S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

David Kessler près de François Hollande, l'assurance vie de l'Hadopi

L'Olivier de François

David Kessler sera à François Hollande ce qu’Olivier Henrard fut à Nicolas Sarkozy. L’intéressé vient d'être nommé conseiller aux médias et à la Culture du nouveau président de la République.

photo elysee plan besson ministre
Palais de l'Elysée (MR)

Comme le signale le Point, l’intéressé abandonne du coup Les Inrockuptibles, mais aussi le site Huffington Post France dont il assurait la direction. Ce conseiller d’État a un riche passé : il fut directeur général du CSA entre 96 et 97, conseiller culturel auprès de Lionel Jospin jusqu’en 2001, puis directeur général du CNC jusqu’en 2004. Il prit également la tête de France Culture, de Radio France et occupa le poste de conseiller Stratégie pour France Télévisions.

Après la nomination de Sylvie Hubac, alors présidente du CSPLA (voir notre panorama), le choix de Kessler s’avère là encore stratégique et précieux. Lors des 20e Rencontres de Dijon, David Kessler, alors conseiller à la Culture à la mairie de Paris, avait fait savoir aux professionnels du cinéma qu’il y avait d’autres urgences avant la réouverture du chantier Hadopi. Dans tous les cas, il était nécessaire de réaliser un bilan de la loi avant toute remise en cause.

Plus récemment, dans un entretien au Journal des Arts, il ajoutait aussi que "comme l’avaient bien vu Jack Lang et François Mitterrand, la culture a un rôle social et sociétal majeur. Je trouve que la pensée socialiste est un peu faible sur le sujet. Il ne suffit pas de dire qu’on est « contre », contre Hadopi par exemple, encore faut-il faire des propositions". L'intéressé soulevait alors cette problématique jugée majeure : "la question du droit d’auteur reste une question fondamentale : comment nourrit-on les artistes ? La démocratisation culturelle est un autre vrai sujet".

Bref, voilà qui tombe au mieux : François Hollande a renvoyé ce possible réaménagement à un futur Acte II de l’exception culturelle. Un chantier qui va prendre au bas mot plusieurs mois dans l’agenda.
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Publiée le 16/05/2012 à 18:00

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 50 commentaires

Avatar de Commentaire_supprime INpactien
Commentaire_supprime Le mercredi 16 mai 2012 à 18:05:08
Inscrit le vendredi 31 octobre 08 - 27132 commentaires
Ah tiens... Le chaud et le froid, ou la pondération pour ne pas faire n'importe quoi ?

Plutôt d'accord pour dire que l'élimination d'Hadopi n'est pas une fin en soi et ne résoudra rien. Encore faut-il faire quelque chose de constructif par la suite, à commencer par accepter le fait que l'âge d'or est bel et bien fini, à bon entendeur...

Visiblement, l'attitude "j'irais buter les téléchargeurs illégaux jusque dans les chiottes" semble passée de mode. A suivre...

Edité par commentaire_supprime le mercredi 16 mai 2012 à 18:05
Avatar de Torfirion INpactien
Torfirion Le mercredi 16 mai 2012 à 18:10:12
Inscrit le samedi 7 avril 12 - 29 commentaires
La seule réelle solution: Légaliser le partage de fichiers copyrightés.
Avatar de ZoZo INpactien
ZoZo Le mercredi 16 mai 2012 à 18:12:06
Inscrit le vendredi 19 décembre 03 - 3833 commentaires
Plutôt d'accord pour dire que l'élimination d'Hadopi n'est pas une fin en soi et ne résoudra rien.


D'après les propos exprimés sur ce site (dans les commentaires et dans l'éditorial) en 2009/2010, la suppression de Hadopi aurait été largement acceptée comme une fin en soi et comme une résolution de problème tellement elle était décriée comme étant débile et inefficace.
Avatar de Takoon INpactien
Takoon Le mercredi 16 mai 2012 à 18:12:24
Inscrit le dimanche 31 juillet 11 - 1552 commentaires
De la langue de bois dans toute sa splendeur. Dire tout et son contraire dans le même paragraphe, histoire de ne choquer personne.
Sont forts ces gars là...
Avatar de francois-battail INpactien
francois-battail Le mercredi 16 mai 2012 à 18:13:15
Inscrit le lundi 14 novembre 05 - 1874 commentaires
Les cultureux avant même la formation effective du gouvernement sont donc déjà dans un petit cocon et il ne faudra guère compter sur Aurélie (si c'est elle) pour faire bouger les lignes.

Seul point positif : Marc ne va pas être au chômage technique à cause du « changement ».
Avatar de Commentaire_supprime INpactien
Commentaire_supprime Le mercredi 16 mai 2012 à 18:22:24
Inscrit le vendredi 31 octobre 08 - 27132 commentaires


D'après les propos exprimés sur ce site (dans les commentaires et dans l'éditorial) en 2009/2010, la suppression de Hadopi aurait été largement acceptée comme une fin en soi et comme une résolution de problème tellement elle était décriée comme étant débile et inefficace.


Hadopi est débile et pire qu'inefficace : elle est purement et simplement non fonctionnelle. Et elle coûte au contribuable 12 millions d'euros par an pour rien.

Après, j'ai toujours dit que le téléchargement sans licence d'oeuvres couvertes par le droit d'auteur était un symptôme, et non la maladie.

Et la première question que j'attends de voir poser par ce gouvernement sera : est-ce qu'il faut donner encore et toujours plus de pognon au secteur culturel de ce pays ?

On peut espérer que cette question soit soulevée...



Edité par commentaire_supprime le mercredi 16 mai 2012 à 18:22
Avatar de Durandal INpactien
Durandal Le mercredi 16 mai 2012 à 18:24:10
Inscrit le lundi 7 novembre 05 - 3051 commentaires
Oh tiens, Flanby ce la joue Bayrou maintenant ?
Avatar de sirius35 INpactien
sirius35 Le mercredi 16 mai 2012 à 18:24:24
Inscrit le vendredi 11 juin 04 - 1239 commentaires
...qu’il y avait d’autres urgences avant la réouverture du chantier Hadopi...


Un chantier qui va prendre au bas mot plusieurs mois dans l’agenda


encore un truc qui va trainer en longueurs au grand bonheur des Majors qui tirent les ficelles...

J'attends de voir la version 4 du sujet de notre Flanby National (tiens j'ai envie de détourner la devise de Paris pour notre cher Président Flanby : " Tremble, mais ne gobe pas"

je ---->[]
Avatar de cogitor INpactien
cogitor Le mercredi 16 mai 2012 à 18:29:08
Inscrit le mercredi 16 mai 12 - 106 commentaires
La seule réelle solution: Légaliser le partage de fichiers copyrightés.


La seule réelle solution est de continuer à partager sans se faire piquer.
Avatar de Winderly INpactien
Winderly Le mercredi 16 mai 2012 à 18:39:00
Inscrit le vendredi 19 mai 06 - 7541 commentaires


D'après les propos exprimés sur ce site (dans les commentaires et dans l'éditorial) en 2009/2010, la suppression de Hadopi aurait été largement acceptée comme une fin en soi et comme une résolution de problème tellement elle était décriée comme étant débile et inefficace.

Ah elle n'est plus débile et inefficace depuis 2011 ?
;