S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Le jeu vidéo physique en chute libre en France : à qui la faute ?

Les jeux, la crise, le numérique, les Inuïts ?

Le marché physique français des jeux vidéo traverse-t-il une simple mauvaise passe, ou la crise sera-t-elle durable ? Selon notre confrère Les Échos, le premier trimestre 2012 a régressé de 25 % en quantité dans le secteur physique du jeu vidéo, et de 23 % en valeur. Si les téléchargements de jeux compensent en partie ces reculs, les conséquences pour les boutiques sont désastreuses…

Mass Effect 3

Un trimestre à oublier

Sans réels blockbusters hormis un ou deux titres (Mass Effect 3 notamment), le premier trimestre n’est peut-être qu’une période molle qui sera compensée par les autres trimestres de l’année. Mais il ne s’agit ici que de supputations, même si cette tendance s'est aussi vérifiée outre-Atlantique. La réalité, elle, n’a en tout cas rien de joyeuse avec 6,65 millions de jeux écoulés (-25 %) pour un chiffre d’affaires de 230 millions d’euros (-23 %) en ce début d'année 2012 en France.

Quel est le poids des ventes dématérialisées dans ces mauvais résultats ? Est-ce une volonté pour les éditeurs des jeux vidéo de tuer le marché de l’occasion, mais aussi les boutiques ? Le but est-il de forcer les joueurs à passer par des plateformes comme Steam et Origin ? Le marché du jeu vidéo dans son ensemble est-il tout simplement en déclin ?

Recherche futures consoles désespérément

Ces questions méritent d’être posées, le sort des boutiques, mais aussi celui de l’occasion sont en jeu si le dématérialisé venait à devenir majoritaire. Il est cependant encore tôt pour d’ores et déjà enterrer les boutiques, même si les temps sont particulièrement difficiles ces derniers trimestres.

N’oublions pas en effet que la Wii, la Xbox 360 et la PS3 sont en fin de cycle et que le marché attend impatiemment la sortie des futures Wii U et autres PS4 et Xbox 720, prévues pour fin 2012 ou 2013 (voire 2014). L’arrivée de gros titres d’ici la fin de l’année devrait aussi dynamiser le marché.

L'ombre des réseaux sociaux et des smartphones

Notre confrère économique note ainsi que certains éditeurs sont de plus en plus frileux et misent sur les réseaux sociaux et les petits jeux sur smartphones et tablettes. Ainsi, les jeux pour consoles et PC/Mac seront peu nombreux chez Electronic Arts cette année, avec 21 titres en 2012 contre 68 en 2009. La page d’EA pour les jeux récemment sortis regorge effectivement de titres pour iPhone, iPad, Android, BlackBerry, Kindle, etc. Quant aux jeux à venir, ils ne sont que 13, dont certains pour l'an prochain.

« L'avenir est à la dématérialisation »

Les réactions à cette actualité chez nos confrères spécialisés dans les jeux vidéo sont en tout cas nombreuses. Ainsi, pour Jeuxvideo.com, « Ces données, qui ne font sans doute qu'enfoncer des portes ouvertes, confirment une chose : que l'on soit ou non d'accord avec cette évolution, l'avenir est à la dématérialisation. D'ailleurs, les revendeurs de jeux vidéo se préparent déjà à cette mutation. »

« Ce n'est qu'un début »

Une tendance confirmée par Gamekyo.com, qui remarque que « les éditeurs ont de plus en plus tendance à proposer dès la sortie des versions boîtes et dématérialisés, quand ce n'est pas uniquement dans ce dernier cas, comme on a pu le voir avec le premier Crysis sur PS3 et Xbox 360. Journey, Escape Plan, Alan Wake : American Nightmare... Autant de titres de qualité qui évitent maintenant les bacs et ce n'est qu'un début : il suffit de voir à quel point Microsoft mise cette année sur son Xbox Live Arcade. »

Plus concentrés sur les « petits » jeux, propres à être vendus en dématérialisé et non en boîte, les éditeurs ne sont pas forcément les plus gros perdants de cette crise. On ne peut pas en dire autant des développeurs, des boutiques et même des joueurs…
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 18/04/2012 à 00:00

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 148 commentaires

Avatar de Bourriks INpactien
Bourriks Le mercredi 18 avril 2012 à 09:53:52
Inscrit le mercredi 28 janvier 04 - 6773 commentaires


On t'a traité de vieux con mais je te rassure, t'es pas le seul ....

Perso, je continue d'acheter du physique vu que ma plateforme de jeu où je passe le plus de temps, c'est une Megadrive


Je rejoins le club des vieux cons. phibee.gifphibee.gifphibee.gif

Depuis bien longtemps, c'est sur émulateurs que je prolonge à l'infini le plaisr sur les vielles consoles, de la nes à la game cube. Bon, je fais bien un petit league of legend ou un starcraft de temps en temps, mais pas grand chose de plus.

Nous sommes une génération qu a connu l'âge d'or du jeu (les années 80-90 et première moitié des années 2000) et aujourd'hui, nous sommes désabusés par le marché qui n'a pas évolué comme on l'aurait voulu.
plantage.gif

Nous devons préparer les futures générations : mon gamin de 4 ans apprend à jouer à Mario Kart, il est encore loin du niveau suffisant pour que l'on se fasse des battles sérieuses, mais le temps viendra. auto.gif
Avatar de Malesendou INpactien
Malesendou Le mercredi 18 avril 2012 à 09:54:33
Inscrit le vendredi 21 mai 10 - 6045 commentaires


Ils deviennent (les jeux) de plus en plus rares



J'ai 142 jeux sous Steam et hormis les jeux exclusivement Online, je peux toujours y jouer en offline.

Je crois surtout que beaucoup parlent sans savoir, suffit de voir combien découvrent encore aujourd'hui le mode offline de Steam...
Avatar de psikobare INpactien
psikobare Le mercredi 18 avril 2012 à 09:55:41
Inscrit le lundi 1 août 05 - 5185 commentaires


Les éditeurs tiers qui ajoute leur protection, c'est pas la faute à Steam. De plus, tu peux parfaitement jouer offline.

j'ai pas dit que c'était la faute a steam, j'aime bien steam, là c'est sur c'est a rockstar la faute, et au lobbyisme de microsoft

sinon, si tu te retrouve sans cennexion tu doit:
te loguer offline dans steam (seulement si tu as sauvegardé le mdp, ce que tout le monde fait probablement ceci dit)
te loguer offline dans rockstar (quand ça crash pas)
te loguer offline dans xlive (si tu y arrive)

ça change tout
Avatar de 2show7 INpactien
2show7 Le mercredi 18 avril 2012 à 10:04:27
Inscrit le vendredi 24 juillet 09 - 9686 commentaires



J'ai 142 jeux sous Steam...


Qui ne sont plus tout à fait récents.

Ce n'est pas que pour cette raison, mais simplement de pouvoir par la suite les réinstaller
Avatar de TRUCide INpactien
TRUCide Le mercredi 18 avril 2012 à 10:09:22
Inscrit le samedi 1 novembre 08 - 233 commentaires
Que j'achète un jeu en physique ou pas le résultat est le même, les jeux sont invendables et sont quasi tous lié à Steam ou Origin donc pourquoi s'embêter d'une boite. Après je dis ca pour Pc.

Pour console, probablement le prix qui freine à 70€ la boite ça fait mal.
Avatar de Hive INpactien
Hive Le mercredi 18 avril 2012 à 10:10:02
Inscrit le lundi 14 février 11 - 228 commentaires
Perso :

J'achète autant de jeux vidéo qu'avant, c'est autant en dématéralisé qu'en boîte. Si le jeux est moins cher sur Steam, je le prend. S'il est moins cher en boîte, je le prend.

Deux exemples :

Mass effect 3 était un jeu que j'attendais beaucoup ! J'avais envi de l'avoir Day one : un revendeur près de chez moi le faisait moins cher que la version Origin. J'ai donc pris la version boîte.

A l'inverse Stronghold 3 m'attire mais je n'ai pas envi de mettre 40-49€ dedans. Je l'ai vu un jour à 25€ sur Steam mais je suis passé à côté de l'affaire. Maintenant j'attend que mon revendeur du coin baisse le prix ou la prochaine solde sur Steam.

Après Steam à un avantage INDENIABLE qui fait qu'il reste quasi allumé en permanence : la liste d'amis ! C'est très pratique.

Donc boîte/Steam/Origin tout est une question de prix.
Avatar de Hive INpactien
Hive Le mercredi 18 avril 2012 à 10:10:26
Inscrit le lundi 14 février 11 - 228 commentaires
D'aileurs les prochaines soldes Steam, c'est juillet ?
Avatar de Malesendou INpactien
Malesendou Le mercredi 18 avril 2012 à 10:10:29
Inscrit le vendredi 21 mai 10 - 6045 commentaires


Qui ne sont plus tout à fait récents.

Ce n'est pas que pour cette raison, mais simplement de pouvoir par la suite les réinstaller


Pourquoi ils seraient pas récent ?

A part troller, as-tu vraiment quelque chose d’intéressant à dire ?
Avatar de Eagle1 INpactien
Eagle1 Le mercredi 18 avril 2012 à 10:11:33
Inscrit le dimanche 24 octobre 04 - 2824 commentaires
Et dire que mes gosses ne connaitront jamais cette joie d'aller tous les samedi échanger leurs jeux pour 25 francs à la boutique de jeux vidéo, de se précipiter le premier du mois chez le buraliste pour acheter le dernier magazine avec CD de démo inclus, de rêver d'être vendeur de jeux vidéos car ça doit être le meilleur métier du monde, l'euphorie d'ouvrir sous le sapin le paquet contenant le précieux jeu tant attendu depuis des mois, et le plaisir de feuilleter le livret qu'il contient, etc...

Peuvent aller se faire avec leurs plateformes en ligne, leurs protections, et leurs jeux qui ont besoin de mises à jour pour fonctionner.

phiphi.gif


j'ai aussi connus ça, je comprends la nostalgie...
mais maintenant j'ai le plaisir de choisir un jeu sur mon écran et d'y jouer 15 minutes plus tard.... différent mais sympa aussi

perso pour les supports physiques... ben je n'ai plus de lecteur optique donc voila...

sinon à quand une taxe sur les platesformes de vente en ligne pour compenser la perte des boutiques en dur ?
Avatar de Malesendou INpactien
Malesendou Le mercredi 18 avril 2012 à 10:14:27
Inscrit le vendredi 21 mai 10 - 6045 commentaires
D’ailleurs les prochaines soldes Steam, c'est juillet ?


En grosse période de soldes, normalement oui. Mais après tu as du "destockage" par éditeur de temps en temps, y en a eu y a pas longtemps.
;