S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Accord Orange/Free : des syndicats saisissent l’Autorité de la concurrence

Les avocats de Free ne vont pas chômer

Déjà attaqué par deux opérateurs mobiles « anonymes », l’accord d’itinérance entre Orange et Free Mobile est cette fois la cible des syndicats CFE-CGC et Unsa d’Orange lui-même, de SFR et Bouygues Télécom. Ces derniers ont ainsi saisi l’Autorité de la concurrence et accusent cette fois explicitement les deux opérateurs de pratiques anticoncurrentielles.

Antennes Morguefile

L'ARCEP très critiquée

Selon l’AFP, qui révèle cette information, les syndicats ont adressé un long courrier à l’Autorité de la concurrence. Et le contenu de cette missive n’y va pas par quatre chemins, pointant des « pratiques anticoncurrentielles mises en oeuvre par Orange France et Free Mobile sur le marché des services de téléphonie mobile ».

Les syndicats profitent d’ailleurs de cette correspondance pour tacler à nouveau l’ARCEP, comme ils l’ont déjà fait il y a quelques semaines de cela : « les modalités d’application du contrat d’itinérance ont été dévoyées par une interprétation de l’Arcep des obligations de Free Mobile contestée par l’ensemble des acteurs du marché ».

Une entente pour écraser la concurrence

Mais pour les syndicats, l’accord entre Free et Orange va bien plus loin. Selon eux, ce partenariat n’a qu’un seul but : tuer les MVNO et affaiblir SFR et Bouygues. En somme, les deux opérateurs sont suspectés d’entente caractérisée.

« Free Mobile a fait en sorte de conclure avec Orange France un contrat qui va bien au-delà d’un simple accord commercial et a conduit à une concertation qui a pour objet et pour effet d’évincer à court terme les opérateurs mobiles virtuels du marché des services de téléphonie mobile, et de mettre en difficulté SFR et Bouygues Telecom. »

L'emploi est en jeu

Le risque de licenciements « massifs » est de plus rappelé par les syndicats CFE-CGC / Unsa, des propos néanmoins tempérés par avance par le président de l’ARCEP. Ce dernier a en effet affirmé il y a quelques jours qu’un impact négatif sur l’emploi était probable, mais qu’il consisterait plutôt en des gels de recrutement qu’à des licenciements bruts et massifs. Des employés de certains grands opérateurs nous ont cependant confirmé que le climat actuel était particulièrement tendu. Des licenciements pourraient être ainsi annoncés sous peu…

Après la brigade financière de Paris, l’Autorité de la concurrence devra donc s’attacher à mettre toute la lumière sur cet accord.
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 31/03/2012 à 00:00

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 56 commentaires

Avatar de pti_pingu INpactien
pti_pingu Le samedi 31 mars 2012 à 11:09:47
Inscrit le jeudi 15 janvier 09 - 9585 commentaires
Yeees LA niouzatrolls du weekend c tipar !


Et en théorie, c'est la news du 'dredi qui comme par magie (magiiiiie), se retrouve publié le samedi
Commentaire de pti_pingu supprimé le 31/03/2012 à 18:03:31 : Commentaire en double
Commentaire de pti_pingu supprimé le 31/03/2012 à 18:03:37 : Commentaire en double
Avatar de jmc_plus INpactien
jmc_plus Le samedi 31 mars 2012 à 11:22:06
Inscrit le samedi 6 mai 06 - 450 commentaires
Ils ont rien d'autres à foutre les syndicats ?

Bienvenue à ces syndicats dans le monde réel de : "chômer plus pour gagner moins".

ça les dérangeaient moins quand leurs boites s'accordaient illégalement sur les tarifs !

Vive la libre concurrence, vive le libre commerce, vive Koh-Lanta,...


+1, quand les syndicats débordent de leur domaine de "compétence" (ex : FreeMobile ou le Front National depuis la nuit des temps pour l'UNSA), ça ne me plait pas.
En 2011, j'étais syndiqué à l'UNSA, pour la "modique somme" de 105 € par an (que je ne peux pas déduire des impôts car non imposable). En 2012, je pense que cela va être à 0 €.


Edité par jmc_plus le samedi 31 mars 2012 à 11:22
Avatar de illidanPowa INpactien
illidanPowa Le samedi 31 mars 2012 à 11:48:22
Inscrit le mardi 20 mars 07 - 11751 commentaires


je ne partage pas votre avis, les syndicats défendent les employés de leurs entreprises, et on peut dire sans se tromper que free mobile à eu un impact mesurable dans le secteur en terme d'emplois.

D'un autre coté free recrute, et si ils recrutaient moins en inde et plus en france, ça pourrait compenser en partie les gels et éventuels licenciements (qui seront plutot des non embauche/reconduction des CDD deja précaires)

bref, le nombriliste lui voit que c'est moins cher d'acheter une enceinte fabriquée en chine plutot qu'en France pour des caractéristiquens en apparence équivalentes (oui je suis fan de Focal^^)

source? parce que c'est grave comme accusation.
Avatar de 2show7 INpactien
2show7 Le samedi 31 mars 2012 à 12:49:13
Inscrit le vendredi 24 juillet 09 - 9669 commentaires
Serait-ce que ces syndiqués ne sont pas chez Free?

(je vois déjà le syndiqué qui travaille pour un concurrent et qui est chez Free. il va faire quoi ? Manifester à moitié ?) mdr2.gif




Edité par 2show7 le samedi 31 mars 2012 à 12:49
Avatar de Teddy Nuckley INpactien
Teddy Nuckley Le samedi 31 mars 2012 à 12:51:26
Inscrit le mercredi 28 avril 10 - 284 commentaires


je ne partage pas votre avis, les syndicats défendent les employés de leurs entreprises, et on peut dire sans se tromper que free mobile à eu un impact mesurable dans le secteur en terme d'emplois.

D'un autre coté free recrute, et si ils recrutaient moins en inde et plus en france, ça pourrait compenser en partie les gels et éventuels licenciements (qui seront plutot des non embauche/reconduction des CDD deja précaires)

bref, le nombriliste lui voit que c'est moins cher d'acheter une enceinte fabriquée en chine plutot qu'en France pour des caractéristiques en apparence équivalentes (oui je suis fan de Focal^^)


Mais toi, tu trouves normal les tarifs pratiqués jusqu'ici par SFR, Orange et Bouygues? Faut savoir que c'était l'un des tarifs les plus chers d'Europe.. Difficile de ne pas croire à une entente entre ces trois opérateurs. Et après on veut nous faire croire que c'était pour préserver les emplois. Vu les bénéfices, ils avaient de quoi très largement les préserver..
Maintenant, s'ils menacent de supprimer des emplois, ce n'est pas parce qu'ils n'ont plus de quoi les payer, mais simplement parce qu'ils ne sont pas content de devoir faire moins de bénéfices.

Tout ce qu'a fait Free, c'est une remise en place des choses, à leur juste valeur.
Par ailleurs, si les opérateurs historiques avaient pratiqué des tarifs plus abordables, ils auraient attiré beaucoup plus de monde. En effet, depuis que Free est arrivé sur le marché, beaucoup de consommateurs ont contracté leur premier forfait.
Avatar de Patch INpactien
Patch Le samedi 31 mars 2012 à 13:13:10
Inscrit le vendredi 7 mai 04 - 27811 commentaires
...ils n'en ont pas marre de passer pour des cons, en l'ouvrant lorsqu'il ne le faut pas et en ne l'ouvrant pas quand il le faudrait?
Avatar de 2show7 INpactien
2show7 Le samedi 31 mars 2012 à 13:40:40
Inscrit le vendredi 24 juillet 09 - 9669 commentaires
l'Europe a sanctionné les aides, maintenant, c'est dur pour les anciens (de changer)

Edité par 2show7 le samedi 31 mars 2012 à 13:44
Avatar de huskie INpactien
huskie Le samedi 31 mars 2012 à 13:55:28
Inscrit le mercredi 20 avril 05 - 29925 commentaires
Accord Orange/Free : des syndicats saisissent l’Autorité de la concurrence

C'est leur droit et il n'y a pas lieu de vomir sur quelqu'un qui exerce son droit.

Après c'est à la juridiction de prendre sa décision ce qui n'est pas gagné d'avance.

Le risque pour Free est tout autre. C'est de décevoir sa clientèle.

On verra plus tard ce qu'il en résulte.
;