S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Allostreaming : un watermark pour protéger l'outil TMG ALPA

"Académie des César" ?

Info PC INPact. L’affaire Allostreaming se poursuit au tribunal de grande instance de Paris. Rappelons dans le principe que le monde de l’audiovisuel réclame le blocage de 4 sites de streaming et 105 noms de domaine. Cependant, pour éviter que la décision ne soit contournée par les éditeurs de ces sites, ils souhaitent aussi qu’un logiciel de repérage ALPA TMG soit reconnu par la justice afin de repérer les miroirs de sites précédemment bloqués. L’outil notifiera alors FAI et moteurs afin de les astreindre à bloquer et déréférencer, cette fois sans intervention du juge…

TGI Paris
TGI de Paris (jeudi 10 mai 2012, MR)

Dans le cérémonial de l’échange des pièces afférentes à cette affaire, hier, le TGI de Paris a refusé aux ayants droit le principe d’une « data room ». Ils souhaitaient en effet une communication ultra restreinte du DVD détaillant cet outil ALPA TMG. FAI et moteurs, défenseurs, n’auraient pu donc prendre connaissance de la pièce que durant quelques demi-journées, en un lieu sécurisé du TGI ( « data room »).

Le TGI a opté cependant pour une position de repli en imposant un wartermark sur ce fameux DVD. FAI et moteurs ne pourront pas le diffuser mais ils auront tout leur temps pour l’examiner, aidés le cas échéant des experts techniques de leur choix. En face, les ayants droit ne voulaient limiter l’accès qu’aux parties et aux experts auprès de la Cour de cassation ou la Cour d’appel…

En optant pour cette solution de repli, le TGI de Paris a reconnu d’une certaine manière la légitimité de la démarche des demandeurs. Ceux-ci craignaient pour le secret autour de l’outil TMG ALPA au motif que des personnes malintentionnées pourraient préparer des contre-mesures... En défense, des parties comme Yahoo! souhaitaient du coup réaménager le calendrier de ce procès : décider dans un premier temps du bien-fondé de la demande des ayants droit. Et le cas échéant, seulement, se pencher sur les mesures concrètes dont la fameuse communication restreinte. Mais le tribunal a refusé cette chronologie, préférant examiner tout d’un bloc, outils et principe. Du coup, on peut se demander si ce jugement en la forme des référés ne sera pas influencé pour partie par l’efficacité prétendue de l’outil...

Dans l’agenda Allostreaming, le TGI de Paris a fixé pour l'heure les plaidoiries des parties à la fin de l’année. Nous suivrons l’évolution de cette affaire, et toutes ses étapes intermédiaires.
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Publiée le 11/05/2012 à 15:52

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 18 commentaires

Avatar de TaigaIV INpactien
TaigaIV Le vendredi 11 mai 2012 à 16:10:41
Inscrit le mercredi 1 octobre 08 - 10470 commentaires
Et mon outils pour que les placiers virent automatiquement des marchés les personnes que je désigne comme vendeur de contrefaçon il sera validé quand ?
Avatar de hellmut INpactien
hellmut Le vendredi 11 mai 2012 à 16:18:23
Inscrit le jeudi 9 décembre 04 - 5317 commentaires
mmmhh.
encore un challenge technique.
vivement le DVDRIP!
Avatar de tazvld INpactien
tazvld Le vendredi 11 mai 2012 à 16:27:28
Inscrit le jeudi 10 novembre 11 - 1145 commentaires
Le watermarking, c'est le truc qui est en sur-impression sur les .... vidéos? donc bon, un bon vieil article avec quelques schémas (reproduction et non copie d'écran), un truc pour ceux qui ne sont pas encore totalement illettrés et qui ont réussi à lire quelque chose d'un peu plus conséquent qu'un Oui-Oui, ça passe sans soucis ?
Avatar de kade INpactien
kade Le vendredi 11 mai 2012 à 16:28:24
Inscrit le mercredi 24 octobre 07 - 3264 commentaires
TGI de Paris (jeudi 10 mai 2012, MR)


Marc maîtrise presque le contre-jour
Avatar de picatrix INpactien
picatrix Le vendredi 11 mai 2012 à 16:33:05
Inscrit le mardi 10 mai 11 - 416 commentaires
ils souhaitent aussi qu’un logiciel de repérage ALPA TMG soit reconnu par la justice


et si ils commençaient avec leur "outil" TMG hadopi qui à ce jour n'est toujours pas reconnu par la justice.

Si jamais ils sortent ce logiciel de repérage automatique, le jeu va consister à comprendre son algo et pondre un site parfaitement légal qui déclenchera automatiquement un faux positif.
Ensuite : plainte, passage par le tribunal et dommages et intérêts pour blocage injustifié etc ....

Il y a 18 commentaires

;