'apple sur leur produit et l'environnement
http://www.apple.com/fr/environment/

Si tu considères tout le gouvernement américain, ça doit commencer à faire un marché intéressant tout de même
;