S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

Contrat d'itinérance : Free en phase 3 de la riposte graduée d'Orange

De la QoS

En fin de semaine dernière, Jean-Ludovic Silicani, le président de l'Arcep, régulateur des télécoms, a eu son explication des pannes et difficultés ressenties sur le réseau Free.

Orange argumentaire Free
Page extraite de l'argumentaire anti-Free d'Orange

Des problèmes liés, selon lui, à l'interconnexion entre les réseaux de Free et d'Orange qui agacent les victimes, devant insister plusieurs fois avant de pouvoir passer un appel en fin de journée. « Je pense que les deux parties ont sous-estimé à la fois le nombre d'abonnés et la quantité de trafic passant par le réseau d'Orange, mais aussi que les offres à 2 euros de Free Mobile conduiraient les consommateurs à ressortir d'anciens téléphones utilisant le réseau 2G. Aujourd'hui, près de la moitié des appels de Free Mobile sont en 2G, mais comme il ne dispose pas d'un tel réseau, ses clients utilisent celui d'Orange » (interview au Figaro). Et le président de l’ARCEP de montrer la voie, sous la vague menace d’une intervention du gendarme des télécoms : « si c'est nécessaire, les deux opérateurs peuvent s'entendre pour réaménager leur contrat d'itinérance sans intervention de l'Arcep. S'ils ne parviennent pas à se mettre d'accord, ils peuvent nous saisir et nous trancherons ».

Samedi, dans une dépêche AFP, Orange a brandi l’arme thermonucléaire après ces déclarations : «Orange réaffirme qu'il peut, et n'hésitera pas, à suspendre le contrat d'itinérance si des incidents sur le réseau de Free Mobile devaient affecter la qualité de service qu'Orange doit à ses clients ». L’opérateur ajoutant que « contrairement à certaines affirmations visant Orange dans les pannes intervenues sur le réseau de Free Mobile ces derniers jours, le groupe décline toute responsabilité dans ces dysfonctionnements ». Orange refuse ainsi d’endosser la moindre parcelle de responsabilité dans les problèmes du réseau Free.

Ce bras de fer montre déjà qu’une clause du contrat – confidentiel - entre les deux opérateurs permettrait à Orange de se désengager de ses obligations d’itinérance lorsque sa « QoS » est effectivement affectée. On imagine cependant sans mal que cette clause suspensive ne puisse être activée qu’à partir d’un certain seuil. Ce scénario du désengagement serait toutefois surprenant. Dans un entretien aux Échos, début mars, Stéphane Richard se frottait les mains de cet accord d’itinérance, attendant « des recettes significativement plus élevées que le milliard d’euros originel ». Ce même Richard affirmait alors que « le contrat d'itinérance avec Free, par les recettes qu'il (...) procure, va en partie compenser les effets négatifs de l'arrivée du quatrième opérateur sur le marché ».

Avec la menace de cette clause suspensive, l’enjeu pour Orange aura néanmoins deux effets stratégiques immédiats : d’un côté, rebondir aux propos trop neutres du président de l’ARCEP pour charger la barque Free. De l’autre côté, lustrer un peu plus énergiquement son vernis « QoS » quand chez son cocontractant, les abonnés ont connu deux pannes importantes et se plaignent des difficultés pour passer les appels en fin de journée.
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Publiée le 26/03/2012 à 08:41

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 173 commentaires

Avatar de Tim-timmy INpactien
Tim-timmy Le lundi 26 mars 2012 à 10:42:01
Inscrit le mardi 26 avril 05 - 4649 commentaires

Le temps que cette procédure va prendre, Free Mobile n'aura plus un seul client.
T'imagines que les abonnés sans itinérance vont rester ????


c'est donc pour ça qu'orange ne peut PAS couper l'interconnexion de manière durable .... ponctuellement en cas de gros souci, why not ... sinon ils seront obligés de passer par l'ARCEP sous peine de 1/ couler free 2/ se prendre une énorme et douloureuse cartouche par l'ARCEP

ps pour les utilisateurs free : j'ai eu aucun souci ce week end, ça s'améliore, chez vous aussi?

Edité par tim-timmy le lundi 26 mars 2012 à 10:43
Avatar de NArchan INpactien
NArchan Le lundi 26 mars 2012 à 10:42:40
Inscrit le lundi 7 mai 07 - 399 commentaires

Le temps que cette procédure va prendre, Free Mobile n'aura plus un seul client.
T'imagines que les abonnés sans itinérance vont rester ????

Ca sera le problème de Free Mobile, plus le mien, si l'itinérance tombe, je pars, et topi pour FM.

Seulement pour la 2G, et encore, l'obligation de l'ARCEP n'impose aucun tarif . . .

Je me disais bien que j'en oubliais une partie de leur accord.
/me va reprendre du café.
Avatar de ano_634830571450903611 INpactien
ano_634830571450903611 Le lundi 26 mars 2012 à 10:42:47
Inscrit le mercredi 13 octobre 10 - 2087 commentaires
Allez on prend les même et on recommence ...
On en revient au bon vieux temps des abonnés Free non dégroupés qui ramaient comme des ânes dans les années 2004/2005. Free à volontairement laissé pourrir la situation en rejetant la faute sur Orange / FT comme d'hab.
La encore ils n'ont apparemment pas dimensionné correctement leurs interconnections et désormais ils font les morts (un soucis ? ou ça ?), dans la journée ou demain cela va encore être de la faute des autres toussa ...


+1

Edité par Platoona le lundi 26 mars 2012 à 10:43
Avatar de supremepast INpactien
supremepast Le lundi 26 mars 2012 à 10:43:12
Inscrit le jeudi 10 novembre 11 - 9 commentaires
Et quelle phrase !
Avatar de djludo61 INpactien
djludo61 Le lundi 26 mars 2012 à 10:43:19
Inscrit le lundi 8 janvier 07 - 503 commentaires

Tu dis ça parce qu'ils utilisaient des Freebox durant les essais?

Plus sérieusement, même aux débuts de Free dans l'internet il y avait eu des phénomènes du genre. C'est une pratique courante de l'opérateur de travailler en "flux tendu" quand il débute dans un domaine. Faut pas s'étonner qu'avec une telle croissance et aussi peu de marge ça flanche.

Ces soucis devraient disparaître sous peu, sauf si les 3 requins arrivent à leur fin, ce qui ne serait pas une bonne nouvelle. Vivement la fin de mon engagement pour voir les propositions qui seront faites.

Pour l'internet, c'était le début pour tout le monde, là pour le téléphone, Free arrive alors que tout est couvert et fiable, donc non ce n'est pas pareil.
Avatar de playj INpactien
playj Le lundi 26 mars 2012 à 10:43:42
Inscrit le mardi 22 mars 05 - 46 commentaires
Abonné depuis une semaine maintenant... Et déjà je sais que je ne vais pas être "Freenaute" le mois prochain.
Même en n'oubliant les problèmes récurrents qui surviennent tous les soirs, Free Mobile est inutilisable de façon intensive.
Débit médiocre (sur les 500km que j'ai pu parcourir, jamais dépassé les 2M), coupures intempestives gênantes dans le cas de messagerie instantanée, paquets arrivant par dizaines puis mis en pause avant de reprendre (visible lors de téléchargement par exemple),
De plus, j'ai l'impression d'avoir vu le logo "R" disparaitre à 2 ou 3 reprises seulement donc on ne peut pas dire que les antennes Free soient légion (Pourtant j'etais en plein centre de Lyon, Grenoble ou Chambery).
ce qui me dérange c'est que j'etais prêt à essuyer les platres, mais pas au delà d'un certain niveau, malheureusement dépassé depûis belle lurette...
C'est un peu dommage de l'avouer mais les operateurs historiques ont finalement adopté la bonne tactique : Attendre les tarifs Free, s'aligner et attendre que les clients reviennent déçus par la mediocrité du nouvel operateur. Et ca marche : B&U gagne 2000 clients venant de Free par jouR.
Ce sera mon cas.
Avatar de js2082 INpactien
js2082 Le lundi 26 mars 2012 à 10:44:46
Inscrit le dimanche 18 novembre 07 - 1658 commentaires



ouai ta raison, les réseaux des opérateurs existants étaient tous au top à leur débuts ...



il était ÉVIDENT que dans les débuts il y aurait des soucis ...


Je demande au réseau de fonctionner au top mais de fonctionner correctement c'est tout.

L'obligation principale de Free, c'est de fournir un accès téléphonie mobile en continu à ses clients. Le reste (l'accès internet) est accessoire et peu faire l'objet de variation dans ses débits et son fonctionnement. On ne demande pas l'accès à internet à 14mbps partout et tout le temps sur (ça sera pour dans quelques années) mais seulement l'accès au téléphone normal en continu. C'est sans doute la chose la plus facile à mettre en oeuvre mais non, forcément faut qu'il y ait des problèmes parce qu'on en est qu'à ses débuts...

Tu crois sérieusement qu'on accepterait ce genre d'excuses venant d'une entreprise de batiment par exemple (ha oui, désolé, le pont s'est effrondré, on a tué trente personnes mais c'est pas notre faute aussi, on n'en est qu'à nos débuts...)

Etre tout nouveau dans un domaine n'excuse pas l'erreur. Quand on se présente comme un professionnel, on s'assure qu'on a les capacités de faire son job et on y mets les moyens (techniques et financiers). C'est la même chose pour une personne qui postule à un job, c'est pareil pour toute entreprise, qu'on s'appelle, Free, IBM ou Carrefour.
Avatar de huskie INpactien
huskie Le lundi 26 mars 2012 à 10:45:24
Inscrit le mercredi 20 avril 05 - 29925 commentaires

Je me demande si contractuellement, il y a quelque chose de chiffré concernant ça.



Bof, même si c'est pas dans les contrats, ils doivent bien avoir une obligation de résultat non ?



Et en règle générale, le juge a un a priori favorable vis-à-vis du simple consommateur. Il prend en compte, le rapport de force entre le professionnel et le consommateur.
Avatar de al_bebert INpactien
al_bebert Le lundi 26 mars 2012 à 10:49:01
Inscrit le jeudi 1 décembre 05 - 4733 commentaires

Je crois que ce n'est pas cela le soucis...
Le soucis vient de la com' de lancement de l'offre ou XN a traité les autres opérateurs de voleur et les usagers de "pigeons" si ils restaient chez eux.

C'est très bien de se la jouer comme cela, mais après cela veut dire qu'on assure derrière...

De plus je pense que Free a sous-estimé quelque chose: le mobile n'est pas l'ADSL... on peut s'accomoder d'une panne (ou d'un ralentissement) ponctuel de l'ADSL... mais au niveau de la téléphonie portable un peu moins....


ha non mais je dis pas que c'est pas ultra pénible (j'ai essuyer des engueulade avec ma douce car je ne pouvais pas l' appeler ...) mais bon voila des couacs au début cela ne me surprend absolument pas il fallait s'y attendre.

ce qui est pas cool c'est la réaction de free (un problème? quel problème) uqi ma un poil agacé.

après perso j'ai eu des soucis pendant 1 semaine (j'étais sur Mansle dans le 16 sur itinérance) et depuis tout est rentrer dans l'ordre hormis quelques minutes difficile (mais 5 minutes plus tard cella fonctionnais) j'ai aussi vue la panne "générale" (plus de réseau du tout) mais qui a été résolut plutôt rapidement)

après bon rien n'empèche les gens de retourner se faire plumer chez les autres opérateurs.

free à au moins le mérite d'avoir fait baisser (et pas qu'un peu) les prix ... rien que pour ça je reste chez eux (et aussi parce que je prefère payer 16€ avec quelques coupures que 42 avec un débit merdique et "seulement" 4h d'appel (virgin mobile pendant 3 ans) ...
Avatar de Dv INpactien
Dv Le lundi 26 mars 2012 à 10:49:02
Inscrit le lundi 12 juillet 04 - 2206 commentaires

Free a dit qu'il bloquerait les abonnements à 3 M de clients.
On aurait pu s'attendre à ce qu'ils aient dimensionné leur réseau au départ pour 3 M de clients. Ca m'aurait semblé logique....
Sachant que c'étaient les seuls à connaitre l'agressivité de leurs tarifs et de leur com, c'était à eux d'anticiper.


C'est ca le probleme... ils ont anticipé une possible saturation vers 3 millions de clients, mais ils n'ont pas envisagé que ca arriverait si vite... forcément s'ils ont tablé sur 12 ou 18 mois pour en arriver là, et que finalement c'est réalisé en 3 ou 4, ca coince !!
;