S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Windows 8 : Microsoft braque les projecteurs sur son environnement WinRT

Il faudra bien s'y faire

Windows 8 se signale en partie par un nouvel environnement de développement prenant en charge de nombreux langages. Microsoft a clairement voulu séduire les développeurs en leur permettant d’exploiter leurs connaissances au sein de ce nouveau jeu d’API, baptisé WinRT (Windows RunTime). Lors d’une conférence cette semaine, l’éditeur a d’ailleurs laissé entendre que les langages pris en charge pourraient être plus nombreux.

win8 windows 8

Le Windows RunTime utilise des duos de langages pour séparer le code fonctionnel de celui réservé à l’affichage et la présentation. Par exemple, un développeur peut utiliser le C, le C++ ou le C# puis l’associer au XAML pour tout ce qui touche à l’interface. De même, il peut se tourner vers le JavaScript associé aux HTML5 et CSS. WinRT gouverne Metro, mais les langages habituellement utilisés pour les applications classiques (Desktop) sont toujours disponibles, notamment tout ce qui touche à .NET (également utilisable dans WinRT).

winrt

Cette semaine avait lieu la conférence Lang.Next, et le responsable du développement de l’équipe WinRT, Martyn Lovell, a affiché les ambitions de la firme. Selon lui, Microsoft « veut que les développeurs créent des langages pour la nouvelle plateforme de développement ».

Lovell reconnaît que COM (Component Object Model) était une base au début de la conception de WinRT mais a progressivement disparu pour ne laisser que quelques éléments tels que les systèmes proxy. La raison en était principalement qu’IntelliSense était difficilement utilisable. Or, ce dernier était une priorité pour WinRT et Windows 8. Un message adressé aux développeurs qui, pour certains, souhaitent encore comprendre comment fonctionne le nouvel environnement.

Mary-Jo Foley de ZDnet publie de son côté un tableau de Richard Turner (ancien employé de chez Microsoft) qui résume la situation en fonction des besoins des développeurs, WinRT ou Desktop :

winrt

Si l’ensemble repose sur les API Win32, il faut bien noter que dans le cas de WinRT, le jeu est nettement réduit. L’objectif a toujours été de rendre WinRT aussi indépendant que possible pour pouvoir l’utiliser sur des plateformes futures.

Zdnet rappelle également que l’enthousiasme des développeurs ne va pas toujours où on le pense. Ainsi, le couple JavaScript/HTML5 est une grande opération séduction pour lorgner du côté des développeurs web, mais ce sont bien les langages managés et .NET qui semblent le plus générer de questions et de commentaires.

Dans tous les cas, WinRT s’avance vers sa première version majeure et va très probablement évoluer par la suite. Les applications Metro sont très certainement parties pour durer bien au-delà de Windows 8. 
Source : ZDnet
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Publiée le 05/04/2012 à 09:37

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 61 commentaires

Avatar de charon.G INpactien
charon.G Le jeudi 5 avril 2012 à 11:58:50
Inscrit le vendredi 29 avril 05 - 7344 commentaires


La personne a l'origine de ce diagramme explique pourquoi elle l'a fait sur son blog :
http://bitcrazed.com/post/2012/01/27/An-Accurate-Windows-8-Platform-Architecture...
Les commentaires sont d'ailleurs intéressants pour avoir divers points de vue sur l'existence futur de Win32.

Je pense que Microsoft a voulu insisté sur la faible interaction entre les deux environnements et les commentaires qui ne savent pas faire la différence entre reposer complètement sur Win32 et reposer sur un sous ensemble très restreint de manière a se détacher de l"environnement Windows classique.
Et surtout que dans l'avenir il devrait s'en détacher complètement.

Edité par charon.G le jeudi 5 avril 2012 à 11:59
Avatar de hicario INpactien
hicario Le jeudi 5 avril 2012 à 12:00:58
Inscrit le vendredi 17 juin 05 - 804 commentaires
Je ne comprends pas ce rejet de WinRT.
C'est l'histoire d'un bébé et de l'eau de son bain
Avatar de Laellyo INpactien
Laellyo Le jeudi 5 avril 2012 à 12:06:13
Inscrit le lundi 6 décembre 04 - 339 commentaires

Je pense que Microsoft a voulu insisté sur la faible interaction entre les deux environnements et les commentaires qui ne savent pas faire la différence entre reposer complètement sur Win32 et reposer sur un sous ensemble très restreint de manière a se détacher de l"environnement Windows classique.
Et surtout que dans l'avenir il devrait s'en détacher complètement.


Oui bien sûr.
Mais cela prête aussi à confusion, comme le souligne finalement intelligemment ce bloggeur.
Mais dans tous les cas, il y aura de toutes façon des gens pour râler :
- soit WinRT n'est qu'une surcouche de Win32
- soit Microsoft se plante en lançant une API totalement indépendante de l'existant
Bon courage à MS et ses évangélistes pour faire évoluer les esprits!

Avatar de Sebdraluorg INpactien
Sebdraluorg Le jeudi 5 avril 2012 à 12:06:45
Inscrit le jeudi 12 mai 05 - 1533 commentaires

Win32 c'est un mot vague qui englobe plusieurs centaines de milliers d'api sous Windows.

Tu es certain ?
Perso j'aurais dis quelques centaines voir quelques milliers tout au plus
Ceci dit, j'en sais rien, mais cette estimation m'étonne.
Avatar de charon.G INpactien
charon.G Le jeudi 5 avril 2012 à 12:10:45
Inscrit le vendredi 29 avril 05 - 7344 commentaires
Exemple concret, On sait déjà que Windows phone 8 marchera sur une base Windows 8 en reprenant la plupart des composants. Microsoft parle depuis un moment de développement unifié WinRT sera surement présent dans phone 8.

Et je doute fortement que Windows phone 8 soit aussi gros en taille que Windows 8 et qu'il intègre l'ensemble des api Win32. Il ne faut pas oublier que la taille de Windows n'est pas due au noyau ou à la base du système comme le croit les trolls. Sa taille provient du nombre énorme de bibliothèques Win32.
Avatar de charon.G INpactien
charon.G Le jeudi 5 avril 2012 à 12:18:39
Inscrit le vendredi 29 avril 05 - 7344 commentaires

Tu es certain ?
Perso j'aurais dis quelques centaines voir quelques milliers tout au plus
Ceci dit, j'en sais rien, mais cette estimation m'étonne.

source galen hunt

In practice, all Windows applications are programmed to the
Win32 API. While there is no official count, Win32 is known to
include over 100,000 API functions.

Galen Hunt qui travaille sur le portage de l'environnement Windows sur d'autres OS(On a appris récemment que l'environnement Windows marcherait sur Midori ) évoque environ 100000 api.

En fait dès qu'il existe une bibliothèque Windows, potentiellement elle peut être utilisée par un développeur. Ce qui explique surement ce nombre élevé.

Edité par charon.G le jeudi 5 avril 2012 à 12:21
Avatar de Antwan INpactien
Antwan Le jeudi 5 avril 2012 à 13:08:28
Inscrit le mardi 10 juin 08 - 1313 commentaires


A moins que microsoft se prenne une tuile mdr2.gif


Joli huit.gif
Avatar de hadoken INpactien
hadoken Le jeudi 5 avril 2012 à 13:27:07
Inscrit le jeudi 28 juillet 11 - 662 commentaires
[Modération : Suppression de la partie en réponse à un commentaire supprimé]

Zdnet rappelle également que l’enthousiasme des développeurs ne va pas toujours où on le pense. Ainsi, le couple JavaScript/HTML5 est une grande opération séduction pour lorgner du côté des développeurs web, mais ce sont bien les langages managés et .NET qui semblent le plus gérer de questions et de commentaires.

Oui, et je l'ai toujours dit, HTML5/JScript c'est le truc à la mode, mais suffit d'être vraiment un développeur d'applications (et non de site web) pour voir que le truc est dans l'état actuel ultra limité.
Je vais pas ressortir un vieux débat, mais JavaScript c'est pas une évolution, c'est un retour 10 ans en arrière avec des concepts horribles (non typage...etc.).
Clairement, les développeurs qui veulent des outils de dév'/pratiques qui tiennent la route vont s'appuyer sur des technos telles que .Net ou C++.

Les développeurs de Firefox metro on pas fait leur soft en HTML5/Javascript, c'est pas pour rien...

Edité par Tolor le jeudi 5 avril 2012 à 13:51
Avatar de charon.G INpactien
charon.G Le jeudi 5 avril 2012 à 13:37:28
Inscrit le vendredi 29 avril 05 - 7344 commentaires

T'as d'autres trucs idiots dans ce genre à dire ?
WinRT c'est très proche de ce qui se fait avec .Net, c'est ultra optimisé et proche du natif...


Oui, et je l'ai toujours dit, HTML5/JScript c'est le truc à la mode, mais suffit d'être vraiment un développeur d'applications (et non de site web) pour voir que le truc est dans l'état actuel ultra limité.
Je vais pas ressortir un vieux débat, mais JavaScript c'est pas une évolution, c'est un retour 10 ans en arrière avec des concepts horribles (non typage...etc.).
Clairement, les développeurs qui veulent des outils de dév'/pratiques qui tiennent la route vont s'appuyer sur des technos telles que .Net ou C++.

Les développeurs de Firefox metro on pas fait leur soft en HTML5/Javascript, c'est pas pour rien...

Je rejoins tout a fait ce que tu dis sur le javascript je pense pareil. Par contre j'y vois un intérêt si ça s'applique uniquement à l'interface. Car on peut par exemple mélanger des modules WinRT en C++ et en html5/JS/CSS. Ca devrait notamment aider au portage multiplateforme des applications et augmenter l'orientation web des applications.
Avatar de Sebdraluorg INpactien
Sebdraluorg Le jeudi 5 avril 2012 à 13:47:12
Inscrit le jeudi 12 mai 05 - 1533 commentaires

source galen hunt


Galen Hunt qui travaille sur le portage de l'environnement Windows sur d'autres OS(On a appris récemment que l'environnement Windows marcherait sur Midori ) évoque environ 100000 api.

En fait dès qu'il existe une bibliothèque Windows, potentiellement elle peut être utilisée par un développeur. Ce qui explique surement ce nombre élevé.

Merci pour les précisions ;)
Et moi qui pensait connaitre une bonne partie de l'API Win32 :s
;