S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Multimédia dans Windows 8 : temps réel, faible latence et autonomie

De quoi contenter tout le monde ?

Microsoft a détaillé dans un billet spécifique certaines des améliorations apportées à la gestion du multimédia dans Windows 8. En dehors du simple souci du retrait et du quasi-abandon du Media Center, le futur système contient un lot d’améliorations que l’on peut qualifier à la fois de bienvenues et de nécessaires. En effet, on ne s’attaque pas au marché du mobile sans quelques travaux.

Consommation des ressources

Le travail le plus important réalisé sur la partie multimédia concerne clairement la consommation des ressources. Windows 7 était déjà en progrès par rapport à Vista, mais WIndows 8 va nettement plus loin.

win8 windows 8

Le graphique ci-dessus montre les taux d’utilisation du processeur en fonction du contenu lu par le système d’exploitation. Pour information, il s’agit dans tous les cas d’un flux vidéo en 720p, soit du 1280 par 720. Dans l’ordre, il s’agit du codec VC1, du H.264 et du flux émis par une webcam.

La différence semble très nette et, si elle se confirme,est une vraie bonne nouvelle dans le cadre d’une utilisation mobile. Car si Microsoft a des ambitions dans le monde des tablettes, il lui fait clairement mener ce genre d’optimisations : moins le processeur est utilisé, plus l’appareil gagne en autonomie.

L’avantage pour Microsoft est que le programme de certification permet à l’éditeur de pouvoir compter sur la présence de certains matériels. Dans le cadre d’un PC, d’une carte graphique récente par exemple. Sur tablette, d’une puce capable de prendre en charge la compression/décompression. Autant de composants qui déchargent le processeurs de calculs pour lesquels il est de toute façon moins « doué ».

Temps réel et faible latence

La partie audio seule a été améliorée elle aussi. Sur le blog, Microsoft explique que les données audio sont gérées dorénavant par larges paquets. Le processeur traite tous les calculs à la fois puis se rendort (idle). Selon Microsoft cela permet de ne pas gaspiller de temps en réveillant le processus à tout bout de champ.

En outre, la firme a travaillé sur la latence audio, un élément vital pour les communications en temps réel ou certaines utilisations professionnelles. Dans le cadre d’une vidéoconférence notamment, la latence est définie par le temps qu’il faut à un flux vidéo pour être capturé, encodé dans le bon format, envoyé sur le réseau, décodé et rendu sur l’autre écran.

Pour qu’une communication soit qualifiée de temps réel, le temps de latence, surtout pour le son, ne doit pas excéder les 100 ms. Dans les mesures faites par Microsoft, la latence ne dépassait pas les 65 ms pour le son. Dans le cas d’un flux vidéo complet, l’objectif était de ne pas dépasser les 145 ms :

win8 windows 8

La ligne verte représente cet objectif, valable surtout pour la mode de latence faible (donc pour les communications). Les barres bleues représentent les latences pour de la lecture simple (où la tolérance est beaucoup plus grande), tandis que les rouges représentent la latence faible. Dans les quatre cas, cette dernière ne dépasse jamais la frontière imposée.

Codecs supportés

La liste des codecs supportés ressemble fortement à celle de Windows 7 :

win8 windows 8

Tous les principaux sont là et gérés par le système : MP3, AAC, H.264, H.263, VC-1 ou encore WMA/WMV. On remarque que dans Windows RT, quasiment tous sont accélérés matériellement : Microsoft se sert du programme de certification pour l’imposer. On remarque également que les Dolby Digital et Digital Plus sont gérés, mais uniquement pour le streaming : les disques ne sont pas de la partie.

Ces codecs sont supportés aussi dans les applications Metro, donc WinRT, que Win32. Il peut arriver toutefois que cette liste ne soit pas suffisante. Microsoft précise donc que les développeurs tiers pourront fournir leurs propres codecs et conteneurs dans les applications WinRT. Ce sera notamment le cas pour les MKV, le FLAC ou l’OGG.

Autres améliorations

L’éditeur a à coeur de faire de sa plateforme un terrain fertile pour tout ce qui touche au multimédia. Ainsi, le travail sur les communications temps réel fait immédiatement penser à Skype, dont une version Metro est justement en préparation.

Windows 8 gèrera également le streaming à débit adaptif. Rien de nouveau cependant puisque Silverlight le faisait déjà depuis des années, lors notamment de Roland Garros en 2009. Pour rappel, il s’agit d’adapter la qualité de la vidéo, donc le débit, aux conditions d’utilisation. Des critères qui comprennent notamment la rapidité de la connexion, les performances des machines émettrice et réceptrice et ainsi de suite.

Le débit adaptatif, couplé à la protection numérique des contenus protégés par le droit d’auteur, est un gros clin d’oeil aux plateformes de streaming. Un message clair envoyé aux plateformes telles que Netflix : « Venez sur Windows 8, tout y est pour bâtir un client de vidéo à la demande ». Un SDK pour applications WinRT sera d’ailleurs proposé pour accéder au débit adaptif (Smooth Streaming) et à la gestion des DRM.

En outre, tout appareil Windows 8 pourra basculer un flux multimédia, audio ou vidéo, vers un autre appareil certifié Play To. Une mise à jour sera par ailleurs proposée plus tard dans l’année à la Xbox pour gérer complètement la fonctionnalité. Play To sera intégré à la barre des Charms (barre latérale droite) et reste compatible avec les périphériques DLNA. Dans Internet Explorer, le contenu affiché depuis un streaming pourra lui aussi être rebasculé vers un autre écran, utile par exemple dans le cadre d’une tablette. Enfin, toutes les applications WinRT gérant des photos, vidéos ou musiques peuvent en profiter.

Enfin, la gestion des sources de sons se fera selon certaines priorités. Ainsi, l’application active aura toujours la priorité et sera capable de couper automatiquement d’autres sources en arrière-plan, en fonction du contexte. Par exemple, l’ouverture d’une vidéo coupera le son d’une musique. À l’inverse, l’ouverture d’un email ou d’une page ne coupera pas cette même musique.

Notez que d’autres modifications et améliorations sont prévues. Les intéressés pourront lire le (très) long billet de Microsoft au sujet des capacités multimédias de Windows 8. Notez en outre que l'exposé de l'éditeur est évidemment de la théorie jusqu'à ce que l'on puisse tester en conditions réelles ce qu'il en est, notamment sur tablettes.
Source : Microsoft
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Publiée le 11/06/2012 à 17:19

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 43 commentaires

Avatar de fullsun INpactien
fullsun Le lundi 11 juin 2012 à 17:40:31
Inscrit le dimanche 22 avril 12 - 222 commentaires
Ha bizarre, j'ai pourtant du mal à me servir des codecs de formats non-Ms

Edité par fullsun le lundi 11 juin 2012 à 17:42
Avatar de Consultant INpactien
Consultant Le lundi 11 juin 2012 à 17:40:51
Inscrit le mardi 13 juin 06 - 18231 commentaires
Bonjour Vincent_H,

Sur le blog, Microsoft explique que les données audio sont gérées dorénavant par larges paquets.....

En outre, la firme a travaillé sur la latence audio,....

Pour qu’une communication soit qualifiée de temps réel, le temps de latence, surtout pour le son, ne doit pas excéder les 100 ms. Dans les mesures faites par Microsoft, la latence ne dépassait pas les 65 ms pour le son. Dans le cas d’un flux vidéo complet, l’objectif était de ne pas dépasser les 145 ms :


Pour information avec un codec à large bande on arrive à 20 ms pour la trame sur du matériel de téléprésence.

Edité par Consultant le lundi 11 juin 2012 à 17:41
Avatar de mo6h INpactien
mo6h Le lundi 11 juin 2012 à 17:49:05
Inscrit le vendredi 19 mai 06 - 845 commentaires
Enfin, la gestion des sources de sons se fera selon certaines priorités. Ainsi, l’application active aura toujours la priorité et sera capable de couper automatiquement d’autres sources en arrière-plan, en fonction du contexte. Par exemple, l’ouverture d’une vidéo coupera le son d’une musique. À l’inverse, l’ouverture d’un email ou d’une page ne coupera pas cette même musique.


Si je comprends bien, un utilisateur qui utilise un logiciel de communication (TS ou Mumble) et qui lance un jeu, le son dudit logiciel se coupera ?
Avatar de sniperdc INpactien
sniperdc Le lundi 11 juin 2012 à 17:49:17
Inscrit le vendredi 24 août 07 - 7319 commentaires
Joli performance en vue tout de même
Avatar de 127.0.0.1 INpactien
127.0.0.1 Le lundi 11 juin 2012 à 17:50:15
Inscrit le mercredi 29 avril 09 - 13213 commentaires
Enorme travail effectué par Ms on dirait. Déjà la transition XP->Win6/7 avait beaucoup amélioré les services multimedia, mais on dirait qu'une nouvelle étape a été franchie.


HS: en voyant la vidéo avec le combo tablette+TV, je me demande si Microsoft ne vise pas pour windows 8 le marché de la "super télécommande" domestique. Ca expliquerait ce coté tout tactile et multimedia de Metro. Parce que quand on voit l'utilisation sur un laptop (à 3:55 sur la video), c'est moins pratique.

Il y a 43 commentaires

;