S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Flash Info : Fêtons la TVA à 2,1 % : abonnez-vous dès 17 € par an !

L'étude de Google sur l'impact du numérique sur l'emploi "surestimée" ?

Chiffres contre chiffres, sources contre sources

Lors de sa dernière réaction aux futurs taxes et impôts imaginés par Nicolas Sarkozy, Google a basé une bonne partie de son argumentation sur une étude de McKinsey réalisée l’an dernier sur l’impact positif de l’économie numérique sur l’emploi en France. Le MUNCI, association spécialisée dans l’emploi du secteur informatique, rappelle cependant que cette étude « a très largement surestimé » cet impact sur l’emploi. « Le chiffre réel des créations d’emplois est… trois fois plus faible ! » s’exclame notamment l’association.

Impact emploi internet numerique france McKinsey

450 000 emplois supplémentaires d'ici 2015 ?

Commandée par Google France en 2011, cette étude montre notamment qu’Internet « a contribué à hauteur de 3,2 % (60 milliards d'euros) au PIB de la France en 2009 et pourrait atteindre 5,5 % du PIB en 2015 et permettre la création de 450 000 emplois d'ici là ».

Elle expliquait de surcroît qu’Internet a représenté 20 % de la croissance française entre 2004 et 2009, que son impact sur le marché du travail est évalué à 1,15 million d’emplois et que depuis 1995, 700 000 emplois ont été créés grâce à Internet.

Exploitée par Google, mais aussi par le gouvernement, le Conseil National Numérique et d’autres associations, cette étude est donc vivement contestée par le MUNCI. Très critique à son égard en avril 2011 peu après sa publication, l’association est revenue il y a quelques jours plus en détail sur cette étude, du fait de sa reprise systématique par différents organes.

En se basant sur les données officielles du Pôle Emploi, tout en étoffant son analyse avec les données de l’Insee et celles de la FEVAD (spécialisée dans l’e-commerce), le bilan du MUNCI est fort différent de celui de McKinsey.

2 à 3 fois moins d'emplois créés

Entre 1995 et 2009 tout d’abord, le MUNCI parvient ainsi à une fourchette située entre 223 000 emplois créés dans le pire des cas, et 311 000 emplois dans le meilleur des scénarios. Des données très loin des 700 000 emplois avancés par l’étude commandée par Google.

« En ce qui concerne les effectifs globaux de la filière numérique, on les estime environ à 800 000 actifs : 750 000 salariés + 35 000 en freelance » précise le MUNCI. Là encore, on ne retrouve par le nombre de 1,15 million d'emplois liés à Internet avancé par McKinsey.

Une mauvaise méthode a été utilisée selon l'association

Le MUNCI explique ces différences de la façon suivante : « Pourquoi une telle sur-estimation ? Principalement parce que McKinsey a utilisé la méthode - classique, mais souvent inefficace - des cabinets d’analystes consistant à transformer artificiellement en emplois des volumes de CA et des points de PIB. Cette méthode n’est pas fiable, car c’est oublier que, selon les secteurs, la croissance se fait aussi… sans emplois. »

Au final, l’association fait remarquer qu’il est « totalement anormal » que le gouvernement se fie à cette étude, privée qui plus est, « plutôt qu’aux statistiques officielles de nos institutions publiques ».
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 20/03/2012 à 21:32

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 23 commentaires

Avatar de NEVdD INpactien
NEVdD Le mercredi 21 mars 2012 à 09:08:02
Inscrit le jeudi 28 août 08 - 853 commentaires
Attendez j'ai du mal à comprendre, le but du numérique est de créer de l'emploi!?

Merde moi qui croyait que le but était de faciliter la vie des gens en automatisant des tâches pour laisser plus de temps libre à l'humanité et alléger son travail!!
Avatar de jamseth INpactien
jamseth Le mercredi 21 mars 2012 à 09:10:35
Inscrit le jeudi 17 janvier 08 - 273 commentaires
@hoaxyd_8
Bon Apple, le numérique, la robotique et le bauhaus c'est fait.

Quoi d'autre ?
Avatar de NEVdD INpactien
NEVdD Le mercredi 21 mars 2012 à 09:14:14
Inscrit le jeudi 28 août 08 - 853 commentaires


Tant mieux d'ailleurs, parce que le travail, c'est vraiment pas le but de la vie. Qui a _vraiment_ envie de passer 8 heures par jour sur une chaine à visser des boulons, ou dans une cabine à un péage autoroutier ?


Pour parvenir à cette réalité, il faudrait répartir équitablement le travail sur la population mondiale, pour ce faire, il faut qu'un même travail soit rémunéré +/- de la même manière dans le monde (en tenant compte des infrastructures disponibles et du transport des produits finis)
Y parvenir est loin d'être utopique mais les gens préfèrent bosser à fond, vivre à crédit* et ne surtout pas réfléchir que de se poser quelques questions générales sur la vie.

*Vivre à crédit au minimum via l'état.
Avatar de Schpountz42 INpactien
Schpountz42 Le mercredi 21 mars 2012 à 09:17:04
Inscrit le jeudi 26 février 09 - 2586 commentaires
Attendez j'ai du mal à comprendre, le but du numérique est de créer de l'emploi!?

Merde moi qui croyait que le but était de faciliter la vie des gens en automatisant des tâches pour laisser plus de temps libre à l'humanité et alléger son travail!!

Pour le moment, c'est le meilleur résumé que j'ai lu sur cette news...
Avatar de hoaxyd_8 INpactien
hoaxyd_8 Le mercredi 21 mars 2012 à 09:34:33
Inscrit le jeudi 12 janvier 06 - 142 commentaires
@hoaxyd_8
Bon Apple, le numérique, la robotique et le bauhaus c'est fait.

Quoi d'autre ?


On peut parler manga et cosplay mais...
Avatar de Severe INpactien
Severe Le mercredi 21 mars 2012 à 09:52:57
Inscrit le jeudi 19 février 09 - 165 commentaires
L’évolution technologique a eu et a pour but de soulager l'humain de certaines contraintes. Travail pénible ( machines agricoles, BullDozers.... ), dangereux, débilitant ( robotisation des taches répétitives... ), long ( voiture, avion... )

C'est encore une différence entre les pays industrialises et le tiers-monde: le progrès met du temps a s'installer et certains peuples vivent comme nos ancêtres, servage y compris.

Parce que le temps de main d’œuvre que permet d’économiser la technologie se traduit par "chômage pour la plèbe" et "Top pour la Jet-Set". Alors que cela pourrait être "plus de temps libre sur la durée de vie et meilleures conditions, sans stigmatisation"

Pourtant cette évolution en est arrivée au point ou elle dépasse les contraintes pour en arriver au loisir, a la communication instantanée de masse, a l'information personnalisée.

La Chine est industrialisée, la France relativement moins. Les chinois ne sont pas plus bêtes que d'autres: des que les brevets actuels seront caducs, ils seront et les bras et le cerveau. Que restera-t-il aux français?

Cela est visible sur la nouvelle technologie: Archos ne fait pas le poids face a Zenithink, les sites les plus consultes et les plus rentables ne sont pas en France. En fait la France est importatrice. Et se permet de survivre en parasite de ce système: taxes arjep, RCP...

La France est en train de descendre les barreaux de l’échelle sociale de la planète.

Néanmoins certains voient ( et ne semble voir ) qu'un chômeur = un esclave inculte a mettre au boulot.
Avatar de Sogox INpactien
Sogox Le mercredi 21 mars 2012 à 09:54:00
Inscrit le mercredi 23 juin 10 - 108 commentaires
Je me souviens avoir été sceptique à la sortie des chiffres, sincèrement ca se saurait si google avait besoin d'employé supplémentaire en France...
Ce n'est pas pour nous dénigrer que je dis ca mais on coute un peu cher ^^
Avatar de hoaxyd_8 INpactien
hoaxyd_8 Le mercredi 21 mars 2012 à 11:29:30
Inscrit le jeudi 12 janvier 06 - 142 commentaires
Que restera-t-il aux français?


Les "services à la personne" pardi ! Ce prodigieux gisement d'emplois assurant à notre pays et à notre continent un leadership mondial qui fait trembler nos concurrents.

Vive la révolution numérique ! Devenons tous des acteurs du e-commerce vendant à des bénéficiaires du RSA et à des chômeurs des produits à prix discount fabriqués à l'autre bout du monde.

Lançons-nous gaiement sur les autoroutes de l'info et régurgitons bien sagement les facéties des peoples et les dépêches AFP afin de créer le buzz. C'est un authentique moyen de créer de la croissance en Europe et c'est tellement moins dégradant que de travailler dans les champs ou à un guichet (laissons cela aux gentils robots).

Bref, devenons tous des développeurs d'applications pour smartphones et assurons un avenir radieux à notre civilisation 2.0.


Edité par hoaxyd_8 le mercredi 21 mars 2012 à 11:30
Avatar de Schpountz42 INpactien
Schpountz42 Le mercredi 21 mars 2012 à 11:37:22
Inscrit le jeudi 26 février 09 - 2586 commentaires


Les "services à la personne" pardi ! Ce prodigieux gisement d'emplois assurant à notre pays et à notre continent un leadership mondial qui fait trembler nos concurrents.

Vive la révolution numérique ! Devenons tous des acteurs du e-commerce vendant à des bénéficiaires du RSA et à des chômeurs des produits à prix discount fabriqués à l'autre bout du monde.

Lançons-nous gaiement sur les autoroutes de l'info et régurgitons bien sagement les facéties des peoples et les dépêches AFP afin de créer le buzz. C'est un authentique moyen de créer de la croissance en Europe et c'est tellement moins dégradant que de travailler dans les champs ou à un guichet (laissons cela aux gentils robots).

Bref, devenons tous des développeurs d'applications pour smartphones et assurons un avenir radieux à notre civilisation 2.0.

Toi, tu dois vraiment pas être dans ce domaine pour troller comme ca.
Avatar de Khalev INpactien
Khalev Le mercredi 21 mars 2012 à 11:38:44
Inscrit le mercredi 1 avril 09 - 5605 commentaires


Les "services à la personne" pardi ! Ce prodigieux gisement d'emplois assurant à notre pays et à notre continent un leadership mondial qui fait trembler nos concurrents.

Vive la révolution numérique ! Devenons tous des acteurs du e-commerce vendant à des bénéficiaires du RSA et à des chômeurs des produits à prix discount fabriqués à l'autre bout du monde.

Lançons-nous gaiement sur les autoroutes de l'info et régurgitons bien sagement les facéties des peoples et les dépêches AFP afin de créer le buzz. C'est un authentique moyen de créer de la croissance en Europe et c'est tellement moins dégradant que de travailler dans les champs ou à un guichet (laissons cela aux gentils robots).

Bref, devenons tous des développeurs d'applications pour smartphones et assurons un avenir radieux à notre civilisation 2.0.

;