S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

OCZ Vertex 3 LP : des SSD plus fins pour les ordinateurs portables

Un petit régime avant l'été

À l'image de ce que propose Crucial avec ses C400, OCZ vient de dégainer une nouvelle série de SSD de 7 mm de hauteur (contre 9,5 mm par défaut) : les Vertex 3 LP, qui sont principalement destinés aux ordinateurs portables. Sans surprise, ils reprennent les mêmes caractéristiques techniques que les Vertex 3 de base, et sont disponibles en quatre capacités : 60 Go, 120 Go, 240 Go et 480 Go.

OCZ Vertex 3 LP 

Ils sont animés par un contrôleur SandForce 2281, disposent bien évidemment d'une INterface S-ATA à 6 Gbps et exploitent la technologie de compression de données à volée « DuraWrite ». Ils exploitent des puces de NAND synchrones gravées en 2x nm (précisé comme tel par le fabricant). Bien qu'OCZ ne le précise pas explicitement, il s'agit probablement de 25 nm.

Voici le détail des performances des Vertex 3 LP ou « Low Profil » :

60 Go :
  • Données compressibles :
    • 535 Mo/s en lecture et 480 Mo/s en écriture
    • 13 000 IOPS en lecture et 60 000 IOPS en écriture
  • Données non compressibles :
    • 455 Mo/s en lecture et 85 Mo/s en écriture
    • 16 000 IOPS en lecture et 21 000 IOPS en écriture
120 Go :
  • Données compressibles :
    • 550 Mo/s en lecture et 500 Mo/s en écriture
    • 20 000 IOPS en lecture et 60 000 IOPS en écriture
  • Données non compressibles :
    • 500 Mo/s en lecture et 155 Mo/s en écriture
    • 29 000 IOPS en lecture et 38 000 IOPS en écriture
240 Go :
  • Données compressibles :
    • 550 Mo/s en lecture et 520 Mo/s en écriture
    • 40 000 IOPS en lecture et 60 000 IOPS en écriture
  • Données non compressibles :
    • 510 Mo/s en lecture et 280 Mo/s en écriture
    • 53 500 IOPS en lecture et 56 000 IOPS en écriture
480 Go :
  • Données compressibles :
    • 535 Mo/s en lecture et 450 Mo/s en écriture
    • 42 000 IOPS en lecture et 29 000 IOPS en écriture
  • Données non compressibles :
    • 495 Mo/s en lecture et 220 Mo/s en écriture
    • 52 000 IOPS en lecture et 29 000 IOPS en écriture
Sans réelles surprises, les taux de transferts des SSD Vertex 3 LP sont identiques à ceux des Vertex 3... enfin sauf pour la version de 480 Go. En effet, sur ce dernier, les débits sur des fichiers non compressibles sont légèrement plus bas en écriture (220 Mo/s contre 225 Mo/s pour le Vertex 3), tout comme le nombre d'IOPS qui passe de 56 000 en lecture et 38 000 en écriture pour le Vertex 3 à respectivement 52 000 et 29 000 pour le Vertex 3 LP.

Pour le moment, aucun tarif ni aucune date de disponibilité ne sont précisés par le constructeur. Pour autant, ne s'agissant que de proposer un boîtier plus fin gageons qu'ils arriveront rapidement. Reste maintenant à voir si OCZ proposera également une cure de minceur à ses Vertex 4, dont la version de 64 Go vient tout juste d'être référencée chez les revendeurs.
Sébastien Gavois

Journaliste, jamais bien loin d'une connexion internet. Spécialiste du stockage sous toutes ses formes et du décryptage de PDF des opérateurs de téléphonie mobile.

Google+

Publiée le 21/05/2012 à 10:00

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 3 commentaires

Avatar de GMA-info INpactien
GMA-info Le lundi 21 mai 2012 à 21:02:24
Inscrit le dimanche 19 février 12 - 45 commentaires
ils reprennent les mêmes caractéristiques techniques

la technologie SSD,malheureusement reste pour pas mal de temps avec aucun de "vrai" avancement surtout au niveau capacité, juste quelque amélioration sur les dimension

mais pour les Pc c'est bon
Avatar de Florent_ATo INpactien
Florent_ATo Le mardi 22 mai 2012 à 11:28:08
Inscrit le mercredi 5 juillet 06 - 987 commentaires
ils reprennent les mêmes caractéristiques techniques

la technologie SSD,malheureusement reste pour pas mal de temps avec aucun de "vrai" avancement surtout au niveau capacité, juste quelque amélioration sur les dimension

mais pour les Pc c'est bon


Pardon ?

- Finesse de gravure 25nm, en baisse
- Technologie SLC / MLC et bientôt TLC
- Des contrôleur de plus en plus doués et rapides (chiffrement à la volée, compression des données pour certain)
- IO en hausse constante
- Réduction du prix au Go divisé par 2 en 12/15mois (en moyenne)

L'arrivée du SSD au profit des disque classiques marque enfin la suppression du dernier composant mécanique d'un PC.

Les SSD, ça fait plus de 30ans que ça évolue, et c'est pas prêt de s'arrêter : la preuve

;