S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Visual Studio 11, la coupe franche dans les applications Desktop

Le Bureau n'aura clairement plus les faveurs

Microsoft a récemment dévoilé ses tarifs pour Visual Studio 11. Au passage, l’éditeur a confirmé que plusieurs éditions Express, donc gratuites, seraient proposées aux éditeurs. Techniquement, ces solutions sont autonomes et ne nécessitent pas de compléments. Dans la pratique, un vide conséquent se crée au niveau des applications Desktop habituelles.

visual studio 11

Dans toutes les directions, sauf celle du Desktop

Visual Studio 11 proposera quatre éditions Express :
  • Visual Studio 11 Express pour Windows 8
  • Visual Studio 11 Express pour le Web
  • Visual Studio 11 Express pour Windows Azure
  • Visual Studio 11 Express pour Windows Phone
Dans chaque cas, on trouve évidemment des outils adaptés et un support des langages évoluant. Pour l’édition Windows 8 par exemple, on retrouve C#, C++, Visual Basic et JavaScript, en clair des langages supportés par les API WinRT.

La « star » des éditions Express sera évidemment la version Windows 8. Avec elle, les développeurs auront la possibilité de créer des applications Metro et de les publier sur le Windows Store. Pour ce deuxième point cependant, il sera nécessaire de posséder un compte développeur (99 dollars par an).

Bien que les projets complexes puissent bien sûr nécessiter une version plus complète de Visual Studio, l’édition Express représente un outil gratuit qui aboutit aux mêmes résultats. Manière évidemment pour Microsoft de diriger les regards vers les applications Metro et l’environnement WinRT. Et pour cause : il n’existera plus aucune version gratuite pour les applications Desktop.

Un vide important

Visual Studio Express se distinguait jusqu’à présent par la possibilité de créer des applications Win32 sans dépenser des centaines ou des milliers d’euros. Mais si le développeur veut développer gratuitement, il est tributaire des outils que fournit Microsoft dans ce domaine. Avec la version 11, Visual Studio part dans quatre directions différentes (applications Metro, web, Azure et Windows Phone) qui sont celles qui arrangent bien sûr l’éditeur.

Ars Technica, qui s’inquiète également de cette importante modification, relève un autre point. Le SDK de Windows 7 contient bien un compilateur C++, mais ce n’est pas le cas de celui pour Windows 8. Le site constate que même si le Desktop restera encore un bon moment, Microsoft coupe les moyens d’accès simples pour y créer de nouvelles applications. Il restera la possibilité de se tourner vers les éditions 2010 Express, mais Ars Technica note que le compilateur C++ fourni n’est absolument pas du niveau de celui présent dans Visual Studio 11 Professional (et éditions plus complètes), qui profite de nombreuses améliorations.

Reste pour les développeurs tiers la possibilité de se tourner vers d’autres outils. L’environnement de développement Eclipse par exemple (avec le plug-in CDT), ou encore Code::Blocks. Ceux que le langage Qt intéresse, QtCreator sera probablement le plus adapté. 
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Publiée le 25/05/2012 à 16:03

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 64 commentaires

Avatar de Tolor Modérateur
Tolor Le vendredi 25 mai 2012 à 16:37:59
Inscrit le mercredi 5 août 09 - 12179 commentaires
C'est franchement pas simple ni propre. L'autre problème est que cette solution existe avec le SDK pour la CP, mais il faut encore que ce soit possible avec la RP et surtout la version finale.

De plus, le "problème" principal réside dans l'offre de MS. Evidemment on pourra toujours trouver des bidouilles, mais le coeur de l'actualité est bien le changement de stratégie.

Le changement en effet est dommage mais totalement prévisible. MS souhaite pousser au maximum le particulier à faire ses appli en WinRT au lieu de Win32.

Mais ce n'est pas vraiment nouveau cette stratégie. À chaque version, même en pro, il y a eu des modifications. Par exemple, pour développer sous WM6.5 ou WinCE5, il faut 2008, ça ne fonctionnera pas sous 2010. Il n'est pas non possible d'éditer un package SSIS avec VS2010...

Le dev de Windows Phone 7 n'a je pense aucune chance d'être faisable en version finale sous VS11.

Ils ont toujours pensé dans le sens où si on a un dev sur une techno "un peu plus ancienne", il fallait utiliser la version de VS adéquat. C'est grosso modo la même chose ici.
Avatar de GehNgiS INpactien
GehNgiS Le vendredi 25 mai 2012 à 16:42:39
Inscrit le mercredi 19 mai 10 - 741 commentaires
Il restera la possibilité de se tourner vers les éditions 2010 Express, mais Ars Technica note que le compilateur C++ fourni n’est absolument pas du niveau de celui présent dans Visual Studio 11 Professional (et éditions plus complètes), qui profite de nombreuses améliorations.

Reste pour les développeurs tiers la possibilité de se tourner vers d’autres outils. L’environnement de développement Eclipe par exemple (avec le plug-in CDT), ou encore Code::Blocks. Ceux que le langage Qt intéresse, QtCreator sera probablement le plus adapté.


Eclipse, Code::Blocks ou QtCreator, ça règle pas le problème du compilateur.
Avatar de Vincent_H Equipe
Vincent_H Le vendredi 25 mai 2012 à 16:46:18
Inscrit le jeudi 30 janvier 03 - 15419 commentaires

Le changement en effet est dommage mais totalement prévisible. MS souhaite pousser au maximum le particulier à faire ses appli en WinRT au lieu de Win32.

Mais ce n'est pas vraiment nouveau cette stratégie. À chaque version, même en pro, il y a eu des modifications. Par exemple, pour développer sous WM6.5 ou WinCE5, il faut 2008, ça ne fonctionnera pas sous 2010. Il n'est pas non possible d'éditer un package SSIS avec VS2010...

Le dev de Windows Phone 7 n'a je pense aucune chance d'être faisable en version finale sous VS11.

Ils ont toujours pensé dans le sens où si on a un dev sur une techno "un peu plus ancienne", il fallait utiliser la version de VS adéquat. C'est grosso modo la même chose ici.


Ah mais attention, je ne dis pas que c'est une surprise, ni un scandale. Je parle simplement des conséquences et de la nécessaire adaptation que ce changement de philosophie implique à plus long terme.
Avatar de hopper28630 INpactien
hopper28630 Le vendredi 25 mai 2012 à 16:46:35
Inscrit le lundi 16 février 09 - 1339 commentaires
Il y a un langage qui m'intéresse en ce moment c'est Gambas, avez-vous entendu parler ?
Avatar de Tolor Modérateur
Tolor Le vendredi 25 mai 2012 à 16:46:57
Inscrit le mercredi 5 août 09 - 12179 commentaires


Ah mais attention, je ne dis pas que c'est une surprise, ni un scandale. Je parle simplement des conséquences et de la nécessaire adaptation que ce changement de philosophie implique à plus long terme.

Ok
Avatar de charon.G INpactien
charon.G Le vendredi 25 mai 2012 à 16:49:25
Inscrit le vendredi 29 avril 05 - 7344 commentaires
C'est franchement pas simple ni propre. L'autre problème est que cette solution existe avec le SDK pour la CP, mais il faut encore que ce soit possible avec la RP et surtout la version finale.

De plus, le "problème" principal réside dans l'offre de MS. Evidemment on pourra toujours trouver des bidouilles, mais le coeur de l'actualité est bien le changement de stratégie.

Entant que développeur Win32 je met régulièrement à jour le Windows SDK ne serait ce pour gérer un nouvel os sur un visual studio existant.
C'est quand même la base pour un développeur.
Avatar de Errata INpactien
Errata Le vendredi 25 mai 2012 à 16:52:11
Inscrit le jeudi 1 juin 06 - 497 commentaires

Mhhh quand je parlais de Desktop, je ne parlais pas des machines, mais en gros de Win32.

WinRT est sensé rendre Win32 deprecated, vu l’état des api graphique je comprend que microsoft pousse vers la nouvelle version.
Avatar de Vincent_H Equipe
Vincent_H Le vendredi 25 mai 2012 à 16:52:53
Inscrit le jeudi 30 janvier 03 - 15419 commentaires

WinRT est sensé rendre Win32 deprecated, vu l’état des api graphique je comprend que microsoft pousse vers la nouvelle version.


Encore une fois, je n'ai pas dit que c'était une surprise. Je pense avoir publié suffisamment d'actualités montrant que MS poussait vers WinRT.
Avatar de methos1435 INpactien
methos1435 Le vendredi 25 mai 2012 à 16:53:49
Inscrit le jeudi 6 février 03 - 6089 commentaires

WinRT est sensé rendre Win32 deprecated, vu l’état des api graphique je comprend que microsoft pousse vers la nouvelle version.



Ca peux se comprendre pour certains point. Mais passer de Win32 à WinRT en l'état actuel des API, ça fait perdre pas mal de possibilités quand même.

Que Microsoft pousse en ce sens, avec les nouvelle API plus complètes et efficaces que les anciennes ok, mais là le développeur s'y retrouve pas.

Edité par methos1435 le vendredi 25 mai 2012 à 16:54
Avatar de charon.G INpactien
charon.G Le vendredi 25 mai 2012 à 16:57:45
Inscrit le vendredi 29 avril 05 - 7344 commentaires



Ca peux se comprendre pour certains point. Mais passer de Win32 à WinRT en l'état actuel des API, ça fait perdre pas mal de possibilités quand même.

Ce qui n'est pas possible en WinRT ce sont des applications systèmes.
A mon avis les utilisateurs de la version express qui sont vraiment obligés d'utiliser Win32 par impossibilité technique ils ne sont pas nombreux en pourcentage.
Par contre les utilisateurs de versions supérieures ont beaucoup plus de chances d'en avoir besoin.
;