S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Contrefaçon : les États-Unis actualisent leur liste des pays à surveiller

Les 40 vilains petits canards

Comme chaque année, les États-Unis viennent de publier leur liste des pays à surveiller s’agissant de la contrefaçon. Le rapport « spécial 301 » (PDF) sur les mesures de protection des droits de propriété intellectuelle a ainsi été dévoilé lundi 30 avril par le département du commerce extérieur américain.

US trade representative report special 301 2012 

Dans sa « priority watch list », le rapport établit un classement de 13 pays présentant le plus de risques pour la santé financière des États-Unis en 2012. Sont ainsi concernés la Chine, la Russie, le Canada, l’Argentine, l’Algérie, le Chili, l’Inde, Israël, la Thaïlande, l’Indonésie, le Venezuela, le Pakistan et l’Ukraine.

33 pays sont également cités sur une « watch list » secondaire. On y retrouve des états comme l’Égypte, le Liban, la Turquie, l’Italie, la Roumanie, le Mexique, la Grèce, la Finlande, la Norvège, la Colombie...

Nos voisins espagnols ont toutefois été retirés de la liste cette année. Le rapport se félicite en effet « des récents efforts de l’Espagne pour protéger les droits de propriété intellectuelle », et plus particulièrement de la loi « Ley Sinde » contre le piratage des œuvres sur Internet. La Malaisie est également absente du classement, en raison de ses progrès dans la lutte contre le téléchargement illégal et la contrefaçon traditionnelle.

On observe enfin que le rapport vante le mérite de l’accord commercial anti-contrefaçon ACTA, ce qui ne l’empêche pas de faire figurer sur sa « liste noire » des pays signataires de l’accord, comme le Canada, l’Italie ou la Finlande.

Pour justifier la démarche d’un tel rapport, le représentant au commerce américain Ron Kirk a affirmé que « les industries utilisant intensivement de la propriété intellectuelle représentent pratiquement 40 millions d’emplois aux États-Unis, et jusqu’à 60 % des exportations américaines ».
Xavier Berne

Journaliste, spécialisé dans les thématiques juridiques et politiques.

Publiée le 02/05/2012 à 14:31

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 48 commentaires

Avatar de Consultant INpactien
Consultant Le mercredi 2 mai 2012 à 14:34:57
Inscrit le mardi 13 juin 06 - 18231 commentaires
Le 1Er pays bah les USA eux mêmes
Avatar de carbier INpactien
carbier Le mercredi 2 mai 2012 à 14:43:10
Inscrit le mercredi 28 avril 10 - 4795 commentaires
C'est sur qu'en matière d'espionnage industrielle, les States sont blanc comme neige
Avatar de frscot INpactien
frscot Le mercredi 2 mai 2012 à 14:47:22
Inscrit le mardi 18 mai 10 - 591 commentaires
Je suis surpris pour la liste des 13 avec Canada et Israel, je ne pensais pas a ces pays pour violer la proprietee intellectuelle des USA tant que ca vu leur proximite commerciale (Pour Israel: its main trading partners are The United States, EU and Japan, et Canada: The United States is by far its largest trading partner)
Avatar de Consultant INpactien
Consultant Le mercredi 2 mai 2012 à 14:51:26
Inscrit le mardi 13 juin 06 - 18231 commentaires
bah c est super simple

y à les bon gros gentils sauveur du monde Américains d'un côté et de l autre bas.... le reste du monde

Avatar de hellmut INpactien
hellmut Le mercredi 2 mai 2012 à 14:52:57
Inscrit le jeudi 9 décembre 04 - 5317 commentaires
et concernant les atteintes aux droits fondamentaux des citoyens, y'a une watchlist aussi?
certains démocraties occidentales seraient bien placées, en particulier celles qui se présentent à longueur de temps comme garantes des libertés et des droits de l'homme.

Il y a 48 commentaires

;