S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Windows 8 : Microsoft braque les projecteurs sur son environnement WinRT

Il faudra bien s'y faire

Windows 8 se signale en partie par un nouvel environnement de développement prenant en charge de nombreux langages. Microsoft a clairement voulu séduire les développeurs en leur permettant d’exploiter leurs connaissances au sein de ce nouveau jeu d’API, baptisé WinRT (Windows RunTime). Lors d’une conférence cette semaine, l’éditeur a d’ailleurs laissé entendre que les langages pris en charge pourraient être plus nombreux.

win8 windows 8

Le Windows RunTime utilise des duos de langages pour séparer le code fonctionnel de celui réservé à l’affichage et la présentation. Par exemple, un développeur peut utiliser le C, le C++ ou le C# puis l’associer au XAML pour tout ce qui touche à l’interface. De même, il peut se tourner vers le JavaScript associé aux HTML5 et CSS. WinRT gouverne Metro, mais les langages habituellement utilisés pour les applications classiques (Desktop) sont toujours disponibles, notamment tout ce qui touche à .NET (également utilisable dans WinRT).

winrt

Cette semaine avait lieu la conférence Lang.Next, et le responsable du développement de l’équipe WinRT, Martyn Lovell, a affiché les ambitions de la firme. Selon lui, Microsoft « veut que les développeurs créent des langages pour la nouvelle plateforme de développement ».

Lovell reconnaît que COM (Component Object Model) était une base au début de la conception de WinRT mais a progressivement disparu pour ne laisser que quelques éléments tels que les systèmes proxy. La raison en était principalement qu’IntelliSense était difficilement utilisable. Or, ce dernier était une priorité pour WinRT et Windows 8. Un message adressé aux développeurs qui, pour certains, souhaitent encore comprendre comment fonctionne le nouvel environnement.

Mary-Jo Foley de ZDnet publie de son côté un tableau de Richard Turner (ancien employé de chez Microsoft) qui résume la situation en fonction des besoins des développeurs, WinRT ou Desktop :

winrt

Si l’ensemble repose sur les API Win32, il faut bien noter que dans le cas de WinRT, le jeu est nettement réduit. L’objectif a toujours été de rendre WinRT aussi indépendant que possible pour pouvoir l’utiliser sur des plateformes futures.

Zdnet rappelle également que l’enthousiasme des développeurs ne va pas toujours où on le pense. Ainsi, le couple JavaScript/HTML5 est une grande opération séduction pour lorgner du côté des développeurs web, mais ce sont bien les langages managés et .NET qui semblent le plus générer de questions et de commentaires.

Dans tous les cas, WinRT s’avance vers sa première version majeure et va très probablement évoluer par la suite. Les applications Metro sont très certainement parties pour durer bien au-delà de Windows 8. 
Source : ZDnet
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Publiée le 05/04/2012 à 09:37

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 61 commentaires

Avatar de psikobare INpactien
psikobare Le jeudi 5 avril 2012 à 11:06:04
Inscrit le lundi 1 août 05 - 5185 commentaires
D'après le graphique WinRt est une nouvelle surcouche qui s'appuie allègrement sur Win32. Une version édulcorée pour quadriller les développeurs...

Paye ton évolution, même le kernel n'a eu qu'une évolution mineure.

En gros on fait du kikoolool touch pour les "gens". C'est bien mais je ne partage pas cette vision de l'informatique. Ou est passée la technique ? Un PC n'est pas une tablette ???

bah oui, bien sur, il n'y a absolument pas d'évolution technique dans windows 8, comme le prouve ton analyse approfondie d'une diapo de présentation d'une API de développement d'application tierce


il va de soi que windows 8 n'est qu'une surcouche tactile, n'apportant rien d'autre que des effets kikoolol comme constaté par tout ceux qui ne l'ont pas testé sur autre chose que des tablettes
Avatar de hicario INpactien
hicario Le jeudi 5 avril 2012 à 11:11:44
Inscrit le vendredi 17 juin 05 - 804 commentaires
En gros on fait du kikoolool touch pour les "gens". C'est bien mais je ne partage pas cette vision de l'informatique. Ou est passée la technique ? Un PC n'est pas une tablette ???
C'est fou comme les mots "tablette" et "tactile" peuvent perturber la moindre logique
Je veux dire par là que le tactile ou les tablettes ne sont pas les raisons directes de ce que tu dénonces La raison à tout cela c'est la plateforme ARM (entre autre) qui devient plus importante ainsi que la nécessité de pouvoir préserver la compatibilité peut importe le matériel. Si les tablettes n'étaient pas là, la nécessité serait la même.

Edité par hicario le jeudi 5 avril 2012 à 11:11
Commentaire de lain supprimé le 05/04/2012 à 13:50:46 : Troll ou incitation au troll
Avatar de pti_pingu INpactien
pti_pingu Le jeudi 5 avril 2012 à 11:12:27
Inscrit le jeudi 15 janvier 09 - 9585 commentaires
Je pense que l'orientation de Microsoft avec WinRT va me pousser à regarder à nouveau un peu vers les techno de Redmond. Je sens un bon potentiel dans cette approche notamment dans la philosophie de séparation code métier - code affichage. Il y a d'autres environnement qui ont cette approche certe, par ex. tous les RAD, mais voici une nouvelle façon de faire que je pourrais apprécier.




Non, ça ne ralentit pas l'exécution puisque chaque langage ce situe au même niveau et est exécuté à peu de choses près de la même manière. Le code n'est pas non plus alourdi en soi puisque tu développes ton programme dans ton langage "préféré" sans te soucier du reste.



D'un autre côté, scinder aussi clairement le code métier et le code affichage permettrait en théorie de traiter différement le code générée (compilé ou à la volée) et donc d'appliquer des modes de traitement avant exécution différent, notamment:
-code métier: exécuter avec les instructions propres au multi-threading du processeur central;
-code affichage: exécuter avec les instructions propres du processeur graphique.

On peut aussi imaginer, dans l'optique des websockets que le browser web est très bon en rendu html mais mauvais en exécution système et vice-versa.

Non, définitivement, je trouve qu'il y a un bon potentiel
Commentaire de pti_pingu supprimé le 05/04/2012 à 13:50:46 : Réponse à un commentaire supprimé
Avatar de charon.G INpactien
charon.G Le jeudi 5 avril 2012 à 11:30:39
Inscrit le vendredi 29 avril 05 - 7344 commentaires
D'après le graphique WinRt est une nouvelle surcouche qui s'appuie allègrement sur Win32. Une version édulcorée pour quadriller les développeurs...

Paye ton évolution, même le kernel n'a eu qu'une évolution mineure.

En gros on fait du kikoolool touch pour les "gens". C'est bien mais je ne partage pas cette vision de l'informatique. Ou est passée la technique ? Un PC n'est pas une tablette ???

Non c'est beaucoup plus complexe que ça. WinRT représente un nouvel environnement qui fonctionne de manière séparé avec l'environnement desktop.
WinRT repose sur un jeu d'api Win32 très restreint. Win32 c'est un mot vague qui englobe plusieurs centaines de milliers d'api sous Windows. WinRT devrait reposer sur MinWin. Le but étant de pouvoir le faire marcher sur d'autres plateformes comme Windows phone.

Enfin WinRT repose sur Win32 dans son implémentation mais est en réalité indépendant avec lui. Un exemple WinRT propose un jeu d'api pour stocker les préférences des applications. L'implémentation interne utilise la base de registre mais ça peut être n'importe quoi en dessous. Par contre Il n'est tout simplement pas possible d'accéder directement à la base de registre d'une application WinRT et une application WinRT ne peut pas accéder aux préférences d'une autre application WinRT.

Enfin je l'ai dit plusieurs fois mais WinRT est destiné à terme à marcher sur autre chose que Windows(je parle bien d'os Microsoft) .

Windows 8 fonctionne avec deux environnements qui fonctionnent de manière isolée. Une application WinRT ne peut pas communiquer avec une application Win32. Toutes les communications IPC sont bloquées même l'adresse loopback. Ce type d'architecture a bien un but.
Avatar de Tolor Modérateur
Tolor Le jeudi 5 avril 2012 à 11:33:13
Inscrit le mercredi 5 août 09 - 12179 commentaires
D'après le graphique WinRt est une nouvelle surcouche qui s'appuie allègrement sur Win32. Une version édulcorée pour quadriller les développeurs...

Paye ton évolution, même le kernel n'a eu qu'une évolution mineure.

En gros on fait du kikoolool touch pour les "gens". C'est bien mais je ne partage pas cette vision de l'informatique. Ou est passée la technique ? Un PC n'est pas une tablette ???

Je vois pas où tu vois ça?

(mouais, dernier graph. j'ai de gros doutes, c'est le seul qui inclut Win32 sous WinRT)

Edité par Tolor le jeudi 5 avril 2012 à 11:39
Avatar de Edtech INpactien
Edtech Le jeudi 5 avril 2012 à 11:44:35
Inscrit le mardi 17 octobre 06 - 3718 commentaires
Je ne comprends pas ce rejet de WinRT.

Oui, c'est déroutant, oui, il faut remettre en question ses développement. Mais ça permet tout autant que Win32, généralement de façon au final bien plus simple, extrêmement plus sécurisé et complètement indépendamment de la plateforme.

Je bosse dessus depuis un mois, c'est vraiment bien pensé. Evidemment, il reste des défauts, mais les développeurs de Microsoft sont à l'écoute et ça évolue vite et bien.
Avatar de mr.tux INpactien
mr.tux Le jeudi 5 avril 2012 à 11:48:56
Inscrit le samedi 29 juillet 06 - 867 commentaires

Je vois pas où tu vois ça?

(mouais, dernier graph. j'ai de gros doutes, c'est le seul qui inclut Win32 sous WinRT)

Je partage le même avis que remixtech, WinRT est une grosse sandbox qui fait de l'abstraction matérielle à gogo, ni plus ni moins.


WinRT applications will install in seconds and run within a sandbox. Examination of the runtime libraries reveal that they are built upon Win32 API. This is the same approach used by .NET.

Source : http://en.wikipedia.org/wiki/WinRT

Edité par mr.tux le jeudi 5 avril 2012 à 11:50
Avatar de Laellyo INpactien
Laellyo Le jeudi 5 avril 2012 à 11:51:21
Inscrit le lundi 6 décembre 04 - 339 commentaires

Je vois pas où tu vois ça?

(mouais, dernier graph. j'ai de gros doutes, c'est le seul qui inclut Win32 sous WinRT)


La personne a l'origine de ce diagramme explique pourquoi elle l'a fait sur son blog :
http://bitcrazed.com/post/2012/01/27/An-Accurate-Windows-8-Platform-Architecture...
Les commentaires sont d'ailleurs intéressants pour avoir divers points de vue sur l'existence futur de Win32.
;