S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Ubuntu 12.10 : début du développement de Quantal Quetzal

GCC 4.7 et OpenJDK 7 au programme

Alors qu'Ubuntu 12.04 vient d'être publié en version finale, Matthias Klose vient d'annoncer que le développement de la prochaine mouture du système d'exploitation de Canonical était désormais ouvert. Pour rappel, Ubuntu 12.10 est connu sous le nom de code Quantal Quetzal et devrait arriver d'ici le 18 octobre prochain.

En effet, c'est cette date qui est indiquée sur le calendrier de release, alors que la première Alpha est prévue pour le 7 juin, et que la première Beta devrait voir le jour d'ici le 6 septembre. La liste des fonctionnalités qui seront intégrées sera arrêtée le 31 mai, soit trois semaines après le Developer Summit qui se tiendra la semaine prochaine à Oakland.

ubuntu

Cette nouvelle annonce est l'occasion d'apprendre que GCC 4.7 est désormais le compilateur par défaut, ce dernier corrigeant quelques bugs et supportant mieux les dernières architectures de processeurs ainsi que des modèles à venir (Piledriver, Haswell...). Vous trouverez ses améliorations au sein de ce document.

OpenJDK 7 fait aussi son entrée alors que Python 3 sera la seule version du langage à être fournie sur les images d'installation, un choix détaillé au sein de cette page.
Publiée le 02/05/2012 à 09:51

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 97 commentaires

Avatar de seb2411 INpactien
seb2411 Le vendredi 4 mai 2012 à 10:58:22
Inscrit le vendredi 24 octobre 08 - 3042 commentaires
Je reviens juste pour mettre quelques info :
- Unity tel qu'il est n'est pas optimisé ou réalisé pour une utilisation tactile mais pour le desktop/portable/netbook. Ca a été dit à plusieurs reprise par Mark S et d'autres.
- Le but est d'offrir une éxpérience utilisateur proche et facilement reconaissable entre les différentes plateforme. Ce qui n'implique pas d'avoir la même interface. chaque plateforme aura une interface propre adapté en utilisant les même brique logicielles.
- Le dev et le design et tout ce qui tourne autour de l'IHM c'est de la science pas de l'art.
- Aujourd'hui de plus en plus d'applications utilisent les onglets. Ce qui basiquement réduit mécaniquement la possibilité d'avoir de nombreuses instances du même logiciel ouverte.

Oui, c'est suffisamment simple pour les usages de base. Mais ça ne fonctionne pas avec les usages avancés avec pleins de fenêtre d'instances du même type ou des dossiers de travail impliquant plusieurs applis. Souviens toi, jb t'avait aussi expliqué cela.

Jb avait surtout eu l'intéligence de dire que c'était son avis personnel et que ça n'engage que lui. Il n'en a pas fait une mission d'evengelisation forcé pour faire passer SON avis comme un fait scientifique etablis.
Avatar de j-c_32 INpactien
j-c_32 Le vendredi 4 mai 2012 à 11:20:40
Inscrit le jeudi 11 juin 09 - 2251 commentaires

Personnellement, je manie facilement l'approche hiérarchique habituelle sans ressentir de grandes perturbations de mon flux de pensée. Question d'habitude sans doute.

Donc, tu es un individu qui apprécie l'approche hiérarchique.
Es-tu assez intelligent pour arriver à concevoir que tes goûts et tes méthodes ne sont pas identiques pour tout le monde, y compris certains utilisateurs avancés.

Je n'ai par ailleurs aucun problème avec l'approche géographique quand cette dernière est bien utilisée et me fait gagner du temps.

Donc, tu reconnais que si certains utilisent une approche géographique, cela n'est pas forcément une aberration.
Enfin, j'ai des besoins de travail et je sait quelles interfaces me permettent de fonctionner ou pas de manière optimale concernant mes besoins.

Pareil pour moi. Je sais que la barre de tâches ne me permet pas de fonctionner de manière optimale, et je sais même pourquoi c'est le cas. Toi, tu prétends que ce que je dis est faux.
Trouver le meilleur produit adapté à chaque usage, ça fait juste partie de mon métier.

Avec plusieurs décennies de métier derrière moi, tu doit bien imaginer que j'ai vu beaucoup de monde travailler. Donc j'ai quand même une bonne idée de ce qui peut être fait ou non avec tel ou tel environnement.

Donc si je te dit qu'Unity ou Gnome 3 sont complètement inadaptés pour bon nombre d'utilisateur qui travaillent avec beaucoup d'applis, peut être devrait tu m'écouter au lieu de réfuter. Surtout que ce que je dit est confirmé par beaucoup de gens sur le web et non des moindres.

Donc tu peux penser qu'on a tort, c'est ta liberté.

Après les énormités que tu as sorti sur le cerveau humain optimisable de façon hiérarchique, je doute que tu sois réellement compétent. Vu que tu refuses d'accepter que je puisse avoir une méthode de travail différente de celle que tu conçois alors que cette méthode de travail est apparue naturellement (sans effet de mode, sans influence des interfaces tactiles (je n'ai même pas de smartphones), ...), je doute que tu es l'esprit assez ouvert pour prétendre avoir observer les utilisateurs sans a priori.

Où veux-tu en venir avec ton pseudo argument d'autorité ? Tu crois réellement que je vais dire: "merci sr17, grâce à toi, j'ai abandonné ma méthode de travail qui pour moi me permettait une plus grande efficacité et je suis retourné sur une interface qui est de toutes évidences pas adaptée à mon travail" ?
Si tu étais vraiment un expert sur le sujet, tu sauras que ce qui compte avant tout, c'est l'expérience de l'utilisateur. Il n'y a pas de formule "cette méthode est mathématiquement plus efficace".


Nous ne sommes pas dans les mathématiques ou l'on peut sortir une équation pour prouver un théorème.

Les interfaces graphiques c'est beaucoup plus subtil. Mais comme en mathématique, un seul détail insignifiant peut invalider une théorie qui peut être parfaitement vraie par ailleurs.

En gros, t'es en train de dire que j'ai totalement raison.
Je suis d'accord, mais tu oublie que chaque méthode a ses limites. Il y a un moment ou aller plus loin demande d'utiliser d'autres méthodes.

Exact, il y a un moment où il faut abandonner le "tout hiérarchique" et adopter des approche géographique.
D'ailleurs au final, on peut dire que Unity utilise effectivement l'approche hierarchique plus tôt que Gnome 2 puisqu'on tombe dans la hierarchie des lors qu'on utilise plus de deux instances du même soft, ce qui n'est pas le cas sous Gnome 2.

Je ne parle pas d'Unity, je parle du fait que tu prétends savoir mieux que tout le monde ce qui est bon et que tu te plantes lamentablement.
Tu vois, ce n'est pas aussi simple...

J'ai l'impression que tu commences tout doucement à t'en rendre compte. On est loin de l'époque où tu prétendais qu'il n'y a point de saluer sans barre des tâches.
C'est la dessus que je dit : simple question d'habitude.

Il faut également prendre conscience qu'aucune méthode n'est la panacée. Une approche géographique avec trop de points perds totalement les qualités que tu lui attribue.

Et inversement. Tu abondes en mon sens: lorsque tu prétendais "point de salut sans barre de tâches", c'était juste des conneries.
Je t'ai donné cet exemple pour te montrer qu'il y a des paradoxes.

De multiples détails d'implémentation comptent, parfois même plus que l'approche retenue.

Encore un problème de logique de ta part. Ce n'est pas parce que certains cas ne marche pas que ma propre méthode de travail ne marche pas.
En l'occurrence, je constate expérimentalement qu'elle marche. C'est un fait.
Et oui. Mais le raccourci clavier, c'est la méthode qu'on utilisait dans le temps. Sauf que pour chaque logiciel il y avait pleins de touches à apprendre et du coup les gens ne s'en rappelaient pas.
Donc trop d'approche géographique tue l'approche géographique...

J'AI DÉJÀ DIT ÇA. Je dis juste que l'approche géographique est judicieuse pour remplacer, pour certains, la barre des tâches.
Il y a quoi de dur à comprendre là dedans ?
Tout à fait car le cerveau dispose visiblement de la capacité d'intégrer une hierarchie comme une geographie.

Non, le cerveau a été optimisé par l'évolution. L'être humain n'est pas soumis à des questions de survie qui requiert des capacités de traitement hiérarchique complexe. C'est le cas avec l'approche géographique. Le fait que l'être humain ait des réflexes, par exemple, est possible uniquement parce que le cerveau est optimisé pour les questions spatio-temporelle.
Oui, c'est suffisamment simple pour les usages de base. Mais ça ne fonctionne pas avec les usages avancés avec pleins de fenêtre d'instances du même type ou des dossiers de travail impliquant plusieurs applis. Souviens toi, jb t'avait aussi expliqué cela.

jb et toi préfèrez une approche hiérarchique. Ça tombe bien, personne ne prétend que c'est impossible. Moi, je préfère une approche géographique, et ce y compris dans les cas avec de nombreuses fenêtres.
Je constate expérimentalement que ma limite est bien supérieure à celle que tu sors de ton chapeau alors que tu avoues ne même pas être un individu pour qui cette méthode fonctionne.

Donc voila, la conclusion :

* Unity = Pour le débutant qui fait peu de choses et cherche la simplicité.
* Gnome2/KDE/XFCE/LXDE/MATE/Cinnamon = Pour l'utilisateur avancé qui recherche l'efficacité.

Je ne connais pas assez Unity, et tu as sans doute raison sur les limitations du nombre de fenêtres.
Voici ma conclusion:
* usage de la barre de tâches: débutant et avancé
* usage d'une interface sans barre de tâches (considérée comme "inutilisable pour les utilisateurs avancé par sr17"): débutant et avancé.
Si tu es d'accord avec cette conclusion, alors, tu t'es planté sur le sujet de la barre de tâche.

Parce que l'approche c'est de dire telle lettre, c'est tel doigt. Et ensuite tel mouvement du doigt.

Pour ce qui est du classement conscient, il peut l'être au départ et devenir intuitif par la suite. C'est pourquoi il n'est pas aussi simple de classifier les choses. Dans les concepts, il y a des zones grises et des interdépendances. Voir même des équivalences dans certains cas de figure.

La encore, tout est question de détails d'implémentation qui peuvent tout changer.

Et on constate que les méthodes intuitives sont au final plus efficace. Si c'est intuitif, c'est forcément que ce n'est pas hiérarchique, puisque tu ne fais plus de classement. Si c'est intuitif, c'est que ton cerveau possède une "carte" de ce que tu dois faire et le fait sans se poser de question. C'est donc l'approche géographique.
Et ça fonctionne très bien tant que l'utilisateur reste globalement dans des usages très simple.

Mais un utilisateur avancé c'est un espèce d'emmerdeur qui travaille avec plusieurs taches "pipelinées" en simultanées, ce qui implique un travail avec des groupes de logiciels. Et la subtilité, c'est qu'on se retrouve avec des instances différentes d'un logiciel affectées à des usages différents.

Et c'est là où les bureaux virtuels, géographique par essence, s'avèrent super efficace. CQDF.

Donc la, ça fout le bordel dans la belle théorie qui ne fonctionne plus du tout.

Au contraire, ça confirme.
Demande à la copine d'un informaticien.

Elle t'expliquera la différence entre un humain et un informaticien.

Tu penses sérieusement que le fonctionnement du cerveau humain va être totalement chamboulé en fonction d'une demi décennie de pratique ?
Tu as beau programmé deux ordinateurs pour traduire des textes ou pour faire des intégrales, ils resteront des ordinateurs, le fonctionnement de leur circuit électronique ne sera pas modifié.
Certes, mais le raisonnement de l'informaticien s'adapte à la logique qu'il manipule.

Son raisonnement, oui, mais pas la nature même de son cerveau. Le cerveau est conçu pour particulièrement traiter les données spatio-temporelle.
N'importe quel métier modifie la façon de penser. Et l'informatique n'échappe pas à la règle.

Mais ne transforme pas les neurones en composant électronique.
C'est vrai, mais certains humains qui ont travaillé peuvent faire des multiplications mentales très rapidement.
Pas aussi vite qu'un ordinateur bien entendu. Mais c'est juste pour démontrer que la souplesse d'un cerveau est grande.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Calculateur_prodige
c'est en général le résultat de synesthésie numérique, c-à-d que le prodige utilise une carte mentale numérique.
Merci pour m'avoir aiguillé sur cette nouvelle démonstration que l'approche géographique est plus efficace pour le cerveau humain que l'approche hiérarchique.

Non, bien sûr.

Mais ce qui parait intuitif pour un informaticien n'est pas forcément ce qui parait intuitif au commun des mortels.

Ce n'est pas une question de paraitre intuitif. Le cerveau est très doué pour une approche géographique. C'est un fait. L'informaticien, comme tu le dis, a un raisonnement modifié par son métier. Lorsqu'il se pose la question "qu'est-ce qui est le plus efficace", il a tendance à donner une réponse influencée par son travail et dire "une approche hiérarchique". Mais cela ne veut pas dire que cette approche soit bonne pour son cerveau. Ce n'est pas parce que son raisonnement est biaisé que le fonctionnement fondamental de son cerveau est différent.

Bien entendu.

Mais pour qu'une interface soit efficace, l'intuitivité seule ne suffit pas, il faut aussi pouvoir organiser son travail de manière adéquate pour répondre aux besoins de traitement requis.

En quoi une approche géographique du traitement des fenêtres empêche cela ?
Tu le dis toi-même: les bureaux virtuels permettent de mieux organiser les fenêtres. Or, les bureaux virtuels, dans leur utilisation, fait appel au fonctionnement géographique du cerveau, contrairement à la barre des tâches qui requiert de passer en revenue toutes les applications, et qui donc fait appel au fonctionnement hiérarchique du cerveau.
Avatar de j-c_32 INpactien
j-c_32 Le vendredi 4 mai 2012 à 11:29:07
Inscrit le jeudi 11 juin 09 - 2251 commentaires

https://fr.wikipedia.org/wiki/Calculateur_prodige
c'est en général le résultat de synesthésie numérique, c-à-d que le prodige utilise une carte mentale numérique.
Merci pour m'avoir aiguillé sur cette nouvelle démonstration que l'approche géographique est plus efficace pour le cerveau humain que l'approche hiérarchique.

J'oubliais: ça prouve aussi que l'approche géographique peut aller très très loin dans la complexité.
C'est évidemment ici des cas limites, mais face à ça, difficile à croire que l'approche géographique est mise à mal simplement après ~50 fenêtres.
Avatar de sr17 INpactien
sr17 Le samedi 5 mai 2012 à 01:45:55
Inscrit le lundi 26 décembre 05 - 12008 commentaires
Je reviens juste pour mettre quelques info :
- Unity tel qu'il est n'est pas optimisé ou réalisé pour une utilisation tactile mais pour le desktop/portable/netbook. Ca a été dit à plusieurs reprise par Mark S et d'autres.


S'il l'a vraiment dit et surtout à plusieurs reprises, c'est probablement parce qu'il n'y avait absolument personne qui se posait la question mdr2.gif

- Le but est d'offrir une éxpérience utilisateur proche et facilement reconaissable entre les différentes plateforme. Ce qui n'implique pas d'avoir la même interface. chaque plateforme aura une interface propre adapté en utilisant les même brique logicielles.


C'est absolument évident...

Ca ressemble aux OS mobile, mais puisqu'on vous dit que toute ressemblance avec... blablabla... purement fortuite.

- Le dev et le design et tout ce qui tourne autour de l'IHM c'est de la science pas de l'art.


L'art, c'est de dépasser le niveau de la science, parce qu'au delà d'une certaine complexité, toutes les sciences sont de l'art.

- Aujourd'hui de plus en plus d'applications utilisent les onglets. Ce qui basiquement réduit mécaniquement la possibilité d'avoir de nombreuses instances du même logiciel ouverte.


C'est sans doute pour cela que des logiciels comme FireFox donnent la possibilité d'utiliser des onglets ET des fenêtres séparées.

Les programmeurs doivent certainement adorer écrire des fonctionnalités inutiles...

Jb avait surtout eu l'intéligence de dire que c'était son avis personnel et que ça n'engage que lui. Il n'en a pas fait une mission d'evengelisation forcé pour faire passer SON avis comme un fait scientifique etablis.


Quand jb parle, il donne juste l'avis de jb.

Mais quand Sr17 parle, c'est forcément de l'évangélisation.

Merci de m'avoir autant fait rire monsieur le troll...


Edité par Sr17 le samedi 5 mai 2012 à 01:47
Avatar de sr17 INpactien
sr17 Le samedi 5 mai 2012 à 01:55:40
Inscrit le lundi 26 décembre 05 - 12008 commentaires

J'oubliais: ça prouve aussi que l'approche géographique peut aller très très loin dans la complexité.
C'est évidemment ici des cas limites, mais face à ça, difficile à croire que l'approche géographique est mise à mal simplement après ~50 fenêtres.


Le cerveau humain peut arriver à retenir 50 points et même bien plus, mais seulement à condition que cela ne change pas à chaque usage.

Et c'est le problème des flux de travail. Les associations de logiciels que tu va utiliser à pour une tâche précise ne suivent pas un schéma établi mais dépendent de la nature des tâches.

C'est pourquoi l'organisation du travail quel qu'il soit et ou qu'il soit fait lourdement appel à la hiérarchisation des informations et des processus de traitement.








Edité par Sr17 le samedi 5 mai 2012 à 01:59
Avatar de j-c_32 INpactien
j-c_32 Le samedi 5 mai 2012 à 11:29:52
Inscrit le jeudi 11 juin 09 - 2251 commentaires

S'il l'a vraiment dit et surtout à plusieurs reprises, c'est probablement parce qu'il n'y avait absolument personne qui se posait la question mdr2.gif

Et plusieurs personnes se sont posé la question de savoir si Linux était mal conçu vu ses faibles part de marché.
Et tu as répondu à plusieurs reprises que les parts de marché n'étaient pas forcément lié à la qualité du software.

De la même façon que tu as du expliquer plusieurs fois la réalité à ceux qui avaient une approche simpliste, Shuttleworth a du expliquer plusieurs fois la réalité à ceux qui faisaient de manière simpliste "ça a des gros bouton et pas de barre de tâches -> ça a plus été développé pour le tactile que pour le desktop".


Quand jb parle, il donne juste l'avis de jb.

Mais quand Sr17 parle, c'est forcément de l'évangélisation.

Merci de m'avoir autant fait rire monsieur le troll...

jb n'a pas à ma connaissance été dire qu'Unity n'était pas adapté à un utilisateur expérimenté. C'est ce que tu fais toi.
jb donne son avis sur ce qu'il préfère.
Toi, tu prétends mieux savoir que quiconque ce que les autres doivent utiliser.


Le cerveau humain peut arriver à retenir 50 points et même bien plus, mais seulement à condition que cela ne change pas à chaque usage.

Pas forcément. La mémoire spatiale à court terme est très puissante (c'est aussi un résultat logique de l'évolution). De nouveau, tu ne connais rien au fonctionnement du cerveau et tu sors des vérités de ton chapeau.

Cela ne veut pas dire qu'on n'y gagne pas à définir des habitudes. Mais en particulier, changer d'usage va aussi signifier un changement de contexte, qui définit bien plus les réflexes mémoriels que l'application en elle-même.
Par exemple, j'organise différemment mes applications lorsque je suis au boulot ou lorsque je suis dans un cadre privé, cela ne pose pas de problème, parce que mon cerveau identifie différemment le "navigateur lorsque je travaille" du "navigateur lorsque je ne travaille pas". Même chose du "navigateur lorsque j'écris un article" du "navigateur lorsque je programme".

Et c'est le problème des flux de travail. Les associations de logiciels que tu va utiliser à pour une tâche précise ne suivent pas un schéma établi mais dépendent de la nature des tâches.

C'est pourquoi l'organisation du travail quel qu'il soit et ou qu'il soit fait lourdement appel à la hiérarchisation des informations et des processus de traitement.

En quoi une organisation géographique rend impossible l'organisation du travail ? Je le répète: c'est exactement ce que tu fais lorsque tu utilises les bureaux.
Cela fait trois messages que je le répète: je n'utilise l'organisation géographique que pour remplacer la barre des tâches. Cela ne veut pas dire que mon travail n'est pas organisé.

Ensuite, si tu n'es pas sensible à une organisation géographique, arrête de te baser sur ta propre expérience.
L'approche hiérarchique, par définition, requiert que l'individu brise son flux de pensée pour procédé au classement hiérarchique.
L'approche géographique fait appel aux capacités du cerveau qui peut retrouver inconsciemment la position d'un élément sans briser le flux de pensée.
De toutes évidences, il est bénéfique de maximiser la deuxième approche tant qu'elle fonctionne, même si la deuxième approche a l'air "moins organisée" à tes yeux.
C'est un peu triste de devoir expliquer ça à qlq'un qui fait des interfaces.

Je ne comprends pas trop comment tu peux croire que tu arriveras à me convaincre. Que tu me dises que ce que j'observe tout les jours est faux, passe encore, pour peu que tes arguments me convainquent. Mais que pour cela, tu fasses des affirmations que tu prétends être des vérités absolues qui par la suite se révèlent totalement fausse, ça ne risque pas d'aider. Comment veux-tu que je puisse te croire lorsque tu sors des affirmations péremptoires du style "mais seulement à condition que cela ne change pas à chaque usage" après ton énorme fail sur les calculateurs prodiges ?
Avatar de seb2411 INpactien
seb2411 Le samedi 5 mai 2012 à 12:08:21
Inscrit le vendredi 24 octobre 08 - 3042 commentaires
L'art, c'est de dépasser le niveau de la science, parce qu'au delà d'une certaine complexité, toutes les sciences sont de l'art.

Dans le cas qui nous occupe on reste dans les sciences. Que ce soit le dev ou tout le travail sur l’expérience utilisateur.

S'il l'a vraiment dit et surtout à plusieurs reprises, c'est probablement parce qu'il n'y avait absolument personne qui se posait la question

Parce que certains comme toi font des raccourcis simpliste tout simplement.

Ca ressemble aux OS mobile, mais puisqu'on vous dit que toute ressemblance avec... blablabla... purement fortuite.

Quand on parle de raccourcis simpliste


C'est sans doute pour cela que des logiciels comme FireFox donnent la possibilité d'utiliser des onglets ET des fenêtres séparées.

Les programmeurs doivent certainement adorer écrire des fonctionnalités inutiles...

Comme toujours en train de faire des racourcis qui n'ont strictement aucun sens. L'apparition de plus en plus régulière des onglets dans les applications répond à un besoin d'avoir moins de fenêtres à gérer. Ca n'implique pas du tout pour conséquence; la disparition d'avoir plusieurs instances de la même application.

Quand jb parle, il donne juste l'avis de jb.

Mais quand Sr17 parle, c'est forcément de l'évangélisation.

Quand JB parle il donne son avis.
Quand Sr17 parle il veut imposer son avis personnel.
Après c'est moi le Troll ? C'est pas toi qui nous invente des citations ? C'est pas toi qui fais des raccourcis bidons ?

Edité par seb2411 le samedi 5 mai 2012 à 12:08
;