S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Bourse : Facebook continue de sombrer et passe sous les 30 $

Et même sous les 29 dollars

Après avoir perdu 18,5 % de sa valeur la semaine dernière, le titre de Facebook, côté au NASDAQ, a reculé de près de 9,6 % uniquement lors de la journée du mardi 29 mai. De quasi 32 $ lundi soir, l’action est ainsi tombée sous les 29 $ hier soir. En 12 jours, la valorisation totale de Facebook est ainsi passée de 104 milliards de $ à 79 milliards environ, soit une baisse de 24 %.

Facebook action mardi 29 mai 2012
L’action de Facebook a chuté de 10 % un moment dans l’après-midi.

Facebook surévalué

Alors que la chute du titre de 38 à 31 $ avait fait couler beaucoup d’encre la semaine passée, le passage sous la barre symbolique des 30 $ devrait être tout aussi débattu outre-Atlantique. Il faut dire que cette introduction en bourse est historique à plus d’un titre. Facebook a d’un côté été la société ayant réalisé l’une des plus importantes introductions en bourse de l'histoire, tout en essuyant le plus fort recul les jours suivants.

Ce constat n’est pas pour autant une contradiction ni un paradoxe. Pour la plupart des analystes, Facebook a tout simplement été surévalué. Il faut dire que Facebook devait initialement ouvrir à 34 $ (et non 38), que plus d’actions que prévues ont été proposées au marché et que des informations ont a priori été cachées aux actionnaires avant l’introduction.

Des finances encore légères

Rajoutons que Facebook n’a réalisé l’an passé qu’un milliard de $ de bénéfices nets. Une valorisation supérieure à 100 milliards de $ pouvait donc paraitre disproportionnée par rapport à la réalité du terrain. Pour rester à un aussi haut niveau, Facebook devait donc offrir un maximum de garanties quant à l’avenir à court et moyen terme, ce qui ne semble pas avoir été réalisé.

Enfin, suite à son introduction en bourse, de nombreuses rumeurs de grande envergure ont été dévoilées ces derniers jours. Peut-être orchestrées par Facebook afin de relancer son action en bourse, ces rumeurs ont visé le rachat de Face.com et d’Opera Software, ainsi que l’arrivée l’an prochain d’un smartphone maison.

Facebook 31 mars 2012

488 millions d'utilisateurs sur mobile

Selon les dernières données officielles pour le 31 mars 2012, Facebook compte 901 millions d’utilisateurs actifs mensuels, soit 56 millions de plus que le 31 décembre 2011. Parmi ces 901 millions d’utilisateurs actifs mensuels, 526 millions le sont quotidiennement (+43 millions). Plus de la moitié des utilisateurs (488 millions) le sont sur téléphone mobile désormais, et 300 millions de photos sont publiées chaque jour sur la plateforme.

Toujours selon les derniers chiffres officiels, le chiffre d’affaires de Facebook a atteint 1,058 milliard de $ au premier trimestre 2012, en hausse de 44,7 % en un an, mais en baisse de 6 % en trois mois, ceci malgré l’augmentation du nombre d’utilisateurs d’un trimestre sur l’autre. La faute à une baisse importante (7,6 %) des recettes publicitaires, la principale mamelle financière de Facebook.

Au regard de toutes ces informations, l’action de Facebook pourrait bien continuer de chuter, à moins qu’une nouvelle positive majeure soit dévoilée prochainement.
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 30/05/2012 à 00:00

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 107 commentaires

Avatar de Mr. White INpactien
Mr. White Le mercredi 30 mai 2012 à 00:04:30
Inscrit le vendredi 12 février 10 - 165 commentaires
CHAI !

Voilà ce qui se passe quand on parie sur la spéculation, et qu'on donne les pleins pouvoirs aux financiers.

Sauf que là, le retour de manivelle aura été très rapide !

Facebook ne gagne quasiment rien. Le rapport bénéfice/capitalisation est à mourir de rire. Une vraie blague.

Edité par Mr. White le mercredi 30 mai 2012 à 00:06
Avatar de frikakwa INpactien
frikakwa Le mercredi 30 mai 2012 à 00:06:51
Inscrit le vendredi 16 mai 08 - 5127 commentaires
N'est pas Apple, MS ou Google qui veut!!
Avatar de zekast INpactien
zekast Le mercredi 30 mai 2012 à 00:10:37
Inscrit le mercredi 20 avril 05 - 167 commentaires
sur évalué et tout le monde le savait...
Avatar de ze_fly INpactien
ze_fly Le mercredi 30 mai 2012 à 00:11:16
Inscrit le lundi 5 mars 07 - 1274 commentaires
Vont-ils descendre aussi bas qu'ils sont montés haut? Quel suspense les amis !
Avatar de ano_635110013168370034 INpactien
ano_635110013168370034 Le mercredi 30 mai 2012 à 00:15:13
Inscrit le mardi 19 juillet 05 - 8330 commentaires
:popcorn:
Avatar de hatbrox INpactien
hatbrox Le mercredi 30 mai 2012 à 00:15:27
Inscrit le vendredi 13 juin 03 - 317 commentaires
je suis bien content que tous ces abrutis perdent leur fric. Ca leur apprendra à croire au miroir aux alouettes.
Allez à $17, je suis prêt à en prendre un peu.

Et j'espère que les actions en justice condamnerons Facebook et Morgan Stanley.
Sales vampires!
Avatar de FREDOM1989 INpactien
FREDOM1989 Le mercredi 30 mai 2012 à 00:21:35
Inscrit le mercredi 8 décembre 10 - 1084 commentaires
Ceux qui ont perdu de l'argent l'on bien mérité. L'action était clairement surévalué, ceux qui ont acheter des actions espéraient que la spéculation délirante monterait encore plus haut pour qu'ils gagnent du fric et bien c'est raté.
Avatar de 127.0.0.1 INpactien
127.0.0.1 Le mercredi 30 mai 2012 à 00:23:07
Inscrit le mercredi 29 avril 09 - 13212 commentaires
Rajoutons que Facebook n’a réalisé l’an passé qu’un milliard de $ de bénéfices nets. Une valorisation supérieure à 100 milliards de $ pouvait donc paraitre disproportionnée par rapport à la réalité du terrain.


Non... si peu. mdr2.gif
Avatar de Nithril INpactien
Nithril Le mercredi 30 mai 2012 à 00:55:11
Inscrit le lundi 16 mai 05 - 2159 commentaires
CHAI !

Voilà ce qui se passe quand on parie sur la spéculation, et qu'on donne les pleins pouvoirs aux financiers.

Sauf que là, le retour de manivelle aura été très rapide !

Facebook ne gagne quasiment rien. Le rapport bénéfice/capitalisation est à mourir de rire. Une vraie blague.


Quasiment rien? faut pas exagérer non plus.
;