S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

En difficulté financière, Surcouf compte céder trois magasins

Soit la moitié de ses magasins

Rien ne va plus pour la fameuse enseigne Surcouf. Rachetée il y a trois ans par les magasins informatique Youg’s, détenus par Hughes Mulliez (membre de la famille fondatrice d’Auchan), l’enseigne compte céder plusieurs magasins en France cette année. De deux prévus pour cette année, la liste s’allonge à trois désormais, soit la moitié des enseignes de l'entreprise.

Surcouf

Haussmann, Mérignac et Lille-Flandres à la trappe

Si vous vous rendez régulièrement au Surcouf Haussmann au 9e arrondissement de Paris (ouvert en 2004, 2500 m²), au Surcouf Bordeaux Mérignac dans la zone commerciale (2200 m²) ou à l’énorme Surcouf Lille-Flandres (5000 m²) ouvert il y a peu, ne soyez pas surpris. Leur nom devrait changer d’ici quelques mois, à moins d’être tout simplement fermés.

Selon l’AFP, Surcouf, qui comptait donc encore six enseignes avant ces futures fermetures, compte se concentrer sur son site internet et les trois magasins qui resteront encore en vie, à savoir celui dans le 12e arrondissement de Paris, à Daumesnil (6000 m²), ainsi que le Surcouf Carré Sénart en Seine-et-Marne (2000 m²) et le Surcouf Héron Parc à Villeneuve-d’Ascq (1500 m²).

Surcouf en redressement judiciaire

Ces fermetures ou reventes d’enseigne ne sont pas liées à une simple mauvaise passe, mais à un redressement judiciaire lancé en février dernier. Les reventes de la moitié de ses magasins sont donc vitales pour l’entreprise si elle souhaite survivre. « Ce recentrage est rendu nécessaire afin de concentrer la trésorerie de l'entreprise sur un nouveau périmètre pouvant permettre le redressement » de Surcouf selon Fabien Gérard, directeur des ressources humaines de l’enseigne.

La semaine dernière, notre confrère Les Échos nous apprenait que Surcouf a réorganisé cette année ses approvisionnements en cédant son entrepôt de 10 000 m², passant désormais par des grossistes. Quant aux trois magasins que souhaite céder la direction, diverses offres de reprise seront étudiées le 6 juin prochain. Les conséquences en matière d’emploi sont lourdes : de 500 salariés au début de l’année, la société devrait perdre près de la moitié de son effectif.

Un siège de trop

Rappelons enfin qu’il ne s’agit pas de la première crise vécue par Surcouf et Youg’s. Cumulant les pertes ces dernières années, le groupe a licencié massivement en 2010 et cédé deux magasins en 2011. Rajoutez à cela des problèmes d’ordre organisationnel, avec deux sièges, un à Paris et l’autre à Lille, ce qui n’a pas été sans créer diverses tensions.
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 24/04/2012 à 08:00

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 51 commentaires

Avatar de Erisis INpactien
Erisis Le mardi 24 avril 2012 à 09:52:30
Inscrit le lundi 5 mai 08 - 241 commentaires
Ah zut, ils ne pourront plus jouer à wow à Mérignac pendant que les clients galèrent pour trouver le rayon des barettes RAM (qui n'existe pas, c'est une simple borne avec moins d'info dedans que sur leur site internet...)
Ce jour là je m'étais dit que j'aurai bien explosé le palouf level 75 du vendeur !! ;)
Avatar de L3G0 INpactien
L3G0 Le mardi 24 avril 2012 à 09:57:45
Inscrit le mardi 9 novembre 10 - 147 commentaires
Youg's, le magasin où ils vérifient les prix de leurs produits sur ldlc et que monsieur toutlemonde appelait youngs. Qui avait soit disant 50 DD en stock sur le site web et une fois en magasin n'en avait pas un...
J'ai même jamais rien acheté à Surcouf vu que les vendeurs étaient tout juste plus calé qu'à Darty et qu'ils étaient juste les rescapés de Youg's.
Avatar de Victower INpactien
Victower Le mardi 24 avril 2012 à 09:58:49
Inscrit le lundi 6 décembre 04 - 30 commentaires
Pour être allé à celui de Mérignac il y a quelques jours, je peux vous assurer que ma déception a été grande lorsque j'ai parcouru les rayons vides, on aurait dit que des pillards étaient passés juste avant !
Avatar de Halukard INpactien
Halukard Le mardi 24 avril 2012 à 10:05:56
Inscrit le jeudi 25 août 11 - 407 commentaires
Pour être allé plusieurs fois a Mérignac (beaucoup de bordelais ici :P) les vendeurs n'étaient pas très compétents... yen a qu'un coté informatique que je trouvais plutôt bon et super sympa :)
Avatar de deepinpact INpactien
deepinpact Le mardi 24 avril 2012 à 10:09:15
Inscrit le jeudi 10 janvier 08 - 2279 commentaires
C'est pas étonnant que ces magasins fassent, malheureusement, faillite...

Pour la plupart ils se sont totalement fourvoyés sur la cible des personnes qui fréquentent l'enseigne !
Si je prends exemple de celui de Thiais qui a fermé très vite et que je "fréquentais" le plus (de part sa proximité) :

Ces magasins sont beaucoup trop petits, n'offrent AUCUN conseils, ont très peu de contenus et proposent majoritairement de nombreuses babioles totalement inutiles soldées dans des bacs dispersés un peu partout dans le magasin. En plus de ça, sur les cartes mères, cartes graphiques, boitiers standards, les prix étaient exagérément élevés. Le rayon jeu-vidéo était réduit à une peau de chagrin vendant quasi exclusivement des jeux wii et des périphériques rock band/guitar hero. Comble du ridicule, avec des collègues on cherchait à offrir Diablo 2 à un collègue informaticien qui quittait la boite. Jeu introuvable chez eux mais qu'on a finalement trouvé dans le même centre commercial... Chez Carrouf !!

Bref, un bide total !

Pourtant, sur le même principe que le magasin de Dausmenil, je suis sûr qu'un magasin de plus de 5000 m² (voir 10000) à proximité des grands axes de circulation avec un VRAI grand parking non payant (le point faible du magasin de Daumesnil) ouvert 7/7 trouverait aisément sa place dans le sud parisien...
Avatar de Zyami INpactien
Zyami Le mardi 24 avril 2012 à 10:26:52
Inscrit le samedi 19 novembre 11 - 1457 commentaires
Avant je commandais mes ordis, mes DD, mes cartes vidéos, la RAM chez Surcouf, aujourd'hui, je les commande en Espagne ou en Angleterre, cherchez l'erreur ...

Dommage pour l'enseigne, c'était une vraie caverne d'Ali Baba leur catalogue, aujourd’hui il ni a plus de d’intérêt à ce genre de magasin physique.

Les seules détaillants qui arrivent à bien vivre dans ma ville sont ceux qui vendent de la téléphonie et qui font du dépannage, de l'installation réseau, de l’assemblage d'ordi etc ... Un peu comme faisaient les revendeurs Apple dans les années 90.
Avatar de Desmaz INpactien
Desmaz Le mardi 24 avril 2012 à 10:28:26
Inscrit le samedi 10 mars 12 - 126 commentaires
Je suis un peu triste quand même, j'avais trouvé pas mal de matos à celui de Lille-flandre, alors que celui de villeneuve d'ascq est ridiculement vide,

Aucune logique dans cette fermeture précise, pour les autres, je ne me prononcerais pas.
Avatar de PifPaf INpactien
PifPaf Le mardi 24 avril 2012 à 10:36:13
Inscrit le vendredi 17 juin 11 - 129 commentaires
Pour être allé à celui de Mérignac il y a quelques jours, je peux vous assurer que ma déception a été grande lorsque j'ai parcouru les rayons vides, on aurait dit que des pillards étaient passés juste avant !


Idem. J'y suis allé la semaine dernière, et la sensation de vide m'a frappée dés le passage du portique.
Moi je trouvais ça quand même fort sympathique comme enseigne. Grosse foire aux matos, avec des vendeurs plutôt compétents et passionnés. Ca a bien changé malheureusement...
Du coup sur Bordeaux, on n'a plus de grande enseigne de ventes de composants non ?


Edité par PifPaf le mardi 24 avril 2012 à 10:38
Avatar de Vesna INpactien
Vesna Le mardi 24 avril 2012 à 10:42:59
Inscrit le dimanche 23 mai 10 - 24 commentaires
Oui le magasin de Mérignac était beaucoup plus rempli et fréquenté il y a quelques années. Aujourd'hui on sent que c'est la fin, certains rayons semblent vides, il n'y a plus de client pour occuper les vendeurs. J'espère aussi qu'on pourra faire de bonnes affaires vu que le magasin va sans doute fermer.
Avatar de IAmNotANumber INpactien
IAmNotANumber Le mardi 24 avril 2012 à 10:47:04
Inscrit le vendredi 22 octobre 10 - 2036 commentaires
Celui de Daumesnil propose énormément de choses. Par contre, celui de Lille, j'avais été y faire un tour quelques semaines après l'ouverture : grosse déception, impression de vide dans les rayons... Dommage car le bâtiment était par ailleurs superbement restauré...
;