S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Cloud : Greenpeace épingle les consommations d'énergies fossiles

Nuages crasseux

L’avenir de l’informatique semble tout tracé, et la voie passe par les nuages. Le cloud computing, qui repose sur d’immenses centres de données, promet des données accessibles partout et tout le temps. Seulement voilà : ces centres de données consomment beaucoup d’énergie. Greenpeace s’est penché sur la question et a relevé en particulier plusieurs mauvais élèves.

OVH Paris XIX Datacenter

Microsoft, Amazon et Apple possèdent tous trois de très grands centres de données, en particulier les deux premiers. Respectivement pères des solutions Windows Azure et EC2, ils hébergent des quantités vertigineuses de données en provenance des entreprises qui leurs confient leurs applications et services web. Ces machines s’appuient sur un très fort parallélisme des processeurs et des unités de stockage s’y ajoutent sans cesse. De fait, Greenpeace ne s’intéresse pas autant à la consommation précise qu’à la source de l’énergie.

greenpeace cloud 

Le grand ennemi de Greenpeace, ce sont les énergies fossiles. L’ONG a donc cherché à savoir dans quelle mesure les centres se fournissaient en énergies renouvelables. Le résultat est clairement moyen : à peine 13,5 % pour Amazon, 13,9 % pour Microsoft et 15,3 % pour Apple. Mais si ces trois sociétés sont sur le devant de la scène médiatique, d’autres font pire. C’est le cas d’Oracle avec seulement 7,1 % et de Salesforce qui ne dépasse pas les 4 %.

L’autre grande donnée du tableau de Greenpeace, c’est le pourcentage d’électricité en provenance des centrales à charbon. Très polluantes, elles sont très nombreuses aux États-Unis. Le record est détenu selon l’organisation par Apple dont plus de la moitié de l’énergie (55,1 %) provient du charbon. Amazon et Microsoft ont respectivement 33,9 et 39,3 %, tandis qu’Oracle est encore une fois pointé du doigt : 48,7 %.

Greenpeace met particulièrement en avant deux sociétés ayant des politiques bien ancrées sur la consommation d’énergie : Dell et Yahoo. Le constructeur utilise en effet à 56,3 % des énergies renouvelables, à peine dépassé d’une courte tête par Yahoo et ses 56,4 %. Avec respectivement 20,1 et 20,3 %, leur consommation d’énergie issue du charbon en fait les très bons élèves du comparatif. Mais Greenpeace met également en avant Google. Même si les scores de la société de Mountain View sont moins bons, elle dispose d’une véritable politique sur les énergies renouvelables qui devrait produire rapidement des résultats.

Pourtant, le rapport est critiqué par Apple. Cupertino indique que Greenpeace s’est trompé dans les estimations de consommation des centrées de données. Par exemple, le rapport indique que le centre de Maiden en Caroline du Nord utilise au total 100 mégawatts. Faux selon Apple : le centre n’en utilise que 20. Du coup, la construction en cours d’une centrale solaire de 20 mégawatts ainsi que d’une pile à biocombustible de 5 mégawatts a toute son importance : selon Cupertino, plus de 60 % de l’alimentation du centre proviendrait d’énergies renouvelables.

Selon le site Datacenter Knowledge, Greenpeace n’aurait en fait pas pris en compte dans le budget du centre de données de Caroline du Nord la construction des deux centrales à énergies propres. En outre, le calcul de Greenpeace se basait sur une moyenne de consommation de 1 mégawatt par tranche de 15 millions d’investissement. Sur un budget total de 1 milliard de dollars, cela donnait 66 mégawatts arrondis à 100 en se basant sur une efficacité moyenne de 50 % dans la production d’énergie. Mais l’organisation reconnaît que si Apple ne compte effectivement pas dépasser les 20 mégawatts de consommation, cela changera considérablement la donne.
Source : Greenpeace
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Publiée le 18/04/2012 à 19:15

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 77 commentaires

Avatar de linkin623 INpactien
linkin623 Le mercredi 18 avril 2012 à 19:30:03
Inscrit le lundi 5 mai 08 - 6528 commentaires
C'est pas mal de vouloir estimer la conso. Mais après, combien de MWh économisés en mettant les données dans les serveurs au lieu de chez les clients?

Edité par linkin623 le mercredi 18 avril 2012 à 19:30
Avatar de John Shaft INpactien
John Shaft Le mercredi 18 avril 2012 à 19:33:54
Inscrit le vendredi 14 janvier 11 - 10371 commentaires
Moi ce qui me dérange le plus avec le Cloud, c'est tout de même l'odeur de Minitel 2.0 qui s'en échappe

Edité par tot0che le vendredi 18 janvier 2013 à 19:33
Avatar de Kanchelsis INpactien
Kanchelsis Le mercredi 18 avril 2012 à 19:38:50
Inscrit le samedi 3 juin 06 - 1180 commentaires
Mouais, de toute façon, Greenpeace, ce sont les rois pour sortir des chiffres de nulle part.
Ils râlent sur pleins de trucs dont ils ont quasi aucune information.
Un jour, faudrait peut-être penser à arrêter de parler d'eux quand ils sont encore en train de diffamer à tout va.

Je me souviens notamment du coup ou ils avaient mis une note catastrophique à Nintendo parce qu'ils avaient pas réussi à obtenir d'infos.
Avatar de moxepius INpactien
moxepius Le mercredi 18 avril 2012 à 19:41:08
Inscrit le mercredi 3 décembre 08 - 2322 commentaires
Comme si on avait le choix de son fournisseur d'éléctricité, Greenpeace, complétement a coté de la plaque.
Avatar de linkin623 INpactien
linkin623 Le mercredi 18 avril 2012 à 19:45:22
Inscrit le lundi 5 mai 08 - 6528 commentaires
Comme si on avait le choix de son fournisseur d'éléctricité, Greenpeace, complétement a coté de la plaque.


Aux USA, il y plusieurs fournisseurs, d'autant que ce genre de site négocie les contrat en "direct" avec le fournisseur, ça na rien à voir avec ton contrat 35 A
Avatar de kwak-kwak INpactien
kwak-kwak Le mercredi 18 avril 2012 à 19:58:22
Inscrit le jeudi 27 mai 10 - 1982 commentaires
Faut-il comprendre que Greenpeace soutient le nucléaire, ou qu'il faille éteindre les serveurs quand il n'y a pas de vent ?
Avatar de moxepius INpactien
moxepius Le mercredi 18 avril 2012 à 20:01:11
Inscrit le mercredi 3 décembre 08 - 2322 commentaires

Aux USA, il y plusieurs fournisseurs, d'autant que ce genre de site négocie les contrat en "direct" avec le fournisseur, ça na rien à voir avec ton contrat 35 A

Si c'est comme la libéralisation d'EDF en France, tu peut prendre n'importe quel fournisseur ça viendra toujours de la même centrale électrique, et comme j'imagine mal que chaque entreprises puissent installer ses propres pylônes au même endroit.
Avatar de moxepius INpactien
moxepius Le mercredi 18 avril 2012 à 20:05:10
Inscrit le mercredi 3 décembre 08 - 2322 commentaires
Faut-il comprendre que Greenpeace soutient le nucléaire, ou qu'il faille éteindre les serveurs quand il n'y a pas de vent ?

Non, seulement quand les vagues se mettent sur pause, ou que le cœur de la planète se congèle.
Avatar de kwak-kwak INpactien
kwak-kwak Le mercredi 18 avril 2012 à 20:13:13
Inscrit le jeudi 27 mai 10 - 1982 commentaires

Non, seulement quand les vagues se mettent sur pause, ou que le cœur de la planète se congèle.
Yeah, surfing Arizona !
Quand à forer et fracturer les roches pourrais-tu me dire en quoi extraire du gaz de schiste et faire de la géothermie profonde est fondamentalement différent?
Avatar de moxepius INpactien
moxepius Le mercredi 18 avril 2012 à 20:24:17
Inscrit le mercredi 3 décembre 08 - 2322 commentaires
Yeah, surfing Arizona !
Quand à forer et fracturer les roches pourrais-tu me dire en quoi extraire du gaz de schiste et faire de la géothermie profonde est fondamentalement différent?

La pollution de nappe phréatique par les produits utilisé pour fracturer les roche et libéré le gaz.
;