S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Amazing, Amusante, Amazon

Amassons

Frédéric Duval, directeur des opérations d’Amazon.fr logistique, a confirmé que quelque 1000 emplois seraient créés sur une nouvelle plateforme ouverte à Chalon-sur-Saône.

La société devrait toucher une subvention régionale de 3 000 euros par poste créé. « Les subventions ne sont pas le moteur principal d’une installation », assure l’intéressé sur l’antenne de France Inter, ce matin, avant de relativiser : ces aides ne seraient pas encore définies complètement. Comme si Amazon allait s’aventurer à l'aveugle dans ce département, sans une armée de financiers, comptables et juristes.


« Sur des critères bien définis, Chalon-sur-Saône était l’implantation la meilleure » estime Frédéric Duval. Accessoirement, la ville est située dans un département où Arnaud Montebourg fut député avant de devenir ministre du redressement productif. Mais pour Amazon, il n’y a eu aucune intervention au plus haut niveau de l’État. « Dans ce genre de décision, Amazon est seule, seule à prendre la décision (…). On ne sert pas nos clients avec une influence de quelque personne qu’elle soit. »

Interrogé sur l’implantation du siège d’Amazon au Luxembourg, Frédéric Duval vante surtout le charme linguistique du pays : « pour moi le Luxembourg est un pays de la Communauté européenne et qui est l’endroit où nous avons considéré qu’il était intéressant de s’installer pour servir 27 pays. Vous savez au Luxembourg on trouve des gens qui sont multilinguistes (…) c’est très utile quand il s’agit de servir plusieurs pays à la fois. » Et quant à l’attrait fiscal d’un tel choix, le responsable logistique s’est contenté d’un « je ne sais pas. »

Bon à savoir : demain, le sénateur Philippe Marini (UMP, Oise) esquissera sa future proposition de loi pour fiscaliser en France les revenus des géants du web. Les fameux GAFA : Google, Apple, Facebook et Amazon.
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Publiée le 26/06/2012 à 08:49

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 51 commentaires

Avatar de John Shaft INpactien
John Shaft Le mardi 26 juin 2012 à 08:57:00
Inscrit le vendredi 14 janvier 11 - 10371 commentaires
La société devrait toucher une subvention régionale de 3 000 euros par poste créé


Je suis doute. D'un côté 1000 emplois, c'est très bien. En revanche, je suppose que se sont essentiellement des postes de magasiniers & cie, assez mal rémunéré (plus le fait qu'Amazon, ça a pas l'air d'être le pied en termes de RH). Mais tout de même 3000 € ! Ils auront combien de subventions quand ils fermeront le site pour des raisons de "compétitivité" ?


Interrogé sur l’implantation du siège d’Amazon au Luxembourg, Frédéric Duval vante surtout le charme linguistique du pays


Pti_Pingu, sors de ce corps !!

Edité par tot0che le vendredi 18 janvier 2013 à 19:33
Avatar de brazomyna INpactien
brazomyna Le mardi 26 juin 2012 à 09:06:12
Inscrit le vendredi 7 octobre 11 - 5274 commentaires
Mais tout de même 3000 €

Si tu compares les 3k€ par tête de pipe à la fois à ce que coûte une personne sans emploi (indemnités chômage, financement des structures d'aide à la reprise d'emploi, impôts et autres taxes non perçues, ...) cumulé à ce que rapporte un employé en terme de cotisations patronales et autres, les 3k€ sont très rapidement compensés en quelques mois (à vue de nez, je dirais 2 ou 3 mois maximum).

Donc dans la vision à court terme et au 'coup par coup' que représente la vision de l'Etat de nos jours, c'est plutôt une très bonne opération. Après on peut discuter de l'ensemble des biais de ce genre de pratique sur le long terme et avec une vision globale de la chose, mais c'est un autre aspect ; dans un cadre purement comptable, non c'est pas cher comparé aux coûts d'une personne sans activité.


Edité par brazomyna le mardi 26 juin 2012 à 09:09
Avatar de Maxobelix INpactien
Maxobelix Le mardi 26 juin 2012 à 09:12:25
Inscrit le mercredi 5 avril 06 - 1845 commentaires


Je suis doute. D'un côté 1000 emplois, c'est très bien. En revanche, je suppose que se sont essentiellement des postes de magasiniers & cie, assez mal rémunéré (plus le fait qu'Amazon, ça a pas l'air d'être le pied en termes de RH). Mais tout de même 3000 € ! Ils auront combien de subventions quand ils fermeront le site pour des raisons de "compétitivité" ?



Pti_Pingu, sors de ce corps !!


En moins d'un trimestre, l'état et la région auront engrangé le double de la mise de départ et sans forcer !
Avatar de FunnyD INpactien
FunnyD Le mardi 26 juin 2012 à 09:15:55
Inscrit le mardi 22 novembre 11 - 7632 commentaires

Si tu compares les 3k€ par tête de pipe à la fois à ce que coûte une personne sans emploi (indemnités chômage, financement des structures d'aide à la reprise d'emploi, impôts et autres taxes non perçues, ...) cumulé à ce que rapporte un employé en terme de cotisations patronales et autres, les 3k€ sont très rapidement compensés en quelques mois (à vue de nez, je dirais 2 ou 3 mois maximum).

Donc dans la vision à court terme et au 'coup par coup' que représente la vision de l'Etat de nos jours, c'est plutôt une très bonne opération. Après on peut discuter de l'ensemble des biais de ce genre de pratique sur le long terme et avec une vision globale de la chose, mais c'est un autre aspect ; dans un cadre purement comptable, non c'est pas cher comparé aux coûts d'une personne sans activité.

+1

Interrogé sur l’implantation du siège d’Amazon au Luxembourg, Frédéric Duval vante surtout le charme linguistique du pays : « pour moi le Luxembourg est un pays de la Communauté européenne et qui est l’endroit où nous avons considéré qu’il était intéressant de s’installer pour servir 27 pays. Vous savez au Luxembourg on trouve des gens qui sont multilinguistes (…) c’est très utile quand il s’agit de servir plusieurs pays à la fois. » Et quant à l’attrait fiscal d’un tel choix, le responsable logistique s’est contenté d’un « je ne sais pas. »

En même temps, il est directeur d'Amazon.fr, donc pour la France, il n'a rien à dire sur l'implantation du siège social Europe au Luxembourg.

J'ai écouté en direct l'interview, et elle m'a laissé une impression trés mitigée, on dirait qu'elle cherche plus à faire le buzz (dieu que ce mot est laid) qu'à interviewer...
Avatar de Jonathan Livingston INpactien
Jonathan Livingston Le mardi 26 juin 2012 à 09:18:05
Inscrit le mardi 22 juillet 08 - 609 commentaires
Vu ce qu'il dit sur les raisons du choix du Luxembourg, on n,est pas obligé de le croire à propos de celles pour la Bourgogne...

Il y a 51 commentaires

;