S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Facebook valorisée à plus de 100 milliards de $ : est-ce exagéré ?

Si peu

Facebook vient à l’instant de rentrer en bourse. Avec une action cédée à 38 $ à son introduction, le réseau social s’est valorisé à hauteur de 104 milliards de $. Selon l’évolution du tarif de son action, cette valorisation peut tout aussi bien s’effondrer qu’exploser dans les jours, semaines et mois à venir. Néanmoins, cette somme folle a de quoi laisser songeur.

Facebook actions

Un rapport valorisation/bénéfice très élevé

Avec 1 milliard de $ de bénéfices nets en 2011 et seulement 205 millions de $ au premier trimestre 2012, la valorisation de Facebook serait donc plus de 100 fois supérieure à son bénéfice annuel. Un rapport rare, même si en bourse, les actionnaires raisonnent aussi bien voire plus en matière de potentiel que de réalité du jour.

Il est néanmoins intéressant de comparer cette valorisation avec celles d’autres grandes sociétés, aux résultats financiers parfois bien supérieurs, et à l’impact économique sans comparaison avec celle de Facebook.

Plus fort que HP et Dell réunis...

En informatique, le géant HP ne vaut que 43 milliards de $, Dell 26 milliards, Cisco 89 milliards, et SAP 70 milliards. Mais d’autres points de comparaison plus impressionnants encore peuvent être faits. Facebook vaut ainsi plus que Sony et Nintendo (14-15 milliards), plus qu’Electronic Arts (4,7 milliards), et plus que Vivendi (20 milliards).

Plus fort que les géants télécoms européens

Facebook vaudrait aussi autant que France Télécom (35 Mds), Deutsche Telekom (50 Mds) et Telecom Italia (19 Mds) réunis. Le réseau social surpasserait même l’empire Walt Disney, qui comprend aussi bien les Parcs que les films, les dessins animés et les multiples (et lucratifs) produits dérivés. Ce dernier ne vaut ainsi actuellement que 79 milliards de $ en bourse, très loin derrière l’introduction de Facebook donc.

Plus fort que les géants des médias anglo-saxons

L’entreprise de Mark Zuckerberg vaut aussi plus que les géants des médias que sont Time Warner (33 Mds), News Corp (47 Mds) et CBS (20 Mds). Quant aux autres entreprises internet, hormis Google (200 Mds) et Amazon (96 Mds), Facebook écrase Yahoo! (19 Mds), AOL (2,4 Mds), le Russe Yandex (6,8 Mds) et le Chinois Baidu (41,3 Mds).

Plus fort que tous les constructeurs automobiles (hormis Toyota)

Plus impressionnant encore, Facebook vaut plus que les géants de l’automobile que sont General Motors (33,5 Mds), Ford (38 Mds), Volkswagen (70 Mds), Nissan (40 Mds), Honda (58 Mds), Tata (75 Mds), Daimler (50 Mds), Audi (31 Mds) et Renault (12 Mds). Seule Toyota lui résiste avec une valorisation de 121 milliards de $.

À l’heure où nous rédigeons ces lignes, l’action de Facebook a déjà atteint les 40 $ (et même 42 $), valorisant la société entre 110 et 118 milliards de $. Quelques minutes plus tard, l'action est néanmoins retombée à 38 $. Rappelons tout de même que Google a débuté sa carrière en bourse en 2004 avec une valorisation de 23 milliards de $. Le géant de la recherche a depuis réussi à multiplier par 9 sa valeur.

Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 18/05/2012 à 18:04

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 135 commentaires

Avatar de zaknaster INpactien
zaknaster Le vendredi 18 mai 2012 à 21:33:11
Inscrit le lundi 26 avril 10 - 2831 commentaires
On dirait que l'action va se re-stabiliser à 38 qui est sa valeur initiale
Avatar de ano_635292350260066414 INpactien
ano_635292350260066414 Le vendredi 18 mai 2012 à 21:39:09
Inscrit le lundi 12 octobre 09 - 2103 commentaires
Elle vient de toucher les 38.00
Avatar de ano_635292350260066414 INpactien
ano_635292350260066414 Le vendredi 18 mai 2012 à 21:40:34
Inscrit le lundi 12 octobre 09 - 2103 commentaires
Si je ne dis pas de connerie, on ne peut pas vendre à perte le jour d'une IPO.

Donc ça ne peut pas descendre en-dessous de 38 aujourd'hui, mais ça risque de chuter lundi !

Edité par TheSamFrom1984 le vendredi 18 mai 2012 à 21:40
Avatar de sniperdc INpactien
sniperdc Le vendredi 18 mai 2012 à 22:06:10
Inscrit le vendredi 24 août 07 - 7319 commentaires
Va t elle montée là c'est tout le mystère de la valorisation boursière.

Si elle a une croissance à la Apple se sera fabuleux reste à connaitre les innovations futur de FaceBook dans le but d'améliorer l'expérience et créer de la valeur ajoutée.

A suivre donc .
Avatar de sr17 INpactien
sr17 Le vendredi 18 mai 2012 à 22:14:10
Inscrit le lundi 26 décembre 05 - 12050 commentaires


Hmmm ouais... Hors sur-évaluation typique de euro RSCG, un gros site - mais genre le truc énorme avec pleins de fonctionnalités, sécurisé, avec un BO énorme + énormément de charge et l'infra pour la supporter (multiples serveurs répartis un peu partout, système de cache à la Akamai, etc...) - le mec qui t'en demande plus de 1000k c'est un voleur. Facebook est très très loin de tout ça....

Ce qui est capitalisé ici ce sont les infos des utilisateurs un point c'est tout, l'infra c'est une paille... Mais même comme ça, c'est complètement déconnecté de la réalité... Pour comparaison Google - qui a certainement nettement plus d'infos sur plus de gens et avec plus de fiabilité que Facebook, avec ses divers services et projets divers, sa régie pub, youtube, etc... n'est capitalisé qu'à 200 milliards. Faut arrêter, Facebook n'a absolument pas le potentiel de Google, ils ne jouent juste pas dans la même cour... Facebook capitalisé à 200-300 millions j'aurai trouvé ça normal (mais déjà un peu élevé), 100 milliards le monde de la finance marche vraiment sur la tête....


FaceBook utiliserait aujourd'hui au moins 100000 serveurs. Donc rien qu'en matos et locaux, avec seulement 1000k tu est très loin du compte.

Avatar de Takoon INpactien
Takoon Le vendredi 18 mai 2012 à 22:16:04
Inscrit le dimanche 31 juillet 11 - 1553 commentaires

Si on parle de "valeur travail", oui, Facebook ne vaut rien.
Si on parle de "valeur commerciale", Facebook vaut plus que 100 milliards.
Et comme nous vivons dans un monde où la valeur commerciale est de loin préférée à la valeur travail, alors non, Facebook ce n'est absolument pas "rien".


...Disait-on de MySpace il y a quelques temps. On voit le résultat.


Edité par Takoon le vendredi 18 mai 2012 à 22:16
Avatar de sr17 INpactien
sr17 Le vendredi 18 mai 2012 à 22:19:57
Inscrit le lundi 26 décembre 05 - 12050 commentaires
La valorisation de facebook est largement exagérée !

Déjà sans rapport avec le bénéfice, quant à compter sur le développement de la société... On a déjà constaté que les usages du public en terme de communication en ligne était très changeant et si Facebook a su détrôner, le pourtant réputé indétrônable MSN, rien ne dit que Facebook réussira à truster l'évolution de ce marché et que ce n'est pas une énième petite start-up qui aura "l'idée" qui fera déménager le comportement des masses vers d'autres horizons.

Des personnes que je connais qui ont quitté MSN pour Facebook peu l'ont fait pour le côté "social", les arguments les plus souvent évoqués sont 1: tout le monde y va donc j'y vais. 2: Facebook est moins contraignant qu'une messagerie instantanée qui demande une réponse immédiate aux messages envoyés.

Comparer Facebook est MSN peut sembler équivalent à comparer des fraises et des pastèques, et pourtant Le second a bien remplacé le premier, car aucune des particularités de la messagerie instantanée n'étais indispensable à la majorité de ses utilisateurs.


Je suis d'accord, mais le fait est qu'on ne peut pas se baser sur les bénéfices actuels pour évaluer la valeur d'une telle société.

Je suis d'accord que Facebook peut très bien être has been dans 5 ans et se retrouver dépassé par un nouvel acteur ou modèle comme l'a été Myspace.

Mais l'inverse est aussi possible. Et même, personne ne sait tout ce qu'ils pourraient faire dans 10 ans en développant cet énorme réseau social.

Donc forcément, une évaluation sur la base des bénéfices actuelles est forcément sur évaluée ou au contraire sous évaluée.

La question, c'est juste ta capacité à prévoir le futur.

Maintenant, le problème c'est que trop de gens semblent croire à un futur radieux pour facebook. Le cheval est trop joué pour être une bonne affaire...
Avatar de NiCr INpactien
NiCr Le vendredi 18 mai 2012 à 22:21:36
Inscrit le mardi 3 février 09 - 3591 commentaires


Justement, il n'est pas étonnant que les entreprises du futur emploient moins de gens que celles du passé.

Et la valeur produite par une entreprise n'est pas directement liée au nombre d'employés qui y travaillent.

Tu prends une usine du passé qui était replie d'homme et son équivalent moderne remplie de machine et tu compare : laquelle est la plus productive ? laquelle emploie le plus de gens.

Production de valeur =//= Valeur travail

Valeur travail = has been.

Automatisation = futur




En fait j'ai l'impression que tes réponses à mes commentaires n'ont strictement rien à voir avec le contenu même de mes commentaires. ooo.gif

Je te parle de valeur travail, et toi tu me parles de production de valeur.

Donc soit tu penses comme moi, que Facebook a une valeur travail très faible, et que donc, sur ce thème, comparé à Total, sa cote est plus qu’exagérée, soit tu ne le penses pas, et dans ce cas tu m'expliques pourquoi en me parlant de valeur travail.
Avatar de FunnyD INpactien
FunnyD Le vendredi 18 mai 2012 à 22:23:05
Inscrit le mardi 22 novembre 11 - 7632 commentaires
clôture à 38.2318 beaucoup d'échanges pour pas grand chose
Avatar de Fuinril INpactien
Fuinril Le vendredi 18 mai 2012 à 22:23:20
Inscrit le jeudi 8 avril 10 - 2618 commentaires


FaceBook utiliserait aujourd'hui au moins 100000 serveurs. Donc rien qu'en matos et locaux, avec seulement 1000k tu est très loin du compte.



Euh... source ?

Moi j'en ai une à te proposer. Ca date un peu et j'ai aucune idée de la fiabilité, mais ça me semble déjà nettement plus réaliste....
;