S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Rejet d’Acta : le plébiscite de l’UMP, la retenue de Fleur, le silence d’Aurélie

La France, maillot jaune

Hier, 478 eurodéputés ont voté contre ACTA. 165 se sont abstenus, mais 39 ont voté pour. Après cette baffe magistrale, on dispose désormais du scrutin intégral. Conclusion : la France et l’UMP sont surreprésentés parmi les « pour ».

Sur les 39 eurodéputés qui ont voté en faveur d’ACTA, 21 sont français, soit plus de la moitié.

  • Dominique VLASTO  
  • Brice HORTEFEUX  
  • Françoise GROSSETÊTE  
  • Jean-Paul GAUZÈS  
  • Marielle GALLO  
  • Rachida DATI (MàJ : la député s'est en fait abstenue)
  • Michel DANTIN
  • Alain CADEC
  • Nora BERRA
  • Philippe JUVIN
  • Alain LAMASSOURE
  • Agnès LE BRUN
  • Marie-Thérèse SANCHEZ-SCHMID
  • Jean ROATTA
  • Dominique RIQUET
  • Franck PROUST
  • Maurice PONGA
  • Elisabeth MORIN-CHARTIER
  • Véronique MATHIEU
  • Constance LE GRIP
  • Jean-Pierre AUDY

Tous sont PPE (Parti populaire européen). Selon les décomptes de Slate, 17 sont à l’UMP, trois du Parti radical valoisien de Jean-Louis Borloo et une - Marielle Gallo - est issue de la très proche « gauche moderne» (voir son interview).  Cette surreprésentation française est soit le fruit du hasard soit le signe d’une sensibilité de l’ex-majorité présidentielle aux intérêts des ayants droit. Le cofondateur de la Quadrature du Net, Jérémie Zimmermann, a sa petite idée :

 

Jeremie Zimmermann

 

En effet, si on analyse cette fois par Pays, la France a bien le maillot jaune. L’Allemagne arrive seconde avec 8 votes en faveur de l'accord. Viennent ensuite l’Italie (5) puis une ribambelle de pays où une seule voix a soutenu ACTA : le Danemark, la Finlande, la Grèce, le Portugal, le Royaume-Uni. Dans tous les autres pays européens, pas un seul député n’a voté en faveur.

 

pays ACTA vote

Source : VoteWatch.eu

 

On appréciera cette carte éditée par le Memopol de la Quadrature du Net.

 

Les réactions d'Aurélie Filippetti et de Fleur Pellerin ?

Hier depuis Strasbourg, nous avons contacté le ministère de la Culture pour savoir si un communiqué était en préparation. « Non » nous a simplement répondu la Rue de Valois sans pouvoir nous dire si le ministère allait sortir des cotillons pour célébrer l'enterrement d’ACTA. Le 10 février 2012, pendant la campagne, Aurélie Filippetti appelait pourtant au refus de la ratification de l’accord. L’appel était d'ailleurs cosigné Fleur Pellerin. Questionné hier, l'entourage de celle-ci n’était pas non plus en mesure de nous dire s’il allait communiquer sur ce rejet. Ce matin, près de 20h après le vote, la ministre déléguée à  l’économie numérique a cependant posté ces messages sur Twitter :

 

Fleur Pellerin ACTA

Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Publiée le 05/07/2012 à 09:40

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 110 commentaires

Avatar de misterB INpactien
misterB Le vendredi 6 juillet 2012 à 10:16:58
Inscrit le vendredi 22 octobre 04 - 145758 commentaires


Le fait est que ce n'est pas le cas. Je l'ai déjà dit dans un post précédent, mais soit on appelle le système ou on est une démocratie et dans ce cas les élus nous représentent, soit on n'est pas en démocratie.
D'après nos parlementaires, on devrait pouvoir conclure que 30% de la population française est pour ACTA au point de se battre contre le reste de l'Europe.
Ce qu'ils font là c'est ni plus ni moins qu'une trahison. Donc soit ils nous représentent et ils arrêtent ce genre de choses, soit ils représentent d'autres personnes et j'aimerais bien savoir qui et pourquoi soit c'est ni l'un ni l'autre et ils se permettent des décisions personnelles et là on est vraiment plus en démocratie.

Enfin l'UMP aux dernieres élections a fait plus de 30%, et je pense que si tu votes pour un parti qui a défendu ce texte tu dois t'attendre a voir les gens de ce parti le défendre.

Que TOI et ton entourage soit contre c'est un fait, mais ne sors pas de stats basées sur ça, c'est encore moins fiable qu'IPSOS.

Comme Zorglob je pense que cette liste fait walk of shame, et bien que publique c'est la maniere de faire qui me dérange en fait.

ACTA est mort, passons au suivant
Avatar de Zorglob INpactien
Zorglob Le vendredi 6 juillet 2012 à 10:19:07
Inscrit le mardi 6 juin 06 - 8286 commentaires
Je vais me faire un peu l'avocat du diable, juste pour être sûr qu'il n'y a pas de qui pro quo.

D'après nos parlementaires, on devrait pouvoir conclure que 30% de la population française est pour ACTA au point de se battre contre le reste de l'Europe. Ce qu'ils font là c'est ni plus ni moins qu'une trahison.
D'où tiens-tu les chiffres contraires ? Y a-t-il eu référendum pour qu'on puisse affirmer précisément que ces 30% soient absolument délirants ?
A mon avis, ça fait effectivement beaucoup, je ne le nie pas, mais je crois qu'il ne faut pas se faire trop d'illusion et/ou être trop confiant concernant le profil, la réflexion et les capacités d'analyse "des gens". On voit régulièrement des hérésies lors d'élections diverses, alors 30 parait beaucoup mais 20 ? ou 24 ? etc...
Donc soit ils nous représentent et ils arrêtent ce genre de choses, soit ils représentent d'autres personnes et j'aimerais bien savoir qui et pourquoi soit c'est ni l'un ni l'autre et ils se permettent des décisions personnelles et là on est vraiment plus en démocratie.
Pour poursuivre dans mon... essai ponctuel ;) , quels sont les chiffres que tu opposes pour affirmer qu'ils ne représentent pas la juste proportion de ce que pensent les français ? icon_neutral.gif
Avatar de orklah INpactien
orklah Le vendredi 6 juillet 2012 à 11:32:02
Inscrit le vendredi 2 juillet 10 - 311 commentaires

Enfin l'UMP aux dernieres élections a fait plus de 30%, et je pense que si tu votes pour un parti qui a défendu ce texte tu dois t'attendre a voir les gens de ce parti le défendre.


C'est exactement ce que j'essaye de dire. Les politiques prennent des décisions pour le parti, pas pour les citoyens. Le principe même de parti est litigieux à ce niveau, comment peut on expliquer que des élus de grandes villes aient quasi tout le temps le même avis que leurs confrères de circonscriptions paumées? Je ne dis pas que 30% des gens n'ont pas voté pour des politiques qui ont ces idées, ce que je dis c'est que les politiques ont des idées personnelles pour lesquels ils n'ont pas été élus et qu'ils défendront becs et ongles, même devant leur électeurs qui sont contre.


D'où tiens-tu les chiffres contraires ? Y a-t-il eu référendum pour qu'on puisse affirmer précisément que ces 30% soient absolument délirants ?
A mon avis, ça fait effectivement beaucoup, je ne le nie pas, mais je crois qu'il ne faut pas se faire trop d'illusion et/ou être trop confiant concernant le profil, la réflexion et les capacités d'analyse "des gens". On voit régulièrement des hérésies lors d'élections diverses, alors 30 parait beaucoup mais 20 ? ou 24 ? etc...
Pour poursuivre dans mon... essai ponctuel ;) , quels sont les chiffres que tu opposes pour affirmer qu'ils ne représentent pas la juste proportion de ce que pensent les français ? icon_neutral.gif


Bien entendu je n'ai aucun chiffre, d'ailleurs c'est assez amusant que tout un chacun sait désormais combien de francais sont pour la viande halal dans les cantines mais qu'on entende pas parler des sondages pour acta.

Ce que je dis je le tire d'un petit peu de logique et de déduction. Il y a 8% des députés européens qui ont voté pour ACTA. Le chiffre Francais, c'est environ 30%.
Qu'est ce qu'on à en France de si particulier a défendre que n'ont pas le reste des pays européens? Même ceux qui sont dans le même partis que nos adhérents francais à ACTA n'ont pas voté pour dans le reste de l'europe...

La réalité c'est que la majorité s'en fout ou ne comprends pas l'impact du texte, le reste est divisé entre les opposants et les entreprises qui ont a y gagner.
C'est tout simple, personne ne serais pour un texte si contraignant si il n'avait pas des interets financiers en jeu. On a vu des tas d'entreprises se lever contre ACTA. J'ai vu très peu de particuliers le défendre.
Avatar de 2show7 INpactien
2show7 Le vendredi 6 juillet 2012 à 12:41:28
Inscrit le vendredi 24 juillet 09 - 9693 commentaires
Une chose est sûre, c'est que énormément de gens n'ont pas la possibilité d'apprécier le contenu du traité par les médias car il a été simplement cité que dans l'optique du piratage et de la contrefaçon. (il est évident "que tout le monde" est contre et pour Acta)

Edité par 2show7 le vendredi 6 juillet 2012 à 12:42
Avatar de Dakwamine INpactien
Dakwamine Le vendredi 6 juillet 2012 à 13:43:56
Inscrit le mercredi 19 mai 10 - 132 commentaires
D'ailleurs, à lire certains commentaires qui sont posés, je voudrais juste clarifier une chose : nous, les Français, ne vivons pas dans un pays démocratique. Nous, les Français, sommes dans un système par représentativité où le pouvoir est détenu par les "lobbies" des partis politiques, et non pas par le peuple Français.

Certes, il y a des élections pour choisir ceux qui nous gouvernent, mais ce n'est qu'une mascarade. Ce sont toujours à peu près les même qui passent.

Le débat n'existe que très peu en France, hors campagnes d'élections (et encore, ça vire souvent au débat de faits divers). Quand les médias vont-ils arrêter de nous laver le cerveau, par exemple en ne faisant que retransmettre des faits d'actualité sans oser remettre en question les origines de leurs problèmes ?

Bref, il y a trop de choses à dire sur l'«appareil médiatico-politique» pour un simple commentaire à un article d'une autre nature.

Article intéressant, soit dit en passant.
Avatar de 2show7 INpactien
2show7 Le vendredi 6 juillet 2012 à 14:31:33
Inscrit le vendredi 24 juillet 09 - 9693 commentaires
Rachida DATI (MàJ : la député s'est en fait abstenue)


Et elle n'est pas la seule, il en resterait 35 mdr2.gif
Avatar de Zorglob INpactien
Zorglob Le vendredi 6 juillet 2012 à 15:56:30
Inscrit le mardi 6 juin 06 - 8286 commentaires
Je ne dis pas que 30% des gens n'ont pas voté pour des politiques qui ont ces idées, ce que je dis c'est que les politiques ont des idées personnelles pour lesquels ils n'ont pas été élus et qu'ils défendront becs et ongles, même devant leur électeurs qui sont contre.
Excuse moi mais il n'est pas fair play de reformuler à l'envie ce que tu écris et de demander à tout le monde de comprendre toujours l'idée initiale, à fortiori quand ce que tu écris en 2ème essai implique une grande variation par rapport au 1er essai.
Ce que j'ai quoté en 102 est très précisément le contraire de ta nuance exprimée ici : j'ai quoté une soi-disant "trahison" dans le vote du député par rapport à ce que toi tu estimes être la réalité française du peuple. Or tu ne peux absolument pas être certain que 30% des électeurs ne sont pas en phase avec les 30% d'eurodéputés.
J'y ai concédé un étonnement, mais tu y vois une erreur scandaleuse.
Je te rappelle donc que sa conviction personnelle - qui je le rappelle aussi est la même que la mienne - n'a pas vocation à générer des films quant à l'avis général.
En clair: quand bien même les députés français font un peu pitié dans leurs avis exprimés lors de ce vote, il n'est pas impossible que ce pitoyable vote ne reflète la réalité nationale, pour quelques raisons que ce soient (méconnaissance du sujet, moutonnerie, bêtise, désinformation organisée, ...).
En bref, tu stigmatises ce vote, tout comme moi, mets en cause l'entêtement et l'allégeance de certain des députés, tout comme moi, puis réfutes la correspondance avec les avis de la population (en %), pas moi.
En somme et volontairement grossièrement, il est tout à fait possible que 30% des français soient aussi "cons" que ces 30% de députés, pour les raisons citées entre () au-dessus...
Bien entendu je n'ai aucun chiffre
Oui, je sais, c'est bien la le pb
Ce que je dis je le tire d'un petit peu de logique et de déduction. Il y a 8% des députés européens qui ont voté pour ACTA. Le chiffre Francais, c'est environ 30%. Qu'est ce qu'on à en France de si particulier a défendre que n'ont pas le reste des pays européens? Même ceux qui sont dans le même partis que nos adhérents francais à ACTA n'ont pas voté pour dans le reste de l'europe...
Effectivement, ça appelle des questions, c'est sûr. Perso je préfère juste tes questions auxquelles j'adhère que certaines de tes réponses spéculatives.
La réalité c'est que la majorité s'en fout ou ne comprends pas l'impact du texte, le reste est divisé entre les opposants et les entreprises qui ont a y gagner.
C'est tout simple, personne ne serais pour un texte si contraignant si il n'avait pas des interets financiers en jeu. On a vu des tas d'entreprises se lever contre ACTA. J'ai vu très peu de particuliers le défendre.
C'est possible, voire probable. Bien que je soupçonne quand même une majorité qui, tout en ayant très bien compris la dangerosité latente, vote quand même le texte en s'imposant une sorte de devoir du bon goût. Ça ressemble d'ailleurs à une allégeance atlantiste régulière du gouvernement précédant.
Pour le particulier, qui était le sujet principal de nos échanges, ce que je soupçonne - ou au moins envisage - est que si on avait fait un référendum national sur le sujet, on aurait peut-être vu des surprises hallucinantes, du type : des avis absolument infondés mais exprimés démocratiquement... et par conséquent ce que tu n'imagines pas envisageable t'aurait peut-être laminé pour le coup Et moi aussi, clairement.
C'est que je te disais en 102: "il ne faut pas se faire trop d'illusion et/ou être trop confiant concernant le profil, la réflexion et les capacités d'analyse "des gens".". Pour moi, évidemment sans le cautionner du tout tu l'avais compris, un référendum aurait pu tout au moins se rapprocher de près de 30%, bien malheureusement.

Edité par zorglob le vendredi 6 juillet 2012 à 16:00
Avatar de orklah INpactien
orklah Le vendredi 6 juillet 2012 à 16:27:35
Inscrit le vendredi 2 juillet 10 - 311 commentaires
Excuse moi mais il n'est pas fair play de reformuler à l'envie ce que tu écris et de demander à tout le monde de comprendre toujours l'idée initiale, à fortiori quand ce que tu écris en 2ème essai implique une grande variation par rapport au 1er essai.
Ce que j'ai quoté en 102 est très précisément le contraire de ta nuance exprimée ici : j'ai quoté une soi-disant "trahison" dans le vote du député par rapport à ce que toi tu estimes être la réalité française du peuple. Or tu ne peux absolument pas être certain que 30% des électeurs ne sont pas en phase avec les 30% d'eurodéputés.
J'y ai concédé un étonnement, mais tu y vois une erreur scandaleuse.
Je te rappelle donc que sa conviction personnelle - qui je le rappelle aussi est la même que la mienne - n'a pas vocation à générer des films quant à l'avis général.
En clair: quand bien même les députés français font un peu pitié dans leurs avis exprimés lors de ce vote, il n'est pas impossible que ce pitoyable vote ne reflète la réalité nationale, pour quelques raisons que ce soient (méconnaissance du sujet, moutonnerie, bêtise, désinformation organisée, ...).
En bref, tu stigmatises ce vote, tout comme moi, mets en cause l'entêtement et l'allégeance de certain des députés, tout comme moi, puis réfutes la correspondance avec les avis de la population (en %), pas moi.
En somme et volontairement grossièrement, il est tout à fait possible que 30% des français soient aussi "cons" que ces 30% de députés, pour les raisons citées entre () au-dessus...
Oui, je sais, c'est bien la le pb
Effectivement, ça appelle des questions, c'est sûr. Perso je préfère juste tes questions auxquelles j'adhère que certaines de tes réponses spéculatives.
C'est possible, voire probable. Bien que je soupçonne quand même une majorité qui, tout en ayant très bien compris la dangerosité latente, vote quand même le texte en s'imposant une sorte de devoir du bon goût. Ça ressemble d'ailleurs à une allégeance atlantiste régulière du gouvernement précédant.
Pour le particulier, qui était le sujet principal de nos échanges, ce que je soupçonne - ou au moins envisage - est que si on avait fait un référendum national sur le sujet, on aurait peut-être vu des surprises hallucinantes, du type : des avis absolument infondés mais exprimés démocratiquement... et par conséquent ce que tu n'imagines pas envisageable t'aurait peut-être laminé pour le coup Et moi aussi, clairement.
C'est que je te disais en 102: "il ne faut pas se faire trop d'illusion et/ou être trop confiant concernant le profil, la réflexion et les capacités d'analyse "des gens".". Pour moi, évidemment sans le cautionner du tout tu l'avais compris, un référendum aurait pu tout au moins se rapprocher de près de 30%, bien malheureusement.


C'est en effet très probable que je me base sur mon intime conviction pour trouver une réponse à une question qui n'a pas de réponse officielle dans la mesure ou nous n'avons aucun chiffre pour étayer l'une ou l'autre des hypothèses.
Mais même en tentant de rester impartial, il faut admettre que les probabilités pour que nos élus soient entièrement intègres alors qu'ils sont en contradiction totale avec nos pays voisins...
Si on reprends un peu les chiffres des votes et que l'on exclut la France, le projet a été soutenu à 4.5% par les député européens, contre rappelons le, un peu plus de 28% par la France soit 6 fois plus!
Si on attends des chiffres officiels du ministère de l'interieur de la corruption du pouvoir en France, on peut toujours les attendre. Les présomptions sont largement suffisantes pour qu'on s'indigne.

Comme tu le disais, si il y avait eu un référendum, les gens auraient surement étés tentés de faire le choix de la bonne conscience(contre les jeunes pirates qui volent les artistes comme ils ont dit sur TF1), mais c'est justement car ils n'ont pas pris position sur ce texte que leur avis est caduque...


(Je profite de la fin de ce message pour te confirmer qu'en tant qu'avocat du diable, c'est bien sur le diable que je vise, pas toi ;) )

Edité par orklah le vendredi 6 juillet 2012 à 16:27
Avatar de Zorglob INpactien
Zorglob Le vendredi 6 juillet 2012 à 16:49:37
Inscrit le mardi 6 juin 06 - 8286 commentaires
Mais même en tentant de rester impartial, il faut admettre que les probabilités pour que nos élus soient entièrement intègres alors qu'ils sont en contradiction totale avec nos pays voisins... Si on reprends un peu les chiffres des votes et que l'on exclut la France, le projet a été soutenu à 4.5% par les député européens, contre rappelons le, un peu plus de 28% par la France soit 6 fois plus!
Oui, mais c'était une autre question. (la correspondance entre "le vote députés français-vote députés euro" est différent de celle entre "vote députés français-avis des français")
Si on attends des chiffres officiels du ministère de l'interieur de la corruption du pouvoir en France, on peut toujours les attendre. Les présomptions sont largement suffisantes pour qu'on s'indigne.
Yep, c'est pour ça que tu as remarqué que je conteste pas l'indignation elle-même, uniquement les supputations qui en découlent.
Comme tu le disais, si il y avait eu un référendum, les gens auraient surement étés tentés de faire le choix de la bonne conscience(contre les jeunes pirates qui volent les artistes comme ils ont dit sur TF1), mais c'est justement car ils n'ont pas pris position sur ce texte que leur avis est caduque...
Certes, et c'est la raison pour laquelle je me suis concentré dès le début de nos échanges sur cette affaire de "trahison", malheureusement infondée dans les chiffres : si ça se trouve, ce malheureusement 28% d'eurodéputés français aurait bien pu représenter 28%... de français tout court.
(Je profite de la fin de ce message pour te confirmer qu'en tant qu'avocat du diable, c'est bien sur le diable que je vise, pas toi ;) )
Oui mais... si nous ne faisions qu'un ? devil.gif devil.gif
Je te le dis, tes suppositions sont parfois hasardeuses

Edité par zorglob le vendredi 6 juillet 2012 à 16:52
Avatar de gentleman59266 INpactien
gentleman59266 Le vendredi 6 juillet 2012 à 17:13:37
Inscrit le vendredi 4 février 11 - 59 commentaires
bah normal que l'ump est soutenu le projet ACTA car ce même projet était soutenu par sarkozy et les ayants droits donc le copinage passe avant les libertés de chacun(et on s'est comment l'ump respecte les libertés avec toute les lois de censures soutenu par eux en france), donc voté contre, l'ump aurait voter contre la parole donner de sarkozy aux ayants droits, donc sa serait renier leur ralliement à sarkozy.

mais, çà serait pas mal de savoir de quel sensibilité sont les députés qui ont voter pour, des sarkozystes?
;