S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

eBook : Apple et cinq éditeurs soupçonnés de collusion sur les prix

L'eBook sur iPad nous prend-il pour des chèvres ?

Le Departement de la Justice (DOJ) aux États Unis envisage de poursuivre Apple et cinq gros éditeurs, tous soupçonnés d’entente sur le prix des eBooks. Simon & Schuster Inc, Hachette, Penguin, Macmillan et HarperCollins sont les cinq éditeurs incriminés par le ministère de la Justice.

iPad 2 Apple tablette tactile

Le problème se situe sur la façon dont sont facturés les eBooks chez Apple, révèle le Wall Street Journal.

Aux États-Unis, dans le modèle classique de distribution des livres dit « wholesale model », c’est l’éditeur qui fixe le prix. Il accorde alors une remise de 50% au libraire sur le prix de couverture. Le détaillant est ensuite libre de fixer le prix de vente au niveau qu’il souhaite. Problème, quand Amazon a investi le marché avec son Kindle, il a fixé le tarif des nouveautés à 9,99$. Du coup, les éditeurs ont craint une répercussion sur leur liberté de fixer les tarifs sur le marché du livre imprimé, avec des consommateurs un peu trop habitués à acheter des livres à prix cassés.

En 2010, Apple, armé de son iPad a changé la donne en optant pour le modèle d’agence (agency model). Celui-ci laisse à l’éditeur le soin de fixer le prix sur l’App Store. Il interdit aussi aux éditeurs concurrents de vendre le même livre un tarif inférieur, tout en offrant à Apple un confortable revenu de 30% sur chaque vente. Le DOJ craint justement qu’Apple et les cinq éditeurs aient profité du tremplin de l’iPad pour s’être entendus sur des tarifs à la hausse sur les ebooks. Il mène actuellement un tour de table autour de ces acteurs pour tenter de régler à l’amiable ce différend.

Cette menace de procédure est en tout cas à rapprocher de celle initiée en Europe où ces mêmes éditeurs sont sous le coup d’une enquête de la Commission européenne qui les suspectent d’avoir « conclu des accords illégaux ou [de s'être] se sont livrés à des pratiques ayant pour objet ou pour effet de restreindre la concurrence dans l’UE ou l’EEE ». Tous se retrouvent également l’objet de class action (action collective) outre-Atlantique, lancés à l’initiative et au profit de consommateurs, qui s’estiment lésés par ces potentielles collusions.
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Publiée le 09/03/2012 à 10:07

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...

Il y a 69 commentaires

Avatar de Sacefe INpactien
Sacefe Le vendredi 9 mars 2012 à 11:08:02
Inscrit le samedi 18 juin 11 - 132 commentaires
Et c'est pas la même chose sur la musique?
Avatar de Alkore INpactien
Alkore Le vendredi 9 mars 2012 à 11:15:25
Inscrit le jeudi 5 janvier 06 - 7353 commentaires



dernièrement je sais plus quel titre il y avait 50cts de différence entre la version papier et ebooks

T'as pensé au coût du transport? Trois jour pour faire venir des ebooks du Japon. Sans compter le prix de la matière 1ere: avec la déforestation electronique, le papier numérique est hors de prix
Musique, film, livres, même combat malheureusement

Edité par alkore le vendredi 9 mars 2012 à 11:17
Avatar de remixtech INpactien
remixtech Le vendredi 9 mars 2012 à 11:17:50
Inscrit le dimanche 21 mars 04 - 411 commentaires
Globalement 30€ c'est le prix d'un PDF. Entre l'imprimante PDF dont il faut changer les cartouches et le mec qui pédale pour faire tourner le serveur...


Et c'est pas la même chose sur la musique?

Rien à voir, pour chaque MP3 téléchargé il faut graver un cd complet, le ripper avec cdex et payer le mec qui fait tourner le serveur pour accéder au téléchargement...

Edité par remixtech le vendredi 9 mars 2012 à 11:20
Avatar de nucle INpactien
nucle Le vendredi 9 mars 2012 à 11:29:11
Inscrit le mardi 13 juillet 04 - 3587 commentaires
Mon boulanger est un escroc, résultat je vais voler mon pain dorénavant sa recette que j'aime tant et faire le pain moi-même.

Avatar de Khalev INpactien
Khalev Le vendredi 9 mars 2012 à 11:31:17
Inscrit le mercredi 1 avril 09 - 5576 commentaires
Avec ces store hermétique, c'était prévisible. Et dire que l'info grand public s'oriente vers ces solutions

Mon boulanger est un escroc, résultat je vais voler mon pain dorénavant

Oeil pour oeil, dent pour dent. C'est la loi du Talion, la loi de la jungle, seul le plus fort doit survivre.

Ah c'est pas ça vivre dans une société "civilisée"?

P.S: je fais mon pain moi-même... en achetant la levure à mon boulanger

Edité par khalev le vendredi 9 mars 2012 à 11:32
Avatar de misterB INpactien
misterB Le vendredi 9 mars 2012 à 11:30:35
Inscrit le vendredi 22 octobre 04 - 145682 commentaires
Il n'y pas que les stores qui soient un probleme pour les eBooks. Quand je vois les prix des eBooks par rapport aux versions papier, alors qu'on nous serine depuis des annees que le papier coute horriblement cher, les mots qui me viennent a l'esprit sont "foutage de gueule".

Le probleme ce sont les editeurs. Ha tiens comme dans la musique et les films

c'est clair et c'est d'autant plus visible dans des pays comme les US ou le RU qui n'ont pas le livre a prix fixe comme en france.

2 semaine apres sa sortie un bouquin passe de 20£ a 10£ ou moins par exemple, et devient donc moins cher que son équivalent numérique ce qui est ridicule
Avatar de Hysterias INpactien
Hysterias Le vendredi 9 mars 2012 à 12:07:12
Inscrit le lundi 9 mai 05 - 702 commentaires
Quand tu vois les prix des Ebooks ça ne m'étonne pas.
Avatar de Drepanocytose INpactien
Drepanocytose Le vendredi 9 mars 2012 à 12:12:02
Inscrit le jeudi 26 mai 11 - 9646 commentaires

c'est clair et c'est d'autant plus visible dans des pays comme les US ou le RU qui n'ont pas le livre a prix fixe comme en france.

2 semaine apres sa sortie un bouquin passe de 20£ a 10£ ou moins par exemple, et devient donc moins cher que son équivalent numérique ce qui est ridicule

Avec 30% de benef à Apple, non c'est pas ridicule.
C'est celui qui achète du numérique à ce prix là qui est ridicule troll.gif

Plus sérieusement, voilà ce qui arrive avec des stores fermés et des edituers à la Apple qu'on laisse se prendre une marge phénoménale et qu'on incite à continuer en allant acheter chez eux.
Avatar de misterB INpactien
misterB Le vendredi 9 mars 2012 à 12:16:57
Inscrit le vendredi 22 octobre 04 - 145682 commentaires

Avec 30% de benef à Apple, non c'est pas ridicule.
C'est celui qui achète du numérique à ce prix là qui est ridicule troll.gif

Plus sérieusement, voilà ce qui arrive avec des stores fermés et des edituers à la Apple qu'on laisse se prendre une marge phénoménale et qu'on incite à continuer en allant acheter chez eux.

Tu crois que sur un livre papier l'éditeur fait 70% ?

Avatar de Drepanocytose INpactien
Drepanocytose Le vendredi 9 mars 2012 à 12:21:00
Inscrit le jeudi 26 mai 11 - 9646 commentaires

Tu crois que sur un livre papier l'éditeur fait 70% ?

Je n'en sais rien, mais ce que je sais c'est qu'il y a beaucoup plus d’éditeurs papier que d'éditeurs numériques, et que donc en papier on a plus de chance d'en trouver un raisonnable que dans le numérique.
Je sais aussi que l'éditeur papier prend des risques quand il édite, parce que justement le papier ca coute, donc son benef est quelque part justifié (pas toujours, voire rarement, certes).
Par contre qu'on m'explique quel risque financier prend un éditeur numérique qui justifierait 30% de marge ?
;