S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

[PCi Labs] GeForce GTX 680 : modèle ASUS et fonctionnement sur 3 écrans

Neeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeed

Il y a peu, NVIDIA annonçait en grandes pompes sa nouvelle GeForce GTX 680 basée sur une puce GK104. Avec elle, le constructeur faisait le plein de nouveautés que nous avions détaillées au sein de ce dossier. Parmi elles, on notait de nombreuses promesses pour les utilisateurs de trois et quatre écrans... que nous avons décidé de vérifier en pratique.

Pour cela, nous avons récupéré un modèle signé ASUS, la GTX680-2GD5. Comme tous les constructeurs pour le moment, le Taïwanais s'est ici contenté de reprendre un design de référence, et ne fait qu'imposer sa marque sur le ventirad. On notera d'ailleurs qu'il n'est pas ici question d'un simple autocollant, mais bien d'une coque spécifique qui n'est que légèrement retravaillée.

Des cartes retravaillées sont bien entendu prévues et même annoncées par certains constructeurs... mais elles ne sont pas encore disponibles, ce qui ne devrait néanmoins plus tarder.

GeForce GTX 680 : pour le moment, seul le bundle logiciel change

GeForce GTX 680 AsusGeForce GTX 680 Asus

Le bundle n'est d'ailleurs guère plus ravageur puisque l'on y trouve seulement le minimum au niveau des adaptateurs, rien de plus. En réalité, la seule chose qui impose une différence de la part d'ASUS est le fait que ce modèle est livré avec GPU Tweak, l'outil d'overclocking et de surveillance de la marque.

Comme quasi toutes les applications du genre, celle-ci repose sur le moteur de l'équipe de Riva Tuner, mais avec un look inspiré de l'univers RoG (Republic of Gamers), tout de rouge et de noir. L'ensemble est plutôt réussi, bien qu'un peu tape-à-l'oeil, ce qui change des outils auxquels ASUS nous avait habitués pour ses cartes graphiques.

Asus GPU Tweak GTX 680

On retrouve un fonctionnement assez proche de la concurrence donc, avec une fenêtre principale permettant de modifier les fréquences ou le fonctionnement du ventilateur. Le maximum fixé pour le GPU est de 1358 MHz (+300 MHz) alors que la mémoire pourra atteindre 4004 MHz (+1000 MHz). On pourra aussi choisir de faire apparaître deux valeurs complémentaires via les options : la tension du GPU qui pourra passer de 1 V à 1.175 V et le « Power target » pouvant atteindre les 132 %.

GPU Tweak : basé sur Riva Tuner et GPU-Z... disponible pour tous

Plusieurs profils pourront bien entendu être enregistrés pour une utilisation ultérieure. Ils sont au nombre de 4 en complément des deux qu'Asus fournit par défaut : « Power Saving » et « Gaming ». Si le premier baisse la fréquence du GPU de 50 MHz et limite le « Power target » à 90 %, le second fait grimper le GPU et la mémoire de 20 MHz et passe le « Power target » à 110 %.

Nous reviendrons sur les effets de ces réglages dans un article à venir. Notez au passage que la plupart sont disponibles avec des modèles autres que ceux de la marque, GPU Tweak fonctionnant avec n'importe quelle carte graphique. Il est juste optimisé pour fournir le plus d'options possible avec les produits ASUS (notamment au niveau des tensions, par exemple).

Asus GPU Tweak GTX 680Asus GPU Tweak GTX 680

Comme nous l'évoquions précédemment, chaque valeur peut être suivie en temps réel via le panneau de gauche, sous la forme de graphiques ou d'un widget plus compact en fonction de vos préférences. Contrairement à ce que l'on peut trouver chez l'Afterburner de MSI, par exemple, il ne sera pas possible d'agrandir la fenêtre afin d'afficher une période plus longue.

Quelques différences au niveau des fonctionnalités vis-à-vis de la concurrence

L'intervalle de capture des valeurs, de 3 secondes par défaut, peut par contre passer à 1, 5 ou 10 secondes selon vos préférences. Vous pourrez modifier les éléments affichés, ainsi que leur ordre, et activer ou non l'écriture dans un fichier de log.

D'autres fonctionnalités mineures sont proposées : la vérification de mise à jour pour les pilotes ou le BIOS vidéo, qui peut être programmée de manière récurrente, la possibilité de lancer un benchmark depuis un bouton spécifique (il faudra choisir le programme tiers à utiliser, il n'est pas fourni), l'enregistrement de vidéos ou même l'utilisation simplifiée via des raccourcis.

Asus GPU Tweak GTX 680Asus GPU Tweak GTX 680

Enfin, ceux qui voudraient en apprendre un peu plus sur leur GPU pourront aussi opter pour une version skinée de GPU-Z. Les trois fenêtres ainsi affichées sont liées et peuvent être déplacées ensemble, mais il sera aussi possible de les délier d'un simple clic. Un outil qui, au final, semble plutôt simple et réussi. Reste à voir les valeurs qu'il nous permettra d'atteindre dans la pratique.

Support de trois et quatre écrans : NVIDIA se veut plus malin qu'AMD et son Eyefinity

Mais passons maintenant à notre second point du jour : l'utilisation de la GeForce GTX 680 avec trois ou quatre écrans (Mode Surround). En effet, la promesse de NVIDIA était alléchante, plusieurs années après l'arrivée de l'Eyefinity d'AMD : faire plus simple et... mieux. Ainsi, quatre sorties vidéo sont nativement présentes sur la carte, et toutes peuvent être utilisées.

GeForce GTX 680 NVIDIA Slides

Notez néanmoins que le quatrième écran sera géré à part (3+1), et ne pourra pas être intégré dans un groupe, là où AMD propose avec certains modèles de cumuler jusqu'à six écrans. Mais au-delà de trois, est-ce vraiment bien utile dans la pratique ? Le père des Radeon tente bien de convaincre que le 5x1 est une révolution pour les joueurs... on doute que ceux-ci soient réellement convaincus.

Quoi qu'il en soit, vous avez par défaut la connectique suivante :
  • DVI-I Dual Link
  • DVI-D Dual Link
  • HDMI 1.4
  • DisplayPort 1.2
Contrairement à ce qui se fait chez la concurrence, pour exploiter trois écrans, nul besoin de passer par le DisplayPort. Vous pourrez donc utiliser trois écrans DVI avec un adaptateur HDMI / DVI sans le moindre souci. Pour le quatrième écran, le DisplayPort sera par contre requis, à moins de disposer d'un adaptateur qui pourra très bien être passif.

GeForce GTX 680 NVIDIA SlidesSapphire Radeon HD 7970

On trouvera ce choix de connectique plus judicieux pour l'utilisateur lambda que celui d'AMD pour ses Radeon HD 7800 / 7900. En effet, pour ces modèles, AMD a opté par défaut pour un duo de ports Mini DP, ce qui n'est pas franchement le plus courant. De plus, les constructeurs ne jouent pas le jeux et ne fournissent pas systématiquement des adaptateurs (qui doivent être actifs, et donc plus chers)... qui seront donc à la charge de l'utilisateur.

Activation de Surround dans les pilotes : simple et intuitif

Du côté de l'activation, Surround est toujours aussi simple à mettre en place. Dans les pilotes de NVIDIA, vous aurez en effet deux zones à utiliser principalement : celle vous permettant d'activer ou de désactiver un écran d'un simple clic, et d'en modifier le comportement. La seconde est celle qui permet de gérer Surround ainsi que PhysX. Ici, vous verrez par défaut les sorties vidéo de votre carte, et la manière dont elles sont reliées à vos différents écrans.

NVIDIA SurroundNVIDIA SurroundNVIDIA Surround

Pour créer un groupe, rien de plus simple : il vous suffit de cocher la case et de cliquer sur le bouton de configuration. Là, le pilote vous détaillera les écrans connectés et utilisés. Notez que si quatre écrans peuvent être branchés, ce sera en 3+1 uniquement. De plus, vous n'avez apparemment pas le choix, celui qui sera seul sera celui branché sur le port DVI-D. Aucun choix pour modifier cela ne nous a été proposé lors de nos essais.

NVIDIA SurroundNVIDIA SurroundNVIDIA Surround

Vous aurez ensuite le choix d'opter ou non pour une correction des bordures, d'ajouter des résolutions pouvant être gérées par vos écrans... notez au passage qu'avec nos trois modèles 24" en 1920x1200, nous n'avons pas eu droit à du 5760x1200, pour une raison encore inconnue. NVIDIA nous a de son côté confirmé que la GTX 680 était capable de supporter du 3x 2560x1600.

L'un de nos écrans posant parfois soucis avec les GeForce, nous ne pouvons pas écarter qu'il en soit la cause, nous tenterons de revenir sur ce point plus en détail rapidement. En attendant, nous nous sommes donc contentés du 5040x1050 (3x 1680x1050) :

NVIDIA Surround

Mais l'autre annonce INtéressante de NVIDIA était la fin de la nécessité pour l'utilisateur de devoir faire un choix entre le mode groupé (trois écrans ne sont vus que comme un seul par l'OS), et le mode séparé (chaque écran est indépendant). En effet, le premier est nécessaire pour les jeux, alors que le second est plus pratique pour un usage bureautique. Si vous voulez agrandir une fenêtre sous Windows 7 en mode groupé, elle le fera en effet sur l'ensemble des trois écrans dans son fonctionnement par défaut.

Trois écrans au quotidien : NVIDIA fait effectivement mieux qu'AMD

NVIDIA Surround

NVIDIA propose ainsi deux options pour pallier aux soucis de comportement, lorsque vous activez la fonctionnalité Surround :
  • La barre des tâches peut être centrée sur l'écran principal ou étalée sur l'ensemble des écrans
  • L'agrandissement d'une fenêtre peut se faire sur un seul écran ou sur l'ensemble des écrans
Deux détails qui ont leur importance, puisqu'ils permettent d'avoir un comportement « normal » en usage bureautique, tout en profitant du Surround dans les jeux. Utilisateur d'Eyefinity chez AMD, c'est un besoin qui a longtemps été un problème et qui nous incitait à jouer en mode fenêtré.

Les pilotes récents ont néanmoins amélioré les choses, notamment pour la barre des tâches centrée, mais tout n'est pas parfait, et loin d'être aussi abouti que ce que propose NVIDIA. En effet, la barre centrée ne l'est que via un petit « tweak » logiciel qui montre vite ses limitations. On se retrouve ainsi parfois avec la barre qui reprend place sur toute la longueur, il n'est pas possible de maximiser une fenêtre sur toute la hauteur des écrans latéraux (la place réservée à la barre des tâches ne pouvant pas être occupée...), des soucis que nous n'avons pas eus avec l'implémentation de NVIDIA.

AMD EyefinityAMD Eyefinity

La gestion de l'agrandissement est aussi plus complexe du côté des Radeon. Là où il suffit de cocher une case chez le caméléon, il faudra télécharger, installer et configurer Hydragrid chez AMD. Cette couche logicielle ne couvre d'ailleurs pas tous les problèmes puisqu'il faudra passer par des combinaisons de touche et des utilisations particulières pour que tout fonctionne comme désiré. Bref, les habitudes introduites par Windows 7 sont à revoir, là où avec une GeForce il n'y a pas de changement à opérer. 

WoW supporté en DirectX 11, des performances plutôt correctes

Pour ce qui est des performances, en attendant de résoudre nos soucis de définition, nous avons lancé trois titres : DiRT 3, Warhammer 40k : Dawn of War II - Retribution et WoW 4.3. Dans tous les cas, la définition de 5040x1050 était bien proposée et fonctionnelle, mais pas plus, alors qu'avec Eyefinity nous avions pu atteindre le 5760x1600.

Notez au passage que WoW fonctionnait parfaitement en Surround via DirectX 11, là où il faut encore se limiter à DirectX 9 avec Eyefinity, la dernière API de Microsoft posant des problèmes avec ce titre lorsque plusieurs écrans sont exploités ensemble.

World of Warcraft NVIDIA Surround

Pour tous ces titres, nous avons placé tous les effets à fond, avec un AA de 4x, nous avons obtenus les résultats suivants sur une moyenne de trois essais :
  • DiRT 3 : 56,36 fps
DiRT 3 NVIDIA Surround
  • War 40k : 54,32 fps
Warhammer NVIDIA Surround
  • WoW : 152,1 fps
World of Warcraft NVIDIA Surround

Comme on peut le voir, la GeForce GTX 680 tient donc bien ses promesses en terme de performances, et l'on peut donc désormais profiter de l'immersion des trois écrans avec une seule carte et une fluidité digne de ce nom chez NVIDIA. On voit néanmoins que ceux qui veulent utiliser des titres récents et qui voudront profiter d'une fluidité maximale devront soit faire des choix en terme de définition, soit en terme de réglages... ou alors repasser vers un système SLi qui sera d'autant plus coûteux.

En bonus : un modèle relativement silencieux, et assez compact

On notera aussi un point qui a été soulevé par nombre de nos confrères : le silence de la carte. En effet, malgré sa puissance, son overclocking à la volée et sa taille contenue, ce modèle haut de gamme est l'un des moins bruyants de sa catégorie que nous ayons pu voir ces dernières années. On rajoutera à cela une consommation réduite au repos, même avec les trois écrans connectés. Sur ce point, tout juste regrettera-t-on que, comme AMD, NVIDIA n'ait pas opté pour un ventirad qui s'arrête tout simplement lorsque l'écran passe en veille.

GeForce GTX 680 AsusGeForce GTX 680 Asus

Pour rappel, les GeForce GTX 680 se trouvent actuellement aux alentours de 500 €, mais souffrent d'une indisponibilité ces jours-ci, suite à la fin des stocks prévus pour le lancement. Il semblerait qu'il faudra encore attendre une petite semaine avant de pouvoir en avoir à nouveau sur le marché... mais assurément, ce modèle sera un succès, d'autant plus pour ceux qui apprécient de travailler ET de jouer sur trois écrans.
Publiée le 17/04/2012 à 08:30

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 35 commentaires

Avatar de John Shaft INpactien
John Shaft Le mardi 17 avril 2012 à 08:38:49
Inscrit le vendredi 14 janvier 11 - 10371 commentaires
Neeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeed


T'endors pas dessus, fais tourner ! fume.gif

Edité par tot0che le vendredi 18 janvier 2013 à 19:33
Avatar de Parkkatt INpactien
Parkkatt Le mardi 17 avril 2012 à 08:40:07
Inscrit le mardi 17 avril 12 - 250 commentaires
Juste énorme cette carte
nVidia ftw

Edité par Parkkatt le mardi 17 avril 2012 à 08:40
Avatar de David_L Equipe
David_L Le mardi 17 avril 2012 à 08:50:12
Inscrit le vendredi 13 septembre 02 - 26613 commentaires
Juste énorme cette carte
nVidia ftw

Faisait un moment que je n'avais pas trouvé autant d'atouts à un produit... effectivement. Vivement la même à 300 €
Avatar de DarKCallistO INpactien
DarKCallistO Le mardi 17 avril 2012 à 08:54:12
Inscrit le mardi 11 décembre 07 - 14206 commentaires
INteressant,surtout les efforts en conso,il était grand temps,j'attend de voir les futurs GTX 660 et 670 pour ma part.
Avatar de Parkkatt INpactien
Parkkatt Le mardi 17 avril 2012 à 09:06:43
Inscrit le mardi 17 avril 12 - 250 commentaires
ça c'est sûr qu'elle est pas donné :s
mais bon c'est un peu le pb récurrents des cartes graph hdg

Il y a 35 commentaires

;