S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Red Hat dépasse le milliard de $ de chiffre d'affaires annuel

Chapeau...

La nouvelle fait le tour du web ces derniers jours, et il y a de quoi : la société Red Hat, spécialiste de l’open source et connue pour ses solutions pour entreprises, a dépassé le milliard de dollars de chiffre d’affaires annuel (1,13 Md précisément). Une performance qui rappelle à certain qu’il est évidemment possible de faire de l’argent avec de l’open source, et que libre n’est pas égal à gratuit, ce que certains oublient parfois.
Red Hat

La puissance de la communauté open source

« Il y a seize ans, peu imaginaient qu'une poignée de personnes d’une start-up Linux de la Caroline du Nord jetaient les bases d’une entreprise open source avec plus d'un milliard de dollars de chiffre d’affaires annuel » explique Red Hat dans son communiqué.

Pour la société américaine, passer cette barre financière symbolique « en dit long sur la puissance de la communauté » et est un véritable argument aux défenseurs de cette philosophie. « Nous récompensons la liberté plutôt que le contrôle. C’est la voie de l’open source : le partage d’idées et d’information, contribuant ainsi à un bien commun intellectuel qui conduit à une plus grande innovation et des avantages pour tous. »

De nombreux partenaires reconnus

Cela prouve aussi que Red Hat est de loin le numéro un mondial de l’open source. Mais comment expliquer un tel succès financier ? Red Hat soutient bien sûr la distribution Fedora, mais la société tire ses millions de $ grâce aux solutions Linux qu’il fournit depuis une dizaine d’années à de nombreuses entreprises via sa division Red Hat Enterprise Linux.

Ces solutions pour serveurs et ordinateurs de bureau notamment comptent de très nombreux soutiens et clients dont Oracle, IBM, Hewlett-Packard, Dell, Amazon, Fujitsu, NTT, Swisscom, Portugal Telecom, etc.

100 000 $ de don pour l'open source

Red Hat a profité de l’occasion pour réaliser un don de 100 000 $ pour la communauté open source, à savoir l’organisation Creative Commons, l’Electronic Frontier Foundation (EFF), le Software Freedom Law Center et l’Unicef Innovation Labs.

Rappelons enfin que Red Hat est une société cotée en bourse (à New York) et qu’elle est actuellement valorisée à 11,6 milliards de dollars.
Source : Red Hat
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 31/03/2012 à 08:00

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 23 commentaires

Avatar de abitbool INpactien
abitbool Le samedi 31 mars 2012 à 08:11:22
Inscrit le vendredi 17 juillet 09 - 1607 commentaires
Aille, quand le communisme commence à faire du bénéfice, rien ne va plus...

pastaper.gif

Plus sérieusement, j'imagine que le très gros des linux vendu c'est pour serveur plutôt que machine de bureau ?
Avatar de nigol INpactien
nigol Le samedi 31 mars 2012 à 08:35:03
Inscrit le mercredi 2 mars 11 - 305 commentaires
non, dans le monde de l'ingénierie, les gens travaillent avec des desktop redhat entreprise, ou centS pour les plus radins et les startups.
Pour les serveurs, c'est souvent du *bsd ou du debian.
Avatar de SebGF INpactien
SebGF Le samedi 31 mars 2012 à 08:54:44
Inscrit le mercredi 16 septembre 09 - 4355 commentaires
non, dans le monde de l'ingénierie, les gens travaillent avec des desktop redhat entreprise, ou centS pour les plus radins et les startups.
Pour les serveurs, c'est souvent du *bsd ou du debian.


Marrant, complètement l'inverse là où je bosse, les serveurs Linux sont tous en Red Hat et les PC en Linux sont en général sous Debian ou Ubuntu (de ce que je vois principalement, ce client laisse pas mal le choix de l'OS à ses employés au niveau de la DSI).
Le master standard reste un XP SP3 classique. Côté serveur le parc est plus hétérogène, de 2000 à 2008, du Red Hat antédiluvien à plus récent, de l'AIX, de l'AS400... Côté Unix, Red Hat tend à remplacer AIX sur les nouvelles installations.

Edité par SebGF le samedi 31 mars 2012 à 08:55
Avatar de the_Grim_Reaper INpactien
the_Grim_Reaper Le samedi 31 mars 2012 à 09:08:13
Inscrit le mardi 6 novembre 07 - 2883 commentaires
Aille, quand le communisme commence à faire du bénéfice, rien ne va plus...

pastaper.gif

Plus sérieusement, j'imagine que le très gros des linux vendu c'est pour serveur plutôt que machine de bureau ?

Red Hat vend du support, et effectivement ce sont les entreprises qui payent le plus pour le support,quel qu'il soit d'ailleurs.
non, dans le monde de l'ingénierie, les gens travaillent avec des desktop redhat entreprise, ou centS pour les plus radins et les startups.
Pour les serveurs, c'est souvent du *bsd ou du debian.

Chacun voit midi à sa porte, néanmoins, les certifications RH marchent bien,et quand tu regardes les offres de postes pour de l'admin c'est Win et après tu passes sur soit les OS AIX, Solaris, HP-UX, soit vers des RH.

Au taf, sur une petite centaine de serveur (pour mon service) on es ten majorité RHEL, quelques SLES, 3 HP-UX et 1 windows.
Au niveau du gros de la boite, la préco c'est RHEL, donc,la plus grosse partie des gens prennent RHEL comme ça y'a le support en cas de soucis.
Pourtant certains on fait du BSD et de la slake sur des systèmes haute dispo.

Chaque boite est différente, mais d'une manière générale RH c'est bien implanté. Il s'est fait un peu gangrené par Ubuntu serveur mais au final, RH a une belle expansion.
Avatar de kwak-kwak INpactien
kwak-kwak Le samedi 31 mars 2012 à 09:39:41
Inscrit le jeudi 27 mai 10 - 1983 commentaires
CentOS, ça appartient à RedHat aussi il me semble.

Il y a 23 commentaires

;