S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Vivendi : Lévy quitterait la société pour divergences stratégiques

Pour diriger Vivendi, appelez-vous Jean-quelque chose

Le géant français Vivendi, maison-mère d'Activision-Blizzard, Universal Music, Canal+ ou encore SFR, pourrait bien vivre une année 2012 difficile au sein de sa direction. Le Figaro annonce en effet que Jean-Bernard Lévy, patron de Vivendi depuis une dizaine d'année, quittera la société suite à des divergences stratégiques avec le conseil de surveillance du groupe, et notamment son président Jean-René Fourtou. Michel Combes, qui devait prendre la tête de SFR le 1er août prochain, pourrait ne finalement pas arriver.

Jean-René Fourtou à son arrivée à Vivendi en 2002.

Un ancien du groupe à la tête de Vivendi

La nouvelle n'est pas encore officielle, mais les sources du Figaro sont formelles : la décision est prise et a même été validée il y a quelques minutes à en croire notre confrère : Jean-Bernard Lévy est remplacé temporairement par Jean-François Dubos à la tête de Vivendi, et par Stéphane Roussel à la tête de SFR.

Le premier nommé, monsieur Dubos, est le secrétaire général du groupe et secrétaire du conseil de surveillance et fait partie de la société depuis plus de 20 ans. Secrétaire général depuis 1994, Dubos est responsable de la gestion des services juridiques institutionnels et administratifs de Vivendi.

Le second, monsieur Roussel, est le directeur des ressources humaines de Vivendi et membre du Conseil d'Administration de la fondation SFR, en sus d'être membre du Conseil d’Administration d’Activision Blizzard. Il a rejoint SFR en 2004 pour en devenir le DRH jusqu'en 2009.

Quelle stratégie pour Vivendi ?

La durée de l'intérim de ces deux dirigeants est encore inconnue. Ce départ de Jean-Bernard Lévy serait donc lié à des divergences importantes de stratégies. Couvant depuis plusieurs mois, ces divergences ont finalement force Lévy à sortir par la petite porte suite à un réunion stratégique annuelle organisée le week-end dernier. Lundi, Vivendi annonça d'ailleurs officiellement que « les travaux de cette réunion ne font pas l’objet d’une communication publique. Vivendi communiquera en temps utile sur ses projets et sur les nécessaires évolutions du Groupe. »


« La question est de savoir si on coupe des métiers à la marge comme Maroc Telecom ou Activision Blizzard tout en conservant le groupe, ou si on se focalise sur un métier bien précis, comme les télécoms ou les contenus » a ainsi expliqué l'une des sources du Figaro.

Quid de Michel Combes ?

Concernant le cas spécifique de SFR, Michel Combes, qui devrait diriger l'opérateur dans un peu plus d'un mois, pourrait avoir la mauvaise surprise de ne pas pouvoir diriger une seule seconde SFR. PDG de la division Europe de Vodafone, Michel Combes est un homme d'expérience nous expliquait Lévy début mai :


« Son expérience de dirigeant international et sa connaissance du secteur des Télécoms seront très précieuses pour conduire l’entreprise dans les défis qui l’attendent. Nous avons toute confiance dans sa capacité de mobiliser les équipes de SFR et de construire avec elles un projet couronné de succès. »

Stéphane Roussel assurera-t-il l'intérim durant un mois en attendant Michel Combes (choisi par Lévy), ou un autre remplaçant sera-t-il recherché par Vivendi ? La question reste entière. Reste que selon Le Figaro, le véritable dirigeant de Vivendi ne sera pas Jean-François Dubos mais bien Jean-René Fourtou. Âgé de 73 ans, Fourtou avait plus ou moins pris sa retraite il y a une dizaine d'année avant d'être appelé à la rescousse en 2002 après la fin de règne catastrophique de Jean-Marie Messier.

Cette crise de la direction arrive à une période où SFR souffre terriblement de l'arrivée de Free Mobile et où les rumeurs de départs massifs se multiplient. Le départ de Lévy a en tout cas été très bien accueilli par les actionnaires, l'action bondissant entre 5 et 7 % après l'annonce du Figaro.

Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 28/06/2012 à 17:43

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 34 commentaires

Avatar de ano_635301045460992542 INpactien
ano_635301045460992542 Le jeudi 28 juin 2012 à 17:44:55
Inscrit le mardi 13 octobre 09 - 4184 commentaires
Un candidat tout désigné pour le remplacer

Edité par GoldenTribal le jeudi 28 juin 2012 à 17:45
Avatar de Mistic77 INpactien
Mistic77 Le jeudi 28 juin 2012 à 17:53:30
Inscrit le samedi 27 février 10 - 59 commentaires
Pour diriger Vivendi, appelez-vous Jean-quelque chose


2002 : "Jean-René Fourtou succède à Jean-Marie Messier.."
2012: Jean-Bernard Lévy est remplacé temporairement par Jean-François Dubos




Edité par mistic77 le jeudi 28 juin 2012 à 17:54
Avatar de sat57 INpactien
sat57 Le jeudi 28 juin 2012 à 17:55:34
Inscrit le jeudi 10 avril 08 - 136 commentaires
Peut être Jean Sarkozy, le prochain dirigeant.
Avatar de WereWindle INpactien
WereWindle Le jeudi 28 juin 2012 à 18:03:07
Inscrit le mercredi 2 avril 08 - 5761 commentaires
Peut être Jean Sarkozy, le prochain dirigeant.

j'avais pas osé
Avatar de ActionFighter INpactien
ActionFighter Le jeudi 28 juin 2012 à 18:08:12
Inscrit le lundi 7 février 11 - 7510 commentaires
Et dire que ma mère a failli m'appeler Jean-Christophe...

A cause d'elle, je pourrais jamais diriger Vivendi
Avatar de hoaxyd_8 INpactien
hoaxyd_8 Le jeudi 28 juin 2012 à 18:09:51
Inscrit le jeudi 12 janvier 06 - 142 commentaires
Suggestion Google :

jean bernard levy juif
Avatar de Ricard INpactien
Ricard Le jeudi 28 juin 2012 à 18:18:05
Inscrit le mercredi 12 avril 06 - 40918 commentaires
Et Pascal Nègre ? Il reste ou pas ?
Avatar de Ohmydog INpactien
Ohmydog Le jeudi 28 juin 2012 à 18:21:15
Inscrit le jeudi 27 juillet 06 - 3148 commentaires
C'est surtout que maintenant, ils vont pouvoir diviser Vivendi. Les actionnaires veulent augmenter la valeur du groupe, victime d'une decôte de holding :
Les actifs séparés vaudraient plus que le groupe réuni.
Enfin, c'est ce que je pense ...
Avatar de 2show7 INpactien
2show7 Le jeudi 28 juin 2012 à 18:23:38
Inscrit le vendredi 24 juillet 09 - 9681 commentaires
Et Pascal Nègre ? Il reste ou pas ?


Après le coût de la DS3d ?
Avatar de Inny INpactien
Inny Le jeudi 28 juin 2012 à 18:26:31
Inscrit le lundi 17 août 09 - 2817 commentaires


Après le coût de la DS3d ?

J'ai dû louper un épisode là.
;