S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Visual Studio 11, la coupe franche dans les applications Desktop

Le Bureau n'aura clairement plus les faveurs

Microsoft a récemment dévoilé ses tarifs pour Visual Studio 11. Au passage, l’éditeur a confirmé que plusieurs éditions Express, donc gratuites, seraient proposées aux éditeurs. Techniquement, ces solutions sont autonomes et ne nécessitent pas de compléments. Dans la pratique, un vide conséquent se crée au niveau des applications Desktop habituelles.

visual studio 11

Dans toutes les directions, sauf celle du Desktop

Visual Studio 11 proposera quatre éditions Express :
  • Visual Studio 11 Express pour Windows 8
  • Visual Studio 11 Express pour le Web
  • Visual Studio 11 Express pour Windows Azure
  • Visual Studio 11 Express pour Windows Phone
Dans chaque cas, on trouve évidemment des outils adaptés et un support des langages évoluant. Pour l’édition Windows 8 par exemple, on retrouve C#, C++, Visual Basic et JavaScript, en clair des langages supportés par les API WinRT.

La « star » des éditions Express sera évidemment la version Windows 8. Avec elle, les développeurs auront la possibilité de créer des applications Metro et de les publier sur le Windows Store. Pour ce deuxième point cependant, il sera nécessaire de posséder un compte développeur (99 dollars par an).

Bien que les projets complexes puissent bien sûr nécessiter une version plus complète de Visual Studio, l’édition Express représente un outil gratuit qui aboutit aux mêmes résultats. Manière évidemment pour Microsoft de diriger les regards vers les applications Metro et l’environnement WinRT. Et pour cause : il n’existera plus aucune version gratuite pour les applications Desktop.

Un vide important

Visual Studio Express se distinguait jusqu’à présent par la possibilité de créer des applications Win32 sans dépenser des centaines ou des milliers d’euros. Mais si le développeur veut développer gratuitement, il est tributaire des outils que fournit Microsoft dans ce domaine. Avec la version 11, Visual Studio part dans quatre directions différentes (applications Metro, web, Azure et Windows Phone) qui sont celles qui arrangent bien sûr l’éditeur.

Ars Technica, qui s’inquiète également de cette importante modification, relève un autre point. Le SDK de Windows 7 contient bien un compilateur C++, mais ce n’est pas le cas de celui pour Windows 8. Le site constate que même si le Desktop restera encore un bon moment, Microsoft coupe les moyens d’accès simples pour y créer de nouvelles applications. Il restera la possibilité de se tourner vers les éditions 2010 Express, mais Ars Technica note que le compilateur C++ fourni n’est absolument pas du niveau de celui présent dans Visual Studio 11 Professional (et éditions plus complètes), qui profite de nombreuses améliorations.

Reste pour les développeurs tiers la possibilité de se tourner vers d’autres outils. L’environnement de développement Eclipse par exemple (avec le plug-in CDT), ou encore Code::Blocks. Ceux que le langage Qt intéresse, QtCreator sera probablement le plus adapté. 
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Publiée le 25/05/2012 à 16:03

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 64 commentaires

Avatar de hadoken INpactien
hadoken Le vendredi 25 mai 2012 à 17:53:55
Inscrit le jeudi 28 juillet 11 - 662 commentaires

Wikipedia
Par contre dans les réfs de l'article Wikipedia, je n'ai pas trouvé (en cherchant vite) de lien vers les spécs détaillées de la version Enterprise de Windows 8.

EDIT : plus précisément, tout en bas, cf. "Metro-style app deployment (of internal applications)"

Edité par hadoken le vendredi 25 mai 2012 à 17:57
Avatar de brazomyna INpactien
brazomyna Le vendredi 25 mai 2012 à 18:12:20
Inscrit le vendredi 7 octobre 11 - 5272 commentaires
A la fin de la news: qt n'est en rien un langage. C'est un framework.
Le langage c'est le C++ (principalment)
Avatar de Le Saigneur Sombre INpactien
Le Saigneur Sombre Le vendredi 25 mai 2012 à 18:18:08
Inscrit le dimanche 21 novembre 04 - 839 commentaires
La supression de Win32 n'est pas pour demain. Enfin j'espere...
Quand tu vois qu'en .NET 4, WPF contient encore des bugs qui font que tu es obligé d'appeller Win32...(ShowIntaskbar mis "false" ne marche pas pour les fenetres always on top...mais ca marche en passant par les API Win32). J'ose pas imaginer avec WinRT, vu la jeunesse du truc, comment s'en sortir...
Avatar de juninho69 INpactien
juninho69 Le vendredi 25 mai 2012 à 18:20:06
Inscrit le lundi 15 décembre 08 - 273 commentaires
En tout cas, c'est malheureusement confirmé.
Déçu
Avatar de fullsun INpactien
fullsun Le vendredi 25 mai 2012 à 18:29:55
Inscrit le dimanche 22 avril 12 - 222 commentaires
perso je trouve ça super, vu que le win32 sera de toute maniere abondonné à cause du 64bit, autant mieux encadré tout ça et le rendre multisupport (intel, amd, arm,...).
Ca devrait être la fin des belles emmerdes pour l'utilisateur (ensuite pour le devellopeur bonne chance ).
Ca sonnera la fin pour les logiciels types tune up et CCleaner (enfin), et mettra donc donc hors course le marché parrallèle informatique. Les drivers seront gérés par microsoft (comme actuellement mais certainement plus complete).
Avatar de jmanici INpactien
jmanici Le vendredi 25 mai 2012 à 18:33:05
Inscrit le mardi 20 septembre 11 - 1244 commentaires

Donc que la nouvelle version de Visual Studio (Express bien sur) ne permette pas de développer du desktop me semble vraiment très gênant. Tous les développeurs Open Source qui adorent Windows et Visual Studio se voient du jour au lendemain forcés de payer pour continuer leur passion avec les technos MS à jour (Windows 8 et VS 11).


bah avant 2005 et la sortie des premieres versions de visual studio express, il n'existait pas de version gratuite de visual studio!

donc on revient partiellement à la situation d'avant 2005, ce qui n'avait jamais empêché les développeurs amateurs de cibler windows.

mais il faut aussi savoir qu'il est facile d'obtenir une version msdnaa de visual studio lorsqu'on est étudiant, et vu qu'il n'y a aucun mécanisme de protection anticopie, le piratage est facile et sans risque dès lors qu'on vérifie le sha1 de l'iso.

Mais je trouve ça logique que Microsoft veuille inciter les développeurs amateurs à se tourner vers Windows RT ou WP7. Si on laisse le choix, les devs ont tendance à rester sur ce qu'ils connaissent… il faut leur pousser un peu la main.


Bah si, de ce que je sais il faut une version Windows 8 Enterprise pour installer des trucs hors market.


il y a une autre solution, d'après ce que j'ai compris il s'agit en fait de faire manuellement ce que visual studio express fait quand on l'installe (activation du sideloading pour la machine, peu importe l'édition de windows). Reste à savoir comment on obtiendra la clef nécessaire (peut etre via une inscription gratuite après lecture d'un disclaimer?)

Some business users might not use a PC that supports enterprise sideloading. Common reasons for this are that the edition of Windows that their enterprise uses doesn’t support this, or the IT admins do not manage the PC. This scenario is becoming increasingly common with the growing trend of personal devices used for work.

To enable sideloading of a Metro style app onto a PC:
•Set Group Policy for “Allow all trusted apps to install”. If you cannot use Group Policy, then you can set this through the following setting: HKEY_LOCAL_MACHINE\Software\Policies\Microsoft\Windows\Appx\AllowAllTrustedApps = 1
•Verify that the app is signed by a CA that is trusted on the target machines
•Activate a special product key by using a script on the target machine to enable sideloading. We'll go into more detail about how the IT admin will acquire the product keys in an upcoming blog post. The product key only needs to be install and activated once on the PC.


http://blogs.msdn.com/b/windowsstore/archive/2012/04/25/deploying-metro-style-ap...

Edité par jmanici le vendredi 25 mai 2012 à 18:33
Avatar de jmanici INpactien
jmanici Le vendredi 25 mai 2012 à 18:39:37
Inscrit le mardi 20 septembre 11 - 1244 commentaires

Il a raison, ça a été confirmé au même moment que le post sur le blog de MS sur les différentes versions.

Il faudra soit avoir une version entreprise, soit comme pour WIndows Phone, avec un compte développeur.

Une 3e solution sera aussi de réussir à jailbreak Win8, ce qui devrait être faisable sans trop de soucis sur x86 au moins (mais moins sur ARM)

(D'ailleurs, on ne sait même pas s'il va rester 2 entités distinctes pour Windows Phone et Windows 8 avec obligation d'avoir 2 comptes dev, ou un seul)


pour Windows RT, le sideloading sera possible pour les geeks en émulant un environnement d'entreprise… un peu compliqué mais faisable:
http://blogs.msdn.com/b/b8/archive/2012/04/19/managing-quot-byo-quot-pcs-in-the-...

pour un sideloading d'appli metro sur Windows 8 x86, il devrait etre assez facile de developper des solutions de contournement, vu qu'on a la possibilité d'executer du code en tant qu'admin, MS ne peut pas faire grand chose pour empecher de contourner les vérifications (et ce, sans exploiter de faille de sécurité).

concerning un vrai jailbreak de Windows RT (avec execution d'applis win32/arm spécialement créées), en théorie ça devrait être possible, en exploitant des failles pour sortir de l'appcontainer, lorsqu'il y en aura. Qui sait, peut etre qu'à terme ce sera supporté? après tout, si Microsoft veut tuer Windows CE, il y a de fortes chances qu'un Windows 8 Embedded for ARM systems débarque et permette l'accès à l'api win32/arm (et Silverlight for Windows embedded?), et du coup un petit écosysteme windows8/arm commencerait à exister, et pourrait etre interessant en environnement pro (contrôleurs industriels, outils spécialisés, ...)



Edité par jmanici le vendredi 25 mai 2012 à 18:43
Avatar de Jarodd INpactien
Jarodd Le vendredi 25 mai 2012 à 18:47:05
Inscrit le mardi 26 octobre 04 - 19539 commentaires
C'est le problème de l'outil unique (ou presque), vanté par les dévs .Net autour de moi... Ca évite effectivement de devoir chercher un framework idéal, là où il y en a des dizaines sur d'autres langages. Mais la contrepartie c'est qu'on est dépendant de l'éditeur. Perso je préfère avoir trop de choix que pas assez.
Avatar de jmanici INpactien
jmanici Le vendredi 25 mai 2012 à 18:47:33
Inscrit le mardi 20 septembre 11 - 1244 commentaires
perso je trouve ça super, vu que le win32 sera de toute maniere abondonné à cause du 64bit,


contrairement à ce que son nom laisse penser, win32 ne pose aucun soucis avec le 64bits.
les applis 64bits utilisent les apis win32 sans probleme (et sans reposer sur du code 32bits ou des mécanismes de traduction 64=>32bits).

l'abandon eventuel de win32 n'aura rien à voir avec le passage au 64bits

Edité par jmanici le vendredi 25 mai 2012 à 18:48
Avatar de fullsun INpactien
fullsun Le vendredi 25 mai 2012 à 19:24:05
Inscrit le dimanche 22 avril 12 - 222 commentaires


contrairement à ce que son nom laisse penser, win32 ne pose aucun soucis avec le 64bits.
les applis 64bits utilisent les apis win32 sans probleme (et sans reposer sur du code 32bits ou des mécanismes de traduction 64=>32bits).

l'abandon eventuel de win32 n'aura rien à voir avec le passage au 64bits

Oui je vois de quoi tu parle, mais lorsqu'on passera en uniquement 64bit...
Il suffit de regarder une appli 32 et celle en 64 dans le systeme pour voir qu'il y a deja une différence de fonctionnement.
;