S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Accord Orange/Free : des syndicats saisissent l’Autorité de la concurrence

Les avocats de Free ne vont pas chômer

Déjà attaqué par deux opérateurs mobiles « anonymes », l’accord d’itinérance entre Orange et Free Mobile est cette fois la cible des syndicats CFE-CGC et Unsa d’Orange lui-même, de SFR et Bouygues Télécom. Ces derniers ont ainsi saisi l’Autorité de la concurrence et accusent cette fois explicitement les deux opérateurs de pratiques anticoncurrentielles.

Antennes Morguefile

L'ARCEP très critiquée

Selon l’AFP, qui révèle cette information, les syndicats ont adressé un long courrier à l’Autorité de la concurrence. Et le contenu de cette missive n’y va pas par quatre chemins, pointant des « pratiques anticoncurrentielles mises en oeuvre par Orange France et Free Mobile sur le marché des services de téléphonie mobile ».

Les syndicats profitent d’ailleurs de cette correspondance pour tacler à nouveau l’ARCEP, comme ils l’ont déjà fait il y a quelques semaines de cela : « les modalités d’application du contrat d’itinérance ont été dévoyées par une interprétation de l’Arcep des obligations de Free Mobile contestée par l’ensemble des acteurs du marché ».

Une entente pour écraser la concurrence

Mais pour les syndicats, l’accord entre Free et Orange va bien plus loin. Selon eux, ce partenariat n’a qu’un seul but : tuer les MVNO et affaiblir SFR et Bouygues. En somme, les deux opérateurs sont suspectés d’entente caractérisée.

« Free Mobile a fait en sorte de conclure avec Orange France un contrat qui va bien au-delà d’un simple accord commercial et a conduit à une concertation qui a pour objet et pour effet d’évincer à court terme les opérateurs mobiles virtuels du marché des services de téléphonie mobile, et de mettre en difficulté SFR et Bouygues Telecom. »

L'emploi est en jeu

Le risque de licenciements « massifs » est de plus rappelé par les syndicats CFE-CGC / Unsa, des propos néanmoins tempérés par avance par le président de l’ARCEP. Ce dernier a en effet affirmé il y a quelques jours qu’un impact négatif sur l’emploi était probable, mais qu’il consisterait plutôt en des gels de recrutement qu’à des licenciements bruts et massifs. Des employés de certains grands opérateurs nous ont cependant confirmé que le climat actuel était particulièrement tendu. Des licenciements pourraient être ainsi annoncés sous peu…

Après la brigade financière de Paris, l’Autorité de la concurrence devra donc s’attacher à mettre toute la lumière sur cet accord.
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 31/03/2012 à 00:00

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 56 commentaires

Avatar de PioT INpactien
PioT Le lundi 2 avril 2012 à 07:54:03
Inscrit le jeudi 29 septembre 11 - 344 commentaires
pour les gars qui posent les antennes il n'y pas eu de recrutement en plus, ce sont les mêmes sous-traitants que pour les 3 autres.

Je n'ai pas dit le contraire.

et oui la hotline free c'est essentiellement en inde même si il viennent d'ouvrir un centre à Paris pour le commercial (ne me dis pas que tu n'es jamais tombé sur Martine et son accent à tomber en appelant le SAV free^^)

C'est bizarre, jusqu'à présent j'entendais que la hotline free était au Maghreb... La seule fois où j'ai appelé le 3244, la hotlineuse n'avait qu'un accent parisien. Je dois être un chanceux.


Edité par piot le lundi 2 avril 2012 à 07:55
Avatar de Patch INpactien
Patch Le lundi 2 avril 2012 à 13:17:02
Inscrit le vendredi 7 mai 04 - 27811 commentaires



pour les gars qui posent les antennes il n'y pas eu de recrutement en plus, ce sont les mêmes sous-traitants que pour les 3 autres. Et quand je dis que ça a eu un impact c'est parce que je suis dans le secteur telecom et que je regarde régulièrement les annonces pour préparer ma fin de contrat dont on m'a deja dit qu'il ne pourrait être reconduit (effectif -1 dans l'équipe)


et oui la hotline free c'est essentiellement en inde même si il viennent d'ouvrir un centre à Paris pour le commercial (ne me dis pas que tu n'es jamais tombé sur Martine et son accent à tomber en appelant le SAV free^^)

bref c'est mon avis je peux me tromper ;)
en Inde?
les Indiens parlent plus anglais que francais, hein...
Free fait comme les autres, France, Maroc et Tunisie.
Avatar de adrieng INpactien
adrieng Le lundi 2 avril 2012 à 17:36:02
Inscrit le jeudi 16 avril 09 - 504 commentaires


Les syndicats, c'est comme pour les politiques, en théorie ils sont là pour défendre et au final une bonne majorité détournent le système à leur avantage...

Dans le cas présent, on a plus affaire à des "contremaîtres" que la direction encourage à créer un syndicat, même s'ils n'en n'ont pas besoin, pour défendre l'entreprise.


Justement, la CNT n'accepte ni permanent syndicaux, ni sousous de l'entreprise, et toutes les décisions sont prises en AG… Du coup, ça limite sérieusement les problèmes de ce genre, puisque ce sont les syndiqués qui prennent toutes les décisions.
Avatar de Deep_INpact INpactien
Deep_INpact Le lundi 2 avril 2012 à 18:07:57
Inscrit le vendredi 11 novembre 11 - 2881 commentaires


Justement, la CNT n'accepte ni permanent syndicaux, ni sousous de l'entreprise, et toutes les décisions sont prises en AG… Du coup, ça limite sérieusement les problèmes de ce genre, puisque ce sont les syndiqués qui prennent toutes les décisions.

Ils doivent bien être les rares à ne pas détourner le système...
Avatar de Malsa INpactien
Malsa Le mardi 3 avril 2012 à 13:19:14
Inscrit le lundi 13 novembre 06 - 2418 commentaires
en Inde?
les Indiens parlent plus anglais que francais, hein...
Free fait comme les autres, France, Maroc et Tunisie.


Je n'ai pas dit le contraire.


C'est bizarre, jusqu'à présent j'entendais que la hotline free était au Maghreb... La seule fois où j'ai appelé le 3244, la hotlineuse n'avait qu'un accent parisien. Je dois être un chanceux.



j'entendais par là qu'elle était à l'autre bout du monde mais il y a fort à parier que c'est au maghreb oui, comme ses concurrents à des degrés différents (depuis que j'ai quitté free je suis chez orange, et en semaine je ne suis tombé qu'une fois au maghreb ou la conseillère m'a fait rebooter 3 fois la box avant que je perde patience).
Free a désormais un centre d'appel à Paris, mais moi qui a été parmi les premiers clients free je peux vous dire que c'était vraiment pas la joie la hotline (payante!!). Surtout quand j'ai eu la V5 et ses freeplugs tout le temps en panne...
Avatar de Patch INpactien
Patch Le mardi 3 avril 2012 à 14:05:29
Inscrit le vendredi 7 mai 04 - 27811 commentaires




j'entendais par là qu'elle était à l'autre bout du monde mais il y a fort à parier que c'est au maghreb oui, comme ses concurrents à des degrés différents (depuis que j'ai quitté free je suis chez orange, et en semaine je ne suis tombé qu'une fois au maghreb ou la conseillère m'a fait rebooter 3 fois la box avant que je perde patience).
Free a désormais un centre d'appel à Paris, mais moi qui a été parmi les premiers clients free je peux vous dire que c'était vraiment pas la joie la hotline (payante!!). Surtout quand j'ai eu la V5 et ses freeplugs tout le temps en panne...
pquoi "désormais"? Centrapel a été créé en 2000, donc il y a 12 ans... et de plus Free a récupéré le centre Alice de Marseille et gardé ses employés, pour les intégrer aussi à Centrapel.

Edité par Patch le mardi 3 avril 2012 à 14:05
;