S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Twitter vend (encore) ses tweets

#datamining

Twitter et Salesforce ont annoncé mercredi avoir conclu un accord permettant à la société américaine d’exploiter les messages publiés quotidiennement sur le site de micro-blogging. Grâce à nouvel accord, Salesforce va pouvoir mettre en valeur son accès à des millions de tweets auprès des clients de son Radian6, un outil marketing analysant les données disponibles sur le Web social.

Vidéo officielle de démonstration (en français) de Radian6.

Marcel LeBrun, l’un des responsables de Salesforce, ne s’est d’ailleurs pas caché des fins marketing de cet accord : « L’alliance entre Twitter et Salesforce.com va permettre aux entreprises de bénéficier d’un pouvoir d’écoute (...) de plus de 400 millions de tweets quotidiens ». Il s’avère effectivement que les messages que nous publions sur Twitter peuvent contenir des informations très précieuses aux yeux des sociétés : jugement porté sur un sujet (tel qu’une marque ou un produit), heure et date d’envoi du tweet, sexe de son auteur,...

À la différence des précédentes fois où Twitter avait accordé une licence d’exploitation à des sociétés commerciales, l’entente signée mercredi vise avant tout à la mise à disposition des messages en temps réel, et non pas d'archives, comme ce fut par exemple le cas avec la start-up britannique Datasift. Depuis le mois de mars, cette société bénéficie effectivement d’une licence d’exploitation de deux années de tweets publiés publiquement, comme l'évoquait alors Écrans.

Même si aucun montant n’a été communiqué, ces accords d’utilisation des tweets publics constituent de manière évidente une nouvelle façon pour Twitter de monétiser ses services.

Force est de constater que le data mining donne lieu à de plus en plus d’activités commerciales. Il y a deux semaines, nous avions pu découvrir l’outil développé par IBM, et présenté à l’occasion du tournoi de Roland Garros (voir notre article : Dans les coulisses de l’IBM Social Sentiment Index à Roland Garros).
Xavier Berne

Journaliste, spécialisé dans les thématiques juridiques et politiques.

Publiée le 16/06/2012 à 09:30

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 13 commentaires

Avatar de xesiva INpactien
xesiva Le samedi 16 juin 2012 à 20:55:31
Inscrit le mardi 23 août 11 - 187 commentaires
Il y a un bug sur cette news ou tout le monde s'en fou ?
Avatar de NiCr INpactien
NiCr Le samedi 16 juin 2012 à 21:00:39
Inscrit le mardi 3 février 09 - 3591 commentaires
Il y a un bug sur cette news ou tout le monde s'en fou ?


Une entreprise qui monétise le plus normalement du monde ses services, pas de quoi fouetter un chat. Surtout un samedi soir.
Avatar de linkin623 INpactien
linkin623 Le samedi 16 juin 2012 à 22:08:57
Inscrit le lundi 5 mai 08 - 6532 commentaires
Perso j'ai vu la news, je l'ai lu et tweeté, mais j'avoue être sec sur les commentaires. Rien de choquant, rien de surprenant, d’autant que Twitter ne vend que les infos postées donc publiques, et pas des données personnelles.

Edité par linkin623 le samedi 16 juin 2012 à 22:09
Avatar de Mohoweb INpactien
Mohoweb Le samedi 16 juin 2012 à 22:26:11
Inscrit le samedi 6 octobre 07 - 40 commentaires
J ai du mal à voir l'intérêt d'acheter ce genre de données?!
Avatar de John Shaft INpactien
John Shaft Le samedi 16 juin 2012 à 23:34:57
Inscrit le vendredi 14 janvier 11 - 10371 commentaires
Il y a un bug sur cette news ou tout le monde s'en fou ?


Surtout que Salesforce, je me le coltine déjà au boulot, alors sur PCI on va éviter hein

Edité par tot0che le vendredi 18 janvier 2013 à 19:33
Avatar de Pikrass INpactien
Pikrass Le dimanche 17 juin 2012 à 00:23:08
Inscrit le mercredi 10 juin 09 - 384 commentaires
J ai du mal à voir l'intérêt d'acheter ce genre de données?!

Le plus important c'est leur quantité qui leur donne un caractère pas loin d'être "représentatif de la population" (enfin, mis à part que les twittos sont quand même une niche particulière). En cherchant les bons mots-clé, y'a moyen d'en sortir des infos utiles pour une société, comme l'explique l'article sur Ecrans.
Avatar de Mourioche INpactien
Mourioche Le dimanche 17 juin 2012 à 13:31:50
Inscrit le mardi 5 mai 09 - 125 commentaires
He oui,

Si vous ne payez pas, vous êtes le produit à vendre.

Il faut juste que les gens aient bien conscience de ça,
Pour avoir le choix de l'accepter ou non.
Avatar de linkin623 INpactien
linkin623 Le lundi 18 juin 2012 à 00:18:38
Inscrit le lundi 5 mai 08 - 6532 commentaires
He oui,

Si vous ne payez pas, vous êtes le produit à vendre.

Il faut juste que les gens aient bien conscience de ça,
Pour avoir le choix de l'accepter ou non.


A la différence que c'est le contenu créé qui est vendu, pas les données personnelles. Les utilisateurs ne sont donc pas les produits à vendre.
Avatar de NiCr INpactien
NiCr Le lundi 18 juin 2012 à 09:36:31
Inscrit le mardi 3 février 09 - 3591 commentaires


A la différence que c'est le contenu créé qui est vendu, pas les données personnelles. Les utilisateurs ne sont donc pas les produits à vendre.


Pour toi, c'est quoi "données personnelles" ?

Parce que bon, chaque tweet pouvant être géolocalisé, additionné à cela toutes les autres informations qui peuvent être inférées en assemblant chaque tweet de l'utilisateur, y'a moyen d'en savoir énormément sur la vie de la personne.


(enfin, mis à part que les twittos sont quand même une niche particulière)


De moins en moins.

Si tu ne lis que ta timeline, c'est peut-être l'impression que tu as, mais quand tu regardes la timeline de recherches, on voit clairement que le peuple est arrivé sur Twitter.
Avatar de zaknaster INpactien
zaknaster Le lundi 18 juin 2012 à 09:55:42
Inscrit le lundi 26 avril 10 - 2831 commentaires

Si tu ne lis que ta timeline, c'est peut-être l'impression que tu as, mais quand tu regardes la timeline de recherches, on voit clairement que le peuple est arrivé sur Twitter.

Clair et net, d'ailleurs ça fait peur des fois.
Suffit même de voir les trends....
;