S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

[PCi Labs] Le G75VW d'ASUS pousse ses premiers rugissements

Mais bon, il est aphone ce truc

Nous venons de recevoir le G75VW, le portable dédié aux joueurs d'ASUS. Pour rappel, il s'agit d'un modèle de 17,3 pouces qui embarque une Core i7 à quatre coeurs d'Intel ainsi qu'une GeForce GTX 670M de NVIDIA. Premiers tours de roue et premières impressions sur cette machine.

ASUS G75VW

Commençons par un rapide tour du propriétaire. Plutôt discret avec sa robe noire de type « Soft touch », ce G75VW est dans la lignée des modèles précédents de la marque au niveau du design. Il est par contre bien plus fin que le G74SX qu'il remplace : 415 x 320 x 17-52 mm contre 420 x 325 x 20,9-62 mm. On reste néanmoins très loin de l'épaisseur d'un Ultrabook, ce qui est plutôt logique étant donné le public et l'usage visé.

ASUS G75VWASUS G75VW

On notera que le clavier profite d'un rétroéclairage qui dispose de quatre niveaux d'intensité. Ceux-ci sont réglables via une combinaisons de touches qui ne fonctionnera malheureusement que sous Windows, et non pas de manière matérielle. L'ensemble s'avère confortable à l'utilisation, même si le bruit de la mécanique est présent.

La disposition, elle, ne change pas. On garde en effet un ensemble assez espacé et des tailles de touche standard. On continuera de regretter tout de même légèrement cette disposition qui nous semble placer un peu trop le clavier sur la gauche, nous forçant souvent à le chercher... mais après tout, cela n'est sans doute qu'une question d'habitudes.

ASUS G75VWASUS G75VW

Le pavé tactile est quant à lui assez large (105 x 65 mm). Il est de type multipoint et dispose de deux boutons qui sont confortables à l'usage mais légèrement bruyant (moins que le clavier, tout de même). De plus, on notera la présence de six LED en façade qui témoignent de l'activité des différents éléments de ce portable. Si quasiment toutes sont blanches, la seconde changera de couleur en fonction de l'état de la batterie (chargée, en charge...).

L'écran et le son 

Du côté de la dalle, notre G75VW est équipé d'un modèle Full HD 1080p (1920 x 1080 pixels) dont le rendu est mat. ASUS nous avait indiqué utiliser du TN mais employait une technologie « Large Wide Angle » permettant d'élargir les angles de vision et d'éviter zones mortes que l'on constate rapidement. Cela semble effectif sur l'axe horizontal et un peu moins sur le vertical, comme on peut le voir ci-dessous avec nos quelques clichés : 

ASUS G75VWASUS G75VW

ASUS G75VWASUS G75VW

Passons à la partie sonorisation de ce G75VW, qui est composé pour rappel, d'un trio comprenant un « caisson de basses » sous le PC ainsi que de deux satellites qui sont cachés dans la barre située au pied de l'écran, le tout étant alimenté par une puce audio de chez VIA. Si l'on ne peut que saluer l'effort, on regrettera que le résultat ne soit pas au rendez-vous.

ASUS G75VWASUS G75VW

En effet, le réglage d'origine semble largement privilégier les basses, atrophiant toutes les hautes fréquences. Nous avons donc cherché un bon moment afin de régler les pilotes de manière à peu près convenable. Un choix regrettable de la part du constructeur, bien qu'une fois réglé, le résultat soit plus que convenable.

On préfèrera tout de même la solution signée Klipsch qui est proposée sur les Alienware, qui offre une meilleure qualité et qui ne nécessitera pas tant d'efforts.

Côté connectique, on fait le plein. Certains auront droit à Thunderbolt

Comme nous l'avions précédemment évoqué, la connectique de cette machine est plutôt riche. On retrouve sur le flanc droit la majeure partie de celle-ci :
  • Deux ports USB 3.0 (dont un de type SuperCharge)
  • Un trio de sorties de vidéo VGA, HDMI et mini DisplayPort
  • Un port réseau Gigabit (Atheros AR8151)
  • Le connecteur dédié à l'alimentation
Notez que comme nous l'avions précédemment indiqué, le mini DisplayPort pourra exploiter la technologie Thunderbolt d'Intel sur certains modèles, dont la référence comportera les lettres TBT.

ASUS G75VW

Sur le flanc gauche, on dispose de deux ports USB 3.0 supplémentaires, un combo graveur DVD / lecteur Blu-ray, un lecteur de cartes SD, ainsi que deux prises jack de 3,5 mm pour le micro et le casque. Sachez que cette dernière peut aussi être utilisée avec du S/PDIF.

ASUS G75VW

À l'arrière, pas grand-chose à noter si ce n'est les deux extracteurs d'air assez imposants, d'une longueur de 90 mm chacun, ainsi que le trou oblong pour le Kensington qui est plutôt bien intégré.

ASUS G75VW

Batterie et bloc d'alimentation

Côté alimentation, ce portable est livré avec un bloc imposant mesurant 170 x 85 x 40 mm pour un poids de 795 grammes sur la balance, tout de même. Celui-ci dispose d'un témoin lumineux de couleur verte et de câbles mesurant au total 1,8m et 1,6 m. La batterie quant à elle embarque neuf cellules pour une capacité totale de 74 Wh (14,4 V - 5,2 Ah), pour un poids de 420 grammes.

ASUS G75VWASUS G75VW

Dans les entrailles de la bête

Côté configuration, notre G75VW-T1042V est plutôt bien équipé. On a ainsi droit à un processeur Core i7 3610QM (génération Ivy Bridge), que l'on retrouvait déjà dans le K75VM du constructeur que nous avons testé récemment. Il est accompagné de 8 Go de mémoire vive, de deux disques durs Momentus XT de Segate de 750 Go équipés chacun de 8 Go de mémoire flash. Sachez qu'aucun mode RAID n'est activé par défaut, vous devrez donc le faire vous même, via l'UEFI.

ASUS G75VWASUS G75VW GPU-Z
(Une seule vis pour accéder aux composants, GPU-Z semble avoir du mal avec la GeForce GTX 670M)

La partie graphique repose quant à elle uniquement sur le GeForce GTX 670M 3 Go, qui n'est rien d'autre qu'un dérivé de la GeForce GTX 580M (GF114) avec un bus mémoire de 192 bits seulement (au lieu de 256 bits) et une fréquence du GPU revue à la baisse d'une vingtaine de mégahertz, pour s'établir à 598 MHz. Si vous pensiez avoir droit à du Kepler, vous aurez donc été abusé par l'admirable marketing de NVIDIA.

De plus comme un malheur ne vient jamais seul, ASUS fait l'impasse sur la technologie Optimus du caméléon, ce qui nous semble bien dommage. En effet, on peut aimer jouer sur secteur et apprécier de profiter de son portable en usage nomade... même si les 4,5 kg de la bête peuvent effectivement faire réfléchir quelques instants.

Nous avons cherché un bouton qui permettrait, au moins, de désactiver le GPU au profit de la carte graphique intégré : rien n'est prévu dans ce sens.

Consommation, températures et bruit

Avant d'entrer dans le vif du sujet quant aux performances de ce G75VW, passons un peu de temps concernant sa consommation. Nous utilisons l'excellent OCCT 4.0.2 qui nous permet de charger le processeur et la carte graphique, mais qui nous permet ausi de faire différents relevés de températures. 
  • Au repos : 29 watts
  • En charge CPU et GPU : 164,7 watts
Comme on peut le voir ci-dessus au repos, la machine consomme déjà 42 % de plus que le K75VM que nous avions testé le mois dernier (21 watts), sans doute en raison de l'absence d'Optimus. Nous avons aussi réalisé quelques relevés de températures. Le processeur alterne entre 40°C au repos et grimpe jusqu'à 71°C quand il est en pleine charge. La GeForce GTX 670M oscille quant à elle entre 41 et 75°C, ce qui sont des valeurs qui nous semblent tout à fait normales.

Parlons aussi du bruit généré par cette machine. En effet, que cela soit au repos ou en charge, ce G75VW est plutôt silencieux, même lorsque nous l'avons poussé dans ses derniers retranchements. Il émet bien quelques décibels lorsque ses deux turbines tournent à fond de train (7000 tpm), cependant on reste à un niveau de bruit tout à fait acceptable.

Le petit truc en plus... le rappel pour faire le ménage

Finissons cette première mise en bouche en évoquant l'un des petits plus que nous propose ce G75VW d'ASUS : son système de refroidissement est équipé de deux petites grilles démontables qui permettent de limiter l'entrée de la poussière au sein de votre bécane, ce qui en soit est déjà une bonne idée.  

Mais pour les plus flémards, ASUS propose en complément son application « Fan Filter Checker » qui vous rappelera occasionnellement de faire le ménage... Il s'agit d'un simple compteur, que vous pouvez bien entendu désactiver : inutile... et donc INdispensable.

ASUS G75VW Fanchecker

Nous allons en rester là pour le moment avec ce G75VW. Nous vous proposerons prochainement un match avec un Alienware M17xR4 équipé du même processeur, mais d'une carte graphique différente : la Radeon HD 7970M d'AMD. Nous opposerons alors les deux solutions des deux constructeurs pour savoir quelle est la meilleure...
Damien Labourot

Journaliste High-tech gravitant autour de la mobilité (smartphone, tablette, portable) et toujours prêt à de nouvelles expériences.

Google+

Publiée le 13/06/2012 à 11:11

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 33 commentaires

Avatar de ngcubeur INpactien
ngcubeur Le mercredi 13 juin 2012 à 11:25:01
Inscrit le lundi 5 mai 03 - 4453 commentaires
Ca m'a rapidement fait sourire votre comparaison avec le système Klipsch d'Alienware... Entre une solution maison "bricolée comme ça" et un appel à un des meilleurs spécialistes audio, c'est sûr que c'est pas la même limonade

En tout cas : manque d'optimisations "gratuites" (Optimus), 670M honteuse et pas si prometteuse, choix de 2 Momentus XT plutôt qu'un combo SSD / HDD... Je suis pas sûr que ce soit le produit parfait !
Avatar de the_Grim_Reaper INpactien
the_Grim_Reaper Le mercredi 13 juin 2012 à 11:32:43
Inscrit le mardi 6 novembre 07 - 2883 commentaires
Si vous voulez faire un comparo avec un concurrent génération précédent j'ai un MSI GT780DXR avec 2670QM et une GTX570M
Avatar de breme INpactien
breme Le mercredi 13 juin 2012 à 11:34:28
Inscrit le mardi 16 octobre 07 - 16 commentaires
Après avoir acheté un G73JH, je ne retenterai pas l'expérience...
En 2 ans, j'ai eu 2 retours en SAV pour surchauffe GPU. Ce pc n'est absolument pas fait pour un joueur...
Il marche parfaitement, mais seulement la première année...

Avis au amateurs...

Edité par breme le mercredi 13 juin 2012 à 11:35
Avatar de okeN INpactien
okeN Le mercredi 13 juin 2012 à 11:47:55
Inscrit le mardi 15 février 05 - 2196 commentaires
Après avoir acheté un G73JH, je ne retenterai pas l'expérience...
En 2 ans, j'ai eu 2 retours en SAV pour surchauffe GPU. Ce pc n'est absolument pas fait pour un joueur...
Il marche parfaitement, mais seulement la première année...

Avis au amateurs...

Pareil, j'ai un G53SX, retour SAV après 4 mois pour cause de prise d'alim cassée. Toutes façons j'ai que des merdes avec cette marque...
Avatar de breme INpactien
breme Le mercredi 13 juin 2012 à 11:57:35
Inscrit le mardi 16 octobre 07 - 16 commentaires

Pareil, j'ai un G53SX, retour SAV après 4 mois pour cause de prise d'alim cassée. Toutes façons j'ai que des merdes avec cette marque...


Surtout que chaque retour en SAV prend des plombes !
Le premier un mois car il n'avait pas de carte graphique en stock.
Le deuxième j'en suis a 2 mois car:
-Problème administratif (période de garantie refusée par le sous-traitant letmerepair).
-Pas de carte graphique en stock.
-Le modèle de carte reçu n'est pas le bon.
-Asus ne veux rien faire car ma période de garantie de 2 ans est terminée depuis la réception de la machine au SAV.

Il y a 33 commentaires

;