S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Mobile : étude sur l'évolution des prix avant l'arrivée de Free Mobile

Une question de profil

L'ARCEP, l'autorité de régulation des opérateurs mobiles et fixes, a publié hier soir une étude sur l'évolution des prix du marché mobile entre 2010 et 2011, soit avant l'arrivée de Free Mobile. En 2011, les tarifs ont en moyenne diminué de 1 % tous services confondus (voix, données, etc.). Des différences importantes existent cependant selon les types d'offres.

ARCEP Mobile Prix

Une baisse des prix assez faible en moyenne

Cette diminution globale des prix de 1 % aurait pu être nulle, voire positive, si les opérateurs mobiles avaient répercuté la hausse de la TVA (sur la partie télévision), ce qu'Orange et SFR ont un temps mis en place avant de rebrousser chemin suite aux départs massifs de leurs abonnés vers les MVNO. Sans cette hausse de la TVA, le recul des tarifs aurait aussi pu être plus prononcé, à l'instar de l'année 2010.


Résultat, les forfaits ont diminué de 1,5 % en 2011, tandis que les offres prépayées ont augmenté de 0,2 %. En 2012, le constat sera assurément différent, avec déjà de forts reculs en ce début d'année. Les offres prépayées, à l'intérêt très limité depuis l'offre à 0/2 € de Free Mobile et les réactions de certains concurrents, ont fortement évolué ces derniers mois, tout comme les forfaits, qu'ils soient avec ou sans mobile. Selon l'ARCEP, les forfaits sans subvention du mobile ont d'ailleurs chuté de 6,8 % en 2011, certainement grâce aux offres de RED de SFR, B&You de Bouygues Télécom et Sosh d'Orange.

Les consommateurs moyens, les grands gagnants de l'année 2011

Au final, l'évolution des tarifs a exclusivement été ressentie par les consommateurs moyens. En effet, les petits consommateurs, plutôt adeptes des offres prépayées, ont en moyenne vu les prix stagner, tandis que les très gros consommateurs ont même constaté une hausse de 0,9 % des tarifs en 2011. A contrario, les consommateurs moyens ont pu bénéficier d'une baisse moyenne de 5,3 % en 2011. Et avec les nouveaux forfaits de ce début d'année 2012, il est certain que les abonnés, moyens comme gros consommateurs, ont à nouveau réalisé des économies.


L'ARCEP précise que « l’intensité de la consommation de SMS et de servicesde données pour les consommateurs qui téléphonent le moins. Ainsi, les petits consommateurs deservices vocaux qui utilisent intensément les SMS et internet sur mobile bénéficient d’une baisse deprix de 9,9 % contre une diminution de 3,6 % en 2011 pour ceux qui n’utilisent que les SMS. » A contrario « les prix augmentent légèrement(+1,2 %) pour les clients qui utilisent faiblement l’ensemble des services mobiles ».

Concernant la consommation en 2011 par rapport à 2010, celle de la voix a légèrement diminué (-0,8 %), alors que les SMS, eux, sont passés de 25 par mois en moyenne en 2006 à 200 par mois en 2011 (dont 266 pour les forfaits). En cinq ans, la consommation de SMS a donc été multipliée par huit, ceci grâce aux offres illimitées.

La voix en recul

Du côté de la voix, sept profils de consommateurs (6 forfaits + 1 prépayé) ont été mis en place par l'ARCEP afin de vérifier l'évolution de leurs consommations. On remarque ainsi qu'entre 2006 et 2011, tout le monde a réduit sa consommation hormis pour les adeptes du prépayé.


Le recul global pour les abonnés (forfaits) est impressionnant sur la période 2006-2011 avec une différence de 40 minutes, principalement dû à la plus faible consommation des gros consommateurs et surtout à l'effondrement des forfaits soir et week-end, qui, à l'instar des offres prépayées, devraient voir leur importance se réduire rapidement.

Il n'est pas impossible que l'intégration des appels illimités vers les mobiles à partir des fixes ait poussé les Français à moins téléphoner à partir de leur mobile. Il faut aussi s'attendre à une légère augmentation de cette consommation du fait de la généralisation des forfaits mobiles illimités. 

ARCEP Mobile Prix

Les SMS et l'internet mobile explosent

Concernant les SMS, le même nombre de profils a aussi été pensé par l'Autorité, et sans surprise, les évolutions sont bien différentes.  Les consommateurs moyens des forfaits, en passant de 22 SMS par mois en 2006 à 283 SMS en 2011, affichent ainsi une croissance exceptionnelle de 1200 %.


ARCEP Mobile Prix
Enfin, du côté de la consommation d'Internet, l'ARCEP s'est contentée de remonter à 2009, ce qui n'empêche pas de voir des taux de croissance très élevés pour les gros consommateurs (+700 %), a contrario des adeptes des offres prépayées, qui, en toute logique, ne consomment quasi pas de données via leur mobile.

ARCEP Mobile Prix

Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 29/06/2012 à 13:47

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 23 commentaires

Avatar de Youka INpactien
Youka Le vendredi 29 juin 2012 à 13:57:24
Inscrit le vendredi 8 février 08 - 863 commentaires
Les Chiffres de 2012 risquent d'être autrement plus intéressants, mais toujours bon de voir que Niel disait vrai quand il chambrait ses concurrents sur le fait

"qu'ils n'ont pas assez baissé leurs tarifs, c'est pas serieux !"
Avatar de alkashee INpactien
alkashee Le vendredi 29 juin 2012 à 14:09:47
Inscrit le mardi 13 septembre 11 - 186 commentaires
ça risque également de démontrer à quel point malgré toutes les affirmations, les utilisateurs étaient bridés dans leurs possibilités d'utilisation de l'internet mobile
Avatar de patos INpactien
patos Le vendredi 29 juin 2012 à 14:13:46
Inscrit le mercredi 7 novembre 07 - 7118 commentaires
Je trouve ce genre de récap rigolo, vu qu'à titre perso je suis passé de 45+58 (103€) à 73€ (-29%) en 2010.... (gros consommateur voix, sms et internet).

Comme quoi, quand on cherchait, on trouvait...

(ps au trolls velus, je ne mets pas en cause les baisses de tarifs récentes, je mets juste en lumière qu'il y en a aussi eu avant....)
Avatar de rolandmedar INpactien
rolandmedar Le vendredi 29 juin 2012 à 14:20:52
Inscrit le vendredi 6 mai 11 - 104 commentaires
Patos ,s'il y a eu des baisse avant c'est a cause du BUZZ avant l'ancement de la Free Mobile.Mais aujourd'hui on peut dire que XN a vraiment divisé le tarif en deux comme il a promis
Avatar de Obelixator INpactien
Obelixator Le vendredi 29 juin 2012 à 14:22:27
Inscrit le mercredi 4 mars 09 - 3633 commentaires
Les Chiffres de 2012 risquent d'être autrement plus intéressants, mais toujours bon de voir que Niel disait vrai quand il chambrait ses concurrents sur le fait

"qu'ils n'ont pas assez baissé leurs tarifs, c'est pas sérieux !"

Anéfé

Lorsqu'il disait "-50% !" les 3 autres devaient comprendre, au mieux, "-5% !"

Edité par Obelixator le vendredi 29 juin 2012 à 14:24
Avatar de JohnCaffey INpactien
JohnCaffey Le vendredi 29 juin 2012 à 14:23:40
Inscrit le mercredi 30 août 06 - 6809 commentaires
Une question de profil
J'avais lu " profit"...

Edité par johncaffey le vendredi 29 juin 2012 à 14:24
Avatar de illidanPowa INpactien
illidanPowa Le vendredi 29 juin 2012 à 14:27:26
Inscrit le mardi 20 mars 07 - 11751 commentaires
uniquement pour cette raison, je reste chez Free mobile, ça marche pas trop mal (bon c'est pas non plus le top), mais juste pour le fait qu'il mérite d'avoir mis un coup de pied dans la fourmilière, je reste chez eux, franchement MERCI.
Avatar de Obelixator INpactien
Obelixator Le vendredi 29 juin 2012 à 14:29:50
Inscrit le mercredi 4 mars 09 - 3633 commentaires
Je trouve ce genre de récap rigolo, vu qu'à titre perso je suis passé de 45+58 (103€) à 73€ (-29%) en 2010.... (gros consommateur voix, sms et internet).

Comme quoi, quand on cherchait, on trouvait...

(ps au trolls velus, je ne mets pas en cause les baisses de tarifs récentes, je mets juste en lumière qu'il y en a aussi eu avant....)

C'est pas une récapitulation, c'est un indicateur statistique (Chiffre d'Affaire / Nombre de SIMs).
Estimes-toi heureux d'avoir pu te trouver du bon coté de la courbe en cloche, penses à ceux dont l'engagement à retardé les plans
Avatar de fwak INpactien
fwak Le vendredi 29 juin 2012 à 14:47:56
Inscrit le jeudi 3 mars 05 - 1203 commentaires
Patos ,s'il y a eu des baisse avant c'est a cause du BUZZ avant l'ancement de la Free Mobile.Mais aujourd'hui on peut dire que XN a vraiment divisé le tarif en deux comme il a promis


En 2010, y avait pas encore de buzz Freemobile, quand même, si ???
Avatar de Youka INpactien
Youka Le vendredi 29 juin 2012 à 15:17:51
Inscrit le vendredi 8 février 08 - 863 commentaires
Je trouve ce genre de récap rigolo, vu qu'à titre perso je suis passé de 45+58 (103€) à 73€ (-29%) en 2010.... (gros consommateur voix, sms et internet).

Comme quoi, quand on cherchait, on trouvait...

(ps au trolls velus, je ne mets pas en cause les baisses de tarifs récentes, je mets juste en lumière qu'il y en a aussi eu avant....)


C'est des moyennes, ça prouve que malgré la différence de prix, t'es loin d'être représentatif de ce que paient les gens en général.

Soit par manque d'information (si ton forfait était si intéressant que ça, il est possible qu'il soit resté "confidentiel" pour le client lambda, ou bien offre spéciale etc etc...)

Soit par bridage du à l'engagement.

Soit juste parce que si ton forfait était plus adapté pour toi, il l'est peut être moins pour d'autres, avec des dépassements potentiels facturés à la clé.
;