S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

La Maison Blanche réaffirme sa position en faveur d’un Internet ouvert

Campement à Washington

La Maison Blanche a publié la semaine dernière une déclaration rappelant sa position en faveur d'un Internet ouvert. Signé par trois responsables de l’administration Obama en charge des sciences et de la technologie, ce document affirme que les États-Unis sont « engagés à travailler avec tous les acteurs de l'internet pour défendre et renforcer l'internet ouvert, interopérable et innovant ».

washington maison blanche


Opposition à la centralisation du Net

La Maison Blanche a tout d’abord critiqué les tentatives gouvernementales visant à centraliser le web. Pour l’administration Obama, toucher au principe de décentralisation du Net « ralentirait le rythme de l'innovation, freinerait le développement économique mondial et conduirait à une ère de contrôle sans précédent sur ce que les gens peuvent dire et faire en ligne ». Les États-Unis craignent officiellement que des « politiciens soient en charge de l'avenir de l'internet, plutôt que des innovateurs et des experts ».

Même si aucun pays n’est évoqué dans la déclaration, ces flèches semblent en réalité destinées à ces états autoritaires où l’on dénombre des mesures croissantes en faveur d’un contrôle du Web, tels la Chine ou l’Iran. La république islamique limite par exemple l’accès de ses citoyens à Internet, et cache de moins en moins sa volonté d’établir une sorte d'intranet national, ce qui constituerait un véritable réseau centralisé.

La déclaration conclut ainsi qu’un « contrôle centralisé menacerait la capacité des citoyens du monde entier à se connecter librement et à s’exprimer en plaçant le pouvoir de décision entre les mains de leaders ayant démontré un manque évident de respect pour la liberté d'expression ».

La Maison Blanche consciente des préoccupations nationales

À six mois des élections présidentielles, l'administration Obama reconnaît avoir entendu au cours des douze derniers mois « les préoccupations de nombreux acteurs au sujet de l'avenir de l'internet ». Il faut dire que l’actualité législative américaine a été particulièrement riche ces derniers temps, notamment du fait des mobilisations monstre contre les projets de loi SOPA et PIPA. Plus récemment, c’est CISPA qui a suscité de nombreuses inquiétudes de la part de différentes associations ou organisations de la sphère civile.

Même si la déclaration ne mentionne aucun texte en particulier, la référence au projet de loi sur la cybersécurité CISPA semble implicite. La Maison Blanche avait effectivement fait part de ses inquiétudes vis-à-vis du texte, qui a pourtant fait l’objet d’un relatif consensus lors de son vote à la Chambre des représentants il y a deux semaines.

L’administration Obama reconnaît enfin l’importance des différents acteurs de l’internet dans la mise en place d’un internet ouvert, que ce soit les différentes organisations de la sphère civile ou les intermédiaires techniques dont les travaux tendent à ce que l’internet soit à l’abri « de toute intrusion politique ». Le président américain avait d'ailleurs déclaré que grâce à ses acteurs, l'internet était « l'un des plus beaux exemples d'auto-organisation », en référence notamment à leur « transparence » et leur « flexibilité ».
Xavier Berne

Journaliste, spécialisé dans les thématiques juridiques et politiques.

Publiée le 08/05/2012 à 09:09

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 27 commentaires

Avatar de Durandal INpactien
Durandal Le mardi 8 mai 2012 à 09:14:43
Inscrit le lundi 7 novembre 05 - 3051 commentaires
Pas trop tôt qu'il ce réveille enfin.
Avatar de Winderly INpactien
Winderly Le mardi 8 mai 2012 à 09:26:35
Inscrit le vendredi 19 mai 06 - 7538 commentaires
Et pour les ACTA, CISPA et autres ?

Edit : J'ai lu la news trop vite, mais c'est pas clair quand même.

Edité par Winderly le mardi 8 mai 2012 à 09:27
Avatar de corsebou INpactien
corsebou Le mardi 8 mai 2012 à 09:34:16
Inscrit le mardi 11 avril 06 - 2959 commentaires
Mouais, juste avant les élections...

Avatar de saga9 INpactien
saga9 Le mardi 8 mai 2012 à 10:00:31
Inscrit le samedi 10 septembre 05 - 1268 commentaires
juste des mots...
Avatar de Dude76 INpactien
Dude76 Le mardi 8 mai 2012 à 10:35:37
Inscrit le mardi 8 novembre 05 - 982 commentaires
Mouais, juste avant les élections...


et juste après que l'un des textes soit passé au congrès...
Avatar de iksarfighter INpactien
iksarfighter Le mardi 8 mai 2012 à 10:49:11
Inscrit le samedi 26 août 06 - 734 commentaires
Ça ça veut dire qu'il vont œuvrer au max pour tout verrouiller !!!
Avatar de x689thanatos INpactien
x689thanatos Le mardi 8 mai 2012 à 10:52:55
Inscrit le mardi 9 mai 06 - 4369 commentaires
Mouais, juste avant les élections...



Clair

Âpres, ce ne sont que des mots.
Ça dépend de quel point de vue on se place. Particuliers..... Ou grosses entreprises ^^'

Edité par x689thanatos le mardi 8 mai 2012 à 10:54
Avatar de the_frogkiller INpactien
the_frogkiller Le mardi 8 mai 2012 à 10:57:08
Inscrit le samedi 13 octobre 07 - 1468 commentaires
un internet libre ok amis dont on possède les clefs
Avatar de fred131 INpactien
fred131 Le mardi 8 mai 2012 à 11:03:35
Inscrit le samedi 7 mars 09 - 711 commentaires
J'adore cette hypocrisie, les diplomates et hauts fonctionnaires qui ont négocié ces futurs accords transnationaux, ils agissaient et étaient mandatés par qui ? chaque gouvernement a envoyé (parfois sous couvert du secret d'Etat) des plénipotentiaires pour négocier ces accords.

Ces missi dominici ont fait le boulot que ces gouvernements leurs ont demandés. Et maintenant on sort les "OMG c'est dangereux" (ça va coûter des voix) il faut arrêter tout ça. En plus quand ça a déjà été voté et débattu en séance plénière pour certains accords.

On prend les américains vraiment pour des idiots.
Avatar de Jarodd INpactien
Jarodd Le mardi 8 mai 2012 à 11:05:14
Inscrit le mardi 26 octobre 04 - 19527 commentaires
Donc ils vont partager la gestion du net ? Les serveurs racine ? Verisign et l'ICANN font être transférées à l'ONU ?

J'applaudirai quand cela sera fait.

Edité par jarodd le mardi 8 mai 2012 à 11:05
;