S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Facebook valorisée à plus de 100 milliards de $ : est-ce exagéré ?

Si peu

Facebook vient à l’instant de rentrer en bourse. Avec une action cédée à 38 $ à son introduction, le réseau social s’est valorisé à hauteur de 104 milliards de $. Selon l’évolution du tarif de son action, cette valorisation peut tout aussi bien s’effondrer qu’exploser dans les jours, semaines et mois à venir. Néanmoins, cette somme folle a de quoi laisser songeur.

Facebook actions

Un rapport valorisation/bénéfice très élevé

Avec 1 milliard de $ de bénéfices nets en 2011 et seulement 205 millions de $ au premier trimestre 2012, la valorisation de Facebook serait donc plus de 100 fois supérieure à son bénéfice annuel. Un rapport rare, même si en bourse, les actionnaires raisonnent aussi bien voire plus en matière de potentiel que de réalité du jour.

Il est néanmoins intéressant de comparer cette valorisation avec celles d’autres grandes sociétés, aux résultats financiers parfois bien supérieurs, et à l’impact économique sans comparaison avec celle de Facebook.

Plus fort que HP et Dell réunis...

En informatique, le géant HP ne vaut que 43 milliards de $, Dell 26 milliards, Cisco 89 milliards, et SAP 70 milliards. Mais d’autres points de comparaison plus impressionnants encore peuvent être faits. Facebook vaut ainsi plus que Sony et Nintendo (14-15 milliards), plus qu’Electronic Arts (4,7 milliards), et plus que Vivendi (20 milliards).

Plus fort que les géants télécoms européens

Facebook vaudrait aussi autant que France Télécom (35 Mds), Deutsche Telekom (50 Mds) et Telecom Italia (19 Mds) réunis. Le réseau social surpasserait même l’empire Walt Disney, qui comprend aussi bien les Parcs que les films, les dessins animés et les multiples (et lucratifs) produits dérivés. Ce dernier ne vaut ainsi actuellement que 79 milliards de $ en bourse, très loin derrière l’introduction de Facebook donc.

Plus fort que les géants des médias anglo-saxons

L’entreprise de Mark Zuckerberg vaut aussi plus que les géants des médias que sont Time Warner (33 Mds), News Corp (47 Mds) et CBS (20 Mds). Quant aux autres entreprises internet, hormis Google (200 Mds) et Amazon (96 Mds), Facebook écrase Yahoo! (19 Mds), AOL (2,4 Mds), le Russe Yandex (6,8 Mds) et le Chinois Baidu (41,3 Mds).

Plus fort que tous les constructeurs automobiles (hormis Toyota)

Plus impressionnant encore, Facebook vaut plus que les géants de l’automobile que sont General Motors (33,5 Mds), Ford (38 Mds), Volkswagen (70 Mds), Nissan (40 Mds), Honda (58 Mds), Tata (75 Mds), Daimler (50 Mds), Audi (31 Mds) et Renault (12 Mds). Seule Toyota lui résiste avec une valorisation de 121 milliards de $.

À l’heure où nous rédigeons ces lignes, l’action de Facebook a déjà atteint les 40 $ (et même 42 $), valorisant la société entre 110 et 118 milliards de $. Quelques minutes plus tard, l'action est néanmoins retombée à 38 $. Rappelons tout de même que Google a débuté sa carrière en bourse en 2004 avec une valorisation de 23 milliards de $. Le géant de la recherche a depuis réussi à multiplier par 9 sa valeur.

Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 18/05/2012 à 18:04

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 135 commentaires

Avatar de fanchb INpactien
fanchb Le samedi 19 mai 2012 à 01:19:50
Inscrit le samedi 20 février 10 - 73 commentaires
Il est clair que la "ruée" vers les actions facebook sont surtout un effet de mode et plus dans l'idée de pouvoir se "vanté" de possédé une action facebook...

Un peu comme pour Apple d'ailleurs.

Mais si on regarde plus du côté des perspectives futures de facebook, on s'apercoit quand même qu'il n'y a pas grand chose...

Le nombre de nouveaux inscrits sur le site est en baisse, les personnes intéressées par la pub sur le site commencent à rechigné, et la politique de confidentialité et de sécurité du site est de plus en plus remise en cause...

On peut en plus noté que l'intérêt pour le site commence à diminué, car avoir sa "page" facebook n'est plus déterminant pour une grande partie de la population, c'est devenu tellement "commun"....

Les utilisateurs commencent aussi à se méfié de plus en plus des effets que peut avoir le site sur leur vie privée...

Sauf grosse innovation de la part du site, il est clair qu'elle ne vaut pas du tout la valeur qu'on lui attribue actuellement.

D'ici quelques mois, à mon avis on peut tout à fait s'attendre à une belle dégringolade du titre, avec une action plutôt autour des 4 ou 5 dollars (si le stock d'actions n'augmentent pas...) pour une valorisation au maxi autour des 20 milliards (et je reste bien généreux...).

C'est le parfait exemple à mon avis du syndrome eurotunnel ou même vivendi...
Même la base de donnée qu'est facebook ne pourra longtemps justifiée de valoir beaucoup plus qu'un ratio "traditionnel" de 10-15 fois son CA annuel...
Avatar de brazomyna INpactien
brazomyna Le samedi 19 mai 2012 à 01:44:39
Inscrit le vendredi 7 octobre 11 - 5272 commentaires
Sur LeMonde.fr, un article du monde plutôt intéressant, surtout quand il rappelle que quasiment toutes les entrées en bourses de gros de l'IT de ces derniers mois/années ont finit par se bananer (hors LinkedIn, mais qui avait moins suscité le buzz au moment de son introduction, si mes souvenirs sont bons).

Entrée en bourse décevante pour FaceBook

Edité par brazomyna le samedi 19 mai 2012 à 01:46
Avatar de Ballos INpactien
Ballos Le samedi 19 mai 2012 à 03:10:23
Inscrit le jeudi 10 janvier 08 - 1132 commentaires


Si tu parle de la spéculation, c'est clair qu'il faut qu'il y ait des pigeons parce que c'est un jeu à somme nulle.

en fait si tu prend les évolutions sur 40 voir 60 ans les indices boursiers n'ont pas bougé (corrigé de l'inflation bien sur).. c'est un jeu truqué parce que seul celui qui bénéficie de l'information et de l'infrastructure peut gagner de l'argent..(jpar exemple qu'une boite de trading qui voulait quitter la city a du attendre des mois qu'une connexions ultra haut débit soit établie avec la city, parce que la seconde de latence était un désavantage par rapport aux concurrents)

Mais la bourse n'est pas un jeu à somme nulle pour autant.. En bourse on perd l'argent uniquement lorsqu'on vend, pas avant.. Par exemple de 2007 à 2010 1300 milliards sont parti en fumé /évaporé. Personne ne les a gagné.
Avatar de Galahad INpactien
Galahad Le samedi 19 mai 2012 à 04:17:27
Inscrit le jeudi 6 mai 04 - 4337 commentaires

en fait si tu prend les évolutions sur 40 voir 60 ans les indices boursiers n'ont pas bougé (corrigé de l'inflation bien sur)..


Tu peux montrer ça? Parce que ça me paraît vraiment contre- intuitif, ou alors je n'ai pas compris le propos.
Avatar de Ph11 INpactien
Ph11 Le samedi 19 mai 2012 à 04:44:26
Inscrit le mardi 15 mai 07 - 8255 commentaires

Si tu parle de la spéculation, c'est clair qu'il faut qu'il y ait des pigeons parce que c'est un jeu à somme nulle.

Ce qui est faux. La bourse est avant tout un moyen de placer son épargne et à profiter de la valorisation que permettent les résultats de l'entreprise.

La bourse est un échange gagnant-gagnant risqué, mais à condition bien sur de se renseigner sur ce qu'on fait.

Bien sur, celui qui s'improvise trader, veut jouer à wall street en herbe, lui, il perdra.

Que des gens profitent de la témérité de certains, c'est un fait, mais cela incite les loosers à se retirer ou à se remettre en question.

Mais ce n'est pas un jeu à somme nulle, sauf si tu prétends connaître les raisons individuelles pour lesquelles des personnes font des échanges et des contrats à terme à partir de données statistiques.
Avatar de Ph11 INpactien
Ph11 Le samedi 19 mai 2012 à 05:01:19
Inscrit le mardi 15 mai 07 - 8255 commentaires

en fait si tu prend les évolutions sur 40 voir 60 ans les indices boursiers n'ont pas bougé (corrigé de l'inflation bien sur)..

Euh non. Depuis les années 70, les volumes des échanges ont explosés. Monnaie fiat oblige.
La monnaie créée est canalisée dans le système bancaire et dans la finance, cela crée une plus forte inflation dans l'industrie financière avant qu'elle ne se répercute dans l'économie.
Un exemple : durant les années 20, on n'a pas constaté d'inflation alors que la masse monétaire de dollars à crû de 9%/an entre 1921 et 1929 durant l'ère Benjamin Strong à la FED; ce qui s'est passé, c'est que l'inflation a été contenue dans la finance !
La monnaie, on contrôle son émission, mais pas où elle va.
Avatar de ano_635024317595613686 INpactien
ano_635024317595613686 Le samedi 19 mai 2012 à 08:12:01
Inscrit le vendredi 16 mars 07 - 4152 commentaires
C'est un piège à c car les fondamentaux sont archi mauvais:

Facebook est donc valorisée pour son introduction à environ 25 fois son chiffre d’affaires 2011, 16 fois ses capitaux propres et 90 fois ses bénéfices. Quand à un éventuel dividende, on n’en parlera même pas.
(...)
la croissance de facebook ralentit : pour le chiffre d’affaires, elle était de 154% en 2010, 88% en 2011, et de 44% au T1 2012 par rapport au T1 2011 (avec même une baisse de 6% entre le T4 2011 et le T1 2012, due à des facteurs « saisonniers »).


Mais bon, ca va se vendre... car la connerie humaine a toujours été le business le plus lucratif!

Edité par yvan78 le samedi 19 mai 2012 à 08:14
Avatar de masaku INpactien
masaku Le samedi 19 mai 2012 à 08:18:03
Inscrit le dimanche 23 juillet 06 - 13 commentaires
La seule chose qu'il y'a a comprendre, c'est que les USA font marcher la "Planche a Billets" pour combler leurs déficits et leur dette, et que cela crée forcément des "Liquidittés". Résultat, il leur faut dépenser cet argent frais.
FBouc est une des solutions pour écouler 100 milliard de dollars.

C'est simple a comprendre, quand il n'y a plus d'argent dans la caisse, il y'a 3 solutions:
- soit on reduit les depenses (solution la plus dure, mais la plus sure)
-soit on produit et on vends plus pour créer des richesses (efficace mais difficile a réaliser)
-ou on fait marcher la planche a billet et on dévalue sa monnaie pour accroitre les exportations (efficace sur le court et moyen terme, surtout quand on sait que le dollart est la monnaie de référence)

Le problème de cette dernière solution est qu'elle ne resout absolument rien, et ne fait que retarder une inévitable crise économique.

Le truc c'est que ces cons d'américains sont les plus puissants au monde et savent que le Dollars US est la monnaie internationale de référence, donc il se foutent royalement de dévaluer leur monnaie en faisant marcher la planche a billet.

Ils nous ont baisé en 2007 avec la chute de Lehman Brother, qui était un des signe du dérèglement de la machine, et ils continuent a favoriser la dette et la folie des marchés et des spéculateurs.
Meme les banque soit disant les plus sure comme JP Morgan craigne l'avenir a cause d'achat Toxique effectué par certains de leurs Traders

Et nous autres pauvre cons d'européen, ca nous fout nous aussi dans la merde, parceque contrairement a eux. Nous autre européen n'avons pas de "Planche a Billets" !!! et avons nous aussi bénéficier de cet endettement outrancier pendant plus de 40 ans. (La grèce étant celui qui a le plus profité et donc celui qui tombe maintenant le premier) maintenant nous sommes toujours incapable de penser économiquement et politiquement de manière européene sur une même ligne.

cet evenement boursier de Fbouc n'est qu'un preuve de plus que le système économique mondial est complètement fou et incontrolable... nous sommes dans un avion sans pilote, mais tout va bien...
Avatar de Bug INpactien
Bug Le samedi 19 mai 2012 à 08:24:33
Inscrit le samedi 22 mars 08 - 5686 commentaires
Quoique 18% d'actions, c'est très faible. Il y a aussi un risque qu'il se fasse mettre à la porte.

18% des actions mais 55% des droits de vote
Source
M. Zuckerberg, 28 ans, n’a vendu que les actions qui lui permettront de solder sa facture fiscale, en conservant une participation de 18,4%, et 55,8% des droits de vote.
Avatar de Ballos INpactien
Ballos Le samedi 19 mai 2012 à 09:18:48
Inscrit le jeudi 10 janvier 08 - 1132 commentaires
double post

Edité par ballos le samedi 19 mai 2012 à 09:19
;