S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Free Mobile se dit prêt à négocier ses tarifs avec les MVNO

L'amour vache

Même si la couverture de la population française de Free Mobile dépasse à peine 30 % aujourd’hui, les opérateurs virtuels (MVNO) s’intéressent tout de même au quatrième opérateur. Ses offres dédiées aux MVNO ont cependant déplu à ces derniers, au point de forcer l’ARCEP à ouvrir une procédure en manquement contre Free Mobile, pouvant amener à diverses sanctions. Selon Euro TMT, Free Mobile a affirmé que ses tarifs sont négociables.

Free Mobile MVNO
Avec un abonnement d'accès à 2 € (HT) par client, les MVNO ont du mal à avaler la pilule

Des tarifs qui empêchent toute concurrence

La nouvelle a dû tout autant ravir que surprendre les MVNO. Les tarifs de gros présentés par Free Mobile en février dernier, parfois supérieurs à ses propres forfaits, sont en fait des plafonds d'après Free lui-même. Ces tarifs maximaux sont ainsi négociables et peuvent donc être tirés par le bas, ce qui change nécessairement la donne.

Rappelons qu’en février, peu après la publication des offres dédiées aux MVNO, ces derniers ont été stupéfaits devant les prix de gros proposés par Free Mobile : « Les tarifs publiés hier rendent inopérante toute concurrence des MVNO par rapport aux offres de détail de Free Mobile, vidant ces engagements de toute substance » expliquait à l’époque Alternative Mobile, association regroupant plusieurs MVNO important du pays.

L’association exposait alors un exemple explicite afin de mieux faire comprendre sa logique : « À titre d’illustration, le simple abonnement mensuel d’accès (avant même le paiement des communications) est déjà à 2 euros HT/mois, soit plus cher que l’offre de détail de Free Mobile à 2 euros TTC/mois comprenant 1 heure de communication et 60 sms ! »

L'impact dévastateur de Free Mobile

Face à de telles propositions, les MVNO ont au final estimé que Free voulait les annihiler. Il est vrai que l’offre à 2 € par mois Free Mobile a eu des conséquences importantes dans le prépayé, secteur non négligeable autant pour les opérateurs historiques que les MVNO. Le dernier bilan de l’ARCEP pour le premier trimestre fait ainsi état de 767 000 clients prépayés ayant mis un terme à leur forfait, tandis que les abonnements ont augmenté d’1,621 million d’unités durant le même laps de temps.

L’impact de Free Mobile sur ces chiffres hors normes est évident, et si Orange comme SFR et Bouygues Télécom ont perdu énormément de clients lors du premier trimestre (1,614 million à eux trois), les MVNO ont eux aussi particulièrement souffert. La plupart des opérateurs (historiques comme MVNO) ont toutefois noté un retour des clients à partir de la mi-mars. Il faudra ainsi suivre de près si cette évolution se confirmera ou non au cours du deuxième trimestre.

En attendant, certains MVNO pourraient commencer à négocier avec Free Mobile afin de louer son réseau propre, quand bien même ce dernier serait encore loin d’être compétitif face à Orange, SFR et Bouygues Télécom.
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 21/05/2012 à 14:43

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 11 commentaires

Avatar de kozeidon INpactien
kozeidon Le lundi 21 mai 2012 à 14:56:40
Inscrit le mardi 29 juin 04 - 150 commentaires
Finalement, on voit que Free aussi est détendu du mobile.
Avatar de papinse INpactien
papinse Le lundi 21 mai 2012 à 14:58:15
Inscrit le jeudi 17 juin 04 - 988 commentaires
D'un autre côté, Free ne s'était engagé que sur un point lors de l'appel d'offre : proposer un meilleur tarif que les 3 "anciens".
Est-ce effectif ? On n'en sait rien vu que ces tarifs sont négociés individuellement mais on peut le penser d'après certains échos parus peu après l'annonce.
Avatar de Maxobelix INpactien
Maxobelix Le lundi 21 mai 2012 à 15:08:13
Inscrit le mercredi 5 avril 06 - 1845 commentaires
Les tarifs MVNO de Free étaient bien, à la base, moins chers que les autres opérateurs... A part le coût fixe sim/mois/abonné que j'ai vu moins cher ailleurs il y a qq temps.
Avatar de Gleipnir INpactien
Gleipnir Le lundi 21 mai 2012 à 15:17:52
Inscrit le vendredi 16 mai 08 - 245 commentaires
Face à de telles propositions, les MVNO ont au final estimé que Free voulait les annihiler. Il est vrai que l’offre à 2 € par mois Free Mobile a eu des conséquences importantes dans le prépayé, secteur non négligeable autant pour les opérateurs historiques que les MVNO. Le dernier bilan de l’ARCEP pour le premier trimestre fait ainsi état de 767 000 clients prépayés ayant mis un terme à leur forfait, tandis que les abonnements ont augmenté d’1,621 million d’unités durant le même laps de temps.


Donc, en gros, proposer une offre pas cher c'est mal, parce que la concurrence est trop rude? Hmmm, le but de la concurrence, ce n'est pas justement de permettre une certaine compétition entre les différents acteurs?
Avatar de zeebiXx INpactien
zeebiXx Le lundi 21 mai 2012 à 15:36:52
Inscrit le jeudi 29 septembre 05 - 483 commentaires
Quels MVNO ont envie de sa baser sur le réseau de Free pour le moment ? car bon j'imagine que ça ce ferait sans le réseau Orange et sans lui pour le moment Free .... ça doit pas être la joie ! (Je ne suis encore jamais tombé sur une antenne Free depuis que je suis chez eux (4 mois ~))

Il y a 11 commentaires

;