S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Microsoft aborde la gestion des applications Metro en entreprise

Store ou pas Store ?

Les billets postés jusqu’ici sur le blog officiel de Windows 8 ont pour la plupart été orientés vers le grand public. Microsoft avait notamment à cœur d’expliquer les bénéfices de son nouveau système pour une population qui devra prendre de nouveaux réflexes. Mais un nouveau billet se concentre cette fois sur le monde de l’entreprise et comment il sera possible de gérer les applications Metro.

windows store

Au sein des grands parcs informatiques où les postes sont particulièrement verrouillés, il y a de fortes chances que la boutique Windows Store soit désactivée. Les développements internes qui seront réalisés auront du coup plusieurs moyens pour diffuser des applications maison sur les postes de l’entreprise.

Les développeurs auront ainsi le choix de distribuer les applications internes sans passer par le Store. Les déploiements seront centralisés sur un serveur, et les développeurs pourront utiliser le Windows App Certification Kit pour vérifier le fonctionnement de leurs créations. Pour information, ce kit reprend les outils utilisés chez Microsoft pour valider les applications sur le Store. Évidemment, dans le cas où l’application pourrait intéresser d’autres sociétés, elle aurait tout intérêt à être vendue.

Il faudra en outre remplir certaines conditions. Les applications devront par exemple être obligatoirement signées par un certificat. Les postes clients devront pour leur part avoir activé le sideloading d’entreprise qui permet de lancer des applications Metro qui ne proviennent pas du Store. Le certificat est alors contrôlé par le poste avant que l’application ne soit exécutée. La politique de groupe devra également autoriser le lancement des applications « de confiance ».

La gestion des applications sera centralisée. L’administrateur pourra par exemple déployer les applications depuis un serveur en se servant de l’outil Deployment Image Servicing and Management (DISM) ou via PowerShell. Les mises à jour seront également gérées de la même manière : l’administrateur choisit quand elles doivent être déployées.

Enfin, les administrateurs auront la possibilité de verrouiller tout ou partie du Windows Store.
Source : Microsoft
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Publiée le 27/04/2012 à 12:46

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 80 commentaires

Avatar de kyrios123 INpactien
kyrios123 Le vendredi 27 avril 2012 à 16:15:39
Inscrit le vendredi 27 janvier 06 - 454 commentaires
Si il y a de grandes entreprises encore sous XP qui n'ont pas encore commencé à migrer vers windows 7 sous prétexte qu'elles ont encore des applications qui ne sont pas compatibles c'est qu'elles sont totalement inconscientes car elles risquent d'avoir le problème inverse (des applications qui requièrent une version plus récente de Windows pour fonctionner) sans parler de problème de support avec certains fournisseurs qui ont/vont abandonner le support de leurs applications sous XP.

Rien n'empêche ces entreprises de virtualiser les applications qui ne fonctionnent pas sous Win7.

Edité par kyrios123 le vendredi 27 avril 2012 à 16:16
Avatar de Desmaz INpactien
Desmaz Le vendredi 27 avril 2012 à 16:23:21
Inscrit le samedi 10 mars 12 - 126 commentaires
Pour ça il faudrait qu'elles aient un responsable informatique compétant...icon_neutral.gif

J'ai l'impression de me débrouiller mieux que lui...
Avatar de sepas INpactien
sepas Le vendredi 27 avril 2012 à 16:23:40
Inscrit le jeudi 20 août 09 - 2165 commentaires


tiens ... ma voiture n'est pas compatible avec des pneus 22 pouces...
j'vais me plaindre auprès de citroen...

;-)

Caricature, mais à l'image de la remarque. Dans 150 ans, tu devras toujours maintenir l'application pour qu'elle soit "compatible" avec le windows NewGen ?


J'espère que tu plaisantes.
Je vais te faire le raisonnement inverse.
Dans 150 ans, tu devras toujours avoir un OS avec le même noyau pour qu'il soit compatible avec ton appli?

Evidemment que l'appli doit évoluer, autant pour le client que pour l'éditeur, sinon il ne vends plus rien...
Avatar de Aloyse57 INpactien
Aloyse57 Le vendredi 27 avril 2012 à 16:39:03
Inscrit le jeudi 31 décembre 09 - 1731 commentaires


Mouais, c'est de plus en plus rare...
Si une appli n'est pas compatible W7 en 2012, c'est que l'éditeur ne fait pas son travail d'évolution.


C'est aussi que l'entreprise cliente n'a pas forcément l'utilité de passer à la dernière version du produit, avec les frais afférents.
Avatar de IceT INpactien
IceT Le vendredi 27 avril 2012 à 16:39:13
Inscrit le mercredi 29 septembre 04 - 963 commentaires


J'espère que tu plaisantes.
Je vais te faire le raisonnement inverse.
Dans 150 ans, tu devras toujours avoir un OS avec le même noyau pour qu'il soit compatible avec ton appli?

Evidemment que l'appli doit évoluer, autant pour le client que pour l'éditeur, sinon il ne vends plus rien...


non seulement je ne plaisante pas, mais en plus il y a de nombreuses raisons qui me permettent de dire cela.
Un changement d'architecture machine par exemple (un passage 16-32 bits, puis 32-64...). Un changement de conception générale, une modification des interfaces (je parle de ce qui permet à un programme d'échanger avec un autre programme), les moutures .Net qui encapsulent des déclarations de fonctions / objets totalement dépréciés... tout cela fout le bordel. Alors certes, c'est un peu retro-compatible et dans le principe, j'aime bien, mais nous sommes entrain de faire le même merdier que le Droit Français. Un bon nettoyage de temps en temps fait BEAUCOUP de bien.
D'ailleurs, cela pousse à l'innovation (voudriez vous toujours avoir une vieille imprimante port DB 25 (de mémoire) ?).

Ensuite, mon appli aura certainement changé dans 150 ans. Moi même, j'aurai changé.

Bref, pour en revenir au sujet, l'interface Métro est poussée par une société et non par le marché. L'idée est intéressante de vouloir mutualiser entre les tablettes et les PC, mais attention à ne pas se tromper de cible. Les utilisations ne sont pas les mêmes. Le PC est, avec Metro, entrain de se transformer en "centre multimedia". Une sorte de console en gros.
Je me souviens d'une époque (ca fait vieux con, je sais) où l'on disait que les PC portable allaient remplacer tous les postes fixes. Force est de constater qu'aujourd'hui, les deux ont tout à fait leur place.

iOS est l'exemple d'une interface "style Metro"... on ne peut rien faire qui ne soit pas "dans le cadre d'Apple"... et pourtant, les machines Mac fonctionnent en parfaite harmonie avec iOS, sans que l'un ne tente de bouffer l'autre.
Il me semble que c'est la force d'Apple, celle d'être en mesure de créer un écosystème complet.
Taper sur un clavier physique est plus rapide, plus précis que taper sur un clavier virtuel. C'est physique... c'est un fait. Rien de méchant ou de parti pris.
Avatar de Aloyse57 INpactien
Aloyse57 Le vendredi 27 avril 2012 à 16:41:09
Inscrit le jeudi 31 décembre 09 - 1731 commentaires
Si il y a de grandes entreprises encore sous XP qui n'ont pas encore commencé à migrer vers windows 7 sous prétexte qu'elles ont encore des applications qui ne sont pas compatibles c'est qu'elles sont totalement inconscientes car elles risquent d'avoir le problème inverse (des applications qui requièrent une version plus récente de Windows pour fonctionner) sans parler de problème de support avec certains fournisseurs qui ont/vont abandonner le support de leurs applications sous XP.

Rien n'empêche ces entreprises de virtualiser les applications qui ne fonctionnent pas sous Win7.


La virtualisation des ports COM et USB, la gestion du multi-écran sont peut-être aussi des freins à la virtualisation ?
Avatar de sepas INpactien
sepas Le vendredi 27 avril 2012 à 16:43:53
Inscrit le jeudi 20 août 09 - 2165 commentaires


non seulement je ne plaisante pas, mais en plus il y a de nombreuses raisons qui me permettent de dire cela.
Un changement d'architecture machine par exemple (un passage 16-32 bits, puis 32-64...). Un changement de conception générale, une modification des interfaces (je parle de ce qui permet à un programme d'échanger avec un autre programme), les moutures .Net qui encapsulent des déclarations de fonctions / objets totalement dépréciés... tout cela fout le bordel. Alors certes, c'est un peu retro-compatible et dans le principe, j'aime bien, mais nous sommes entrain de faire le même merdier que le Droit Français. Un bon nettoyage de temps en temps fait BEAUCOUP de bien.
D'ailleurs, cela pousse à l'innovation (voudriez vous toujours avoir une vieille imprimante port DB 25 (de mémoire) ?).

Ensuite, mon appli aura certainement changé dans 150 ans. Moi même, j'aurai changé.

Bref, pour en revenir au sujet, l'interface Métro est poussée par une société et non par le marché. L'idée est intéressante de vouloir mutualiser entre les tablettes et les PC, mais attention à ne pas se tromper de cible. Les utilisations ne sont pas les mêmes. Le PC est, avec Metro, entrain de se transformer en "centre multimedia". Une sorte de console en gros.
Je me souviens d'une époque (ca fait vieux con, je sais) où l'on disait que les PC portable allaient remplacer tous les postes fixes. Force est de constater qu'aujourd'hui, les deux ont tout à fait leur place.

iOS est l'exemple d'une interface "style Metro"... on ne peut rien faire qui ne soit pas "dans le cadre d'Apple"... et pourtant, les machines Mac fonctionnent en parfaite harmonie avec iOS, sans que l'un ne tente de bouffer l'autre.
Il me semble que c'est la force d'Apple, celle d'être en mesure de créer un écosystème complet.
Taper sur un clavier physique est plus rapide, plus précis que taper sur un clavier virtuel. C'est physique... c'est un fait. Rien de méchant ou de parti pris.


Donc, pour toi, Windows devrait continuer à gérer le 16 bits pour accepter les vieilles applis?

Je ne comprends pas ta position, à la fois tu dis que les applis changent mais qu'il faut continuer à la supporter

Je dois être fatigué...
Avatar de IceT INpactien
IceT Le vendredi 27 avril 2012 à 16:46:11
Inscrit le mercredi 29 septembre 04 - 963 commentaires
@Sepas : Je viens de te dire le contraire...
Avatar de sepas INpactien
sepas Le vendredi 27 avril 2012 à 16:46:36
Inscrit le jeudi 20 août 09 - 2165 commentaires


C'est aussi que l'entreprise cliente n'a pas forcément l'utilité de passer à la dernière version du produit, avec les frais afférents.


On ne parle pas de la dernière version là.
On parle d'IE6 qui a 11 ans et idem pour XP.

Depuis il y a eu 2 OS

Je pense que 11 ans, c'est déjà pas mal non?
Avatar de sepas INpactien
sepas Le vendredi 27 avril 2012 à 16:48:41
Inscrit le jeudi 20 août 09 - 2165 commentaires
@Sepas : Je viens de te dire le contraire...


Ok, désolé j'ai mal compris alors.

Je pensais que tu disais que c'était à l'OS de rester compatible à l'appli. C'était l'objet je ma première intervention sur ce thread
;