S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Le Kindle Fire n°1 dévore le marché des tablettes Android aux États-Unis

The good, the bad, the ugly

La version Fire de la tablette Kindle d’Amazon se vend, même très bien. Selon les chiffres publiés par l’analyste ComScore, la tablette s’est même emparée aux États-Unis du marché des ardoises Android. Mais bien qu’il s’agisse d’une excellente nouvelle pour Amazon, ce n’est pas forcément le cas pour le monde Android en général.

Tablette tactile Amazon Kindle Fire

ComScore a publié l’évolution des ventes pour plusieurs modèles de décembre 2011 à février 2012. Celle du Kindle Fire est clairement impressionnante :

kindle fire 

La tablette d’Amazon occupait en février un score élevé de 54,4 % des ventes : plus d’une tablette vendue sur deux était un Kindle Fire. Cette performance illustre un état de fait : à 199 dollars, le produit d’Amazon prouve qu’un vrai marché existe pour des alternatives peu onéreuses à l’iPad. Seulement voilà, cela ne se fait pas sans conséquence.

Le Kindle Fire est en effet bâti sur une version dérivée d’Android 2.3. Et c’est ici que l’environnement « ouvert » du système peut se retourner contre lui : si le Kindle Fire se vend aussi bien, il va rapidement attirer les développeurs tiers à l’écosystème d’Amazon, différent de la version de base d’Android. Certaines API sont différentes, et toutes les nouveautés d’Ice Cream Sandwich (Android 4.0) ne peuvent être utilisées.

Cela va bien sûr diviser les efforts des développeurs tiers car les applications prévues pour le Kindle Fire et sa boutique particulière ne pourront pas être exploitées ailleurs. Le Fire crée son propre univers et Amazon n’offre pas de visibilité sur une évolution logicielle basée sur Android 4.0. Un comble quand on sait que Google se bat pour uniformiser sa plateforme et l’ensemble de ses services, comme l’éditeur l’a fait récemment avec la boutique Google Play.

Le Kindle Fire n’est cependant pas la seule tablette à tarif réduit dans la catégorie Android. La Galaxy Tab 2 de 7 pouces par exemple est vendue 50 dollars de plus. Elle offre comme avantages plus de puissance et Android 4.0 (Ice Cream Sandwich), mais on peut voir dans le tableau plus haut que les ventes diminuent. Google a sans doute besoin de proposer sa propre tablette pour concurrencer directement le Kindle Fire. Reste à voir si le tarif demandé sera suffisant pour se battre contre un rejeton récalcitrant.
Source : ComScore
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Publiée le 30/04/2012 à 11:05

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 43 commentaires

Avatar de abitbool INpactien
abitbool Le lundi 30 avril 2012 à 11:13:18
Inscrit le vendredi 17 juillet 09 - 1607 commentaires
C'est effectivement dommage que les appli ne soient pas forcément compatible.

Si la tablette d'Amazon continue à bien se vendre c'est plus que possible qu'ils fassent un dérivé/concurrent d'Android.
Avatar de Gromsempai INpactien
Gromsempai Le lundi 30 avril 2012 à 11:16:56
Inscrit le jeudi 12 mai 05 - 1127 commentaires
Ahaha pas facile de ne pas mettre des titres trop long :)

Bon du coup le sous titre perd son lien avec le titre :/
Avatar de Malesendou INpactien
Malesendou Le lundi 30 avril 2012 à 11:21:33
Inscrit le vendredi 21 mai 10 - 6045 commentaires
Peut-être que les gens n'ont tout simplement que faire d'Android. (sans parler de la course à la puissance)

Une tablette peu chers qui leur permet de faire ce qu'ils souhaitent... Voila, ce que les gens recherchent.
Avatar de Drepanocytose INpactien
Drepanocytose Le lundi 30 avril 2012 à 11:32:23
Inscrit le jeudi 26 mai 11 - 9646 commentaires
C'est le choix de la licence qu'a choisie Google qui se retourne contre lui...
De mémoire c'est de l'Apache 2.0, qui permet à des softs proprios d'intégrer des morceaux de code open sans obliger à dévoiler le code qui les utilise. (Je ne suis pas certain, qqun confirme ?)

Ce choix a été fait à la base pour ne pas effrayer les entreprises commerciales lors du lancement d'Android, mais peut-être qu'avec la multiplication de ce genre de cas ET le fait qu'Android soit aujourd'hui largement répandu et reconnu, Google changera son fusil d'épaule et mettra ses futures versions sous une licence un peu moins favorable à ce genre d'impairs...

Edité par Drepanocytose le lundi 30 avril 2012 à 11:32
Avatar de Jadedotcom INpactien
Jadedotcom Le lundi 30 avril 2012 à 11:33:29
Inscrit le mercredi 25 janvier 12 - 333 commentaires
Peut-être que les gens n'ont tout simplement que faire d'Android. (sans parler de la course à la puissance)

Une tablette peu chers qui leur permet de faire ce qu'ils souhaitent... Voila, ce que les gens recherchent.


N'importe quoi



troll.gif
Avatar de Malesendou INpactien
Malesendou Le lundi 30 avril 2012 à 11:38:43
Inscrit le vendredi 21 mai 10 - 6045 commentaires
C'est le choix de la licence qu'a choisie Google qui se retourne contre lui...
De mémoire c'est de l'Apache 2.0, qui permet à des softs proprios d'intégrer des morceaux de code open sans obliger à dévoiler le code qui les utilise. (Je ne suis pas certain, qqun confirme ?)

Ce choix a été fait à la base pour ne pas effrayer les entreprises commerciales lors du lancement d'Android, mais peut-être qu'avec la multiplication de ce genre de cas ET le fait qu'Android soit aujourd'hui largement répandu et reconnu, Google changera son fusil d'épaule et mettra ses futures versions sous une licence un peu moins favorable à ce genre d'impairs...


Pas forcement une bonne idée... Aujourd'hui les 2 plus gros vendeurs sont des Android dissident, Amazon et Archos. ^^"
Avatar de Spidard INpactien
Spidard Le lundi 30 avril 2012 à 11:46:32
Inscrit le vendredi 6 juillet 07 - 2038 commentaires
Peut-être que les gens n'ont tout simplement que faire d'Android. (sans parler de la course à la puissance)

Une tablette peu chers qui leur permet de faire ce qu'ils souhaitent... Voila, ce que les gens recherchent.

vu le succès de l'ipad, c'est pas le prix qui rebute les clients potentiels j'ai l'impression.
Avatar de Awax INpactien
Awax Le lundi 30 avril 2012 à 11:47:43
Inscrit le jeudi 6 juillet 06 - 417 commentaires
Si on enlève les tables Kindle Fire, les scores restent quasi stables !!!!

Conclusion, les Kindles Fire ne font pas partie du "marché des tablettes Android". C'est un produit à part entière qui définit son propre marché, comme l'iPad. Les gens ne comparent pas le Kindle Fire ou l'iPad avec une tablette Android et hésitent. Ils veulent ce produit explicitement et l'achètent ou non.

Et le marché de la tablette Android est moribond : le Kindle Fire l'a explosé et représente maintenant 119% de celui-ci.


Edité par Awax le lundi 30 avril 2012 à 11:49
Avatar de altazon INpactien
altazon Le lundi 30 avril 2012 à 11:47:58
Inscrit le lundi 8 mars 10 - 2100 commentaires
Saluons la performance de Lenovo et d'Asus, qui sont visiblement les deux seuls à avoir tenu le coup, voire même à avoir augmenté leurs ventes.

Mon opinion: les gens attendent toujours un concurrent sérieux à l'Ipad, et tant qu'il ne vient pas, ils s'orientent vers des tablettes à bas prix. Pourquoi mettraient-ils 500$ dans une Android, alors que pour le même prix ils peuvent avoir le magnifique Ipad hyper fluide et ses apps à la mode.

Donc c'est soit 500$ dans l'Ipad, soit 200$ dans l'Android. Ceux qui sont au milieu de cette fourchette se cassent la gueule.
Avatar de NEVdD INpactien
NEVdD Le lundi 30 avril 2012 à 11:49:59
Inscrit le jeudi 28 août 08 - 853 commentaires
Peut-être que les gens n'ont tout simplement que faire d'Android. (sans parler de la course à la puissance)

Une tablette peu chers qui leur permet de faire ce qu'ils souhaitent... Voila, ce que les gens recherchent.


Vu les fonctionalitées de l'iPad ce n'est pas leur manque qui rebutent les clients potentiels j'ai l'impression
;