S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Max Payne 3 PC : pas de Games for Windows Live, le Social Club à la place

Ils avaient le choix entre peste et choléra. Vous aurez donc...

RockStar Games a annoncé une bonne nouvelle pour celles et ceux d'entre vous qui souhaiteraient acquérir Max Payne 3 dans sa version PC : il sera dépourvu de Games For Windows Live.


En effet, c'est sur Twitter que RockStar a annoncé cette merveilleuse nouvelle en répondant à un tweet. Comme L.A. Noire, ce titre sera donc dépourvu de l'authentification auprès des services de Microsoft pour se lancer ou réaliser les sauvegardes... une procédure certainement choisie par le développeur pour laisser place à sa solution maison : le Rockstar Social Club.

Autre bonne nouvelle, qui est cependant réservée à ceux d'entre vous qui utilisent Steam : l'éditeur offrira une copie de Midnight Club 2, un titre pas des plus récent (il date de 2003 dans sa version PC), mais qui est toujours bon à prendre.

Pour ce faire, il suffira de rejoindre la communauté RockStar Games avant le 15 mai à 18h00 avec un compte actif comportant au moins un jeu dedans (et pas forcément de RockStar). Le titre vous sera alors remis au même moment que Max Payne 3, à savoir le 1er juin prochain, date de sortie officielle pour nous en Europe.

En attendant d'autres bonnes nouvelles sur le même thème, vous pouvez toujours discuter de ce titre au sein de notre forum, dans la partie qui est dédiée aux jeux vidéo

Enfin, voici la bande-annonce officielle de Max Payne 3 qui a été publiée ces derniers jours par RockStar Games : 

Damien Labourot

Journaliste High-tech gravitant autour de la mobilité (smartphone, tablette, portable) et toujours prêt à de nouvelles expériences.

Google+

Publiée le 12/05/2012 à 11:11

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 79 commentaires

Avatar de Dunaedine INpactien
Dunaedine Le lundi 14 mai 2012 à 17:39:42
Inscrit le samedi 7 janvier 06 - 15989 commentaires

L'idiot c'est moi ? mdr ... tu viens juste d'insulter en gros les mecs qui te permettent de te distraire ... mec bravo ... les éditeurs sont ceux qui pourrissent l'industries, les dèvs sûrement pas ... ils méritent d'être soutenu car c'est bel et bien grace à eux et au boulot qu'ils fournisse que tu t'amuses. L'industries c'est pas le monde des bisounours, si tu penses que les dèvs veulent des DRM t'es encore plus cons que je ne le pensais, mais les éditeurs eux sont encore plus con que oti ça c'est sûr et eux veulent des DRM, et si les dèvs refuse ils ont plus d'argent donc plus de boulot et toi plus de jeu ... donc vas-y continue


Ben en même temps, si tu lisais bien, tu te rendrais compte qu'ils insultent ceux qui sont à l'origine des DRMs... soient en général les éditeurs (qui le méritent franchement). Il ne parle pas des dévs comme d'escrocs, mais bien des éditeurs... C'est d'ailleurs marrant, mais c'est systématiquement eux qu'on retrouve dans les domaines affectés par des DRM.
Avatar de Comode INpactien
Comode Le lundi 14 mai 2012 à 20:25:09
Inscrit le lundi 18 décembre 06 - 1102 commentaires
Erf, j'avais mis ce couillons de danisk en ignore list, mais ta citation l'a rendu visible Dunaedine...

bon... bhé je m'autocite alors :

[...] des éditeurs arrivent à refourguer des jeux avec des saloperies de "protections" pareilles incrustées dedans.


Ce qui répond du coup à sa question

L'idiot c'est moi ?


Réponse : je crois que c'est clair maintenant ! Et comme cela t'handicape manifestement au point d'avoir du mal à comprendre ce que tu lis, je te la refais en clair ! Celui que j'insulte dans mon dernier com, c'est toi ! en effets, les termes "palme des idiots", " des mecs qui soit assez bête", " ta bêtise", c'était pour toi! Pourquoi ? justement à cause des réponses complètement débiles et hors sujet que tu donnes sur la base d'arguments que TU as inventé et que tu attribues aux autres, comme tu viens une nouvelle fois de le faire (je vois vraiment pas où j'ai parlé des dev et encore moins où je les insultes). A moins que tu es encore inventé un raccourcis entre le terme "escroc", qui s'adressait à ceux qui vendent un produit qui n'est pas utilisable (les éditeurs donc), je des devs dont personne n'a parlé ici...

Bref...
Avatar de misterdupond INpactien
misterdupond Le lundi 14 mai 2012 à 23:56:03
Inscrit le jeudi 14 décembre 06 - 477 commentaires
Pour tous ces derniers posts
J'en parlerai à mon cheval
Avatar de Hive INpactien
Hive Le mardi 15 mai 2012 à 11:01:21
Inscrit le lundi 14 février 11 - 228 commentaires


L'enhanced édition n'a pas provoqué de changement radicale des perf. Il y a eu un patch modifiant radicalement les sauvegardes/chargements (le jour et la nuit) pour witcher 1, qui n'avait effectivement aucun rapport avec les DRM. Mais c'est bien des performances d'affichages dont je parle.

En quoi le fait de dire qu'il faut éviter d'utiliser son cas particulier est une interdiction au débat? Tu voulais souligner que les DRM ne posent pas de problème alors qu'à l'inverse, ils en posent, et pas qu'un peu. Ce n'est pas pour rien que pas mal de monde les détestent . Le fait que tu es eu de la chance en ayant pas de problème n'enlève pas le fait qu'ils en causent, parfois à l'intégralité des clients (Witcher), ou à une grosse part d'entre eux (Dragon Age Origin et les DLC pour des cas que je connais). Donc oui certains évitent les problèmes ou les ignorent (les soucis de perfs n'étaient pas forcément visibles), mais on ne peut pas dire qu'ils ne posent pas des soucis. C'est là où j'ai du mal à voir l'intérêt du cas particulier qui marche, ce n'est pas une volonté de vouloir empêcher de débattre. Il suffit d'un problème pour un client honnête pour que cela soit injuste.

Les DRM ne protègent pas contre le téléchargement. Et le téléchargement devient parfois la seule solution pour avoir à peu prés l'équivalent de son produit en fonctionnel (voir meilleur...). Je ne suis même pas certains que le téléchargement soit réellement à l'origine des DRMs, des sociétés se seraient engouffrées dans la brèche quoiqu'il arrive, des protections existaient avant même les 3.5 pouces ("Inscrivez le premier mot à la page x du manuel..."). En posant des DRM, les éditeurs (pas forcément les dévs) justifie le téléchargement. On peut renverser l'argument. Pour Witcher (cas que je connais bien ), les dévs ont notamment remarqué les versions piratés étaient en fait la version DRMisée dont le DRM a été cassé, pas la version sans DRM.

PS: encore cela fait des lustres que je n'ai pas piraté, j'ai été contraint de le faire pour récupérer des DLC normalement offerts de Dragon Age Origins, mais ce fut la dernière fois. Je pratique désormais le blocage complet, mais je comprend très bien qu'on puisse en faire autrement.


Je n'ai jamais dit ni même vouloir faire croire que les DRM ne posaient pas de problèmes. J'ai juste dit que dans mon cas particulier cela ne posait pas de problèmes et qu'il se pouvait très bien que je ne sois pas seul dans ce cas. Ne mélange pas tout. Ma position est très clair : se servir de ce argument pour légitimer le piratage, c'est se tirer une balle dans le pied.

Ensuite tu ne reverses pas l'argument du tout, tu rajoutes juste de l'eau à mon moulin. Les DRM sont bel et bien une réponse (en partie du moins) du piratage. Seulement on est bien d'accord cela n'empêche rien et les solutions sans DRM sont parfois bien plus fonctionnelles ! Comme je l'ai déjà dit (encore...) je n'ai jamais entendu parler de problèmes de performance particulier, bien que je nie pas du tout qu'ils existent, mais de problèmes de connexion. Et (encore une fois...) je ne défend pas du tout les DRM, loin de là, je t'invite à relire la fin du premier paragraphe de mon post.

Je comprend bien que l'on pirate. Tu ne luttes cependant pas contre les DRM en faisant cela. Le beurre et l'argent du beurre : tu dis protester contre cette mesure mais tu joues au jeu gratuitement quand même, tu pénalises tout le monde et incite aux mesures sécuritaires.

Par exemple je me souviens de Assassin's Creed (j'ai un doute...) qui nécessitait absolument l'Ubisoft game launcher. On a juste attendu 3 semaines pour voir un crack apparaître. 3 semaines. Ca a cetainement poussé certains à l'achter. Peut-être pas. D'autres n'y ont peut être tout simplement pas jouer.

Pour conclure, les DRM c'est une merde sans nom je suis bien d'accord. Cliquer ou m'inscire sur un site ne me dérange pas mais je peux comprendre que ça en dérange certains. Maintenant si tu veux protester n'achète tout simplement pas le jeu. Le pirater revient à leur donner raison.


Edité par Hive le mardi 15 mai 2012 à 11:03
Avatar de Dunaedine INpactien
Dunaedine Le mardi 15 mai 2012 à 11:10:40
Inscrit le samedi 7 janvier 06 - 15989 commentaires


Je n'ai jamais dit ni même vouloir faire croire que les DRM ne posaient pas de problèmes. J'ai juste dit que dans mon cas particulier cela ne posait pas de problèmes et qu'il se pouvait très bien que je ne sois pas seul dans ce cas. Ne mélange pas tout. Ma position est très clair : se servir de ce argument pour légitimer le piratage, c'est se tirer une balle dans le pied.

Ensuite tu ne reverses pas l'argument du tout, tu rajoutes juste de l'eau à mon moulin. Les DRM sont bel et bien une réponse (en partie du moins) du piratage. Seulement on est bien d'accord cela n'empêche rien et les solutions sans DRM sont parfois bien plus fonctionnelles ! Comme je l'ai déjà dit (encore...) je n'ai jamais entendu parler de problèmes de performance particulier, bien que je nie pas du tout qu'ils existent, mais de problèmes de connexion. Et (encore une fois...) je ne défend pas du tout les DRM, loin de là, je t'invite à relire la fin du premier paragraphe de mon post.

Je comprend bien que l'on pirate. Tu ne luttes cependant pas contre les DRM en faisant cela. Le beurre et l'argent du beurre : tu dis protester contre cette mesure mais tu joues au jeu gratuitement quand même, tu pénalises tout le monde et incite aux mesures sécuritaires.

Par exemple je me souviens de Assassin's Creed (j'ai un doute...) qui nécessitait absolument l'Ubisoft game launcher. On a juste attendu 3 semaines pour voir un crack apparaître. 3 semaines. Ca a cetainement poussé certains à l'achter. Peut-être pas. D'autres n'y ont peut être tout simplement pas jouer.

Pour conclure, les DRM c'est une merde sans nom je suis bien d'accord. Cliquer ou m'inscire sur un site ne me dérange pas mais je peux comprendre que ça en dérange certains. Maintenant si tu veux protester n'achète tout simplement pas le jeu. Le pirater revient à leur donner raison.


Je te rappel que je n'achète plus de jeux DRMisé à mort depuis un bail, les seuls produits que j'ai téléchargé, sont des produits que j'ai légalement acheté (et auxquels je n'ai pas put joué légalement...). Je comprend juste la position de ceux qui piratent, et la respecte sans la qualifier d'hypocrite. J'en connais assez qui achètent et piratent à la fois...

Encore une fois, je ne pense pas qu'ils fassent le moindre mal. Les DRM existeraient même sans téléchargement. C'est une aubaine pour lutter contre le marché de l'occasion, cela offre des opportunités marketting également. Les éditeurs n'ont pas besoins de justification. Vue leur inefficacité complète pour lutter contre le téléchargement, si leur but réel était réellement de lutter contre, il y aurait un problème. Il n'y a pas besoins de pirates pour justifier ce genre de politique, au pire, on les invente, ou on racket (cf ce qu'avait fait les éditeurs de je ne sais plus quelle protection contre un éditeur ayant refusé de mettre un DRM: ils ont placé le jeu sur les réseaux P2P eux-mêmes et s'en sont vantés...)

Edité par Dunaedine le mardi 15 mai 2012 à 11:11
Avatar de batoche INpactien
batoche Le mercredi 16 mai 2012 à 10:12:05
Inscrit le lundi 25 décembre 06 - 1991 commentaires


Tu trouves logiques de devoir payer pleinement payé un jeu dans ces conditions? Personnellement à partir du moment où je subis ce genre de désagrément une fois, je considère tout à fait justifier de pirater ensuite tous jeux subissant ce genre de contrainte. Cela signifie clairement que ce n'est pas le jeu lui-même le problème, mais bien la politique d'édition l'entourant.

En bloquant carrément l'achat, cela retombe sur les développeurs, cela sera la qualité du jeu qui sera critiquée ouvertement. En faisant ce que tu décris, acheter pour cracker, tu te fais enfler et il n'y a aucune remise en cause de cette politique.


En toute logique, le début de ton raisonnement devrait conduire à boycotter les jeux de ce type, pas à les pirater.
Avatar de Dunaedine INpactien
Dunaedine Le mercredi 16 mai 2012 à 10:16:09
Inscrit le samedi 7 janvier 06 - 15989 commentaires


En toute logique, le début de ton raisonnement devrait conduire à boycotter les jeux de ce type, pas à les pirater.


Non puisque je considère que c'est la vente qui pose problème, pas forcément le jeu. Je dissocie les 2, comme beaucoup l'ont fait avec les musiques, films, etc. Ce n'est pas parce que les 2 parts sont logicielles qu'elles ne font qu'un.

PS: je pratique le boycott au final, mais je comprend tout à fait le raisonnement que je décris. Ayant déjà perdu pratiquement une journée à chercher des solution à un problème de DRM, je peux considérer en droit de pirater pas mal de jeux EA .
Avatar de batoche INpactien
batoche Le mercredi 16 mai 2012 à 10:38:50
Inscrit le lundi 25 décembre 06 - 1991 commentaires


Non puisque je considère que c'est la vente qui pose problème, pas forcément le jeu. Je dissocie les 2, comme beaucoup l'ont fait avec les musiques, films, etc. Ce n'est pas parce que les 2 parts sont logicielles qu'elles ne font qu'un.

Dans ce cas tu contribue au succès d'un jeu (si tu l'as aimé) malgré le fait que tu soit contre la politique de distribution, contrairement au boycott, où tu refuse de contribuer à participer au succès du jeu, à cause du fait que tu soit contre la politique de distribution.

Il me semble que la seconde solution est plus efficace pour lutter contre les DRM.
Avatar de Dunaedine INpactien
Dunaedine Le mercredi 16 mai 2012 à 10:45:57
Inscrit le samedi 7 janvier 06 - 15989 commentaires

Dans ce cas tu contribue au succès d'un jeu (si tu l'as aimé) malgré le fait que tu soit contre la politique de distribution, contrairement au boycott, où tu refuse de contribuer à participer au succès du jeu, à cause du fait que tu soit contre la politique de distribution.

Il me semble que la seconde solution est plus efficace pour lutter contre les DRM.


Pour pratiquer la seconde solution, je n'ai franchement pas l'impression que cela change quoique ce soit. Le piratage me paraît franchement plus efficace en fait. Il démontre leur inutilité, voir leur hypocrisie, tout en te permettant de faire de la pub pour le jeu. Si jamais le jeu est vendu dans d'autres conditions, tu seras tenté de l'acheter si tu es honnête.

Edité par Dunaedine le mercredi 16 mai 2012 à 10:46
;