S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Bouygues Telecom nous en dit plus sur la 3G+ à 42 Mbps et sur la 4G

Une séance de démonstration en mode #ChatNoir

Ce matin, Bouygues Telecom organisait une séance de démonstration afin de nous présenter sa 3G+ à 42 Mbps. Si tout ne s'est pas franchement passé comme prévu, nous avons tout de même pu obtenir de plus amples détails sur le déploiement et les caractéristiques du 42 Mbps, ainsi que sur la 4G.

Bouygues Telecom 42 Mbps Bouygues Telecom 42 Mbps
La salle de présentation de Bouygues Telecom, puis deux clés Wi-Fi et 3G+ 42 Mbps... enfin en théorie.

En effet, nous étions conviés pour nous rendre compte par nous-même des performances de la 3G+ à 42 Mbps... mais un problème technique a coupé court à cette présentation. L'opérateur nous a tout de même laissé une clé Huawei E587 compatible avec cette technologie et, comme Lille fait partie des villes couvertes, nous tenterons très rapidement l'expérience.

bouygues telecom 42 mbps

Nous en avons tout de même profité pour interroger les différents représentants de l'opérateur présents, que ce soit sur la 3G+, la 4G, ainsi que les autres évolutions à venir avec la fameuse Bbox sensation ou le boîtier Femto-cell dont nous vous avions déjà parlé.

3G+ à 42 Mbps : un débit descendant qui grimpe et un ping qui baisse.

Concernant le 42 Mbps, plusieurs choses sont intéressantes à noter. En effet, si le débit descendant fait un grand bond en avant (notez qu'il devrait être aux alentours de 30 Mbps en conditions réelles), l'upload reste toujours le même et oscille entre 1 et 2 Mbps.

Notre interlocuteur nous précise également que le ping (ou temps de réponse) est en baisse grâce à cette technologie : il passe d'environ 80 ms en 3G / 3G+ à 50 ms.

Pour déployer de la 3G+ à 42 Mbps, l'opérateur doit procéder à trois changements sur ses sites : les relier en fibre optique, modifier une partie matérielle du BTS (Base Transceiver Station), et enfin, effectuer une mise à jour logicielle.

La première étape étant la plus contraignante et coûteuse, surtout si l'antenne est relativement isolée. Cela explique pourquoi les grandes agglomérations sont migrées en premier.

50 % de la population couverte d'ici le mois de juin

Actuellement, une douzaine de villes disposent de la 3G+ à 42 Mbps, mais l'opérateur espère rapidement couvrir les 100 plus grandes villes. Quoi qu'il en soit, 50 % de la population sera couverte d'ici au mois de juin.

Pour l'opérateur, c'est également un moyen de se démarquer de Free Mobile et de justifier, par exemple, un tarif plus élevé. Notez qu'il n'est pas le seul à avoir opté pour cette stratégie puisqu'Orange et SFR proposent exactement la même chose.

Notez qu'à l'image de SFR, Bouygues Telecom propose un accès à internet à trois vitesses:
  • Eden Relax : jusqu'à 3,6 Mbps
  • Eden Smartphone : jusqu'à 42 Mbps
  • B&You : jusqu'à 7,2 Mbps
Pour rappel, Orange ne dévoile pas ce genre d'informations, nous ne savons donc pas si certains forfaits sont plus limités que d'autres.

bouygues telecom 42 mbps

Pour le moment, aucun smartphone ne supporte de réseau 3G+ à 42 Mbps, les plus rapides s'arrêtent actuellement à 21 Mbps avec, par exemple, le HTC One X, le Galaxy Nexus ou bien encore le Galaxy Note. Seul le Lumia 900 de Nokia (dans sa version européenne) devrait arriver dans les semaines à venir et annoncé comme supportant ces 42 Mbps. Du côté des tablettes, seul le nouvel iPad est capable de profiter d'un tel débit. Bien évidemment, la situation devrait rapidement évoluer.

4G : jusqu'à 100 Mbps en download et 30 Mbps à 40 Mbps en upload

Le déploiement de la 4G commencera par les endroits où le 42 Mbps est disponible. En effet, pour exploiter pleinement cette technologie, il est nécessaire que les sites où sont installés les antennes soient fibrés, ce qui est justement une des étapes pour mettre en place du 42 Mbps.

La 4G devrait donner un véritable coup de fouet aux connexions internet via les réseaux mobiles. En effet, si l'on a un débit doublé en téléchargement (dans un premier temps 100 Mbps théoriques, soit environ 90 Mbps en pratique), l'upload explose littéralement pour atteindre des taux de transferts compris entre 30 et 40 Mbps.

Dans le même temps, le ping devrait de nouveau baisser pour s'établir aux alentours de 30 ms à 40 ms... soit quelque chose d'équivalent à nos lignes ADSL dans une configuration standard.

« Fair use » : pas de changement avant la 4G. Bbox Sensation et Femto-cell : no comment...

Concernant le « Fair use », qui est actuellement de 3 Go au maximum sur les forfaits de téléphonie mobile (Eden Smartphone), mais qui peut atteindre 6 Go sur les offres clé 3G+, aucun changement ne devrait avoir lieu prochainement. Il faudra vraisemblablement attendre l'arrivée de la 4G (début 2013, pour rappel), pour éventuellement les voir grimper.

Nous avons ensuite voulu questionner Bouygues Telecom sur l'arrivée prochaine de sa nouvelle Bbox Sensation (voir cette actualité), mais aucune date ne semble encore avoir été fixée... elle est toujours prévue pour le printemps.

Bbox Sensation ADSL Bbox Sensation
La Bbox Sensation ADSL, puis la version OneBox pour son homologue dédié à la fibre

Concernant la Femto-cell (les petites antennes 3G domestiques), l'opérateur nous précise qu'un modèle est en cours de test en interne, mais que cela reste en interne pour le moment. Là encore, aucune date n'est avancée. SFR reste donc seul en course pour le grand public avec sa Home 3G que nous avions testé.

Pour rappel, lors d'une conférence de presse fin septembre, l'opérateur avait précisé qu'il voyait « pas d'intérêt particulier en 3G », mais qu'il pourrait s'agir d'un « d'outil d'amélioration » pour l'intérieur des bâtiments en 4G. Réponse début 2013 donc.

Comme nous vous le disions, nous allons mener quelques expérimentations de débits en 3G+ à 42 Mbps, et nous vous partagerons nos résultats... en espérant avoir plus de chances que les équipes de Bouygues Telecom.
Sébastien Gavois

Journaliste, jamais bien loin d'une connexion internet. Spécialiste du stockage sous toutes ses formes et du décryptage de PDF des opérateurs de téléphonie mobile.

Google+

Publiée le 12/04/2012 à 17:20

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 48 commentaires

Avatar de killer63 INpactien
killer63 Le jeudi 12 avril 2012 à 17:26:59
Inscrit le jeudi 11 décembre 08 - 1381 commentaires
Notez qu'à l'image de SFR, Bouygues Telecom propose un accès à internet à trois vitesses:
Eden Relax : jusqu'à 3,6 Mbps
Eden Smartphone : jusqu'à 42 Mbps
B&You : jusqu'à 7,2 Mbps


j'adore
donc b and you ne vaut plus free niveau débit
Avatar de Dreaman INpactien
Dreaman Le jeudi 12 avril 2012 à 17:30:18
Inscrit le lundi 1 septembre 03 - 124 commentaires
J'attends le retour de la 3G+ a 42mbps sur Lille ... Parceque perso a 18h a la Gare de Lille soit ca tourne aux alentours de 300kbps ou ca marche tout simplement pas ...
Avatar de Amnesiac INpactien
Amnesiac Le jeudi 12 avril 2012 à 17:36:44
Inscrit le vendredi 21 février 03 - 498 commentaires
En l'occurrence, il s'agit même de Node B plutôt que de BTS. ;)
Avatar de zebron INpactien
zebron Le jeudi 12 avril 2012 à 17:40:09
Inscrit le vendredi 7 mai 04 - 391 commentaires
Ils ont besoin de fibré pour mettre du 42Mbps ? Etrange... Je pensais qu'en passant les NodeB en ethernet (cuivre) ils pouvaient déjà atteindre ces débits.

En tout cas, on attend les tests :-)
Avatar de Amnesiac INpactien
Amnesiac Le jeudi 12 avril 2012 à 17:41:14
Inscrit le vendredi 21 février 03 - 498 commentaires
Fibre...évolution...tout ça...
Voir à long terme quoi.

Edité par Amnesiac le jeudi 12 avril 2012 à 17:41

Il y a 48 commentaires

;