S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Android : Pegatron paye à son tour Microsoft pour ses brevets

Le système de Google pas si gratuit

Pour lutter contre Android, chaque entreprise a sa méthode. Apple a souvent été citée pour ses plaintes pour violation de brevets, notamment contre Samsung. Microsoft se tourne davantage vers la négociation. La firme de Redmond a à ce jour conclu plus d’une dizaine de partenariats lui assurant des rentrées d’argent régulières. Et elle en compte désormais un de plus dans sa besace : le constructeur Pegatron.

Galaxy Nexus SFR

Le douzième constructeur à succomber

Pegatron est un constructeur qui était à l’origine (2007) une filiale du groupe Asustek. En 2010, la société est devenue indépendante. Pegatron est surtout connu pour sa capacité à produire des ordinateurs pour d’autres marques, mais il possède également des produits en nom propre, notamment des smartphones. Or, puisqu’Android est une fois de plus utilisé, Microsoft a fait valoir ses brevets en la matière.

Microsoft dispose d’un vaste arsenal de brevets dont elle se sert pour sécuriser une manne financière régulière. La technique est simple : demander aux constructeurs de payer un petit pourcentage sur chaque vente de terminal Android pour couvrir les frais d’utilisation des brevets. Le premier à avoir succombé aux charmes de Redmond était HTC, puis une dizaine d’autres ont suivi : LG, Wistron, General Dynamics Itronix, Velocity Micro, Onkyo, Acer, Viewsonic, Quanta, Samsung et Compal.

L’ombre du « sinon » plane également sur ces négociations. On sait par exemple que Motorola a été jusqu’à présent le seul grand constructeur à refuser de négocier. Pas étonnant puisque la branche mobilité a été rachetée par Google et que ces opérations visent à faire grimper le prix d’Android, dont la gratuité dérange. Résultat : après Apple, Microsoft a elle aussi déposé plainte contre Motorola.

Une vraie manne

La signature de partenariats a bon nombre d'avantages. Nul besoin de procédure complexe et d’armadas d’avocats. La banque d’investissement Goldman Sachs avait ainsi estimé en décembre dernier que ces accords allaient générer un chiffre de 444 millions de dollars pour Microsoft sur l’année 2012. En moyenne, la firme toucherait entre 3 et 6 dollars par terminal Android vendu. Déjà lors du premier accord avec HTC, le cabinet d’analyse Citi indiquait que Microsoft touchait 5 dollars par smartphone vendu. Un chiffre qui avait été démenti par HTC.

Mais dans le cas de Pegatron, comme pour les autres, le communiqué de presse ne mentionne aucune somme.

Les brevets toujours au cœur des stratégies

Si les brevets ont été créés en premier lieu pour protéger l’innovation, de nombreuses sociétés appliquent aujourd’hui la maxime « la meilleur défense est l’attaque ». On aboutit ainsi à des situations parfois bloquées, comme c’est le cas en Allemagne. En effet, Motorola a récemment obtenu le blocage du push pour le bouquet de services iCloud d’Apple. Et les représailles ne sont clairement pas terminées.

Le gros problème de Google est en effet son manque de propriété intellectuelle. Sans un bagage conséquent de brevets, Android est fragile face aux attaques. Le rachat de Motorola vise d’ailleurs essentiellement à récupérer 17 000 brevets qui ne seront pas de trop pour lutter contre Microsoft et Apple, mais également Oracle.
Source : Microsoft
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Publiée le 26/04/2012 à 10:15

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 110 commentaires

Avatar de Sebdraluorg INpactien
Sebdraluorg Le jeudi 26 avril 2012 à 14:17:57
Inscrit le jeudi 12 mai 05 - 1533 commentaires
Donc savoir si google enfreint ou pas des brevets ms, ON S'EN TAPE ROYALEMENT. L'informatique est le pilier de nos économies : laisser un acteur quelconque en prendre le contrôle, de quelque manière détournée que ce soit, c'est se coller des boulets aux pieds. En coulant Netscape, Microsoft a fait prendre des années de retard au web que nous connaissons. Ils s'en prennent aujourd'hui à Google, alors que leurs winphones ne décollent pas - c'est clairement une politique de parasitage.

Arf mais c'est insoutenable de lire ça !
Google veut le beurre, l'argent du beurre et le bip sourire de la cremiere !
C'est pas comme ci on parlait d'une petite StartUp qui voulait lancer son OS, auquel cas on pourrait trouver ça pathetique de la part de MS.
Mais Google fait partie de ces requins, et ils se font des milliards avec des brevets violés.
Tu pense que la concurrence ne doit pas réagir ?

Les brevets sont une plaie, je le concede comme déjà dit plus haut, ce débat n'existe meme pas par ici tellement on est tous d'accord.
Cela ne veut pas dire qu'il faut blâmer MS plus que Google ici.
C'est une guerre entre eux, Google l'a voulu ainsi, MS réagit à sa façon et c'est ici légitime.

Essaies de faire la meme chose en distribuant gratuitement un OS embarquant des brevets de Google pour voir s'il va pas faire soit comme Apple, soit comme MS soit pire "à la Google" (censure sur la recherche etc) !

Faut arreter le "MS cay le mal poinssétou", c'est has been et en plus il est dépassé sur ce plan par plusieurs et depuis quelques années!


Edité par sebdraluorg le jeudi 26 avril 2012 à 14:19
Avatar de yunyun INpactien
yunyun Le jeudi 26 avril 2012 à 14:20:44
Inscrit le lundi 16 novembre 09 - 459 commentaires

Arf mais c'est insoutenable de lire ça !
Google veut le beurre, l'argent du beurre et le bip sourire de la cremiere !
C'est pas comme ci on parlait d'une petite StartUp qui voulait lancer son OS, auquel cas on pourrait trouver ça pathetique de la part de MS.
Mais Google fait partie de ces requins, et ils se font des milliards avec des brevets violés.
Tu pense que la concurrence ne doit pas réagir ?

Les brevets sont une plaie, je le concede comme déjà dit plus haut, ce débat n'existe meme pas par ici tellement on est tous d'accord.
Cela ne veut pas dire qu'il faut blâmer MS plus que Google ici.
C'est une guerre entre eux, Google l'a voulu ainsi, MS réagit à sa façon et c'est ici légitime.

Essaies de faire la meme chose en distribuant gratuitement un OS embarquant des brevets de Google pour voir s'il va pas faire soit comme Apple, soit comme MS soit pire "à la Google" (censure sur la recherche etc) !

Faut arreter le "MS cay le mal poinssétou", c'est has been et en plus il est dépassé sur ce plan par plusieurs et depuis quelques années!


Pas mieux
Avatar de j-c_32 INpactien
j-c_32 Le jeudi 26 avril 2012 à 14:31:12
Inscrit le jeudi 11 juin 09 - 2251 commentaires
Ce qui fait que le comportement de MS est bien plus critiquable que celui de Google, c'est que MS ne veut pas que le problème soit réglé.

Puisque:
1) il refuse de donner publiquement la liste des brevets violés
2) il fait valoir une clause de confidentialité sur la liste des brevets violés au constructeur (qui n'est pas développeur)

C'est un peu comme aller voir un concessionnaire renault et lui dire:
soit je t'attaque en justice et crois-moi, tu vas perdre, soit tu acceptes de voir mes brevet et dans ce cas, tu t'engages à ne rien dire à renault, et si tu continues à violer mes brevets, tu peux me donner 5 euros par voiture vendue et je ne t'attaque pas.
Le concessionnaire a trois choix:
- soit refuser et risquer un procès
- soit accepter le deal, voir quels sont les points noirs, et engager des mécaniciens pour modifier chaque voiture avant de la vendre (ce qui coute bien plus que 5 euros par voiture)
- soit accepter et payer

Je ne dis pas que si Google connaissait les problèmes, il modifierait le code, mais dans le cas actuel réel, MS fait en sorte que Google ne puisse pas modifier le code pour se mettre en conformité avec MS.
Tant que c'est le cas, MS est plus critiquable que Google.


Edité par j-c_32 le jeudi 26 avril 2012 à 14:33
Avatar de CounterFragger INpactien
CounterFragger Le jeudi 26 avril 2012 à 14:31:33
Inscrit le mardi 10 juin 08 - 2196 commentaires

Arf mais c'est insoutenable de lire ça !
Google veut le beurre, l'argent du beurre et le bip sourire de la cremiere !
C'est pas comme ci on parlait d'une petite StartUp qui voulait lancer son OS, auquel cas on pourrait trouver ça pathetique de la part de MS.
Mais Google fait partie de ces requins, et ils se font des milliards avec des brevets violés.
Tu pense que la concurrence ne doit pas réagir ?

Les brevets sont une plaie, je le concede comme déjà dit plus haut, ce débat n'existe meme pas par ici tellement on est tous d'accord.
Cela ne veut pas dire qu'il faut blâmer MS plus que Google ici.
C'est une guerre entre eux, Google l'a voulu ainsi, MS réagit à sa façon et c'est ici légitime.

Essaies de faire la meme chose en distribuant gratuitement un OS embarquant des brevets de Google pour voir s'il va pas faire soit comme Apple, soit comme MS soit pire "à la Google" (censure sur la recherche etc) !

Faut arreter le "MS cay le mal poinssétou", c'est has been et en plus il est dépassé sur ce plan par plusieurs et depuis quelques années!

Donc : pourquoi Microsoft n'attaque-t-il pas Google directement, au lieu d'utiliser des "moyens détournés" en faisant de l'extorsion directement auprès des fabricants, sans toutefois dévoiler les brevets incriminés ?

Par crainte de représailles juridiques de la part de Google, qui éventuellement mettrait à jour des failles dans les brevets de Microsoft ?

Parce que ponctionner directement auprès de fabricants plus ou moins gros est bien plus rentable et moins risqué juridiquement que d'aller directement sonner à la porte d'un "géant" ?

Edité par CounterFragger le jeudi 26 avril 2012 à 14:35
Avatar de Tolor Modérateur
Tolor Le jeudi 26 avril 2012 à 14:43:12
Inscrit le mercredi 5 août 09 - 12179 commentaires

Donc : pourquoi Microsoft n'attaque-t-il pas Google directement, au lieu d'utiliser des "moyens détournés" en faisant de l'extorsion directement auprès des fabricants, sans toutefois dévoiler les brevets incriminés ?

Par crainte de représailles juridiques de la part de Google, qui éventuellement mettrait à jour des failles dans les brevets de Microsoft ?

Parce que ponctionner directement auprès de fabricants plus ou moins gros est bien plus rentable et moins risqué juridiquement que d'aller directement sonner à la porte d'un "géant" ?

C'est bien plus simple que ça, c'est juste parce que google ne produisant rien et ne vendant pas de licence Android, ils ne sont pas attaquables.



Edité par Tolor le jeudi 26 avril 2012 à 14:44
Avatar de frikakwa INpactien
frikakwa Le jeudi 26 avril 2012 à 14:47:16
Inscrit le vendredi 16 mai 08 - 5128 commentaires

Trop facile, et lâche ! (et puis déjà trop vu)

Google a clairement foiré ce coup, que les brevets soit une plaie on est tous d'accord, mais les 'violer' et laisser les constructeurs se démerder avec c'est pas tres class !
Il faut bien se dire que MS, lorsqu'il dépose des brevets c'est aussi pour se proteger et proteger les utilisateurs.
(bon y a l'aspect pécunier certes on est d'accord, mais si tu t'arretes là t'as rien pigé à notre societé !)

Défendre Google sur ce point, sachant qu'il sait aussi jouer avec les brevets quand ça l'arrange c'est clairement du fanboysme aussi ! Ou au minimum de l'ignorence...

Pourquoi tu me cites là??
Avatar de after_burner INpactien
after_burner Le jeudi 26 avril 2012 à 14:48:43
Inscrit le mercredi 16 juillet 08 - 6963 commentaires

Donc : pourquoi Microsoft n'attaque-t-il pas Google directement, au lieu d'utiliser des "moyens détournés" en faisant de l'extorsion directement auprès des fabricants, sans toutefois dévoiler les brevets incriminés ?

Par crainte de représailles juridiques de la part de Google, qui éventuellement mettrait à jour des failles dans les brevets de Microsoft ?

Parce que ponctionner directement auprès de fabricants plus ou moins gros est bien plus rentable et moins risqué juridiquement que d'aller directement sonner à la porte d'un "géant" ?


Pcq Google ne doit pas faire autant de marge avec Android, que ces fabricants. MS aurait pu leur demander quoi? un pourcentage sur les revenu publicitaires?

D'ailleurs ton raisonnement n'empêche pas le fait que MS puisse demander légitiment aux fabricants de payer, puisque c'est eux qui font le commerce avec android.

Si MS s'adresse directement à Google, soit ils feront comme Apple, c-à-d, demander à google d'arrêter avec Android, soit ils vont demander à Google de passer un accord avec eux, ce que Google refuse manifestement.

Avatar de j-c_32 INpactien
j-c_32 Le jeudi 26 avril 2012 à 14:50:42
Inscrit le jeudi 11 juin 09 - 2251 commentaires

C'est bien plus simple que ça, c'est juste parce que google ne produisant rien et ne vendant pas de licence Android, ils ne sont pas attaquables.

Cela n'explique pas pourquoi MS refuse de communiquer les brevets violés à la personne responsable de la violation des brevets.
Tant que MS fait ça, MS est clairement le responsable actuel* de la violation de brevet, puisqu'il fait tout pour que cette violation de brevet ne soit pas réglée.

(*: cela ne veut pas dire que Google n'a rien à se reprocher. Mais MS court-circuite les responsabilités de Google en les mettant dans une situation où ils ne sont pas capable de corriger la situation)
Avatar de Sebdraluorg INpactien
Sebdraluorg Le jeudi 26 avril 2012 à 14:51:15
Inscrit le jeudi 12 mai 05 - 1533 commentaires
Ce qui fait que le comportement de MS est bien plus critiquable que celui de Google, c'est que MS ne veut pas que le problème soit réglé.

Puisque:
1) il refuse de donner publiquement la liste des brevets violés
2) il fait valoir une clause de confidentialité sur la liste des brevets violés au

Aha, et Google il peut pas aller trouver MS pour trouver un accord ?
Non il préfere prétendre que son OS est gratuit alors qu'il ne l'ai pas vu qu'il nécessite des licences !
C'est Google qui a voulu que la partie se joue ainsi, plutot que de payer les licences et donner un prix à son OS.



Donc : pourquoi Microsoft n'attaque-t-il pas Google directement, au lieu d'utiliser des "moyens détournés" en faisant de l'extorsion directement auprès des fabricants, sans toutefois dévoiler les brevets incriminés ?
à la porte d'un "géant" ?


Peut-etre parce que Google ne VEND PAS d'OS, il mets un OS à disposition en se dégageant de toute responsabilité, c'est donc bien les constructeurs dans ce cas qui sont responsables aux yeux de la loi !


Edité par sebdraluorg le jeudi 26 avril 2012 à 14:52
Avatar de j-c_32 INpactien
j-c_32 Le jeudi 26 avril 2012 à 15:01:55
Inscrit le jeudi 11 juin 09 - 2251 commentaires

Aha, et Google il peut pas aller trouver MS pour trouver un accord ?

Qui te dis que Google ne l'a pas déjà fait ?
MS n'a aucun intérêt financier et aucune obligation légale à collaborer avec Google.
Faire payer les constructeurs lui rapporte plus (parce que les constructeurs gagne de l'argent avec Android) et lui permet de mieux distribuer WP.

Comme je le dis, je ne prétend pas que Google est tout blanc dans l'histoire. Mais prétendre que le comportement de MS n'est pas majoritairement stratégique, motivé par l'argent et que s'ils cherchaient vraiment à faire respecter les brevets, ils ne feraient pas autre chose, c'est nier la réalité.

Google sont des connards, MS sont des connards, mais actuellement, s'il y a un problème avec Android, c'est parce que MS refuse de dire (ou refuse que soit divulgué) quels sont les brevets violés.


Non il préfere prétendre que son OS est gratuit alors qu'il ne l'ai pas vu qu'il nécessite des licences !
C'est Google qui a voulu que la partie se joue ainsi, plutot que de payer les licences et donner un prix à son OS.

Sauf que si MS rend public les brevets violés, Google ne pourra plus nier qu'il ment ou dire qu'il ne sait pas.
Comme je dis: MS court-circuite les responsabilités de Google. Si Google est méchant, c'est grâce à MS qui lui facilite la tâche.

Edité par j-c_32 le jeudi 26 avril 2012 à 15:02
;